Hubert Sage n’écrira plus dans RL, bon débarras !

Publié le 4 mars 2013 - par - 2 792 vues
Traduire la page en :

Je n’ai jamais compris comment et pourquoi un anti-laïque primaire comme Hubert Sage pouvait écrire dans Riposte laïque et encore moins comment il avait pu, il y a quelques années, faire partie de la rédaction – et en être parti après une mémorable dispute avec moi, quand il prétendait faire paraître un article où il renvoyait non seulement dos à dos le catholicisme et l’islam mais écrivait sans état d’âme qu’il se soucierait de l’islam, des prières dans la rue et du financement des mosquées quand les communes auraient cessé de financer les réparations de nos églises, foulant ainsi aux pieds notre histoire, nos racines, notre patrimoine et mettant sur le même plan une inoffensive religion ne jouant plus aucun rôle politique et un système totalitaire porteur de haine, de suppression de liberté et d’inégalités. Si tous les francs-maçons ressemblent à Hubert Sage, on ne s’étonnera pas des démissions en série du Grand Orient de France d’authentiques laïques affolés par ce qu’est devenue leur organisation.

Bref, le personnage, à l’image de son mentor Mélenchon, voue une haine pathologique au catholicisme qui fait de lui un anti-laïque. On ne le rappellera jamais assez, être laïque ce n’est pas bouffer du curé, c’est garantir le droit de croire et de ne pas croire, les divergences d’opinion et l’égalité républicaine, loin de tout communautarisme.

Or, sa lettre d’adieu résume le personnage ; quelle haine pour le catholicisme, quelle haine pour Résistance républicaine ou plutôt ses dirigeants qui ont  commis l’insigne outrage de refuser Hubert Sage parmi ses membres, pour divergence d’opinion que l’on comprendra aisément si l’on a la curiosité de lire la prose du bonhomme.

Par ailleurs, même si, que je sache, il n’y a pas vraiment eu de prise de position officielle de Riposte laïque sur le mariage homo, même si les contributeurs qui y étaient opposés y ont peut-être été plus nombreux que les autres, il est incroyable que Hubert Sage, avec une malhonnêteté insigne, associe Résistance républicaine dans ses critiques à ce sujet. Il n’y a pas eu un seul article de notre site contre le mariage homo, il n’y a eu qu’un débat via les commentaires de quelques articles que j’ai écrits pour défendre, à titre personnel, le mariage homo. C’est donc vraiment révélateur du personnage. Et oser dire que notre association était présente aux manifestations d’opposition à ce mariage ou les avait soutenues est aussi un mensonge éhonté. Qu’il y ait eu des adhérents, des responsables, qui, à titre privé, soient allés manifester, ou qui aient écrit, toujours à titre personnel, leur sentiment sur la question, c’est possible, c’est leur droit et ils n’ont pas à me rendre de comptes là-dessus, nous ne sommes pas dans l’univers stalinien cher à Mélenchon-Sage, mais qu’il diffame Résistance républicaine est une autre paire de manches !

Evidemment, on comprendra que, puisque des associations de catholiques avaient appelé à manifestation, Hubert Sage, avec  le sens de la nuance et du respect dû à autrui qui le caractérise ne voie aucun problème à traiter un million de personnes manifestant parce qu’ils craignent, à tort ou à raison, pour leur modèle de société, de “primates obscurantistes”.

Je n’étais et ne suis pas d’accord avec les manifestants, mais j’ai vu qu’une grande partie d’entre eux était des Français moyens, athées d’ailleurs, aimant leur famille, inquiets devant une évolution qu’ils suspectaient de tout remettre en cause. Les traiter de “primates obscurantistes” est honteux. Il n’y a pas eu de débat sur le sujet à Résistance républicaine, ni à l’intérieur du Directoire ni avec les adhérents. S’il y en avait eu et qu’une majorité de gens aient souhaité que notre association prenne position contre le mariage homo, j’aurais démissionné, tout simplement parce que j’aurais été incapable, par éthique, d’être à la tête d’une association ayant choisi une prise de position dont j’aurais eu honte. Mais je n’aurais pas, pour autant, traité les anti-mariage de “primates obscurantistes” !

C’est que Hubert Sage est un stalinien qui croit détenir la vérité et qui est prêt à tout pour l’imposer à tous. Je n’avais accepté qu’à la prière instante de Pierre Cassen, éternel optimiste et humaniste, le soutien de l’association de Hubert Sage à notre manifestation du 10 novembre. Soutien qu’il avait accompagné d’une lettre inacceptable et irrecevable et que, connaissant le bonhomme, je ne souhaitais pas que Résistance républicaine ait quelque chose à voir avec lui.  Pierre Cassen avait modifié cette lettre, avec l’aval d’Hubert Sage, juste avant que je ne publie mon refus, cinglant et j’avais mis entre parenthèses nos divergences pour une journée et pour la cause. Inutile de dire qu’il n’y aura pas de deuxième fois.

Nous voilà enfin débarrassés de quelqu’un qui me faisait honte. Oui, j’avais honte d’écrire sur un site où écrivait, même si c’était ponctuel et dans le but de permettre le débat, un tel personnage, excessif, liberticide et si peu recommandable !

Christine Tasin   

Résistance républicaine

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi