Il appelle à massacrer Zemmour et ses soutiens : Twitter le bannit… 12 heures

Comme vous le savez certainement, les réseaux sociaux et en particulier, Twitter se font fort de traquer « la haine en ligne », de ne surtout rien laisser passer. La haine au sens très très large du terme.
Cette politique a mené à des situations proprement ahurissantes, comme la suspension du compte Twitter du président des États-Unis d’Amérique.

anastasie_20censure.jpg
Mais il y a des moments où Twitter se montre beaucoup plus modéré face à la haine en ligne. La haine brute dans le cas qui nous occupe.
Ainsi, un jeune homme ayant pour pseudonyme Titi a réagi sur Twitter au meeting d’Éric Zemmour à Villepinte en appelant à, je cite, « foutre une balle dans le crâne a lui et tout ceux qui le soutiennent ».

 

Logiquement une telle déclaration qui relève, de fait, de l’apologie du terrorisme aurait dû entraîner une suspension définitive du compte. En attendant les probables poursuites judiciaires.
Or, étonnamment, ce n’est pas ce qu’il s’est passé.
Le tweet a été supprimé par Twitter, car jugé évidemment contraire aux conditions d’utilisation du réseau social.

 

Mais le compte, lui, est resté actif. Nous avons donc pu voir cet individu ayant appelé à assassiner froidement un candidat à la présidentielle et ses soutiens fanfaronner, insultant les personnes offusquées par son tweet de « suceurs ».
Pendant quelques heures, Titi ne s’est plus exprimé. On aurait pu croire que Titi avait finalement honte de son comportement. Il faut dire qu’entre-temps, des captures d’écran de son message infâme avaient circulé sur les réseaux sociaux.

Or, il n’en était rien. Titi a à nouveau tweeté le 8 décembre, nous apprenant qu’il avait été banni de Twitter… 12 heures. Il poste un extrait du générique du dessin animé One Piece censé montrer son état d’esprit. Bien sûr, il s’agit là de narguer les personnes qui ont signalé son compte. De dire « Regardez, je suis encore là et je vais continuer à faire ce qui me plaît ». La suite confirme qu’il ne regrette rien… Bien au contraire. « J’assume tous mes dires, même si je l’avais pas écrit de base en tant que menace. Après comment les gens le comprennent je m’en fou ». La sanction ridicule de Twitter, on le voit, n’a servi à rien.

 

« C’est ma façon de m’exprimer, j’utilise souvent des termes comme ça pour exprimer mon mécontentement ». Titi est donc prêt à inciter de nouveau au meurtre, peu importe pour lui les conséquences concrètes que de tels discours peuvent engendrer.

Puis il qualifie de « petits merdeux » ceux qui s’offusquent de ses propos de la veille et parle de « débattre de nos idées et pouvoir s’expliquer ». Comme s’il y avait quelque chose à expliquer…
Mais comme d’habitude, selon Titi, nous sommes des imbéciles qui ne comprenons rien à rien, incapables de lire entre les lignes. J’écris « comme d’habitude » car cette ligne de défense est régulièrement employée, je pense notamment à l’affaire Nick Conrad, pour justifier l’indéfendable.

Cette histoire nous aura appris qu’on peut appeler au meurtre de masse et être seulement interdit de tweeter pendant 12 heures. Alors que Jean Messiha, un homme politique qui n’a, à ma connaissance, jamais tenu de propos de cet acabit, a vu son compte suspendu de façon définitive.
À condition peut-être de viser « la bonne personne »…
Selon que vous serez patriote ou haineux des patriotes, les jugements de Twitter vous rendront blanc ou noir.

 

Si Twitter n’a pas été à la hauteur dans cette affaire, c’est le moins que l’on puisse dire, j’espère que la Justice sera, elle, implacable. On ne place plus impunément une cible sur quelqu’un.

Marie-Aude Beautard

image_pdfimage_print
28
1

17 Commentaires

  1. quand quelqu’un dit « mes dires » c’est un cpf qui ne tolère de la violence verbale que celle qui vient direct d’islam ; d’entrée on est dans le conflit d’intérêt.

  2. Laissons lui le fait qu il a au moins maîtrisé un minimum la grammaire et l orthographe si le texte est bien original.Ca n excuse évidemment pas ses propos

  3. je ne comprend toujours pas la nécessité de s’afficher sur twitteur .
    je suis donc un vieux con réac ! et ça me remplit de joie

  4. La justice coloniale mondialiste sera implacable… ben voyons… Peut être en appeler à la cour européenne du droitdelhommisme? Où alors une pancarte « vous n’aurez pas notre haine de zemouriste »?

    « La structure fait l’infra-structure » Marx

    • la présence de ce titi est un non-évènement.Riposte Laïque a vraiment du temps à perdre.

  5. De toute évidence, TITI et con ascendant débile. Encore un bon produit de l’Éducation Nationale… Voire du Coran?

  6. En plus ce Titi se prend pour un grand intellectuel! Il parle de tweet élaboré? mdr On voit comment le niveau d’intelligence a baissé en France. Les gens ne savent plus parler sans insulter, menacer et ils pensent qu’ils aiment le débat. Il dit que nous ne comprenons pas sa manière de parler. Ce qui compte c’est qu’il se comprenne mdr Je ne sais pas comment il peut débattre avec d’autres personnes dans ce cas.

  7. 12 h de punition……j’ai pris un mois par facebook pour avoir dit qu’on avait un gouvernement d’homos, de gouines, de pédophiles et de LGBT, qui oeuvraient plus dans la luxure que dans les affaires du pays……..

  8. Ce type est un sal…ard de plus à ajouter aux ennemis des droits de l’homme : articles 10 et 11 de la DDHC de 1789. Il oublie la liberté d’opinion et la liberté d’expression des nombreux autres citoyens qui ne pensent pas comme lui. C’est un sectaire qui n’a pas honte de s’exprimer haut et fort. Finalement on peut donc penser que les attentats, l’invasion migratoire, les gens égorgés, les têtes coupées, les guérillas urbaines ne le préoccupent absolument pas.

  9. Sacré Titi, toujours le mot pour rire!… … »Si un jour Titi est balancé vivant et à poil dans la fosse aux cochons, il ne va pas frétiller bien longtemps du zizi! » -(Moi aussi, je sais faire de l’humour.)-

  10. Twitter pour bien moins que ça m a banni définitivement on voit bien qui fait la police sur tweeter et on voit qui est le nouveau directeur alors tout s explique.vivement le réseau que TRUMP est en train de monter j adhererai puis je pisserai en face a tweeter👿😤🤮

  11. Si ça peut le soulager, ça fera faire des économies à la Sécu. Mais il faudra un jour qu’il se contraigne à aller consulter… Pour le bien des autres. Pauvre tache ! Pauvre France !

  12. Attention ce fait est prendre très au sérieux. En résumé il est autorisé ouvertement (ou presque) à faire ses menaces de mort et s’il les concrétisait on pourrait penser qu’il serait faiblement condamné.
    qui est visé derrière EZ ? NOUS, blancs de culture chrétienne !!
    à rapprocher d’un certain régime allemand ouvertement raciste, les débuts furent les mêmes: humiliations, menaces, tolérances pour les menaces et les spoliations.
    Ici avec l’ensauvagement nous sommes déjà au-delà des menaces.

  13. ne pas oublier que les Chrétiens sont les plus persécutés au monde, dans l’indifférence générale: médias, gouvernement, politiciens, intellectuels

Les commentaires sont fermés.