Il était une fois le Covid : un mensonge mondial ?



Toutes les histoires commencent généralement par « Il était une fois… ». Pourtant nous ne sommes pas là dans une fable d’Esope ou dans un conte de Perrault, encore moins dans les « Milles et une nuits », mais dans la vraie vie. Toutes ces histoires avaient pourtant le mérite de nous offrir une « morale ». Ainsi, dans l’adaptation du « Lion et du Rat » que fit Jean de la Fontaine, l’histoire nous rappelle que l’on peut toujours avoir besoin « d’un plus petit que soit » et qu’il est injuste, voire dangereux de mépriser ceux que l’on croit inférieurs à nous. Quant aux « Mille et une Nuits », je vous invite à le lire dans sa version originale non expurgée. C’est un bonheur !
C’est une histoire de fiction que je vous propose aujourd’hui. Une « utopie » qui pourrait pourtant être bien réelle mais, que pour des raisons évidentes, nous allons traiter comme une fable. A vous de décider ensuite qu’elle morale et qu’elle vérité en retirer…
Bien évidemment, et selon la formule consacrée : « toute ressemblance avec des faits ou des personnes ayant jamais existés ne pourrait n’être que fortuite ! ».

Il était une fois… dans les années 1970, un groupe de dangereux fous que, pour la compréhension du lecteur nous nommerons le N.O.M., qui avait décidé la mise en place d’un plan de dépopulation planétaire. Mao ayant déjà institué la politique de « l’enfant unique », la porte était donc ouverte à tous leurs espoirs, du moins le croyaient-ils.

En 1983 une conférence se tient à Rio sur le thème de l’avenir de la planète. Le dernier jour, l’orateur clôture son discours par une analogie… « L’île de Pâques, explique t-il, était autrefois riche et recouverte d’une flore et d’une faune extraordinaire. Les arbres la recouvraient en grande partie. Lors de sa découverte en 1722, l’explorateur hollandais Jacob Roggeveen aborde cette île isolée en plein Pacifique. Comme c’est le jour de Pâques, il la baptise tout simplement… Île de Pâques. Ses habitants avaient découvert cinq siècles plus tôt un paradis doté d’une faune et d’une flore exubérantes, qu’ils avaient appelée dans leur langue Rapa Nui. Depuis des siècles Rapa Nui avait une population stable. Les naissances compensant simplement les décès. Mais l’île était tellement belle que les marins voulurent s’y installer. Puis d’autres bateaux commençants arrivèrent, déchargeant leurs lots de colons. Ces derniers commencèrent à abattre les arbres pour se construire des maisons et l’île de Pâques se désertifia rapidement. Désormais, sa population trop nombreuse pour ses seules ressources, vit grâce au ravitaillement des bateaux marchands. La Terre, dit-il, est comme l’île de Pâques, perdue au milieu de l’espace. La seule différence est qu’il n’y aura jamais de vaisseaux spatiaux pour venir la ravitailler lorsque sa population, trop nombreuse, aura fini de détruire toutes ses ressources. »

A la suite de ce constat, un silence de mort s’installa dans la salle.
L’évidence s’imposait à tous : les humains trop nombreux devaient réduire leur population. La limitation des naissances ne suffisant pas, il allait falloir accélérer le nombre des décès Il fut donc décidé confidentiellement que la race humaine riche de 4,670 milliards d’âmes, devait diminuer de 30 % d’ici à l’an 2000. Ce qu’elle ne fit pas bien entendu puisqu’elle augmenta pour atteindre le chiffre effrayant de près de 8 milliards.

Peu avant cette conférence, des chercheurs s’étaient penchés sur un phénomène qui les intriguait : le singe vert qui vivait aux confins de la Mongolie et de la Chine, semblait n’avoir aucun prédateurs. Après quelques études, ils découvrirent rapidement que ce singe était porteur d’un virus inoffensif pour lui qu’ils nommèrent « SIDA ». Ce virus, transmis aux prédateurs lorsque ces derniers se nourrissaient de la chair du singe, les tuait rapidement, ce qui expliquait la tranquillité dont bénéficiait le petit animal.

Le « virus » serait-il la clé de la dépopulation mondiale tant désirée ? Il suffisait après tout d’en faire un essai. Il fut donc décidé de tester un recombinant génétique de l’inoffensif virus extrait du singe sur des populations africaines plus ou moins dérangeantes. Après tout, il faut bien déplacer ceux qui empêchent l’extraction des minerais rares… non ? La seule chose que nos apprentis sorciers avaient « oublié » au passage c’était le tourisme sexuel. Comment imaginer après tout que des homosexuels occidentaux iraient forniquer dans les pays d’Afrique et ramèneraient avec eux ce qui aurait du s’éteindre avec les populations locales une fois exterminées ?

Mais, bien entendu, comme dans tous les contes, il y a toujours un impondérable qui remet en question le résultat escompté.

La suite fut logique, le Professeur Luc Montagnier identifia le virus en 1983 sous le nom de HIV et depuis les homosexuels du monde entier tremblent à l’idée de transmettre un recombinant génétique qui ne doit rien au hasard. Comment ce virus naturel est-il passé du singe à l’homme sous cette forme? Aujourd’hui encore, le mystère reste – officiellement – entier !

Dans ce cas, la morale de l’histoire devrait être « il ne faut pas jouer aux apprentis sorciers avec un virus sans avoir prévu un antidote au cas où… » !

Croyez-vous que leurs précédentes expériences auraient servi de leçon au N.O.M ? Que nenni !
Toujours obnubilés par leur programme de dépopulation, les voici lancés sur un nouveau projet plus ambitieux cette fois… Au cœur d’un laboratoire franco-chinois se trame la mise au point d’une arme biologique, le SARS-COV-2 !

Réalisé en partenariat avec l’Institut Pasteur, le SARS-COV-2 va être une combinaison de plusieurs virus existants digne des potions du creuset des sorcières : prenez une bactérie inoffensive prélevée sur une chauve-souris, ajoutez-y une part de malaria pour déclencher l’infection, deux parts de SIDA pour détruire le système immunitaire, un coronavirus du rhume pour assurer sa contagiosité, un peu de ci un peu de ça et vous obtenez un virus extrêmement virulent qui s’attaque au système pulmonaire, déclenche des thromboses, et fini par achever sans pitié les malheureux qui l’auront attrapé.
Seulement voilà, comment tester les bénéfices ? Les Chinois n’en étant pas à ça prêt, voici notre virus lâché dans la nature pour une expérience à taille réelle.

Le N.O.M. est aux anges… le résultat va au-delà de leurs meilleures espérances. Deux journalistes Chinois qui vont chercher à savoir combien de morts a réellement fait le virus vont pour l’un compter le nombre d’urnes sortant des funérariums, et pour l’autre le nombre d’abonnements téléphoniques « disparus » lors des périodes épidémiques. L’un et l’autre arriveront à un peu moins de 8 millions !

Reste à diffuser le virus dans le monde entier… Qu’à cela ne tienne, les voyageurs s’en chargeront puisque les Etats n’ont pas eu la présence d’esprit de fermer leurs frontières avec la Chine dès septembre 2019. De surcroît, appâtés par la soif de l’argent et du pouvoir absolu qu’on leur promet, de nombreux chefs d’Etat se laissent corrompre. Trop facile !
Sauf que… une fois encore nos apprentis sorciers ont oublié un phénomène important : les virus mutent ! Et moins ils sont naturels plus ils mutent vite et souvent.

Rapidement, notre SARS-COV-2 devenu par l’opération du saint esprit COVID… va se débarrasser des fardeaux trop pesant qu’on lui a ajoutés. Délesté de la malaria puis du Sida, il va au fil du temps devenir un simple coronavirus et se comporter comme une pneumopathie puis comme une grippe.

Voilà une belle affaire qui n’arrange pas notre N.O.M. Que faire pour continuer à terroriser les peuples et les obliger à s’injecter la pseudo « thérapie génique » qui n’est rien d’autre qu’une nanotechnologie visant au marquage total du bétail ?

En 2020, la pièce de théâtre était complète : confinement, régime de terreur, malades sous prétexte d’hôpitaux engorgées, baladées en TGV ou en bus dans des régions où le virus ne régnait pas encore en maître pour bien s’assurer de le diffuser largement… Le tout avec la complicité totale de certains gouvernements en place, largement achetés avec les moyens colossaux des laboratoires qui n’hésitaient pas à engager des acteurs pour jouer les mourants dans les services de réanimation. Ca aurait pu marcher si certains soignants sous payés et maltraités n’en avaient pas eu « ras-la-casquette » de tout ce cinéma et n’avaient pas commencé à raconter ce qu’ils voyaient se dérouler sous leurs yeux effarés.

Le premier acte venait d’avoir lieu !

En 2021, il fallait entrer dans la phase du « marquage » du bétail. Donc convaincre les peuples de se laisser « vacciner ». Quel merveilleux argument qu’un vaccin qui les protègerait de la maladie ! Qui oserait mettre en doute l’altruisme de l’opération ? Qui pourrait imaginer qu’il s’agirait en fait d’inoculer des nanites, en quantité plus ou moins importantes dans le système sanguin humain ? Des nanites qui généreraient un code de reconnaissance visible à l’aide de certains logiciels équipant des smarphones et qui permettraient de savoir à l’instanté où se trouvait le « mouton » encodé, avec qui et ce qu’il faisait.

Pour que l’expérience soit complète, les injections des produits en phase 3 seraient exécutées avec trois compositions différentes : un placebo pour ceux auxquels on ne voulait pas de mal, une formule allégée pour ceux qui devraient être « conservés » car utiles, et une formule fortement dosée pour les gueux à éliminer qui, s’ils le payaient de leur vie, feraient faire des économies aux Etats. En éliminant prioritairement les « vieux », on ferait des économies de retraites, puis les malades pour la Sécurité Sociale, et enfin les chômeurs. Avec tout ça, ce sont des millions, voire des milliards qui retourneraient à terme dans les caisses du N.O.M.

A malin, malin et demi…

Là encore, certains esprits critiques commençant à trouver la pièce étrange, vont creuser, et encore creuser pour découvrir la vérité qui se cache au fond du puit. Tel le tonneau des Danaïdes qui ne se remplissait jamais, ils vont devoir s’atteler à une tache surhumaine pour atteindre quelques soupçons de vérité. Mais plus le temps passe, plus l’inutilité du soi-disant « vaccin » se fait jour. Un jour de décembre 2021, la vérité commence à apparaître… 63 % des personnes hospitalisées qui décèdent du Covid sont doublement vaccinées !

Un avocat teigneux et opiniâtre, va même jusqu’à découvrir qu’il n’y a pas 5 millions mais 36 % de la population, soit environ 24 millions de personnes qui ont refusées de se faire inoculer l’injection de nanotechnologie à base de graphène. Le graphène… un poison pour le corps humain, utilisé sans vergogne dans toutes les formulations.

Plus les découvertes s’enchaînent, plus les gouvernements paniquent… leur plan machiavélique commence à se découvrir.

Ils ont beau se débattre, mentir et encore mentir, faire croire à des variants toujours plus dangereux ou toujours plus contagieux, les gens ne veulent plus y croire. Les « moutons », le « bétail » commence à comprendre qu’on le mène tout droit à l’abattoir. Alors le 12 juillet, ils mettent en place le « pass sanitaire » qui est sensé obliger les veaux à se rendre tous sur l’autel du sacrifice. Seulement voilà, il y a toujours des Gaulois pour résister toujours et encore à l’envahisseur « vaccinateur ».

Acculés par la peur, ils décident alors de mettre en place une loi, écrite en décembre 2020 et présentée comme la toute dernière trouvaille pour remplacer le pass sanitaire et son obligation vaccinale par un pass vaccinale qui interdira tout droit à la liberté et à la vie aux dissidents.

Dans la loi, le 1er ministre inclus la possibilité de mettre en détention toute personne rétive à l’inoculation pour une durée de 14 jours a minima et pour une durée indéterminée dans les faits. Une « incarcération » sous prétexte sanitaire, décidée par le Préfet, et à laquelle ni les médecins ni la famille de l’interné ne pourront s’opposer. A part dans l’ex URSS avec ses camps appelés Goulag, ou durant la dernière guerre avec les camps de concentration, on n’avait jamais vu ça. Les dissidents seront par conséquent emprisonnés dans des camps de concentration pour non vaxx ou autres vaxx positifs ou non, pour les faire taire et les obliger à l’inoculation de tous les dangers !

Le « pays des Droits de l’Homme » venait ainsi de mourir !

Le N.O.M. pensait cette fois avoir gagné la partie mais… là encore ces fous dangereux ont oublié quelques détails : en voulant vacciner de force les enfants, ils ont commis une grave erreur. Car les enfants sont l’avenir d’un pays. Ce sont les générations de demain. S’ils disparaissent, aucun avenir n’est plus envisageable.

Les « moutons » vont-ils se réveiller ? Le « bétail » va t-il en 2022 entrer en guerre contre le IVème Reich qui leur est promis ?
Vous le découvrirez dans le prochain épisode de notre série… et dans la rue à partir du 8 janvier !

Valérie Bérenger


image_pdfimage_print
63
1

65 Commentaires

  1. Excellente fiction veridique… !😎😁 Votre idee de script est plus que realiste

    Apres votre « Il était une fois le covid », la suite devant etre et je le souhaite grandement…:
    « Il était une fois la REVOLUTION »
    https://youtu.be/SN6kcZk8qlI

  2. Bravo Valérie
    J’aime bien et cela traduit les réalités
    Tous dans la rue le 8 janvier

  3. Qui osera le dénoncer sur les plateaux TV ? C’est possible si on le veut . Y aller par surprise et tout déballer …. c’est pour quand ?

    • Bon courage à vous si vous réussissez à entrer sur les plateaux télé, et, si vous arriviez à arriver sur les plateaux, bon courage si on vous laisse parler, pour y arriver , faudrait que vous soyez un commando , enfin un, plusieurs , commandos parachutistes aguerris au combat urbain et armés lourdement, tout en sachant qu’en face vous allez avoir les mêmes. C’est pour cela que le Président et ses ministres se sentent complètement intouchables, ce Président agis actuellement comme un guerrier impitoyable qui devient fou d’orgueil parce qu’il sait qu’il va être éjecté bientot, qu’ils ne l’accepte pas dans son grand orgueil, prêt a pourrir la vie des gens jusqu’à son dernier souffle par une vengeance sans limite. On vient de le voir encore dans ses nominations pour la légion d’honneur à la Buzin ( zinzin ) et le drapeau Européen. De la provocation cynique et pervers digne d’un psychopathe des plus dangereux….

  4. Il est clair qu’ il s’ agit du méme genre d’ escroquerie d’ Etat que l’ imputation des variations climatiques à l’ humanité et que l’ immigration musulmane chance pour la France

  5. C’est excellent, maintenant pour ce qui est de réveiller les moutons, ils auraient plutôt tendance à se précipiter dans le vide.
    Bref, ci-dessous une citation qui devrait faire réfléchir : Robespierre
    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs ».

    • Il y a quelque chose comme ça dans les droits de l’homme, concernant des lois iniques.

  6. Et le pire c’est que le continent ayant la démographie la plus exponentielle est l’Afrique, qui a très peu de cas de covid et pratiquement aucun vaccin, alors qu’il aurait été si simple et si sain de faire une méga campagne d’incitation à la stérilisation et la vasectomie dans le monde.

      • Non , à la chloroquine tout court , un antipaludéen efficace qui existe depuis 70 ans et était en vente libre dans toutes les pharmacies en France depuis les années 50 ; disponible pour une somme dérisoire et qui a été subitement interdit à la vente et classée comme « substance toxique » en 2020 par véran .

  7. Pass vaccinal : macron avait promis un référendum si une pétition atteignait 1 million de signatures au début de son quinquinant. La pétition (leslignesbougent) dépassant à ce jour ce million, il est temps de le lui rappeler. En revanche quelqu’un saurait-il quand date cette promesse ? Ma suggestion est d’envoyer à nos députés cette déclaration de manu et de réclamer ce référendum. À moins que ce soient les investigateurs de la pétition qui ne s’en chargent avec la remise de cette pétition ? Comment savoir ?

  8. Même s’il y a quelques approximations, p.ex. l’origine du sida, le principe est bien là, bien réel.

    • et pourquoi c’est dans « politique fiction » alors. Vous savez que vos « nanites », ca existe que dans les jeux videos ou les films de sf?

        • Si c’est en Mai, et si la situation reste la même, cela ne me posera aucun probleme.

          • Alors tu as peur d’un virus. Tu n’a pas confiance à la combativité de ton corps à se défendre 😆🐀

            • Un peu d’humilité face à un virus me parait tout à fait valable. En plus le fanfaronage à deux balles, c’est pas trop mon truc.

      • bati retournez en primaire étudier la construction grammaticale et la ponctuation…

  9. Situation actuelle fort bien exposée.
    (Dommage qu’il y ait autant de fautes d’orthographe :()

  10. « Un avocat teigneux et opiniâtre, va même jusqu’à découvrir qu’il n’y a pas 5 millions mais 36 % de la population, soit environ 24 millions de personnes qui ont refusées de se faire inoculer l’injection de nanotechnologie à base de graphène. »

    Si c’est vrai, ça serait déjà plus rassurant car on a l’impression que les non-vaxxinés sont le « dernier des Mohicans ». Il a affirmé ça où et il se base sur quelle preuve pour affirmer ça ?

    • Un vaccin qui ne protège pas plus de trois mois ? Depuis quand cela existe ? En supposant que les contaminés soient tous vaccinés depuis plus de trois mois…
      D’après certains spécialistes, ces « vaccins » affaibliraient les défenses immunitaires, ce qui pourrait expliquer leur efficacité reconnue de tous.

      • toi aussi, tu peux chercher tout ce que tu veux, la realité reste la même: Marseille est tres peu vacciné, les rea debordent de non vaccinés, et des medecins competents, bien plus que toi ou moi, dont beaucoup sont directement au front, font un appel pour que les gens se vaccinent. Les faits sont tetus.

        • Mais bien sûr . Vous avez oublié d’ajouter aussi que dans les rues on doit enjamber les cadavres des non-vaccinés foudroyés par le covid et que les trottoirs sont jonchés d’agonisants non vaccinés vomissant des flots de sang en poussant des râles .Vous avez raison : le covid est 1000 fois plus dangereux que la peste noire , le cholera et ebola réunis . Bon sérieusement , si on arrêtait le délire maintenant ?

          • le plan blanc dans les hopitaux, ca existe pas; les rea débordés, ca existe pas; les 500 medecins sont tous des corrompus.
            Allez, je vois que les topinembours, ca favorise pas les meninges…

            • Le plan blanc ne sert n autorise qu a requisitioner d office le personnel soignant en congė etc… par le prefet

    • Bâti. Bien sûr, rien sur l’interdiction des traitements précoces soi disant « vénéneux » alors qu’utilisé depuis 70 ans. Rien sur la fermeture de lits; encore 5700 en pleine « pandémie ». Rien sur le personnel médical virés parce que non vaccinés. Rien sur le décret rivotril achevant les anciens en maison de retraite. Mais t’est quoi toi ? Une ordure finis, un cretin ou un sbire du service « bonne parole réseaux sociaux » de l’UE *? Dans ce cas, la lie de l’humanité… Avec des gus comme toi les « élites » se régalent ou alors t’est ça*… pfff lassant

      • C’est bien, tu reviens m’attaquer personnellement mais un commentaire sur l’article que j’ai mis? C’est des menteurs à la solde de big pharma? Dans la liste, il y a l’assistant du Pr Leone de la réa Nord de Marseille. Il les invente les covid en rea j’imagine et les transferts (je l’avais ecrit la semaine dernière pour les transferts).
        Traitement veneneux? C’est la liste III des medicaments sur prescription donc, la chloroquine y figure depuis 1999. Et moi je le prouve: https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000000574825
        Alors je te laisse à tes insultes et à ta betise. Si je peux excuser certains de tes propos apres ’40 ans de 93′, je ne peux t’en trouver dans le cas present. Juste tu fais de la politique et non du sanitaire. Tant pis pour toi.

        • Ton article, tu te le met dans le cul 😆 pauvre tâche. Pas d ’ arguments avec toi ça sert à rien . Reste l’insulte qui est plus direct pour t’envoyer chier . Tu as une gastro du cerveau, tout se que tu dit c’est de la merde .

          On se calme. Evitez les insultes SVP. (Modération)

          • Pour la modération: vous pouvez le laisser se défouler, je ne risque pas de répondre à ses insultes. Ce serait lui donner une importance qu’il n’a pas.

            • Bâti je vais être sympa j’ai un truc pour toi , si tu veut tu peut dire qu’elle est complotiste ou alors, essai d’être intelligent. Cet après-midi à l’assemblée nationale… https://youtu.be/FC116hwUIq4

              • Martine Wonner, ca fait un moment qu’elle a vrillé. Apres le passe vaccinal existe en italie pour aller travailler depuis pres d’un an je crois.

        • Je parle de ton article, t’as pas vu ?!? … rien sur …etc … Il faut tout d’expliquer du coup je comprend mieux … Si tu vire les traitements précoces, les lits d’hôpital, les soignants il se peut que cela aide pas à la fluidité de certaines réanimations, Non ? Tu comprends la logique ? Tu voit pas, qu’avec le rivotril, ils sont responsables du décès de gens en maison de retraite ? Ca, ne t’offusque pas , non non, pas un mot dans ta réponse. Pour l’interdiction, busyn n’a pas interdit la chloroquine, sous un fallacieux prétexte par rapport au covid ?? C’était pas en vente libre avant ? l’interdiction de prescrire librement par les médecins, ça n’existe pas ?… combien de mort dans les ehpad déjà , autour des 25000 , c’est cela ?

      • tu fais bien confiance au delepine, fourtillan, ou la minute ricardo… Tu as le droit de les preferer à des chefs de service de réa de terrain.

    • Dans cet article référé par bati :
      « Dans les réanimations, les malades du Covid que nous soignons ne sont pas vaccinés dans près de 90 % des cas. Ces femmes et ces hommes nous disent avoir attendu, avoir peur des vaccins, ne pas croire la télé, ne plus croire les experts et écouter des réseaux sociaux qui les inquiètent. »
      Et la signature de 500 médecins de cette région

    • Les médecins corrompus Big pharma:
      « Faites nous confiance, vaccinez vous »

      Mais oui bien sûr qu’on va vous faire confiance, comme à Macron, Castex, veran, Lacombe, herr doctor Smarties.
      Mais dites donc, on est pas tous débiles comme bâti quand même.
      Alors, moi je suis vierge de toute piquouse « anti covid », j’ai fait 3 tests antigéniques pour déplacement depuis le début de la fausse pandémie, j’ai 62 ans, je suis sportif et je me porte comme un charme. Et je suis très content et très fier de ne pas être un con soumis et moutonesque tel que ce débile que l’on nomme bâti.

      • Pour parler de « fausse pandémie », je suis heureux de lire que tu me qualifies de débile du coup 🙂

    • bATI, depuis 2 ans à plaider en qualité d’avocat-du-diable, vous engrangez, comme les toubibs/collabos, beaucoup de FRIC dans les réseaux de BIGPHARMA et des soutiens à micron/ceaucescu??? vos poches ne sont pas trop lourdes à porter ???

      • mais bien sur mdr si tu savais comment mes poches sont pleines mdr

        Elles sont autant pleine de l’argent de big pharma que ce que la femme qui a fait l’article sur son jean-michel trogneux, ancienne de RL apparemment, vote macron.

        Et je ne suis pas l’avocat du diable, juste je vous fais affronter le réel, mais et je conçois qu’il ne vous convienne pas.

      • Non, il est trop con pour gagner de l’argent, il s.ce Macron et les milliardaires de Big pharma bénévolement. Même eux, ils se marrent de sa connerie et de sa servilité, si, si!

        • Ou alors personne ne touche du fric dans cette histoire, y compris les 500 signataires de l’aphm….

    • Et qui sait si cette demande de signature ne serait pas un moyen de repérer tout les gens qui ne veulent pas de vaccins ? Rien n’est impossible à l’homme….

  11. J’en étais certain: Ils ont trouvé autre chose d’encore plus grave

    « Israël a détecté le premier cas de « flurone ». C’est à la fois un coronavirus et une grippe. Plus précisément, cela s’est produit chez une femme enceinte non vaccinée infectée par les deux virus, qui a accouché à l’hôpital Beilinson. »

    • Je ne suis pas épidémiologiste , mais simplement méfiant , et persuadé depuis très longtemps que l’état n’est pas mon ami et qu’il ne m’apporte pas grand chose , je suis quand mème surpris par cette prolifération de « variants  » , l’un remplaçant opportunément l’autre , en provenance d’un peu partout dans le monde , et je me demande si ces mutants ne sortiraient tout simplement pas des memes labos qui ont déjà produit le SARS COV 2….ce serait facile , et curieusement je ne crois pas à l’honnèteté des « chercheurs « 

  12. Comme je l’expliquais il y a quelques jours, je suis persuadé qu’il y a beaucoup plus que 5 millions de Gaulois non vaccinés, je pense à 40% de la population non vaccinée, sinon comment expliquer le ramdam de tous les diables que font ces criminels dans tous les médias, avec des centaines de millions de fioles qui va leur rester sur les bras!

    • Et ce nombre augmente , grace à l’imbécilité de nos gouvernants et de leur pass « vaccinal »….La plupart de mes amis double vax ne marchent plus dans la combine , et préfèrent perdre le droit d’entrer au bistrot ou au resto , plutot que de risquer leur peau betement , ou de ressentir les effets secondaires des deux injections .Ils reconnaissent que je fus bien inspiré de résister aux toubibs et ala propagande !

    • jean haysoupé : selon maitre Brusa il y aurait 36.5 % de non-vaccinés . C’est pour ça qu’ils mettent la pression, ces salauds . Il manque de l’argent dans les commissions, lol !

    • Et les innombrables cas de myocardites irréversibles, d’infarctus, d’avc, de problèmes neurologiques graves chez des gens entre 20 et 50 ans qui venaient à peine de se faire piquouser, un hasard?
      Moi honnêtement, si j’étais à ta place le piquousé, je ne dormirais pas tranquille.

  13. Magnifique récit !!! c’est comme si on y était !!!!
    est-ce que les muselés, les couards, les lâches von l’emporter en « qualité  » de collabo au fossoyeur macron, au bouffon castex et au sinistre toutou véran ???
    Peut-être que l’état de léthargie, la psychose et l’hystérie s’arrêteront nets et que la propagande des criminels se retournera contre eux !!!
    Il serait temps que les FRANCAIS prennent conscience des mensonges de macron et sa bande …….
    c’est mon voeu pour 2022 !!!

  14. Les collabos ont cette fois commis leur plus grosse erreur, s’attaquer aux enfants ! Le nombre, hélas, de ces victimes innocentes fera bouger les parents..Rien de plus terrible de perdre un enfant ! Et là, je ne voudrais pas être à la place des 3 personnes maudites, qui sont : Macron, Castex et Véran !

Les commentaires sont fermés.