Identité nationale et médias !

Publié le 18 janvier 2010 - par
Share

Les Cerbères du temple de la pensée unique remuent ciel et terre pour mettre fin au du débat sur l’identité nationale qui, selon eux, ne fait que stigmatiser honteusement les minorités. Pour ces Fouquier Tinville, qui jugent et condamnent tout réfractaire qui ose aborder les sujets qui fâchent et les réalités qui dérangent, tous les moyens sont bons pour imposer leur dictature du politiquement correct, à commencer par la sempiternelle accusation de racisme accommodée à toutes les sauces.

C’est ainsi que peu à peu la paralysie a gagné tous les rouages de l’Etat de peur de provoquer, de stigmatiser, d’humilier, de traumatiser ou de complexer toute une frange de la population qui refuse de s’intégrer. Au nom de la tolérance à sens unique il faut se résigner à tout accepter. Mais jusqu’où irons nous dans le renoncement à nos valeurs ?

Quand aurons nous le courage de briser le carcan de cette mécanique totalitaire qui voudrait nous faire renier jusqu’à notre identité ? N’est-il pas temps de rappeler fermement à nos immigrés que notre laïcité et nos valeurs républicaines font partie de notre patrimoine culturel et ne sont pas négociables ?

N’est-il pas temps de leur rappeler que nos ancêtres ont versé leur sang pour nous transmettre ce patrimoine en héritage et que nous entendons le défendre pour le léguer à nos descendants ?

N’est-il pas temps de restaurer dans ce pays la liberté d’expression et d’opinion sans craindre les foudres du tribunal de la pensée ? A quoi bon se gargariser avec les mots « Liberté, Egalité, Fraternité » qui ornent le fronton de nos mairies, si nous laissons les communautarismes envahir notre sphère publique ? A force de confondre acceptation de l’autre et renoncement à nos valeurs, à force de confondre droit à la différence et différence des droits, nous nous préparons des lendemains tragiques.

Gérard Gelé

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.