Il faudra se débarrasser de Soros et ses complices pour redevenir libres


On parle beaucoup de Soros, cet archimilliardaire américain d’origine hongroise dont la fortune s’élève à 8,3 milliards de dollars selon Forbes, après qu’il eut doté en 2017 de 18 milliards sa principale fondation, l’OSF. Il n’est pas le plus riche, Larry Ellison, fondateur d’Oracle, en possède 60, suivi par Jack Ma (Alibaba, 34 milliards), François Pinault (32,7 milliards), Leonardo del Vecchio (23,6 milliards), Roman Abramovitch (11,5 milliards), Jan Koum (What’app, 9,1 milliards), Ralf Lauren (7,2 milliards), et d’autres encore, du moins aux dernières nouvelles et sans tenir compte des sommes colossales que la crise économique engendrée par le coronavirus leur a fait perdre avec l’effondrement des bourses.
Alors pourquoi parle-t-on de Soros ? Pourquoi déchaîne-t-il tant de passions ? Eh bien parce que l’homme entend changer le monde selon ses idées personnelles, sous le faux couvert d’actions de type humanitaire. Ce que lui permet son immense fortune, souvent plus élevée que les PIB d’une quarantaine des États les plus pauvres du monde,  et quant à sa fondation, l’OSF, son budget est plus élevé que les PIB des 50 États les plus pauvres du monde (le quart des États de la planète).
Or Soros est un personnage particulier, un sociopathe qui éprouve une haine farouche à l’égard des nations. Une haine telle qu’il a décidé de les détruire. Et afin de réaliser ses projets dévastateurs, il a créé sa fondation personnelle, l’Open Society Foundation (OSF) qui chapeaute une série de fondations destinées à démolir les sociétés occidentales, leurs frontières, leurs cultures, leurs modes de vie, leurs langues, et jusqu’à leurs couleur de peau. Open Sociéty Foundation, cela signifie  « société ouverte », c’est-à-dire sans frontières. Cette appellation, c’est tout un programme.
Parmi ses fondations on pourra citer
– l’international Renaissance Foundation pour laquelle Soros a obtenu des aides financières du Congrès américain. Toujours sous couvert d’actions démocratiques et humanitaires
– Otpor, une organisation politique qui a œuvré à la chute de Slobodan Milosevic et a formé des « volontaires » dans un certain nombre de pays (Venezuela, Égypte, Ukraine, Albanie, Géorgie…) afin de servir des intérets politico-économiques tout en prétendant vouloir instaurer en Serbie les respects des droits de l’homme avant de s’occuper d’autres pays. Les cadres du mouvement fonctionnant comme une armée non violente mais remarquablement organisée ont été formés par le colonel Robert Helvey. Le but : la déstabilisation d’un certain nombre de régimes
– la Stefan Batory Foundation sise à Varsovie et  destinée à appuyer la diplomatie américaine afin, paraît-il, d’éviter le retour du communisme en Europe
– L’université d’Europe Centrale prétendant là encore développer les droits de l’homme dans le monde.  Forte de 1 500 étudiants « travaillant » dans une centaine de pays, et liée à l’université de New York, elle compte parmi ses responsables les plus importants Livia Jaroka, membre du Parlement européen et donc antenne de Soros au sein du parlement
– le Gobal Voices Online, réseau de blogueurs ayant pour mission de faire passer les idées de Soros et de lutte contre ceux qui ne partagent pas ses idées… et de s’intéresser particulièrement aux pays sous-représentés sur le Web en leur balançant des traductions d’articles représentant les idées de Soros
– la fondation Estonie Ouverte pour faciliter l’intégration des étrangers
– la Gay Fest devenue Bucarest Pride dont le rôle est de favoriser le mouvement LGBT cher à Soros.
Certes on pourra regarder les objectifs humanitaires de ces fondations, démocratie participative, droits de l’homme, droit à une sexualité débridée, opposition du contrôle au faciès, intégration des étrangers, égalité d’accès à Internet, associations caritatives. C’est ainsi que Soros s’immisce dans la politique des États. Mais il faut considérer ce que sous-tendent cette politique apparente.
Car l’OSF intervient partout dans le monde, tentant d’y imposer les vues de Soros, à savoir la fin des nations, la fin des frontières, la fin des peuples et de leurs cultures afin d’établir ce qu’il appelle le village-monde. Village monde qu’il pourrait imposer à l’Occident, avec l’esprit « me ».  Comme pour le mouvement « me too ». Le principe étant  de créer un monde d’individus isolés, sans références culturelles, sans famille, sans nation, sans patrie, mais qui se croiraient libres. D’une liberté imaginée  mais inexistante qui les jetterait dans les griffes des multinationales. Des individus indéfiniment  interchangeables. Dont la disparition n’affecterait pas le système économico-social voulu par Soros.
Sauf que…
Sauf que si les sociétés occidentales se laissaient peut-être faire – tout montre le contraire mais… – allez donc imposer cela aux sociétés musulmanes qui n’existent que par et pour leur Dieu. Le village-monde de Soros n’est donc qu’une utopie.
Mais il a placé ses hommes partout, y compris au sein du tribunal européen des droits de l’homme, tels par exemple que le juge Yonko Grozev, membre du conseil de direction de l’Open Society Foundation.  Tout comme dans le Parlement européen. Avec toutes les conséquences que cela peut engendre sur la justice, avec  les condamnations des États qui refusent de coopérer. Ainsi a-t-on obligé la France à autoriser le changement de sexe « sur le papier », la Hongrie à abolir la prison à vie, L’Italie, l’Autriche, la Grèce à légaliser les unions homosexuelles, sans parler des adoptions par les homosexuels, etc., etc. Et tous les magistrats qui condamnent les États appartiennent ou ont appartenu à l’Open Society Foundation.
Soros déteste les nations, et tout autant les nationalismes. C’est un adepte de la désintégration des États-nations, des sociétés, c’est un ennemi du genre humain. Dans la réalité, il est donc éminemment raciste et poursuit son agenda personnel. Son credo c’est « tout le monde est égal en enfer ». En fait, Soros ne sert que Soros. Cet esprit dérangé ne suit que son propre agenda. Et pour cela il s’appuie sur des nuisibles. Il ne se rend pas compte que ces nuisibles profitent de lui et de son argent,  pédophiles et mafieux entre autres.
Mais Soros n’est pas si puissant qu’on veut bien le dire. Certains lui ont récemment dit non et ont eu gain de cause : la Hongrie, la Chine, la Russie. Il ne manque aux autres que des gens honnêtes et courageux au pouvoir au lieu des larves complaisantes, d’une lâcheté et d’une traîtrise ahurissantes. Ceux-là, il faut les renverser. Les élections sont là pour ce faire. Et la révolution si nécessaire.
Louise Guersan

image_pdfimage_print

51 Commentaires

  1. il y a quelques petites erreurs dans l’estimation des fortunes, Bernard Arnault , 2ème fortune mondiale, est je crois autour des 80 milliards de dollars !

  2. Meilleur moyen de mettre un terme à ses actions marxistes, un contrat sur la tête et quand on l’ a fait en service commandé rien n’ empêche de recommencer par conviction identitaire

  3. pour avoir la paix et la Concorde civile en Europe,ils faudraient écartés les francs-maçons les islamistes et les sionistes

    • plutôt commencer par eradiquer la propagande de l’ ecole marxiste de la republique

    • Les francs-maçons ne représentent rien et les sionistes vous emmerdent, monsieur Lesfinx…
      Le seule danger c’est l’islam.

  4. Chère Louise, voilà une sacrée plongée et un bel éclairage dans le monde obscur de ce prédateur maléfique, dangereux, venimeux. Certains ont fait passer G. Soros pour un génial spéculateur, dans les années 90, quand il a gagné des milliards de dollars en jouant contre la Livre Sterling. Après coup, il s’est avéré qu’il était initié, précisément par.ses maîtres, les Rothschild, dont il est le zélé VRP, ! …

  5. L’Europe et donc la France sont désormais en démocradictature, le vide politique et l’absence de vrais gouvernants est sciemment organisé pour nous manipuler et nous soumettre à la volonté des lobbies mondialistes:
    Pour en savoir un peu plus sur les liens entre l’UE et Soros:
    https://lesobservateurs.ch/2019/04/28/lobbying-a-bruxelles-soros-onu-et-isesco-peres-fondateurs-de-lue-que-de-malfaisances-que-cachent-nos-journaux-quotidiens-alors-que-tous-detruisent-les-etats-nations-de-leurope/
    Et:
    http://eurolibertes.com/lobbies/reellement-georges-soros-a-infiltre-cedh/

  6. cet article est très utile et sera un bon outil pour faire comprendre au gens qui est SOROS. Mais pourquoi Louise Guersan a oublié de parler de l’impact de SOROS dans les migrations, dans son soutien à tant d’ONG participant de près ou de loin à l’immigration massive d’aujourd’hui. qui peut transformer à jamais l’économie, l’histoire, les relations dans les sociétés occidentales.
    DANS UN AUTRE ARTICLE concernant SOROS et son impact sur les migrations, peut-être?

    • On ne peut pas tout dire en un seul article. Il est déjà long. Mais j’y songerai, Mylène. Merci.

    • En effet, avec ses milliards et ses délires d’Alzheimer, Soros joue à Dieu en voulant métisser le monde, transformer l’Europe en Afrique et le monde en cloaque à l’image de son mental.
      Bien que se prétendant communiste, ce monstre est au service et à la tête des mondialistes de la haute finance.
      Allez comprendre…

  7. Il semblerait que la CEDH soit infestée d’émules de Soros…
    On comprend mieux !

  8. Georges Soros va bientôt crever…il a 90 ans et il n’a pas l’Élixir de longue vie ! Il ne connais le lieu ou se trouve la Fontaine de Jouvence ! Je souhaite qu’il meurt vite et après ses lieutenant se déchireront pour prendre le pouvoir et l’Open Society disparaîtra…Mais d’autre Soros apparaîtront car ce dernier n’est qu’un prête nom de Rothschild !

  9. Soros un juif dont la famille a donné d’autres juifs aux nazis pour faire fortune et partir en Amérique. Une vraie pourriture et ce qui est surprenant c’est de ne pas entendre les juifs lui rappeler son passé ont ils la mémoire sélective.

    • Non, un juif ne critique jamais un autre juif. Il y a déjà les goys pour se défouler.

    • Est juif celui qui pratique la religion judaique. Ce qui n’est pas le cas de Soros. Laissez un peu les juifs de coté, votre post a de mauvais relents

    • bref de vraiis bolcheviques comme ceux de 1917 et ceux de 1968
      Mais les cathos marxistes de Berroglio ne sont guere differents

  10. Il y a longtemps que cette sous-merde aurait dû se prendre une balle dans la tête !!!

  11. Cette pourriture devrait être abattue à vue.
    En vouloir à ce point à l’espèce humaine relève d’un déséquilibre mental hors norme. En d’autres temps, on aurait jamais laissé se développé une idéologie meurtrière à ce point. Cela prouve la dégénérescence de nos sociétés.

  12. Qu’un tel nuisible officie encore est la preuve que l’ humanité est dégénérée !!!

    • vous voulez dire « l’humanité POLITIQUE ou politicienne pourrie ». Car les SOROS et CIE ont tellement opéré dans l’OPACITE , que le citoyen lambda ne comprend toujours pas ce qui lui arrive et pourquoi ça lui arrive

      • Mais rien que pour parler de la France, il y a quand-même le Front National depuis 48 ans et SANS SE CACHER, alors il faudrait peut-être quand-même que le citoyen lambda se réveille un peu, vous ne croyez pas ?

  13. Soros est le chef de file des nuisibles qui sont pléthores sur la Planète. Ce type c’est le mal incarné comme les Attali, BHL et consorts. « Pour triompher le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien » Edmund Burke

    • Le chef, c’est vite dit. Il y en a beaucoup de plus dangereux que lui. I,infiniment plus dangereux. Lui, c’est celui qui se montre, comme un con.

  14. Il y a un certain nombre de milliardaires de part le monde qui pensent exactement à l’inverse du juif Soros mais qui n’ont pas le courage et l’abnégation de mettre leur fortune au service de l’humanité « naturelle », c’est-à-dire celle qui veut rester à vivre sans les horreurs « sociétales » modernes (sic) type mondialisme, théorie du genre, mariage gay, etc.
    Soros a prévu, s’il disparaît, que son Open Society sera continuée à nuire par son fils qu’il a éduqué en conséquence…

  15. Je reste très étonné que cette pourriture n’ai jamais été traqué, poursuivi et dénoncé par la clan Klarsfeld !?….les Klarsfeld qui ont toute leur vie traqué les anciens nazi et aussi les responsables des dénonciations aidant au génocide que l’on connait ! Soros ( Georgy Schwartz d’origine) a dénoncé de très nombreux juif a Budapest, et envoyé dans les chambres à gaz, pour s’accaparer leur bien et s’attirer aussi la complaisance des nazis si jamais….bizarre, bizarre

    • en effet il doit bien y avoir une raison; j’ai une petite idée mais elle vaut ce qu’elle vaut.
      chasseurs de nazis……qu’ils se disaient ,et leur a souvent demandé des heures et des heures de planque, des journées entières à s’y consacrer.
      Alors ils vivaient de quoi? et tout le pognon qu’il leur fallait pour traquer encore et encore et toujours????
      et si c’était un deal? « tu paies et j’te laisse car t’es quand meme mon frère ».

      • Et puis, si l’opinion publique avait appris que des juifs avaient vendu d’autres juifs (et donc collaboré), c’est toute la Shoah qui tombait par terre…
        Cette Shoah sur laquelle s’est édifiée l’intouchabilité d’Israël et des juifs…

    • Soros reste juif, il est même le mentor des juifs, alors pourquoi les Klarsfeld lui chercheraient des poux! c’est la même graine …. pourrie.

      • vous êtes mal informé. Soros n’est pas juif. Il a d’ailleurs la haine des juifs, et Neta,yahou l’a déclaré comme ennemi. Faut-il que vous soyez un antisémite primaire pour écrire de telles conneries

    • ces juifs là travaillent tous à la destruction de la civilisation occidentale
      comme les Attali , bhl , etc…etc…

  16. En bref c’est un juif qui suit très bien la feuille de route du Talmud, quant à la submersion intensive immigratoire c’est uniquement les noirs et les arabes qui sont importés en étant bien sur de religion islamique.

      • Peu importe le moyen. Si on avait vraiment voulu, on aurait pu se faire quelques-uns de ces salopards. Car si Soros était loin de chez nous, hors de d’atteinte, beaucoup d’autres fumiers comme lui étaient à côté de nous. Dommage qu’on n’ait plus rien dans le slip.

  17. Il est nuisible parce que les gouvernants le laisse faire. Cette crevure a la nationalité états-unienne . Il faudrait demander à nos « alliés » us , pourquoi laissent ils ce cafard nuire, surtout aux blancs. Mais les américains ne sont plus maîtres chez eux, les ploutocrates sont des crapules.

    • Non reuri ! les américains sont parfaitement maîtres chez eux ! ils n’ont pas renoncé à leur souveraineté, eux, comme les européens !
      Et ils tirent les marrons du feu !
      La mondialisation, c’est les Etats-Unis qui la souhaitent, ce sont les américains qui sont en train de l’orchestrer, et Soros est un agent à leur service, tout comme hier, chez nous, un Jean Monnet ou un Robert Schuman !

  18. Face a face Bilger Zemmour ……un moment de pur bonheur d’entendre des gens instruits s’affronter intelligemment . Le cas soros a été évoqué et n’a pas été accompagné d’éloges des deux intervenants

    • valeurs actuelles a fait un tres bon reportages sur l’ordure SOROS, et l’europe des droits de l’homme,infiltrer par les amis de soros,a part zemmour qui en a parler,avez vous entendu un mediat en parler,pourtant c’est une volonte de soros de detruire les nations

  19. se débarrasser d’abord des fumiers chez nous qui le laisse faire , voir qui l’aident , c’est ça l’urgence

Les commentaires sont fermés.