Il est temps qu’un homme comme le général Martinez dirige la France

Publié le 28 juillet 2021 - par - 75 commentaires - 1 869 vues
Traduire la page en :

Mais c’est quoi, ce pays dans lequel ce n’est pas l’Assemblée nationale mais le président de la République qui propose et impose des lois ?  Ce n’est pas le rôle d’un Président qui doit être soumis aux assemblées et non le contraire. Lui, tout ce qu’il a à faire, c’est de promulguer les lois votées par les parlementaires.

Mais voilà ! Nos lois ne sont plus respectées par ceux-là mêmes qui doivent les faire appliquer. La procédure de vote du passe sanitaire a dépassé tous les excès, la rendant illégale. Comment des députés ont-ils osé se réunir en catimini à 5 heures du matin pour voter scélératement contre leurs collègues qui avaient déjà voté ?  Voilà des gens qui méritent d’être durement sanctionnés par le peuple pour trahison.

Quant au Président, il utilise l’état d’urgence (article 16) réservé aux cas de guerre, alors que nous ne sommes pas en guerre. L’état d’urgence doit par ailleurs, selon la Constitution, être limité à quelques mois et utilisé parcimonieusement. Or on l’utilise maintenant à tout bout de champ en racontant qu’on est en guerre.  En guerre ? Mais contre qui ? La guerre contre un virus, ça n’existe pas, et d’autant moins contre un virus qui ne tue que 0,005 % de la population !

Les magistrats non plus ne respectent rien. Corrompus pour une partie d’entre eux, ils prennent l’habitude de sanctionner les victimes et non les coupables : violeurs dont ils disent qu’ils ne connaissent pas nos codes ! Squatters qui peuvent rester chez vous durant des années, vous privant de votre domicile, et attention à vous si vous tentez d’y revenir, c’est en prison que vous serez logés, comme si la violence n’était pas le fait des squatters ; assassins et égorgeurs condamnés à de très faibles peines que d’ailleurs ils ne font pas mais par contre Français envoyés en prison pour des peccadilles car il faut bien les remplir attendu que beaucoup d’entre elles, sociétés privées à l’américaine, sont de véritables entreprises. Quant aux dizaines d’égorgeurs qui sévissent dans nos rues, le ministère de l’Intérieur ne veut plus annoncer le nombre de leurs victimes qui se comptent par milliers, ainsi que le reconnaissent des syndicats policiers.

On n’a jamais vu un Président faire la loi sauf dans les dictatures. Or notre système s’y apparente remarquablement. Jamais il n’a atteint un tel niveau de corruption et de mépris du peuple – j’entends par peuple tous ceux qui n’appartiennent pas à la nouvelle caste des privilégiés – ministres, membres des assemblées, journalistes main stream, grands capitaines d’industrie – lesquels sont soumis eux-mêmes à la caste des oligarques de la finance qui doivent princièrement les arroser avec leurs milliards.

Mais pour appliquer le programme des huit individus qui dirigent le monde et dont la fortune est l’équivalent de celle des 3,5 milliards d’hommes les moins riches de la planète, il faut détruire les peuples. Pour cela on met au ban de la pensée tout ce qui touche au nationalisme – en ce qu’il représente la nation, la patrie, et on le taxe d’extrémisme de droite. Pourtant seule la nation est garante de l’unité propre à maintenir nos valeurs. Pour la mettre hors-jeu, la caste  des corrompus s’en prend à ce qu’il y a de plus sacré dans un peuple : ses enfants.  Nos enfants sont condamnés à subir une vaccination inutile et nocive, et ils doivent aussi subir la propagande destinée à nier leur identité sexuelle. Et cela, c’est grave. De plus en plus on vole des enfants à leurs parents pour les placer chez des couples improbables (l’Yonne semble détenir le record de l’ignominie avec la complicité de juges infects).

La caste s’efforce aussi de détruire notre culture, attaquant notre langue qui est le ciment d’un peuple : écriture inclusive, américanisation accrue du vocabulaire et des expressions, banlieurisation ; mais également elle s’astreint à détruire notre économie afin de remplacer nos dizaines de milliers de petits commerçants par les centres Westfield américains qui ont déjà mis la main sur nombre de grandes surfaces. Le Grand Remplacement n’est pas l’invention de soi-disant complotistes mais bel et bien un projet de ces fous psychopathes qui gouvernent le monde. Au demeurant les choses sont bel et bien dites et le Premier ministre australien a déclaré il y a un mois que son pays était entré dans la gouvernance mondiale ! Macron doit en crever de jalousie, il aurait sans doute aimé être le premier à l’annoncer pour complaire à ses maîtres. Pourtant, les propos effarants du ministre australien sont passés inaperçus. Mais nous le savons, les journalistes sont aux ordres, le doigt sur la couture du pantalon.

On nous pourrit la vie en nous empêchant de rouler librement (les véhicules Crit’air 3 et 4 ne peuvent plus rentrer dans nombre de villes et ce sera bientôt le tour des Crit’air 2) mais le milliardaire Jeff Bezos se permet un petit vol dans l’espace au risque de polluer à lui tout seul autant que des milliers de véhicules. La presse main stream n’a pas protesté.

Nous l’avons bien compris : le problème est avant tout politique et tient à notre Constitution remaniée. Et d’une, nos députés sont aux ordres de leurs partis politiques quand ce n’est pas à ceux du Président, autrement dit les députés qui sont élus par leurs électeurs en fonction des promesses qu’ils leur ont faites ne les respectent pas. Et de deux, pourquoi, lors des votes extrêmement importants puisqu’ils décident de notre avenir, la majeure partie des députés sont absents comme cela a été le cas le 23 juillet dernier concernant l’instruction donnée aux enfants, pour ne citer que cet exemple ? Les députés qui ne font rien n’ont pas à être payés. Il faut les radier. Choisir d’être député de la nation exige le sens des responsabilités, ce n’est pas une sinécure pour toucher des émoluments toute sa vie durant en ayant négligé de faire la politique.

Le peuple trahi par ses politiques éprouve une grande et légitime colère et le mot Révolution fleurit sur toutes les lèvres. Le seul moyen d’en sortir serait de trouver un successeur digne de ce nom au chef de l’État vendu à l’étranger. Quelqu’un qui n’a pas les mains sales et ne traîne pas de casseroles. Quelqu’un qui ne soit pas lié à un parti politique, car les partis ont montré leurs limites : ceux qui y militent ne se sentent pas liés au peuple, même si celui-ci les élit, mais aux directives de leur formation politique. Le jeu démocratique est perverti, et on a vu ce que cela donne : une catastrophe qui nous a conduit à la dictature macronienne, dictature que personne ne peut aujourd’hui nier et qui a une fâcheuse propension à virer au totalitarisme. Car qu’est-ce que le totalitarisme sinon le système politique dans lequel n’existe qu’un parti unique, ce que En Marche a tendance à devenir, l’opposition étant systématiquement muselée. Dans le totalitarisme, l’État  exerce un degré extrêmement élevé de contrôle sur la vie publique et privée. N’est-ce pas le cas lorsque des lois votées en dépit de toutes les règles vous obligent à vous faire vacciner au risque de ne plus avoir le droit de vivre ? Et pourtant, le 27 janvier dernier, le Conseil de l’Europe avait bel et bien interdit la vaccination obligatoire et la discrimination des non vaccinés. Mais Macron le capricieux s’en moque. Il fait ce qu’il veut, comme il veut et quand il veut. Il a été placé là par ses amis oligarques qui ont vu en lui leur parfait laquais, un type sans morale, sans états d’âme, presque un psychopathe, qui tiendra bon quoi qu’on lui demande. (Avec à la clé, cela s’entend, des fortunes hallucinantes).  Cela ne peut plus durer. Nous ne voulons pas d’allégeance à Davos. Ces gens qui nous gouvernent devraient être poursuivis pour crime de haute trahison. Nous avons besoin d’hommes honnêtes au pouvoir et non de bouffons sanglants.

J’ai assisté vendredi dernier à une conférence organisée pour le général Martinez. Celui-là même qui avait écrit une lettre de protestation lorsque Macron s’était permis de démettre le général de Villiers. Devant le délitement de la nation, il a en avril 2021 participé à la  “Lettre ouverte à nos gouvernants”, communément nommé par les médias “tribune des généraux”, avec dix-sept autres généraux (dont général Roland Dubois,  Christian Piquemal et plusieurs signataires de sa lettre ouverte de 2018 ). Publiée par Valeurs actuelles , elle a  recueilli des dizaines de signatures de généraux et des centaines de gradés et autres militaires. Il est membre du Conseil national de la Résistance européenne, ex-attaché de défense auprès de l’ambassade de France au Danemark entre 1996 et 1999, officier de la Légion d’honneur, et  il préside l’organisation  des Volontaires pour la France laquelle, apolitique, entend réunir le plus de Français indignés par le sort que des voyous au pouvoir – des menteurs patentés qui font des promesse un jour et les trahissent le lendemain – ont réservé à notre pays.  Le général Martinez a le souci de la France, un grand pays tombé bien bas et qu’il faut relever en urgence avant que la catastrophe ne devienne irrémédiable. Le général nous dit « la souveraineté représente le marqueur par excellence contre l’idéologie mondialiste et progressiste. […] les institutions voulues par le général de Gaulle ont été détournées par les clans et les partis pour leur intérêt exclusif. Censées garantir un pouvoir fort, elles sont au contraire devenues le plus sûr moyen pour des individus sans envergure et sans soutien dans l’opinion de se maintenir au pouvoir malgré le discrédit qui les frappe. […] Les citoyens français ne sont plus maîtres de rien dans leur pays. La vie politique ne leur appartient plus, leur destin leur est confisqué par un petit nombre ayant acquis des privilèges ». Or que sont les privilèges ? Des droits que les autres n’ont pas. Comme par exemple la non obligation de passe sanitaire pour les députés… qui ont voté cette obligation pour le reste du peuple.

Face aux dérives autoritaires de la présidence de la République qui, à la faveur de modifications constitutionnelles, est parvenue à s’arroger l’essentiel des pouvoirs sans que les citoyens n’y puissent rien, le général Martinez demande à ce que « des corrections importantes soient apportées à notre Constitution afin de rendre au peuple son légitime pouvoir ». Car il faut bien le dire, c’est tout le problème de la légitimité qui est posé ici : Macron n’est plus légitime. Un Président n’est légitime que s’il est reconnu. Et il ne l’est plus. Les élections régionales ont montré qu’il n’a obtenu pour son parti que 3,5 % des voix. Une honte ! Une gifle ! (Oui, nous savons, il en aura bientôt l’habitude car lui, tout plein de morgue soit-il, est méprisé par le peuple de France). « Nous ne pouvons plus rester dans les dérives , nous dit le général Martinez. Dans une institution régalienne comme la Justice, l’interdiction d’appartenir à des syndicats ou des partis politiques doit être appliquée. Et la loi sur la légitime défense doit revoir la notion de proportionnalité de la réponse. La victime ne doit plus devenir le coupable et la cible des plaintes de la part des familles des agresseurs ». Le général Martinez a un projet clair dans tous les domaines, alors que la notion même de projet a clairement disparu chez nos hommes politiques actuels. Il est certainement temps d’être représentés par quelqu’un qui s’est toujours battu pour la France et dont l’ambition est de servir, et non de se servir.  

Paul Chalon

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Estades de Moncaire

Je n’imagine pas le général.Martinez comme in.pantin de l’Assemblée Nstiomalr

Estades de Mo

Je n’imagine pas le générak Martinez un pantin non plus de l’Assemblée national

DUPHIL

Mais quand l’armée va -t-elle réagir avec à la tête le Général Martinez ?

VPF17

Ce texte et son constat sont réaliste!
Mais sincèrement, pensez-vous que c’est en attaquant de front que nous vaincrons ?
Comment pouvez vous etre aussi naïf ?
Quelles sont vos deuxièmes et troisièmes options pour proposer une évolution sociétale rassemblant suffisamment de suffrages pour redresser la barre? N’y voyez pas de mesquinerie, mais vous me faites rire avec vos discours enflammés, discours qui ne feront que consolider nos acquis sans étendre notre champs d’action. Vous les voyez au quotidien vos voisins, vos amis s’enflammer grâce à ce sursaut d’honneurs ? Ce n’est pas de cette façon que nous emporterons cette bataille.
Néanmoins il demeure nécessaire de s’appuyer sur ce socle qui est notre héritage
POUR PREPARER L’AVENIR !

VPF17

Forceetjustice

Général quand on vous pose une question ne répondez pas par le biais de votre secrétariat en nous “invitant” à une participation à un repas débat que vous animez pour la modique somme de 40 €.

Amaury

Le programme ou les idées du Général répondent aux aspirations de la population qui est ignorée et bafouée par les pouvoirs publics.
la crise sanitaire ne doit pas être le prétexte à l’instauration d’une dictature informelle.

Van Bodengraven Roland

Pas de coup d’état, une simple révolution technique rendant au peuple son droit à l’autodétermination collective,
Je pense qu’il faut réfléchir sur le passé très lointain, avant 1789, pour mettre en évidence l’évolution des Monarchies successives et du travail relativement bien fait ; faire une véritable analyse, objective, sur les méfaits de la cause dite républicaine ;car c’est la bourgeoisie ou petite noblesse, contrariée qui a entrainé le petit peuple dans la révolution cette petite noblesse ne s’entendait déjà plus quand il ont coupé… De ROBESPIERRE,
Ces républicains là et leurs successeurs ont agis depuis en monarque déguisé s’affranchissant allégrement du FONDEMENT philosophique en épurant rationnellement la puissance de l’ESPRIT Chrétien (Protestants et Catholiques confondus,)

Ralphe Lebœuf

Tout ce qui est dit dans ce billet n’est jamais qu’un énième constat. Ce qu’il nous faut à présent, c’est des actes, voire un coup de force.
D’ici aux prochaines élections, les voyous en place peuvent faire encore beaucoup de dégâts.
IL FAUT AGIR.

Patapon

Nous avons un chef de guerre,un vrai,qui ne se paye pas de mots et qui agit: Florian PHILIPPOT..C’est lui que nous, soutenons ,lui les PATRIOTES suivront jusqu’en enfer s’il le faut.RESISTANCE!LIBERTE.POUR LA FRANCE!

Y P

sur RL, nous avons vraiment un CLUSTER DE KONS D’ELITE!!!

Y P

rien qu’à voir la gueule de bas de plafond de Martinez, j’ai des cauchemars!

François BLANC

ce général me paraît avoir de bonnes idées mais il semble assez timide…

Janbar

Ok d’accord un timide un peu terne il doit se faire connaître telé
Crews. Presse radio ….il a un bon programme

LANKOU RU

Qu’il monte une armée digne de ce nom et qu’il prenne le pouvoir .
Mais surtout qu’il fasse juger TOUS ces criminels génocidaires des Français !
* jugements sommaires pour eux , ça suffira .

Y P

lankou ru: poutino-troll???

andre

“On n’a jamais vu un Président faire la loi” hum… sauf que le président, n’est président que d’apparence, son patron est toujours son ancien employeur, le milliardaire cosmopolite adorateur du veau d’or Rotschilds !! quand on a compris cela, tout s’explique …clairement …

jean2

Pour prendre le pouvoir en plus c’est facile, c’est expliqué dans wikipédia, le coup d’Etat du 18 brumaire, par Napoléon.

Il suffit de réunir les donneurs d’ordre au même endroit, et de les mettre au arrêts. C’est ce qu’a fait Napoléon, et du jour au lendemain, hop, la révolution c’est terminé et maintenant c’est moi l’empereur des français.

fichet.jacqueline@neuf.fr

Je fais partie des “Volontaires pour la France”, association fondée par le Gal Martinez. Celui ci devait venir, demain 30 juillet, à Trets (13) pour faire une conférence, probablement celle dont vous parlez dans votre article. Et exposer son programme, puisqu’il est candidat à la Présidence de la République en 2022.
Je m’étais inscrite, également pour le déjeuner qui devait suivre.
Cette manifestation a été annulée, je ne sais pour quel motif. Est ce lié à la politique sanitaire que nous subissons depuis plus d’un an? Celle ci a bon dos, et permet, selon moi, tous les abus en ce qui concerne nos libertés les plus élémentaires. Tout est bon pour empêcher les opposants de s’exprimer.

jean2

Donnez-nous des infos lorsque vous en aurez.

A mon avis il ne peut pas être élu président de la république, les français ne sont pas prêt pour ça: Mais l’élection peut lui servir a se faire connaitre.
Par contre l’armée ou un de ses militaires devrait être appelé à la tête de l’état, lorsque la situation sera trop dégradé, et que la police sera débordée,
(ce qui commence à être le cas avec les assassinats ou tentatives sur les policiers.)

Y P

“l’armée a toujours été le refuge des esprits de 3ème ordre” (Yves Gibeau)

Tyler

Eh bien le pouvoir il va falloir que le general Martinez aille le conquérir à la pointe du sabre, à l’ancienne.

Daniel

Martinez n’a aucun avenir politique, vous nous égarez après vous être égaré !

YAYA

Le général MARTINEZ, ah NON ! J’avais été invité tout début à une réunion de VPF où il n’était question que de s’organiser pour partir à la montagne dès l’arrivée des arabes !
Alors NON, pas lui !!!!!!

la méthode de Duterte est la meilleure

Il est plutôt temps que l’ armée prenne le pouvoir par la force ,fasse édicter les lois nouvelles et abroger les lois scélérates prises depuis Mitron .
Que son chef il s’appelle Martinez , Piquemal ou Esperanza importe peu .
FUCK LA DEMOCRATIE PARLEMENTAIRE !
Après la prise de pouvoir , une répression féroce doit s’ exercer sur les politiputes, journaputes, intellectuels gauchos et islamogauchos : un régime de terreur doit s’ exercer impitoyablement sur ces misérables ===cfr Rodrigo Duterte !

Martel

Quand vont ils comprendre que la seule issue salvatrice passe par Tribunaux militaires Cour Martiale pour haute trahison

Dedillon

Tout à fait d’accord ;l’heure n’est plus aux demi-mesures et à l’eau tiède. On ne pourra pas gagner à la “loyale” (malheureusement) car les vieux routiers habituels de la politiques (politicards de tous bords) se livreront à des des combines habituelles (alliances de circonstances et autres “front” républicains improbables ; ou émiettement des candidatures )…..Ceci dit tentons quand même le coup et si ça ne marche pas on “renverse la table” en ayant le sentiment au préalable d’avoir mis en évidence un système vérolé ne nous laissant pas le choix ….Le choix doit se faire sur une personnalité intègre ; que ce soit Martinez ou un autre ….peu importe pourvu qu’elle ne soit pas du sérail des corrompus .

jean2

Les généraux ne sont pas des politiques, leur compétence ne consiste pas à faire des beaux discours démagogiques destinés à l’élection.

L’élection c’est un rapport de force démocratique, les plus nombreux l’emporte. On peut toujours changer de rapport de force.

A Rome dans les cas d’urgence, ils appelaient à la tête de l’état un homme à qui ils remettaient les pleins pouvoirs.

Hoplite

En Gaule c’était le forgeron qui devenait chef le temps d’une guerre.

François BLANC

Jean2
c’est bien ce qui a été fait en 1958 me semble t il

jean2

En tous cas, ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut pas compter sur les français :

Churchill:
“Le meilleur argument contre la démocratie c’est une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen”

Il disait aussi qu’un peuple composé d’imbéciles élira toujours des imbéciles.

le LAREM Perruchot, lui, nous dit que les français c’est 80% de cons, de gens dont le niveau est CE1 ou CE2. (cours élémentaire âge : 10 ans)

Donc voilà on ne peut pas compter sur les français, ni sur l’élection. Rien de nouveau, le suffrage censitaire a toujours eut pour but d’écarter du vote les gens sans cervelle.

Vincent Sureau

Les gens sans cervelle votent de toute manière de moins en moins alors au bout du compte…

Philibert

Ha oui ! Mais il était où votre GÉGÉNE samedi dernier ? Certainement pas au Trocadéro et samedi 31 je doute fort de le voir à Montparnasse 😜

Prober

Martinez, candidat patriote, doit participer à tout ce qui va dans le sens de ses convictions, même si Phillipot pourrait être un rival éventuel dans sa candidature aux présidentielles mais qui va dans le même sens que lui.

Stentor

Et Zemmour… il était où ? Moi en tout cas je ne l’ai pas vu…
C’est con, hein ?

patphil

général du type général boulanger ?
on a déjà donné

Mörback

Général Boulanger, ” Celui qui a préféré aller toucher des miches plutot que prendre le pouvoir ???celui qui nous a roulé dans la farine ?

Chassaing Jacques

Il est surtout temps que le Général Martinez soit dans la rue à nos côtés contre la vaccination Covid et le pass sanitaire obligatoires !

Tripes Aviseur

Le seul problème, c’est que l’on ne peut pas faire défiler tous les postulants à a candidature suprême main dans la main. Y a comme un défaut aurait dit Fernand Raynaud.

Stentor

Entièrement d’accord, mais alors, Zemmour aussi !

Mörback

Il y a un pass sanitaire au mess Off. ?

Coors

Je suis tout à fait d accord avec vous ,Macron nous impose une dictature à la chinoise ,Général ,on vous attend

Vincent Sureau

Il faudrait que Paul Chalon apprenne un minimum de droit constitutionnel ou qu’il cesse d’en parler car il dit systématiquement n’importe quoi.

Le Président de la République ne “fait pas la loi” en France, Elle est votée par le Parlement sur proposition du gouvernement (projet de loi) ou à sa propre initiative (proposition de loi). La loi que Paul Chalon trouve scélérate (ce qui est son droit) a été régulièrement votée par l’Assemblée qui ne s’est pas réunie “en catimini” mais a simplement achevé ses travaux au petit matin.
Et surtout, dire que Macron a recours à l’article 16 est une pure et simple ânerie. Celui-ci n’a été employé qu’une seule fois, par le Général de Gaulle après le putsch d’avril 1961.

Un article manquant autant de sérieux ne sert pas la cause du général Alcazar.

Stentor

Tout comme le simple fait que vous appeliez “général Alcazar” le général Martinez montre votre parti pris contre lui et discrédite tout autant votre commentaire.

Vincent Sureau

Mon commentaire est factuel. Il pointe des erreurs graves de l’article du partisan du général Alcazar.
Si vous estimez que je me trompe, il vous suffit de dire où et pourquoi.
Mais, là, vous ne savez pas… Aïe.

Robert Jordan

Vincent Sureau vous oubliez de dire que toutes les putes de l’Assemblée sont à la botte unique de Macron et qu’ils votent tous quand l’autre à parlé. Que vous nommiez le Général Martinez Alcazar dit tout de suite quelle salope vous êtes de son bordel.

Vincent Sureau

Non, à l’Assemblée, il y a une majorité et une opposition et au Sénat, c’est l’opposition qui est largement majoritaire et a fortement amendé le texte.
Décidément, c’est un trait de caractère des partisans du général Alcazar d’être des brêles en Droit constitutionnel.

Patapon

Un texte qui est une forfaiture n’a pas a être amendé.D’ailleurs,il n’aurait même pas du passer le péristyle de l’A.N. si nous étions dans une démocratie vertueuse.

Philibert

Bonaparte : le Général canon se trouvait toujours au bon endroit . Le général Martinez doit sentir fort la naphtaline il est grand temps pour lui de sortir de l’armoire pour conserver un minimum de crédibilité.sinon qu’il reste dans son placard et qu’il nous foute la PAIX

Pablo Picassiette

Il a une tronche de franc-mac, c’est normal ?

Stentor

Curieuse réflexion quand on sait que macron a été élu notamment parce qu’il avait “une bonne tête”…
Hé ! Les francouilles ! Vous allez vous servir un genre de votre cerveau ?

Pablo Picassiette

C’est du second degré, camarade. Pour arriver au grade de général il faut fréquenter les bonnes loges complotistes. Il est encore temps, pour toi, d’acheter t’acheter un cerveau. Force et honneur

Dupond

Les magistrats non plus ne respectent rien. Corrompus pour une partie d’entre eux, ils prennent l’habitude de sanctionner les victimes et non les coupables
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Ils ont la trouille d’envoyer les bic en cabanne …..ils sont bien placés pour en connaitre un rayon sur les vengeances et autres reglements de comptes !!! de plus envoyer quelques blancos en cabanne est un plus pour faire diminuer le % de la diversité qui innonde nos centres pénitenciaires . Sous l’occupation ils condamnaient les résistants au titre de “terroristes” ( ils payeront un jour)

Stéphane

Si il veut diriger la France, il devra prendre le pouvoir par les armes, les lettres et les discours ça suffit. Ou sont passés les généraux signataires de la tribune ? ils ont disparus. Nous ne devons compter que sur nous même si nous voulons regagner nos libertés.

gigobleu

Martinez est bien gentil et honnête mais il n’a ni la vision d’ensemble ni le caractère brillant au dessus de la mêlée d’un Zemmour.par exemple. Pour rendre service à la France il ferait bien de rester en réserve. Il incarne un passé révolu qui ne colle plus à la réalité.

Stentor

Zemmour, pour l’instant, il est en vacances… Pile au moment où il aurait fallu nous rejoindre dans la rue et même prendre la tête de nos manifs contre le passe-sanitaire et la vaccination obligatoire…

Et même pas une déclaration de sa part… ça la fout moche…

quelqu'un

Très bonne remarque !

Ouh ! Ouh ! Monsieur Zemmour, vous êtes où ?

… on a perdu monsieur Zemmour… allô, Mademoiselle Sarah Knafo, il est où, monsieur Zemmour ?

Y P

heureusement que Stentor est là pour nous sauver!!!

Malcolm

Votre général, il est cramé d avance.. déjà pour les 500 signatures..

L'Ange Gardien

Pauvre Paul Chalon…. Autant de conneries réunies en un seul homme en ce siècle…. J’en serait venu à en pleurer si je n’avais pas vu la tête de clown de ton poulain…. Il est devenu gayneral ??? Alors il a bouffé dans cette grande écuelle de merde que fut la 5eme République. Ton général tu peux te l’enfiler comme un suppo mais … Pas dans le miens…. Arrête de présenter des machines à perdre comme des héros providentiels !!!! Ta place n’est pas ici !!!! Pas à RL !!!! Ou alors…. Ils sont complices de ta décadence où ils n’ont rien de mieux à se mettre sous la dent…. Et là…. C’est vraiment trop triste… Sinon je suis là les p’tits clous de RL !!! Yoooooooooooooo hé hé hé !!!!

Résistante.ch

Appel citoyen aux forces armées pour l’arrestation des criminels d’État. VIDEO

Appel citoyen aux forces armées pour l’arrestation des criminels d’État

Christian Cotten, psychosociologue, président de Politique de Vie et Consul du Sénat Souverain de Savoie pour Paris/IdF.
https://by-jipp.blogspot.com/2021/07/appel-citoyen-aux-forces-armees-pour.html

Viktor

Le 1er trimestre 2017 paraissait “Quand la Grande Muette prendra la parole”, recueil de chroniques, éditoriaux, interviews, lettres ouvertes faits par le Général Antoine Martinez depuis 2009 et qui permettent de comprendre à la fois l’esprit de résistance et le programme du général, déterminé à relever la France en lui redonnant sa souveraineté.

beretvert

Inconnu au bataillon.

Angélique

Tu aurais préféré Moshe Dayan ?

Jean-Louis

Moshe Dayan, c’etait pas un loser…

Angélique

C’était un juif. Mais lui, au moins, il avait fait son “alyah”.

beretvert

Et toi tu es vraiment à gerber et garde pour toi tes sottises

beretvert

Connasse il était né en Israël inculte ignare

kabout

c’est sur,la prochaine personne qui devra relever la France et remettre de l’ordre devra avoir une poigne de fer….pas comme l’autre macrote toujours a se rabaisser partout avec son sac a main vuitton.

Mantalo

Sans vouloir faire mon désagréable… je connais (et j’ai connu) beaucoup de pays où les militaires au pouvoir sont à l’origine de dictatures.
Même De Gaulle n’en était pas loin lorsqu’il s’est donné tous les pouvoirs avec la Vème.

Voilà voilâ….

Ren3

Parce qu’on n’est pas en dictature à l”heure actuelle? Allons donc :

Coors

Pauvre Mantelo,on est en dictature bientôt à la chinoise pour notre grand malheur,le corvidé a servi aussi à ca

Stentor

voilà, voilà ?.. Voilà une belle réflexion digne d’un gaucho soixanthuitard !

Mantalo

Tu parles à qui Stentor ??? C’est qui le gaucho soixanthuitard ? Merci de le préciser.
—-
Ren3, quand ai-je dit que nous n’étions pas en dictature ? Tu es nouveau ici ?

Stentor

Mantalo, ta réflexion est digne d’un gaucho soixanthuitard, désolé !
– les militaires au pouvoir qui sont des dictateurs, c’est la thématique habituelle des gauchos qui oublient de citer Jaruzelski et autres…
– qualifier De Gaulle de dictateur à son retour en 58, c’est ce qu’on fait tous les gauchos français sans exception !
Je ne te prends pas pour un gaucho, Mantalo, je sais que tu n’en est pas un, alors pour cette raison je voudrais – et sans doute pas seulement moi – que tu évites de tomber dans des idées reçues dignes – je le répète – d’un vulgaire gaucho soixanthuitard !

Cordialement,
l’ultra-nationaliste Stentor.

Patapon

Mantalo,connaissez vous beaucoup de dictateurs qui se soient rendus à la décision souveraine du Peuple consulté par référendum?

Lire Aussi