Il fallait briser les reins de l’hydroxychloroquine

Publié le 16 avril 2021 - par - 48 commentaires - 2 762 vues
Traduire la page en :

N’étant ni médecin ni même « scientifique », l’auteur de ces lignes se gardera bien d’émettre un avis personnel quant à l’efficacité absolue, relative, médiocre ou inexistante de l’hydroxychloroquine dans le traitement de la Covid-19. Laissons cela aux avis autorisés et aux spécialistes en expertise auto-désignés.
Par contre, il est un point qui ne laisse pas de surprendre le quidam anonyme : pourquoi tant d’acharnement à vouloir démontrer la dangerosité de cette molécule, car il s’agit bien de l’attitude des autorités depuis le début de la pandémie.
Historique synoptique et non exhaustif :
– Le 15 janvier 2020, juste après l’apparition du virus en Chine et avant même qu’il ne débarque dans nos contrées, l’HCQ est déclarée « vénéneuse », à telle enseigne que les médecins de ville ne pourront plus la prescrire. Alors que son innocuité avait été établie depuis quelques six décennies.
– Fin mars de la même année, Olivier Véran, néo-ministre de la Santé, en remet une louche, nous expliquant qu’un Américain était mort après en avoir ingéré. Bon, il s’agissait en fait de nettoyant pour aquarium, mais quand on déteste, on ne compte pas.
– Mai : Publication du rapport bidon du Lancet, sur lequel se ruent les vautours surgis du monde politique et médiatique. Étonnant, non ? En théorie, si un médoc qui avait suscité quelque espoir s’avère dangereux, c’est plutôt une mauvaise nouvelle, vous ne pensez pas ? Eh bien, en annonçant « Chloroquine, fin de partie », le journaliste Patrick Cohen avait bien du mal à dissimuler ses spasmes orgasmiques.

Du coup, l’Organisation mondiale de la santé et bien sûr la France, trop ravie de l’aubaine, suspendent tous leurs essais.
La supercherie éventée, l’OMS cesse le boycott. Pas la France. C’est ce qui s’appelle avoir de la suite dans les idées.
Puis les choses se tassent. L’étude Recovery, si elle ne constate aucun effet positif tangible avec l’administration de l’HCQ, admet ne pas avoir relevé d’effets secondaires graves chez les patients ainsi traités, alors que la dose infligée était deux fois supérieure à celle préconisée dans le « protocole Raoult ».
De là, la potion passera de « nuisible » à simplement « inutile ». Vache de progrès.

Autorisons-nous un instant de radotage : un traitement peu onéreux s’aVérant (Olivier) efficace face à une pandémie mondiale, et ce sont des centaines de milliards potentiels qui ne rentrent pas dans les caisses de Big Pharma. Cela a été dit, redit, tout en étant parfaitement exact.
Ceci posé, pourquoi s’en prendre spécifiquement à l’HCQ, d’autant qu’elle n’avait même pas commencé à être prescrite dans ces circonstances lors de sa prohibition le 15 janvier 2020 ?
Votre serviteur, à l’esprit retors notoire, s’est livré à une petite manipulation sympathique, et accessible à tous :

Ami lecteur, tu es invité à taper sur Google les mots-clés « Chloroquine » et « SARS » en précisant bien les dates de recherche : entre 2000 et 2018, histoire de rester en dehors le la crise actuelle.
Et si d’aventure tu n’as pas que ça à faire, voici le résultat :
– D’abord, aucune page en français. Vous avez dit bizarre ?
– Sinon, pas besoin d’être un inconditionnel de John Lennon pour traduire les titres en rosbif, dont voici un florilège, dans le désordre :

 – Chloroquine is a potent inhibitor of SARS Coronavirus ;
– Antiviral activity of chloroquine against human coronavirus ;
– Past studies have supported the idea that chloroquine might inhibit coronavirus replication ;
– SARS antiviral drug discovered : traditional anti-malarial drug (chloroquine) works against SARS
Coronavirus infection ;
– The ant-malaria drug Chloroquine could be used to treat the SARS respiratory illness

Etc, etc.
C’est clair, non ?
Rapidement identifiée comme la dernière-née de la famille SARS, la bestiole risquait éventuellement de tomber sur un empêcheur de croître et multiplier en rond, et ça, c’est pas bon pour les affaires.

En fait, peut importait de savoir si l’HCQ allait fonctionner ou pas sur cette nouvelle version du SARS comme elle l’avait fait, ou au moins était supposée l’avoir fait sur les modèles plus anciens.

Il fallait d’entrée lui casser les reins.

Jacques Vinent

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Phil93

Pas mal non plus :

Tapez sous google :” traitement covid indien” ou “india treatment covid”

vous affichez d’abord une page du gouvernement vous encourageant à vous faire vacciner , même pour la recherche anglaise qui devrait vous afficher directement des résultats en anglais!!!!

Rappel :
TAUX de mortalité du COVID en INDE = 118 morts par million d’habitants

TAUX de mortalité du COVID en FRANCE = 1390 morts par million d’habitants

l’INde dés le début a soigné avec la chloroquine et est à fond maintenant dans l’ivermectine !

bati

Alors par mon métier, j’ai des équipes qui travaillent en Inde. Un de mes collègues là bas vient de perdre son meilleur ami du covid: 38 ans, en deux semaines, une personne en pleine forme. Mon ami est effondré. Mais je lui dirai lundi que d’après un certain phil93 très bien informé sur la situation en Inde, c’est pas de chances car il y avait des traitements pour lui.

Hellène

38 ans, en pleine forme, et mort du covid? Pas normal!
Sauf si la personne en personne en question avait flingué son système immunitaire par l’usage inapproprié de vaccins…
Je ne vois pas d’autre explication…

Phil93

savez vous que le vaccin astra zenica a une efficacité de 60% ?
il est autorisé…
la chloroquine et l’ivermectine ont une efficacité de 70 à 90% mais ce n’est pas assez pour les autoriser…

on ne guérirait pas tous avec l’vermectine…

comme le fait remarquer Hellène, mourir à 38 ans du covid, y’a peu de chances qu’une médicamentation aurait pu le sauver mais un vaccin l’aurait achever de suite !

par votre métier vous ne connaissez visiblement RIEN à l’inde !

il y’a des scientifiques sur place dont un docteur de l’OMS qui atteste de la grande efficacité de l’ivermectine…
même le prix nobel japonais qui a découvert l’ivermectine a déclaré que c’est efficace contre la covid…

mais bon y’a pas plus con que celui qui ne veut ni voir ni entendre…

Un lecteur non completists, ami de l’Humanité

Il faut simplement calculer combien l’effacement de HCQ rapporte au principal bénéficiaire de cette opération, sans démonstration fiable ?
C’est une fortune colossale en vue, si l’on a la certitude qu’elle ne serait que le résultat d’une vaste opération de guerre pharmaco-financière (par le Big-Pharma ?!), alors il faudra des preuves , et dans le cas peu probable d’affirmation , ce serait un crime contre l’Humanité à juger comme jadis à Nuremberg!
Attention c’est très grave cette hypothèse, elle risque l’écroulement de l’Humanité!
Le prix que nous devrions payer serait apocalyptique ! C’est beaucoup plus grave qu’une tragi-comédie humanitaire de boulevard, vite terminée une fois les rideaux tombés.Que les conspirationnistes de tout bord réfléchissent bien, même très bien !!!!!

bati

Je serai curieux aussi de trouver l’article qui explique que la Chloroquine est un poison. L’hydroxychloroquine a été rajouté sur la liste 2, comme sa grande sœur la chloroquine, et signifie donc qu’il faut une prescription médicale.

HARGOTT

Elle a été un temps interdite PAR DECRET! Ensuite, on ne peut pratiquement pas la prescrire, et quand on le fait, le pharmacien demande à signer une décharger!
Donc (CQFD): elle est interdite !!!

Phil93

Pf , encore à côté de la plaque bati !!!

L’hydroxychloroquine était en VENTE LIBRE depuis des années avant le covid !

il a été ré-autorisé à la prescription par les médecins en août 2020 mais “dans le même temps” INTERDIT à la délivrance par les pharmaciens !!!

et nous en sommes toujours là !!!

stendek

A VOIR ABSOLUMENT VA ETRE TRES TRES TRES VITE CENSURE https://vm.tiktok.com/ZMeHuF2y4/ Cette planète est un asile d’aliénés sataniques sadiques sodomites
Dans peu de temps « il essaie me vacciner » sera l’équivalant en langage populaire de « il essaie de m’enculer » ou « il essaie de me baiser » ! ! ! RAPPEL : EMAIL de MERDACRON à VERREUX : « ON LES AURA SES CONNARDS « en parlant de nous » ! https://www.youtube.com/watch?v=2j-LQxs6_v4

HARGOTT

Je suis tout à fait d’accord: un monde de putes et de PD !

MortAuxCons

Il faut déposer plainte contre BUSYN et son mari surtotu, LEVY/WUHAN, .
Cette saloperie de ministreest responsable des 100.000 morts en france. Ainsi que tous ceux qui ont cooptés dans ce sens.
Le Véreux est à décapiter.

DANY BARTHOUIL

Buzyn avait prévenu le gouvernement de l’arrivée d’une épidémie depuis la Chine . On l’a fait taire !!! .

HARGOTT

Non, et non ! Elle pouvait “perler”, mais ne le voulait pas: elle aurait pu démissionner et s’adresser directement aux Français en détruisant Philippe et Macron ! Du reste, elle aurait ainsi pu se forger une vraie carrière politique mdr.

François BLANC

le traitement Raoult, salué par l’Afrique, a le même défaut que l’ivermectine et l’artémisia annua: pas cher et ne rapporte rien aux labos et à leurs ministres commissionnés

HARGOTT

l’auteur de ces lignes se gardera bien d’émettre un avis personnel quant à l’efficacité absolue, relative, médiocre ou inexistante de l’hydroxychloroquine : pas besoin pourtant d’être un grand médecin pour approuver un traitement; il suffit de voir les chiffres de la mortalité avec ce traitement et sans lui; si la mortalité est beaucoup plus faible avec que sans, la cause est entendue.
Votre réflexion montre seulement la malléabilité, la flexibilité du cerveau devant la propagande massive, qui infériorise et discrédite le jugement de quasiment tout cerveau ordinaire.

bati

Ha bon? ca veut dire qu’une etude randomisé en double aveugle a eu lieu et qui a montré que la chloroquine avait de meilleur résultat? J’aimerai avoir le lien. Et si c”est le cas, je m’incline.

HARGOTT

Coucouche panier: le VRAI rationaliste est également empirique, car les résultats observables sont pour lui importants. Demandez à Raoult : il a les réponses, et vous ou moi ne lui arrivons pas à la cheville.

bati

Bien beau tout ça, mais apres on tombe sur le mur de la réalité. Je suis étonné que vous fassiez cet article (une commande?) vu qu’en tant que résident du Bresil, vous avez toujours eu accès à la chloroquine, c’est même le traitement “officiel”, et Bolso fait tout pour limiter le chiffre des morts. Donc quel est le résultat? Tout va bien au Brésil? Tout est sous controle? J’attends votre compte rendu.

Phil93

ton “compte vomi” comme d’habitude ne tient compte d’aucune données . faudrait essayer de te renseigne un jour en dehors de BFMacronTV !!!

Dr Tess Lawrie qui travaille pourtant pour l’OMS : Avis aux populations du monde entier ! L’ivermectine fonctionne !

https://planetes360.fr/dr-tess-lawrie-avis-aux-populations-du-monde-entier-livermectine-fonctionne/

Inde, interview avec le Dr Chaurasia : “l’ivermectine, ca marche”

https://www.francesoir.fr/politique-monde/inde-tour-du-monde-des-traitements-interview-avec-le-dr-chaurasia-ivermectine-ca

bati

et toi tu vomis toujours les mêmes sources totalement farfelues. Et je t’ai répondu au sujet de l’inde.

HARGOTT

Pauvre type !

Phil93

farfelues ? AH ah ah ah , MDR, comme farfelu y’a pas mieux que toi !!!
j’espère que tu es bien payé pour te faire passer systématiquement comme un con irrécupérable !!!

HARGOTT

Celui qui ne considère pas les résultats visibles : c’est LUI, le mur de la réalité !

Joël ANDRÉ

Pour info, la “nivaquine” puis la “chloroquine” distribués librement contre le palu, ont été remplacés par le “Lariam” depuis les années 80 ou 90. Actuellement il vaut environ 30 Euros la boîte quand les autres ne coûtaient presque rien.
Fallait-il sortir ce qui ne coûtait presque rien ? je le pense.
Mais voyez un peu les risques du Lariam, là comme poison ils ont fait fort.
https://www.doctissimo.fr/medicament-LARIAM.htm
https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/lariam-5402.html
https://www.passeportsante.net/medicaments/fiche/detail/lariam-250-mg-65999556.aspx

Paoli

En brisant le professeur Raoult et son traitement ils se brisent eux même …c,’est parfait …si je suis encore en vie je ne les pleurerai pas mais lèverai mon verre …à cause de ces gens là ..nous n’avons pas vus nos enfants depuis 14 mois …la rage et je reste calme est en moi

Joël

Le 15 janvier 2020, juste après l’apparition du virus en Chine, l’HCQ est déclarée « vénéneuse »
En-tête du J.O. :
“Vu l’avis du directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en date du 12 novembre 2019
Sur proposition du directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en date du 13 décembre 2019,”

On ne m’enlèvera pas de l’idée que “avant même qu’il ne débarque dans nos contrées” des gens bien intentionnés sur la planète “savaient”.

MortAuxCons

JE compte déposer plainte contre le gouvernement, les institutions médicales et les laboratoires qui ont mis en circulation sans aucun état d’âme un produit dangereux puisqu’il vient après 60 ans de service être déclaré vénéneux.

bati

HCQ passe sur liste 2… comme sa grande soeur la choloroquine qui l’etait depuis plus de dix ans. On voit les “complots” que l’on veut.

Lazare

Le véritable problème n’est pas scientifique mais mediatique.
C’est comment ils sont arrivés à faire croire à tout le monde que HCQ était un poison.

Jean

certainement pas un poison j’en prends comme de milliers de personnes chaque fois que je vais en Afrique et n’ai jamais eu le moindre soucis, par contre il ne sert à rien contre un virus, pas plus qu’un autre médoc vu que seule la vaccination peut nous protéger (pas guérir!) d’un virus.

MortAuxCons

Tiens un nouveau médecin, et en plus il ne sait ni lire, ni comprendre quoi que ce soit

HARGOTT

100% OK, lisez HARGOTT (si publié ! )

Vova

@Lazare : si vous voulez en savoir plus , je vous recommande ce site :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydroxychloroquine
Ce médoc a pas mal de contre-indications et effets secondaires , faut faire gaffe . Il n ‘ est pas recommandé pour les diabétique de type 2 , or ce diabète devient de plus en plus fréquent , surtout en prenant de l ‘ âge !!

patphil

N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.

N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.

N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir

patphil

N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.

N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées)

patphil

N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.

N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

patphil

N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.

N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).

N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés.

patphil

un seul argument à méditer
:
13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique
N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.
N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir

thierry

C est bien qu il y a une vraie volonte derriere tout cela, celle de surjouer le scenario de lutte anti pandemie a des fins strictement politiques. les franc macons, ces 200 mille tarés omo compatibles et leurs idees de merde ne s y sont pas trompes. maitres dans l art de la manipulation, il ont pris les commandes sur le pays et sur la majorite en presentant avec leur kakistocratie des anti valeurs mortiferes comme l avortement de masse ( 9 million de petits francais ont deja eu la tete ecrasee dan le ventre de leur mere depuis la loi veil), le mariage omo, l euthanasie la gpapma etc comme des libertes..pff ! survivate de la shoah ” lorsque des medecins s allient aux politiciens…ca annonce le pire”. au secours. ce pays est fichu…

Des Abusés

Je vois pas parmi les têtes de cons Herr DOKTOR MARTY : il est l’affolé de la seringue ?

Moi1

Après le Président du Burundi, mort d’une attaque cardiaque le 8 juin, 3 semaines après avoir chassé l’OMS du pays (https://cutt.ly/jhT2xll), c’est au tour du Président de Tanzanie John Magufuli de mourir d’une attaque cardiaque ce 17 mars 2021
https://mobile.twitter.com/FrammeryChloe/status/1374657686550249476

Pour rappel, le Président de Tanzanie avait fait tester en mai 2020 une papaye, une chèvre, un oiseau, tous déclarés positifs au covid-19… (https://youtu.be/NlwG6TFLNDU)

nicolachaos

Cela se poursuit avec l’interdiction de l’Ivermectine on ne s’en sort plus, les égos et autre prise de position sont trop exagérés

joseph d arimathie

c est vrai que s ils avaient ete plus discrets , la pilule serait passee et l hydroxychloroquine aurait pu etre laissee de cote . elle aurait ete utilise par des toubibs et hostos sans attirer l attention et bigpharma deelait sa merde tranquille comme les cpf le shit . OUI MAIS le trop est ennemi du bien et cet acharnement feroce a detruire cette molecule a ete la perte de bigpharma et des PETITS ESCROCS en blouse blanche . resultat des courses : ils ne savent plus comment s en sortir et ne s en sortiront que par le bas : LE PENAL . ON ATTEND AVEC GOURMANDISE CAR IL VA Y AVOIR DE LA VIANDE SUR LES MURS ; cnom ou pas …… j ai dit …

Excalibur

Casser les reins à un médicament qui guérit des biens portants ? Merci pour ce moment.

morispoli

On vaccine bien…. des biens portants non?

bati

… et qui est le principe de base d’un vaccin: que les bien portants n’attrapent pas la maladie. Merci pour ce rappel.

Excalibur

L’hydroxychloroquine n’est pas un vaccin.

Jean

Bien de cet avis…

Lire Aussi