Il est gentil Antoine Griezmann, l’idiot utile d’Allah

Ma compagne lit un quotidien national et prend les nouvelles à la radio. Ainsi est-elle au courant, à un bon niveau, des affaires du monde.

Elle se fout du foot et du sport en général, respecte l’intérêt que je leur porte, ce dont je la remercie, mais là n’est pas le problème.

La démarche d’Olivier Giroud en faveur des chrétiens d’Orient ne lui évoque rien ou presque.

Celle d’Antoine Griezmann pour les Ouïghours a immédiatement retenu son attention.

Ainsi ma compagne a-t-elle parfaitement résumé, en quelques mots, la vérité du moment, ce déséquilibre flagrant que l’information aux ordres de la pensée conforme entretient comme une Vestale le feu dans le temple des manipulateurs d’opinion.

Ajoutant : « Il aurait pu regrouper Ouïghours et Tibétains dans une critique formelle de la Chine qui nous envoie en prime ses saloperies fabriquées dans des laboratoires de mort, et fabrique un porte-avions par mois pour nous contraindre un peu plus à lui acheter des portables« .

Ma compagne pratique un humour froid et une langue française impeccable. Ce à quoi j’ai ajouté, d’accord avec la sentence, que si le buteur instinctif Giroud possède un fond de christianisme suffisant pour animer une foi authentique, le stratège Griezmann a de toute évidence parlé sous l’influence d’une coterie coranique elle-même suffisamment bien « conseillée » pour préparer et donner ce coup remarquable.

Car politiquement, il s’agit bien en effet de cela. Griezmann avait le choix. Entre les massacrés du Nigeria, les décapités du sud-Soudan, les 38.000 faits de guerre du maréchal Allah depuis 2001, les brisés-pour-toujours du Bataclan, Mila et les seuls Ouïgjours, les mêmes (ou presque) qui avaient sabordé l’Équipe de France de 2010 en Afrique du Sud ont cette fois manœuvré beaucoup plus habilement, et planté le but au bon moment dans la cervelle de leur messager désigné. Chapeau.

L’opinion publique tombera d’autant plus facilement dans ce panneau qu’elle se réjouira, jalouse et dominée, de voir les orgueilleux et plutôt sournois Chinois prendre une bonne gifle, car c’en est une, commercialement quelque peu mais avant tout psychologiquement, et politiquement. La démarche du joueur français entre ainsi dans la catégorie des « buts de légende », en compagnie de l’assassinat du duc de Guise, de la dépêche d’Ems et/ou des accords de Munich, toutes réalisations de joueurs d’élite.

Puis, dans deux ans, le sympathique, léger, séducteur et transparent Antoine Griezmann s’en ira jouer au Qatar, ce pseudo-pays manipulateur et riche que vénèrent et protègent de tous leurs pesants silences ses camarades musulmans de l’Équipe de France, lesquels sont quant à eux en mission sacrée, intangible, et le savent.

Il le fera, serviteur une nouvelle fois d’un Prophète dont la compagnie assumée le tente peut-être bien, sur le cimetière que hantent les âmes des quelques milliers de Philippins, Bengalis et autres ouvriers tombés des échafaudages, écrasés par du béton, foudroyés par les fièvres, larves utiles et sacrifiées pour que vive la Coupe du Monde de football 2022.

Un mot là-dessus, Grigri ?

Jean Sobieski

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. Les Ouighours doivent être aussi familiers à
    Griezmann que les Philistins le sont pour moi ;d’où son empressement à épouser leur cause.
    On lui a évidemment soufflé cette action afin d’être dans le camp des bien-pensants… pro
    islamiques bien sûr.
    Que ces musulmans aient engendré des attentats en Chine comme chez nous en France ;Ça ne doit pas être dit dans l’histoire.

  2. Pour une fois qu’on trouve un trou du cul avec un cerveau, il dit des conneries !

  3. pourquoi aller chercher bien loin…. il défend tout simplement ses employeurs, puisque ce sont eux qui détiennent son club, et qui signent son chèque de fin de mois…
    collusion d’intérets ??

  4. Griezman en 2027 quand il aura rangé ses crampons, sera-t-il candidat à la présidence de la République à la tête d’un parti islamiste ?

  5. Les chinois nous donnent une leçon de savoir vivre à l’usage des musulmans…Que n’en tirons nous tous enseignements!!!De même la Birmanie ( Myanmar) avec les Rohinghas…Exemples a suivre…

  6. Petite erreur c’est L’athletic Bilbao et non l’atletico. C’est un club qui se veut basque et non espagnol.

  7. meeeeerde, je sais pas qui c’est ce type ???? bon faut dire que la boite à connerie je l’ai plus depuis 20 ans au moins ,et le foot, je le vomis depuis que j’ai 5 ans…soit 45 ans…..je trouve déplorable de payer autant des blaireaux qui tape dans une balle aussi vide que leur tête..à la limite, socialement parlant, il serait plus salvateur de remettre au gout du jour les combats de gladiateurs, on y ferait combattre les racailles de citée (qui j’en suis sur auraient moins de courage dans une arène que dans les bus ou metro), et puis ces combats regule la violence sociale…ou vraiment ce serait bon d’utiliser le stade de france pour que la populace décérébrée puisse voir ce qu’est la violence au quotidien.

    • Tout dans les pieds………..

      Pas sûr qu’il ne frétille pas du croupion Celui-Là, en plus…….

Les commentaires sont fermés.