Il est temps de dire ces vérités aux Africains qui crachent sur les Blancs…

Publié le 27 novembre 2017 - par - 66 commentaires - 7 315 vues
Share

Avec l’article du Figaro au sujet de l’esclavage et le livre de Loïk Le Floch Prigent, c’est la fête aux pisse-vinaigre anti-blancs…

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/11/23/31002-20171123ARTFIG00268-pierre-vermeren-l-esclavage-au-maghreb-a-la-lumiere-de-la-longue-duree.php

Souvenez-vous de ces articles d’août :

« Boulevard Voltaire a publié un article de monsieur Magaye Gaye : « La persistance de la pauvreté sur le Continent résulte, à notre avis, moins d’un taux de fécondité élevé que de dysfonctionnements économiques ».

http://www.bvoltaire.fr/problemes-de-lafrique-ne-dordre-demographique/?mc_cid=fcfa92f55d&mc_eid=90e751f23c

auquel j’avais répondu.

http://ripostelaique.com/reponse-a-magaye-gaye-qui-minore-la-catastrophe-demographique-de-lafrique.html

Loïk Le Floch-Prigent (un monsieur qui a fait de la prison etc. Ok mais ça c’est un autre chapitre) nous livre ses réflexions dans « Carnets de route d’un Africain, un autre regard sur l’Afrique d’aujourd’hui. »

Voici quelques passages en style télégraphique :

– Il y a 2 Afriques : celle, envoûtante et mystérieuse, que nous observons depuis l’Europe et celle que nous voyons en Europe et qui suscite plus de défiance que de sympathie – ceux qui croient avoir compris l’Afrique c’est qu’on ne la leur a pas bien expliquée. – Il y a une logique occidentale cartésienne et une autre qui est africaine donc impénétrable – c’est ainsi qu’échouent les efforts politiques français, américains, russes, chinois, etc.

– L’Afrique possède des ressources gigantesques dans ses profondeurs inexplorées ou mal exploitées – l’Occident n’a pas le monopole de l’imbécillité : il y a des imbéciles partout, aussi en Afrique.

– Qui sont les parasites ? Des membres de la famille, au sens où l’on entend la chose en Afrique, c’est-à-dire tout un peuple de parents plus ou moins éloignés – qu’un chef ait une soixantaine d’enfants n’étonne personne – les ouvriers des chantiers qui ont des missions d’ 1 ou 2 ans dans des villes ou villages multiples, malgré leur peu de revenus, peuvent se retrouver accablés d’une bonne dizaine d’enfants nés de 10 femmes différentes – frères ou sœurs partagent rarement le même père ou la même mère, il faut comprendre qu’ils ont été élevés dans la même famille, voire dans le même village. – il faut entretenir les femmes, les enfants mais aussi les frères et sœurs.

– Le travail de la démocratie, travail de fourmi avec des projets et des contre-propositions, tout cela n’existe pas en Afrique.

– Les candidats successifs rêvent de s’accaparer le pouvoir pour l’exercer de la même manière que leurs prédécesseurs, sans réel programme – la communauté internationale ferme les yeux – chacun se demande ce que cela va lui rapporter, à lui personnellement et non pas au pays.

– Il m’a souvent été donné de voir le décor, je n’ai qu’à de rares fois pu entrevoir son envers.

– La société africaine compte des castes – parmi lesquelles l’humble vie des tribus avec l’emploi des langues vernaculaires et la présence insistante des traditions.

– La notion de « pays » telle qu’on l’entend en Europe n’est qu’une chimère.

– L’Africain se considère d’abord comme un « Noir » ensuite vient la famille puis la tribu et ensuite le pays – avec le morcellement en ethnies, tribus, familles et des frontières mal tracées qui causent l’instabilité des pays.

– « Quand on travestît en soldats des villageois et autres paysans, on ne fait pas d’eux des militaires pour autant. De tels procédés font songer davantage aux albums de Tintin qu’aux grands films d’aventure : on est à mi-chemin entre le cirque et le comique troupier. »

– il faut regarder la vidéo « Le retour de l’oncle belge » qui rend compte de la coopération entre la Belgique et le Congo pour la formation de son armée ;

https://www.youtube.com/watch?v=0xNL67Z81k0

– Les chemins de fer de la colonisation n’ont connu aucun programme sérieux de maintenance : ils deviennent des reliques qui se délitent de jour en jour comme le merveilleux Addis-Abeba – Djibouti. Les centrales électriques ne sont pas arrivées à suivre la démographie galopante des villes africaines.

– Les maladies tropicales (si combattues durant la colonisation) persistent – l’Afrique est en proie à des maladies génétiques que nul ne sait traiter par exemple la redoutable drépanocytose –  « Il y a encore la lèpre, la tuberculose, la bilharziose mais la plus grande cause de mortalité demeure le paludisme » (ajoutons Ebola, SIDA, poliomyielite, fièvre jaune, variole, etc.)

– L’équilibre des sociétés traditionnelles est bouleversé – la jeunesse explose sans trouver d’emplois et cesse de respecter l’autorité des anciens – améliorer la santé des populations faisant reculer la mortalité a fait exploser la démographie – le baby-boom est tel que tout va de travers dans l’éducation –  les « Bounty » ceux qui sont noirs dehors et blancs dedans, ont reçu une éducation soignée en France, G.B, USA, Canada, Chine jadis Moscou – ces jeunes gens prometteurs n’ont aucun intérêt à changer quoi que ce soit à la politique élitiste – ces cadres sont devenus une autre caste qui n’a aucunement cherché à transformer en profondeur la vie quotidienne de leurs concitoyens.

– Tout est de guingois, même dans les palais présidentiels lorsqu’il est fait appel à la main d’œuvre locale. Ils ne savent pas travailler parce qu’on ne leur a pas appris à travailler –  la ville draine des milliers de candidats à l’exil – l’attrait pour la télévision procède des séries américaines ou européennes qui les font vivre dans un monde dont ils rêvent (et qu’ils viennent chercher en Europe).

– La possession de 1 ou plusieurs téléphones est devenu obligatoire pour les jeunes – avec le logement le premier poste dans le budget – leur rêve c’est un costume impeccable, assorti d’un quatre-quatre rutilant et ce dès leurs études finies. Ils n’ont pas de projet de vie à travers une profession.

– Ministères et administration sont truffés de jeunes verbeux se cherchant un destin tandis que le travail de terrain est confié à un personnel non formé ou à des Chinois. La politique d’éducation de masse est donc un échec par défaut d’analyse des véritables besoins du pays et aussi par manque de motivation réelle des jeunes. – « C’en est fini de l’ascenseur social qui existait lors de la période coloniale, tandis que les élèves studieux et appliqués se faisaient remarquer par les curés ou les instituteurs, qui leur ouvraient la voie vers des études supérieures : tout cela a été remplacé par une auto-reproduction des élites – le niveau de culture et de savoir s’est effondré avec la déchristianisation – on ne sélectionne plus les élites parmi les bons élèves » – « le bilan d’ensemble, c’est-à-dire sans tenir compte des exceptions, est effectivement catastrophique. »

– Il n’est pas rare de voir des étages entiers du Crillon retenus par un unique chef d’état africain.

– Les douaniers demandent ce qu’il y a pour eux dans les bagages – la corruption commence à l’aéroport à la douane mais que dire des ports où les agents publics devraient avoir pour tâche de remplir les caisses de l’Etat au lieu de chercher avidement à remplir les leurs ? – « Les aides directes expédiées aux Etats disparaissent en grande partie dans les abîmes de la corruption. »

– La présence insistante de sorciers, de croyances, de superstitions, de gris-gris et autres fétiches… de drogues aphrodisiaques tant la virilité passe chez eux pour une affaire de la plus haute importance.

– Si le propriétaire ne reste pas près de sa voiture il n’en retrouvera que la carrosserie, toutes les pièces détachables étant déjà cannibalisées.

– Parmi toutes les religions : « Le coran est récité par des foules qui n’en comprennent pas un traître mot » –  « Il y a des évangélistes africains, des sectes chrétiennes abondantes, des musulmans spécifiques à chaque contrée : tout cela à l’encontre des intérêts du peuple africain, mais qui malheureusement progresse ».

Voilà quelques bouts de phrases glanés dans les 266 pages. Ajoutons les problèmes de l’énergie, eau potable, égouts, déchets et hygiène, religions, langues, la femme africaine, école et santé, les ONG et leurs effets pervers, les communautés, etc.

– « Où va l’Afrique? » « Le peuple ne voit depuis des dizaines d’années aucun progrès à sa situation et l’effritement des ouvrages d’art bâtis par les colons qu’ils se prennent de temps en temps à regretter (…) Le pillage interne et externe des richesses africaines n’a donc jamais cessé, tandis que le cynisme le dispute à l’hypocrisie, et ce, d’une manière accrue ces dernières années. Jadis, certains acteurs plaçaient dans leurs efforts une manière de passion et de bonne volonté, mais le monde nouveau, celui de la finance mondialisée, n’offre plus la moindre place à de tels élans. »

A l’heure où les frontières cèdent sous la poussée immigratoire, la lecture de ce livre nous donne une petite idée de ce qui est en train de nous arriver…

Pour compléter le tableau je vous invite à lire mes souvenirs du Congo dans les années 1956-1959 dans

https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/congo.html

Si les enfants que nous étions alors avaient pu continuer à grandir ensemble, aujourd’hui le Congo serait un des pays les plus prospères et modernes de la planète et la catastrophe migratoire n’aurait pas eu lieu.

Conclusion : que les pisse-vinaigre anti-blancs aillent régler leurs problèmes chez eux au lieu de cracher dans la soupe chez nous.

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
quiditvrai

Je suis optimiste pour le très long terme avec les Africains musulmans ou non, i.e.dans 100 ans, minimum.
Nous devons les aider en les gardant chez eux.
C’est â nous d’aller chez eux pour les aider et non â eux de venir chez nous pour se faire aider.
DANS L’IMMÉDIAT NOUS DEVONS PRIORISER NOTRE PROPRE SURVIE AVANT CELLE DES AUTRES.
BONS MAIS PAS BONASSES

lucie clavijo

Nous n’avons jamais craché sur les noirs, on aimerait qu’ils nous rendent la pareille.

Nemesis

Ne serait-il pas grand temps de leur dire qu’ils restent chez eux, qu’ils s’assument et fassent enfin, eux-mêmes, de leurs pays des havres de paix et de prospérité ? Marre de ces profiteurs et de surcroit insulteurs !

hoplite

Ils restent des chasseurs-cueilleurs. En France, ils chassent le blanc et cueillent le RSA.

Nemesis

+ 1000

cirrus

absolument, que les Africains aillent régler leurs problèmes chez eux au lieu de demander la nationalité française comme Dame Obono avec le résultat qu’on sait… On leur rendrait un bon service si on fermait les voies de l’immigration et la naturalisation africaines. « Chacun chez soi », ce n’est pas du racisme, c’est la justice.

Odin Paganiste

La réalité des relations des Occidentaux avec les Africains en une seule image :
https://img15.hostingpics.net/pics/588188aw58PW4700b3.jpg

Crixus

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=mLWI41VPWDc&w=560&h=315%5D
Je ne vois pas en quel honneur les Occidentaux devraient assumer la reproduction de muridés des Africains.
Si nous y sommes obligés, autant détruire notre continent nous-même, ça leur évitera de le détruire comme tout ce qu’ils touchent depuis la nuit des temps…

https://youtu.be/mLWI41VPWDc

mjolnir

Tiens , je croyais que le racisme anti-Blancs n’existait pas !
Surtout que les Blacks furent vendus à l’époque des méchants colonialistes par leur concitoyens……La poutre et la paille

kancau11

Qu’est ce quelle a la Bamboula à dégueuler sur les blancs, est-elle au courant qu’en ce moment ce sont les jaunes qui sucent la moelle de l’Afrique, qu’elle aille ouvrir sa gueule en CHINE, elle sera bien reçue, et elle nous cassera plus les burnes.

Dunois

On parlotte, on fait des tas de disours sur l’afrique et les africains. Bof, tout cela est largement dépassé. Il n’est plus temps de discourir et de se lamenter ou de dire des inepties. Les musulmans ont toujours vécu dans la merde, ne produisent que de la merde et ne sont donc que des merdes. Il suffit de regarder comment notre capitale a été changée en une immense poubelle absolument dégueulasse. Les musulmans n’ont rien à faire chez nous sinon de la merde. Qu’ils dégagent tous. Le gouvernement ne maîtrise plus rien et tremble de trouille face à ce qu’il a produit. La bonne réaction viendra des patriotes qui accepteront… lire la suite

Allobroge

Ne pas oublier que l’Afrique noire et centrale faisait encore l’objet de découvertes dans la seconde moitié du XIXème siècle ! Si des tribus ont combattu le colonialisme qui se répandait d’autres ont rejoint les colonisateurs principalement à cause de l’esclavage que ces derniers annihilaient ou le cannibalisme dont on parle rarement mais qui existait encore. Lire à ce sujet les correspondances des coloniaux qui découvraient l’Afrique dans les articles du journal hebdomadaire « L’Illustration’ des années 80 (1880) !. Songez que de l’Atlantique à Fachoda il fallut une vingtaine de blancs et plusieurs centaines de noirs pour la traversée de l’Afrique centrale dans un territoire totalement inconnu ! Les anglais… lire la suite

bon sens

Article très intéressant et bien expliqué comme toujours Docteur Lauwaert !
Edifiant de voir que pas mal des dérives de la société africaine touchent aussi « nos » africains ( du nord et du sud sahara ) que nous hébergeons et donc, in fine , touche aussi nos sociétés.

Leresistant

Très bon article, de la lucidité! à nous de faire attention aux africains, et au mieux de les renvoyer dans leur brousse, pas d’autre solution.

Allobroge

Mais les dirigeants occidentaux le savent tous mais ils en jouent et espèrent profiter encore longtemps de » la françafrique » bien commode alors qu’on devrait laisser ces peuples se débrouiller, Allah reconnaissant les siens ! Et que les USA ou la Chine prennent conscience eux aussi de ce qu’est l’Afrique, ils seront sans beaucoup plus pragmatiques que nous qui sommes des romantiques de l’époque coloniale et repentants !

MARC FRITZ

On me parle beaucoup d’une expansion rapide de l’Islam sunnite (financé par l’arabie saoudite) à Madagascar . J’aimerais bien avoir l’avis d’un patriote qui vit encore sur place ( moi je suis parti il y a trois ans)

LYS

Allemagne : un maire pro-migrants attaqué au couteau par un administré furieux… et alcoolisé

Le maire d’une ville de l’Ouest de l’Allemagne a été attaqué au couteau dans un restaurant à kebabs. Les autorités suivent la piste d’une motivation politique. En 2015, le même maire prônait une politique d’accueil généreuse des migrants.

https://francais.rt.com/international/46022-allemagne-maire-pro-migrants-attaque-au-couteau-migrants

Arthur

Les Africains doivent se responsabiliser en commençant par maîtriser leur démographie.
La situation actuelle les conduit et nous conduit à des catastrophes (guerres, pollutions, famines, invasions migratoires) d’une extrême gravité.

Marie d\'Aragon

Exactement !

dufaitrez

Toute Vérité est bonne à dire, mais elle n’est pas écoutée…
Macron a récidivé ce matin en Afrique ! Culpabilisation !
Haute Cour ?

pauledesbaux

haute cour simplement mais viiiite

pierre estrelka

« Si tu croises un nègre portant des Ray-Bans, ne lui fais pas confiance, c’est un bandit »; Dicton en vogue sur la côte d’Afrique du temps où j’y ai traîné mes guêtres.

Spartacus

Chère madame Lauwaert On peut me chanter n’importe quelle fable, ayant l’expérience de terrain rien n’y fera. Le souci n’est pas directement l’Islam ou je ne sais quoi, le souci est l’Africain dans son ensemble et c’est un problème mondial. Soit vous ne le dites pas volontairement, soit vous l’ignorez car vous n’êtes pas retournée vivre en Afrique, dans plusieurs pays Africains , depuis 50 ans. Le racisme anti-blanc est étatique en Afrique, un nègre en voiture écrase nègre c’est encore à cause du blanc, un nègre se coupe en cuisinant c’est à cause du blanc. (jamais à cause du cosmopolite mais on sait pourquoi ce miracle) C’est même un… lire la suite

bon sens

je pense que c’est exactement ce qui est dit dans l’article de Madame Lauwaert.
elle ne parle d’islam que tout à la fin et encore inclus dans toutes les autres dérives religieuses … on est bien d’accord les africains ne sont capables de rien et accusent donc tout le monde de tout malheur qui les frappe et qui est souvent consubstantiel à leur mode de pensée et de vie … le blanc étant le premier sur lequel il pense à taper : chez eux , comme chez nous.

Jan Dillon

Merci pour cet excellent article qui dénonce la simple vérité ! Je peux l’attester car j’ai un parcours similaire au vôtre et je suis né au Tchad en 1955 ! Mon père tenait un comptoir Anglais et s’occuper aussi de la tannerie ! Bref quel malheur de voir ce monde qui se délite !

Spartacus

Je n’y suis pas allé par plaisir, idéal ou par choix mais par nécessité pour l’entreprise. Je suis parti sans aucun « à priori » positif ou négatif, j’ai vu à qui nous avons à faire dans plusieurs pays d’à-fric. Qu’on ne me chante pas la fable « on est tous des êtes humains » ça ne prend pas. Si les gens savaient de quoi sont capables les animaux avec leurs propres enfants, leurs voisins, les prétextes débiles aux pires folies, ils changeraient de disque. L’auteur de l’article donne l’avis du « peuple cosmopolite », la doctrine éculée aux antipodes de la réalité quand on vit en vase clos entre « cosmopolites » en Afrique. (version BHL -Attali)… lire la suite

Jacques+Barrio

Anne Lauwaert, j’ai parcouru l’Afrique en tous sens durant des années pour mon travail et je peux certifier que votre éclairage sur le Continent Noir, ainsi que celui de Le Floch-Prigent, est conforme à la réalité. Le désordre, la corruption, l’ineptitude et le racisme anti- Blanc règnent en maitres. Oui, l’Afrique est mal partie, et pour longtemps. Mais le plus grave pour nous, pour l’Europe, c’est l’invasion en cours, et qui va s’amplifier.

FRANCE PILLEE

article de grande richesse et pertinence
à rapprocher d’un sujet de fdesouche de ce jour sur le même thème

Lili

Ha ! Ha ! Ha ! Maboula fait son show sur les quais….. Quelle horreur !!
http://www.fdesouche.com/913067-tranche-de-vie-exhibitionniste-a-bruxelles

inconnue

personne veut dire qu’il y a trop de monde sur terre, la première chose à faire est de limiter les naissances en Afrique et l’Asie

supergoy

Et oui mais qui le fera? Yaqua

cirrus

sélection naturelle

claire

Vous oubliez l’amerique du sud , ils s’en privent pas non plus de faire des enfants !
Je suis a new york et je suis scandalisée de les voir avec des gosses qui leur sortent de tous les côtés . Les graines du cerveau diminuent avec la pigmentation !

cri

cassez vous partez dans vos pays il y en a marre pourriture chacal

JILL

La colonisation fût une chance pour l’Afrique …comme me le disait il y a un vingtaine d’années un étudiant africain de 3° cycle,de je nais plus quel pays ;il leur en a manqué un siècle…n’en déplaise aux crétins qui attribuent aux colonisateurs tous les malheurs des africains .Voir le meilleur exemple : La Rhodésie,grenier à blé d’une partie du continent dans les années 60 que cet abrutis de Mugabe a transformé en l’un des pays les plus pauvre du monde .La production de blé a été divisée par 20 …en 20 ans

saucet

comme pour l’Algérie, qu’ont-ils fait depuis ??? rien désordre, islam, toujours le désert …

cirrus

la preuve : regardez sur le site de n’importe quelle école doctorale française, vous verrez que les Africains sont très nombreux à préparer des thèses et les financer avec des bourses et emplois en bibliothèque comme Dame Obono. Car chez eux quasiment aucun savant digne de ce nom. Sans la colonisation, ils en seraient encore à la préhistoire. Un peu d’humilité Obono et compagnie…
(sachant par ailleurs que le doctorat a peu de valeur en France et n’impressionne plus guère que les Africains)

Carter

Tout ce qui va de travers en Afrique, c’est connu, c’est la faute des Blancs. C’est à cause de l’esclavage, de la colonisation, des multinationales. Pourtant, les Blancs n’ont pas toujours été présents en Afrique. L’Afrique, au contraire du pôle nord, dispose de toutes les ressources naturelles possibles et inimaginables nécessaires au développement technologique: pétrole, gaz, métaux, bois, etc… Dans ce cas, il faut m’expliquer pourquoi, lorsque les Blancs sont débarqués pour la première fois en Afrique, ils n’ont pas été confrontés à des sociétés au moins technologiquement égales à la leur. Par exemple, les Blancs avaient inventé les armes à feu, pourquoi les Africains ne les avaient-ils pas inventé… lire la suite

Ulysse 67

Exact, il leur manquait deux ressources essentielles : l’écriture et une langue de culture savante (apte à exprimer les concepts scientifiques).

Sans parler de l’obstacle que constitue la superstition.

A cela il faut ajouter un autre souci: les terribles maladies tropicales qui y sévissent, notamment la malaria, qui empêche les concentration humaines près des cours et des étendues d’eaux, ou de créer des ports, ce qui a fait la richesse des grandes civilisations antiques en Europe, en Inde, en Asie, au Moyen-Orient,ou en Egypte (don du Nil)

Le non-développement de l’Afrique peut donc s’expliquer par des facteurs humains et géographiques Mais cela ne résout pas le problème.

Balistre

Le seul pays qui avait réussi à se développer à la manière de l’Europe ou des États-Unis est l’Afrique du sud, comme par hasard gouverné pendant trois cent ans par des blancs.

JILL

La Rhodésie était aussi un pays prospère …

supergoy

Oui mais maintenant l’Afrique du sud est en pleine chute.

Simone GUTIERREZ

Madame Lauwaert ,
Est-ce un oubli de votre part ? … mais Monsieur Tin a trouvé la solution pour résoudre les problèmes de l’ Afrique !!! …. il faut déboulonner les statues de Colbert !

Vincent L.

Il espère également que la repentance se fera également en espèces sonnantes et trébuchantes. Y’a bon les sous !

Colonel de Guerlasse

L’objet des manifs anti esclavage était entre autres de demander l’expédition des blancs de l’Armée Française pour libérer des noirs prisonniers de musulmans. Niet. Qu’ils se démerdent. Autre exemple le Mali. Cueillir les Maliens et les expédier dans leur armée, ce serait pas mal non plus. Qu’il arrêtent de chialer et se défendent eux même.

claire

Ce qui est étonnant c’est que en afrique , on dirait qu’ils sont sans défenses et faibles ALORS que en europe ils n’hésitent pas a être violents et tout casser et protester et tuer ETC …………………

André Léo

Anne, Vous rejoignez ce qu’avait dit Macron ,( en voyage aujourd’hui au Burkina Fasso) « Avec 7 enfants par femmes, l’Afrique ne pourra jamais sortir de la misère ». La surpopulation de ce continent en train de se désertifier est le danger majeur qui menace. Les obscurantismes religieux qui maintiennent les peuples dans l’ignorance et l’inculture, ajoutés à la tribalité des chefs de clans qui se gobergent sur les populations désemparées,sont à la base de ce naufrage. Ajoutons à celà les « émergents »: Chine,Inde, Corée… qui viennent s’installer en Afrique pour servir les intérêts de LEURS pays et non de l’Afrique, la situation est désepérée. Ce ne sont pas les puits forés par… lire la suite

claire

OUI mais il vaut mieux des chinois que des américains ! Les chinois battiront quelque chose qui pourraient aider les africains ALORS que les américains ( qui sont pourris jusqu’a l’os ) ne feront que piller tout ce qu’ils peuvent ET ne feront rien pour aider a construire .
Donc moi je pense qu’il faut se réjouir de l’aventure des chinois en afrique !
D’ailleurs les américains ne sont pas très contants de cette compétition .

André Léo

Il est vrai que les chinois et les chinoises, à la culture multi millénaire, aiment la musique classique, nos opéras, et comptent parmi eux beaucoup de musiciens virtuoses. C’est vrai aussi chez les américains. En revanche, chez les islamistes du Moyen Orient et d’Afrique, si l’on excepte l’orchestre mixte du Divan, créé par le très inspiré D. Barenboïm, on relève surtout des artistes de la kalach ,incapables de lire d’autres « partoches » que leur coran.
La culture est ce qui manque le plus aux fous d’Allah!

FLANDRE

Je suis arrivé en Afrique noire en 1964. Ce qu’écrit Lauwaert est la stricte vérité.

Anne Lauwaert

Dans le Nord-Est du Congo les soldats belges se sont battus contre les négriers arabo-musulmans (Tippo Tipp – Zanzibar, etc.) et il y a encore aujourd’hui un mouvement d’islamisation dans la région , mais les massacreurs du Kassai, du Kivu, entre Hutu et Tutsi, les enfants-soldats ou les violeurs de bébés ne sont pas des musulmans.

GVS

René Dumont avait écrit (dans les années 70) « L’Afrique noire est mal partie » Toujours d’actualité il me semble !

Philippe Mangé

Vérités époustouflantes. Un continent qui a un taux de natalité supérieur à son taux de croissance ne se développera jamais ….

gabriel zallas

C’est une vérité mathématique dont personne n’ose aborder le sujet. Quand on sait q’une balle de fusil équivaut à un repas…

butterworth

paradoxe de plus en plus de milliardaires et millionnaires africains voir liste web et richesses terres et autres vendues aux chinois hindous israeliens saoudiens sinon article exact un livre est paru sur la mentalite africaine famille tribu dont ethnies reparties sur plusieurs pays aux frontieres artificielles l histoire du liberia et tres edifiante aussi un peu de publicites africaines pour le fun bizarre aucun blanc pas de parite avec les pubs francaises

La_Soupape

Merci Anne ! Vous venez encore, par votre article et les extraits du bouquin de Le Floch Prigent que je n’achèterai bien sûr pas, de me confirmer que j’ai parfaitement raison de ne pas vouloir foutre les pieds chez eux. Alors bien sûr, c’est dommage pass’que les paysages et la faune sont époustouflants, mais le problème c’est la population, celle-là même qui va venir s’épancher de plus en plus ici, chez nous. C’est à l’évidence pas compatible avec ce que nous sommes et si on ne parvient pas à les repousser, on va tous crever et ils pourrirons l’Europe comme ils ont pourri l’Afrique et ca finira pas bon !… lire la suite

Spartacus

Dommage travailler en Afrique quelques années en ne restant pas dans les circuits imposés : Vous deviendriez ultra-supra-raciste mais vous le serez toujours mille fois moins que n’importe quel Africain. Les récupérateurs disent « le souci ce n’est pas les Africains, le souci c’est l’Islam » se foutent ouvertement de vous. -En Afrique du sud pas d’Islam, pourtant c’est la chasse aux blancs. -En Afrique centrale ce n’est pas au nom de l’Islam qu’ils tuent les blancs qui seraient « voleurs de sexes » (hé oui leur truc rétrécit, c’est de la faute du blanc qui passe) -Madagascar, ils tuent du blanc régulièrement, ils ne sont pas muz mais Chrétiens (bon, des Chrétiens spéciaux… lire la suite

La_Soupape

On sent le vécu pur et dur du mec qui connaît très bien l’Afrique, qui y a cru au début et qui a vite déchanté. Mon problème est que je vais vers ce qui m’attire, pas vers ce qui me repousse et donc j’irai jamais là-bas. T’façons j’ai assez voyagé et maintenant je suis trrrrrrrrrrrrrès bien chez moi en France, c’est pourquoi j’entends bien que ça reste la France et j’ai pas l’intention de me laisser pourrir la vie par des goules qui puent ! J’aime beaucoup votre façon très précise de relater en quelques mots le cancer de la planète, ce bubon putride qu’est ce continent. On sent également… lire la suite

JILL

En Afrique du Sud,c’est aussi la chasse aux noirs migrants .L’islam n’est qu’un facteur aggravant d’une violence génétique .Les zoulous étaient redoutés pour leur cruauté ;ils n’avaientpas besoin de l’islam pour ça .

gabriel zallas

Vous connaissez la dernière blague à la mode à Madagascar ? « Q = comment devient-on millionnaire en investissant à Madagascar ? R = en arrivant milliardaire !  » J’y vis depuis 20 ans et je suis de moins en moins riche tout en ayant cependant une certaine aisance. CQFD

Spartacus

L’un de mes meilleurs amis et sa compagne (Gérald F) ont laissé leur vie à Madagascar, découpés à la machette « multiculturaliste ». Ils avaient eu le grand tord d’ouvrir un restaurant et de développer l’économie chez les prédateurs, ils l’ont payé de leur vie. Chez-eux ils tuent le blancs et arrivés chez le blancs ils tuent le blanc, une constante à chaque soubresaut en Afrique.. Sympa l’épidémie de peste à Madagascar, c’est clair, le Famadihana la coutume de déterrer les cadavres familiaux pour danser avec est très peu médiatisée en France. Il semblerait que « toutes les cultures se valent », la plus grande connerie que je n’ai jamais entendu. De là à… lire la suite

Crixus

Pourtant contrairement à la France occupée par 30% d’Africains, il n’y a pas 30% de sales blancs en Afrique …

Ils ne sont pas du tout multiculturalistes les Africains, sauf une fois débarqués en Europe, là ils deviennent apôtres du multiculturalisme en moins d’une minute.

En Afrique c’est chasse aux blancs dès qu’il y a le moindre souci politique, social ou sociétal, c’est systématique.
En Europe dans de pareils cas on n’a jamais vu de chasse à l’homme anti-Africains, même quand ils butent des blancs.

Marcel A.

Les problèmes ne sont pas de tout les Africains, sont les musulmans,hélas il ya des africains musulmans mais par contre ceux qui ne sont pas de cette secte diabolique normalement ne posent pas problème au contraire, il faut ne pas mettre à tous les africains dans le même panier, évidement ceux qui sont musulmans ou ils quittent cette pseudo-religion c’est à dire l’Islam ou parfaitement ils peuvent retourner en Afrique ( où il ya un soleil confortable et une nature abondante ) lol

JILL

On ne peut détailler ;globalement,les africains sont peu intéressants à tous égards …Oui,
il y eût Senghor ;mais les élites représentent une infime partie de la population .

Yves ESSYLU

Exact; en Afrique j’y travaille depuis 1985 et autant les africains peuvent être attachants s dans leur habitat naturel autant ils peuvent se montrer détestables en France et , il faut bien le dire, notamment quand ils sont musulmans

lopeJino

Oui j’ai remarqué ça aussi, il y a deux types d’africains, les muzz et les autres.