Hulot ou le chaos ?

Publié le 23 novembre 2018 - par - 26 commentaires - 1 131 vues
Share

Comme l’a démontré le géologue des glaciers suisse Christian Schlüchter, ces derniers ont toujours évolué jusqu’à remplacer, pour les actuels, des forêts entières, c’est en tout cas que ce chercheur et son équipe ont trouvé dans les Alpes :

« […] On a ainsi constaté la présence de fragments de bois de diverses grosseurs mis au jour par la fonte des glaces à la base du glacier ou déposés sur des bancs de gravier dans la marge périglaciaire immédiate. En outre, les morceaux de tourbe étaient souvent coincés entre des galets ou des blocs isolés. En sédimentologie, ce mode de dépôt, que l’on désigne par le terme d’imbrication, est un critère certain de transport par les eaux lors d’une crue glaciaire. Quant aux échantillons de tourbe, ils sont fortement comprimés et de composition variable. Souvent arrondis par leur voyage dans l’eau, ces fragments mesurent au maximum trente centimètres d’épaisseur et quatre-vingts centimètres de longueur. La plupart d’entre eux ressemblent à des hamburgers de grandeur moyenne.

Les morceaux de bois portent les traces de leur transport par la glace et l’eau de fusion. Plusieurs fragments de tronc sont arrondis ou semblent rabotés. Grains de sable et gravier se sont incrustés dans les interstices des surfaces polies par l’usure. D’autres sont complètement brisés ou déchiquetés. On a déterminé les espèces d’arbres dont ils proviennent : saules, bouleaux, arolles, épicéas, pins et mélèzes. Les trouvailles de troncs de mélèzes aux abords du glacier inférieur de l’Aar sont particulièrement instructives du point de vue botanique.

Importance glaciologique

Pour la glaciologie, ces découvertes revêtent une valeur scientifique de premier ordre. Avec d’autres sédiments, ces débris de bois et de tourbe ont certainement été dégagés du sous-sol des glaciers actuels et entraînés par leur eau de fonte. Cela signifie que sous certaines de ces masses glaciaires existent des bassins sédimentaires contenant du bois et de la tourbe. Par conséquent, des plantes de marais ont autrefois dû prospérer à l’emplacement de nos glaciers alpins, ce qui n’est possible que s’ils se sont une ou plusieurs fois retirés en amont de ces sites.

En outre, ces sédiments sous-glaciaires sont probablement des remplissages de cuvettes alluvionnaires, susceptibles de livrer des informations géologiques sur des époques où les glaciers étaient nettement plus réduits, voire avaient totalement disparu. Ces gisements permettraient de reconstituer l’Histoire de l’extension minimale des glaciers ou, autrement dit, de leur retrait maximal.

Les sites de découverte de restes de bois et de tourbe s’étendent de l’Engadine, à l’est, jusqu’au Bas-Valais, à l’ouest. Citons, entre autres, les glaciers de Tschierva, du val Malenco, de Forno, de Stein, de Steinlimi, supérieur et inférieur de l’Aar, de Ried, du Trient et du Mont Miné. Les trouvailles les plus importantes et les plus exceptionnelles proviennent du glacier inférieur de l’Aar où l’on a dégagé jusqu’à présent plus de mille pièces différentes. Leur signification paléo-climatologique est fondamentale. Ce gisement se situe non seulement au centre du domaine alpin, mais encore à proximité d’un des plus grands glaciers des Alpes. Les conclusions que l’on peut en tirer sur les variations de cet appareil glaciaire revêtent donc une importance capitale pour l’étude des paléo-climats. […]

Une autre étude (plus savante) confirme au moins cette variation des glaciers  (Christian Vincent, p. 24 par exemple) ; aussi, le fait que Hulot ait pris comme exemple ce fait pour justifier l’idée de « fin du monde » (c’est ce qu’il a explicitement dit sur la 2 le 22/11/18) est de l’escroquerie pure et simple.

Mais à vrai dire, ce n’est pas étonnant, il semble bien que toute une fraction de la lumpen intelligentsia (n’ayant aucune compétence académique en la matière) se soit radicalisée en parlant désormais de « chaos climatique », de « fin du monde » d’ici dix ans (les plus prudents renvoyant à 2100) et devienne dans les salons (médiatiques aussi) où l’on cause le bras armé de la technostructure affairiste mondialisée, désireuse d’accélérer les processus de mutation industrielle via le passage à marche forcée au tout électrique et au tout numérique, sans se soucier de leurs externalités négatives (tels ces immenses serveurs dont les moteurs et batteries consomment de l’énergie de façon exponentielle), afin d’homogénéiser et de centraliser les circuits et d’optimiser, par les réductions d’échelle, les rendements, au détriment d’une certaine pluralité productive circulaire que certains écologistes sincères défendent, certes, mais de façon très minoritaire.

Que s’est-il passé ? Comment se fait-il que toute une génération qui s’est gavée de surconsommation en CO2 (Hulot et ses six voitures, ses innombrables voyages en avion, en hélico) se soit transformée peu à peu, avec la hargne des nouveaux convertis, en secte alarmiste, catastrophiste, appelant même, pour certains, à une dictature, lisant avec frénésie « l’État d’exception » de Giorgio Agamben (plus acceptable que « la dictature » de Carl Schmitt), puisqu’il faut « à tout prix » changer, ne comprenant pas alors le mouvement des « Gilets jaunes » avec, comme première réaction, non seulement le déni mais le mépris (des « déclassés », ma bonne dame, moui, pouvez-vous me repasser le caviar et aussi le Pomerol, oui le Petrus, SVP ?), prenant telle ou telle insulte dite « homophobe, raciste » pour la loi du genre, alors que la plupart des GJ sont bien au-delà de ces caricatures.

Ainsi, les petites-filles et fils de ceux qui juraient sur la tête de Lyssenko, du marxisme-léninisme, du productivisme quantitatif à tout crin viennent faire la leçon en parlant « d’urgence » (Hulot n’en dort plus, paraît-il), comme avant lorsqu’il était déjà question, dans les années 60, de la fin du monde avec famine monstre en Afrique, augmentation de la mortalité infantile, augmentation de la misère (la fameuse paupérisation marxiste), alors que c’est précisément le contraire…

Au lieu donc de réfléchir aux réels problèmes, comme les gaspillages, les concentrations de pollution, en affinant les filtres, en modernisant la production, en accélérant les horizontalités, en changeant la loi constitutionnelle forçant à l’égalité des aides et au non-fléchage des dotations d’impôts, les faussaires manipulés par les affairistes en manque d’aubaines juteuses poussent le bouchon en faisant peur (même les morts liés aux particules fines sont en nette régression depuis 2013) en partant en vrille : l’œil droit de Hulot bourré de tics lors de la même émission : hémisphère gauche, celui de la logique et du langage en effervescence, surtension, boucle, celle de l’idéologie en attente du passage à l’acte sectaire.

Attendons-nous au pire des comportements sectaires. Une note optimiste quand même : le mouvement des Gilets jaunes montre que cette secte brûle peut-être ses dernières cartouches.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Général putschiste non épistolaire

Hulot , cela rime avec escroc , rigolo, charlot , zozo, pseudo ecolo !

DUFAITREZ

L’Ecologie est la pire des choses, à l’exception de toutes les autres….
(Rappel, Islamisme, féminisme, véganisme, etc…).
Je me lasse de répéter chaque jour que la France n’est que 0,3 % de la surface terrestre, et que pendant ce temps… ailleurs, on s’en fout !
Alors, Taxes, bagnoles, chaudières ? Simple prétexte pour « pomper » le Fric !

desgans

Le diesel a tué les dinosaures !

Pr Dr A.RENOUX

ON L’OUBLIE TROP,L’ECOLOGIE,LA VRAIE,EST UNE VRAIE SCIENCE ET CE hulot
n’est qu’un pitoyable et grotesque analphabète scientifique,sans AUCUNE formation!!!!!
PAUVRE FRANCE!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Gabriel

Je l’ai toujours considéré comme un escroc, un écolo de salons mondains, un pur arriviste. Cette très pale copie du Cdt Cousteau qui, admettons le s’est trouvé une conscience écologique sur le tard, ne laissera que l’image d’un piteu démissionnaire, un froussard qui par deux fois a renoncé à se frotter au scrutin électoral majoritaire mais un homme d’argent avant tout. Le Cdt Cousteau a laissé le sous-marin de poche, la Puce et le détendeur Mistral. Hulot ne laisse que des taxes et des raisonnements faux notamment sur le prétendu réchauffement climatique. Que cette pleureuse de Hulot se gave d’argent ne me pose aucun problème. Je veux juste qu’il ferme son clapet illégitime. Cet abruti n’a même pas été capable de veiller à la sécurité alimentaire des Français (OGM, glyphosate, etc…).

patphil

j’ai adoré hulot qui disait qu’avec lui ce se serait passé autrement!
mais le prix des carburants était il stable quand il était ministre?

Genevieve

Quelle fumisterie ce « réchauffement climatique » …!!
Avec ma chaudière au fioul qui tourne à fond , je suis bien contente que ça se réchauffe un peu .
L’adaptation, le principe fondamental des êtres vivants , fera le reste .

Jill.re

Oui, depuis des millions d’années, la terre est
soumise à des phénomènes cycliques ;et nos
 » savants » écolos de réinventer l’eau chaude.
Quelle imposture…

Vincent L.

Exact, mais , je pense que les 7 à 8 milliards d’individus sur terre ont quelques influences sur un réchauffement climatique qui se fait rapidement sous nos yeux. Et quelles qu’en soient les causes, il faut s’y préparer. Le pétrole aura aussi une fin. Mais l’approche qu’en fait actuellement le gouvernement est une aberration. Les surtaxes, sans réelle alternative, sont vécues comme des brimades. On ne punit pas le peuple pour les errements passés des politiques de tous bords. J’adhère totalement au mouvement des gilets jaunes. Et comment, sans rire, vouloir supprimer les émanations de CO2 tout en affirmant qu’il faut fermer les centrales nucléaires (18000 éoliennes pour une centrale, si j’ai bonne mémoire).

Gabriel

Ce problème évident de démographie incontrôlée notamment en Afrique est assurément un facteur aggravant.

Arthur

Absolument d’accord. Il y a un problème démographique global, pas forcément en Afrique. L’asie est bien plus importante. De fait j’ai l’impression que de plus en plus de personnes commencent à se battre pour survivre dans un monde aux ressources limitées, qui semble confisquées de plus en plus par une minorité.

Jill.re

En d’autres temps, la terre s’est réchauffée sans que les hommes peu nombreux y soient
pour quelque chose.

Vincent L.

Tout à fait exact mais là il s’agit, à vérifier, d’un réchauffement d’une grande rapidité (à l’échelle de l’histoire terrestre). Je reste prudent et modéré dans mes propos car dans cette affaire les scientifiques donnent bien l’impression de n’avoir aucune certitude.

Arthur

Vincent absolument d’accord avec vous sur le fond. Macron est totalement à la rue en répondant transition écologique aux revendications des gilets jaunes telles qu’on les entend. Sa posture est insupportable. Comme le disait quelqu’un à la télé, on a l’impression qu’il ne s’agit plus d’un clivage gauche – droite mais élites – peuple. Quelqu’un le disait ici comme on peut le lire par ailleurs (Jill.re peut être) : Macron est perçu comme Marie-antoinette. Et je pense que toute la classe politique est mise dans le même sac de Jean-Luc Mélenchon à Marine le Pen, qui font aussi partie des élites pour le peuple. Si c’est le cas, je me demande ce qui ressortira d’une éventuelle insurrection généralisée.

Jean

Un responsable EDF m’avait dit il y a une dizaine d’année qu’il fallait 5000 éoliennes en fonctionnement par réacteur nucléaire ce qui fait 290 000 puisque nous avons 58 réacteurs en France, sans compter les éoliennes à l’arrêt ou en panne.

duglimbule

Hulot un ecolo- socialo absolument inculte qui joue aux savant alors qu’il n’a aucune culture scientifique , avec sa gueule de minable il devait aller se faire voir ailleurs et surtout avec toutes les âneries qu’il sort a longueur de temps fermer son clapet !!

francis

oui et dire que apres sont show sur la 2,d’apres les sondages 66% des Francais ont crus ce que pleurait Hulo,les pauvres moutons de nouveaux pris au pieges de belles paroles.

Marnie

Ce pourri est plein de fric. C’est sûr qu’il n’a pas de problème pour changer de voiture et faire le plein. Ces écolos donnent envie de vomir.

JCML

Peut être faudrait-il qu’il voit un psychiatre avant qu’il ne soit trop tard….pour lui ?

montecristo

Pas envie de relire trois fois une phrase pour comprendre … Pas la patience !

Bertrand HECQUET

Tous les phénomènes naturels de réchauffement climatiques se font sur des périodes très longues, plusieurs milliers d’années, le réchauffement actuel du aux activités humaines, s’est réalisé sur 50 ans! C’est une différence de taille, animaux végétaux ne peuvent s’adapter, désolé mais votre démonstration ne m’a pas convaincu. Et c’est sur le modèle économique que l’on peut faire levier (suppression des accords de libres échanges), arrêt d’une démographie imbécile comme en Afrique ou au Maghreb etc….

LSAO

0,7° de différence avec 1850, et aujourd’hui nous sommes sur un plateau… Par ailleurs le CO2 a été bien plus haut, de même que les températures, et le problème pas tant en soi le taux du premier (voir les travaux de François Gervais, spécialiste du CO2) que sa concentration locale puisqu’il est bénéfique aux plantes…

Arthur

M. Oulahbib votre croquis de Hulot m’a bien fait rire je dois l’avouer. Vous semblez bien informé sur le réchauffement climatique. Pour mon information, est-ce que la communauté des climatologues affirme que le réchauffement climatique est le fait de l’activite humaine ou demontre-t-elle qu’elle y contribue ? Je suis un peu fainéant et si vous avez des sources synthétiques sur le sujet je suis preneur car si je ne conteste pas ce que vous dites je crois comprendre que vous êtes plutôt sociologue. Quant aux gilets jaunes, on parle beaucoup pour eux en ce moment. Ne vaudrait il pas mieux les écouter ? C’est ce qu’ils demandent il me semble.

LSAO

Bonjour, vous aurez toutes vos réponses sur ces deux sites :
https://www.climato-realistes.fr/
et
http://www.pensee-unique.eu/
Sinon la majorité des climatologues affiliés au GIERC sont tenus y compris financièrement à ne pas se poser votre question et à trancher uniquement du côté de l’activité humaine alors que la minorité semble être plus prudente, plus réaliste en s’appuyant sur les observations et non pas sur les prédictions comme le fait la majorité… Autrement ce mouvement des gilets jaunes est une surprise de l’Histoire qui devait arriver vu la situation mais personne ne pouvait en prédire (justement…voir plus haut) la forme…

Arthur

Merci de votre réponse et de ces liens.

Arthur

Je suis allé sur le premier site. Encore une fois merci. C’est très intéressant. Je l’ai mis dans mes favoris car le site est très riche en articles. J’en ai lu un en particulier « Le GIEC prétend régler le thermostat de la planète ». On voit dans cet article 1. comment procède le raisonnement scientifique (des observations ou faits, des modèles, des hypothèses, des resultats d’études, des théories) 2. comment s’établit une théorie scientifique (consensus de la communauté scientifque notamment) 3. comment l’évolution du climat est complexe et dépend de plusieurs facteurs 4. comment la science peut-être utilisée à des fins politiques car pour en revenir à ma question la réponse n’est pas tranchée du fait de nombreuses incertitudes. Excellent !