IESH de Château-Chinon : le laboratoire nivernais des Frères musulmans

L’Institut européen de sciences humaines (IESH), comme son nom ne l’indique pas, est un institut privé qui forme des imams et des aumôniers musulmans.

Fondé en 1991 en plein cœur du Morvan à l’initiative de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) avec l’appui de Danièle Mitterrand, la maison mère a depuis fait des petits : Saint-Denis en 2001, Strasbourg en 2018, deux écoles en Angleterre (1997, 2006), une en Allemagne (2013), une en Finlande (2016).

Bien éloigné de l’idée que nous avons de ce que sont les sciences humaines, l’enseignement dispensé par l’IESH consiste à étudier la théologie musulmane, le droit musulman (Dieu est seul législateur), le Coran, l’arabe littéraire, la psalmodie, avec pour mot d’ordre : réinvestir la science et le savoir.

Qui en sont les membres fondateurs ?

– Mahmood Zuhair : ingénieur irakien, lié aux Frères musulmans, imam d’une mosquée à Nevers, considère qu’Erdogan est un bon défenseur de l’islam ;
– Faisal Malawi : libyen, proche du président du Qatar, leader spirituel des Frères musulmans ;
– Yusuf al Qaradawi : Qatari, déchu de sa nationalité égyptienne, responsable du comité académique, a une influence majeure dans l’enseignement de l’IESH, a appelé aux attentats suicides, au meurtre des homosexuels, fait l’apologie du viol, a pris des positions foncièrement antisémites, interdit de séjour aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Qui finance ?

L’enseignement est facturé 3500 € par an aux étudiants internes, complétés par des dons annuels d’œuvres caritatives islamiques (880 000 € en 2015 par Qatar Charty UK) et le gotha fondamentaliste mondial : pays du Golfe, Koweït, Qatar, Frères musulmans.

Quel est le contenu pédagogique ?

Il se divise au sein de 3 départements : département du saint Coran, département de théologie musulmane, département de langue arabe.
Enseignement à distance : langue arabe, Coran, sciences islamiques.
Environ 10 imams et encore moins d’aumôniers sont formés chaque année à l’issue d’un cursus de 7 ans.
Ces études sont reconnues depuis 2009 par le ministère de l’Éducation nationale (statut d’étudiant à la clé) malgré l’opacité qui concerne le contenu de l’enseignement, la position de ses influenceurs, notamment en matière d’apologie d’un islam radical.

Articles de presse :

De nombreux articles sont disponibles sur le net :

– Ceux qui dénoncent l’opacité du fonctionnement, du financement, de l’enseignement (valeurs actuelles, Mediapart, Riposte Laïque etc.) ;
– La presse locale (Journal du Centre, groupe centre France) qui ne cesse de valoriser l’établissement, en se félicitant par exemple du fait que le vote RN est faible à Saint-Léger-de-Fougeret, mais aussi Paris Match qui s’est fendu d’un article angélique en 2017 et qui voit dans cette formation d’imams à la française une alternative aux dérapages salafistes.

Stratégie d’ouverture et de bonnes manières :

La stratégie est claire : jouer l’ouverture et les bonnes manières.
Si vous passez faire vos courses au Lidl de Château-Chinon avec deux achats dans les mains, l’étudiant qui vous précède vous cédera sa place.
De même, chaque année se tient une journée portes ouvertes qui est systématiquement couverte et valorisée par le Journal du Centre ainsi que par certains élus locaux.

Enquêtes

Malgré tous ces efforts, les IESH sont classés établissements sensibles par le ministère de l’Intérieur et sont régulièrement visés par des enquêtes concernant leur financement, le contenu de leur enseignement ; en effet, certains anciens étudiants sont partis combattre en Syrie, d’autres se sont distingués, comme Ines Madani en 2016, qui voulait faire exploser Notre-Dame avec sa voiture remplie de bonbonnes de gaz ou Rede Hame, djihadiste interpellé en 2015 qui projetait un attentat dans une salle de concert.
Comme l’a déclaré le doyen de l’IESH de Saint Denis : « L’UOIF est une fusée à deux étages, le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique » (UOIF, devenue MF, Musulmans de France, structure liée aux Frères musulmans).

Pour Debout la France, Il est inacceptable que de tels établissements puissent librement maintenir leurs activités dans notre pays alors qu’ils œuvrent manifestement à en détruire tous les fondements culturels et civilisationnels : les établissements présents sur le territoire national doivent faire l’objet d’une fermeture immédiate et définitive par l’État.

Pascal LEPETIT
Secrétaire départemental Debout la France pour la Nièvre
Chargé de Mission régional Bourgogne-Franche-Comté

https://www.debout-la-france.fr/actualite/iesh-de-chateau-chinon-le-laboratoire-nivernais-des-freres-musulmans

image_pdfimage_print
14

14 Commentaires

  1. On voit que les islamistes qui ont cree ce centre ne sont pas des racailles qui parlent verlan

  2. chouette, ils vont pouvoir fournir les mosquées en imams français!
    faites comme eux :
    oui, lisez le coran, mais plume en main, relevez tous les versets qui vous font enrager, par catégories:
    assassins(tuez les tous), 4:90
    misogynes (la femme est un champ à labourer à loisir)
    2:224, sadiques(du cuivre fondu à boire et des herbes sèches à manger pour les mécréants)18:97
    scientifiques (la terre est plate comme un tapis)71:15
    etc.

  3. C’est une chance pour la France qui prouvera que cette religion est déconseillée et mauvaise pour les musulmans ! L’islam de france n’existe pas c’est « en » France …Inutile de s’étaler sur le sujet les responsables de cette imposture passeront à la trappe en premier !

  4. C’est une honte absolue que de tels organismes du fanatisme islamiste puissent opérer en France avec la bénédiction -il est vrai- des gauchistes parmi lesquels Danielle Mitterand qui aura laissé une empreinte inoubliable tant son aveuglement et son sectarisme l’ont rapproché des pires dictateurs de la planète !

    • Je ne suis pas prêt d’oublier la vidéo extraite d’un JT où on voit Danielle Mitterrand sauter au cou de Fidel Castro pour lui faire la bise…

  5. A quand un institut qui enseignera et étudiera la doctrine nazie….apres tout c est exacte la même merde que l islam…d ailleurs le grand mufti était pote avec himmler et Hitler, et des bataillons nazis musulmans ont sévi avec zèle en 43….ah mais non c est pas pareil….ah ok.
    Que les français sont cons et aveugles !!!

  6. Cet « .IESH  » est un véritable chancre que nos gouvernements de traîtres laissent se développer en plein centre de la France .
    Il commence à coloniser d’autres pays de cette UE pro islam ; si rien n’est fait pour le neutraliser , il prolifèrera tant qu’il finira par étouffer la civilisation occidentale .
    Le temps long joue en faveur des musulmans – celui de la frénésie de reproduction et de la colonisation silencieuse – nos hommes politiques s’en moquent : après moi le déluge pensent ils ! Ce ne sont pas des visionnaires hélas , mais plutôt des rentiers du système et de l’enrichissement immédiat .

  7. Ouvrir un élevage intensif de porcs à proximité, une distillerie les odeurs combinées devraient les incommoder et les faire fuir.

  8. J’emmerde les bobos gauchiottes adepte du mourir ensemble du multiculturalisme , ces connards de traîtres ,ces dhimmis qui seront les premiers à être décapiter les muzz n’aiment pas les traîtres , il n’y a pas d’islam de France et il n’y en aura jamais . Il y a un islam en France et celui-ci disparaîtra , il va être chassé de France dans un temps qui devient très court et tous les collabos seront punis et châtiés comme il se doit !

  9. Les musulmans vont être heureux d’apprendre qu’une cornée artificielle à partir de cellules de peau de cochon rend la vue à des aveugles . Leur pro-fête momo gruik – gruiiik l’avait prédit , c’est arrivé !

  10. dès 1991 grâce à la « bonne dame » islamo-collabo, déjà à l’origine de « France terre d’asile », cette institution voyait le jour : une preuve supplémentaire des dégâts considérables qu’a pu faire la mitterandie en favorisant l’implantation du poison islamiste dans notre pays dès son arrivée au pouvoir, dont nous ne cessons de payer les conséquences

  11. Je pose la question ? Est-qu’une église peut s’implanter dans un un des pays arabes ? Par contre une mosquée peut très bien prospérer en France. Ou est l’équité ?

Les commentaires sont fermés.