1

Il faut empêcher la fuite du gouvernement génocidaire de Macron

En corollaire de l’épidémie de plaintes exponentielles contre Agnès Buzyn, Édouard Philippe, Emmanuel Macron, et de tout acteur public dans la minimisation des dangers et de la propagation du Covid-19, il y a urgence à prendre des mesures conservatoires sur leurs biens et fortunes, ainsi que leur assignation à résidence.

À l’exemple du sinistre médecin Josef Mengele (1), comme de tous les auteurs de crimes contre l’humanité, faut-il croire une seule seconde que toute cette palanquées de crapules va rendre des comptes aux Français? Non. Ils sont déjà sur le pont, avec leurs avocats, payés par les contribuables, et disposent du soutien de leurs copains en place aux plus hautes instances administratives et judiciaires. Tout commence à s’imbriquer pour faire durer, au moins une décennie, le gigantesque procès qui s’annonce. Tous se préparent également à y échapper. Alors il y a lieu, d’ores et déjà, de prendre les mesures conservatoires de nature à empêcher la fuite des intéressés et de leurs capitaux. D’autant plus que ces intéressés peuvent très bien tomber eux aussi malades.

La fuite pour échapper aux poursuites, une spécialité des dictateurs, des politicards et des hommes d’affaires

Souvenons-nous encore de la tentative d’exfiltration du couple Ceaucescu *. Souvenons-nous à quel point il a été facile d’exonérer le ministre de la Santé du sang contaminé **, Laurent Fabius, actuel président du Conseil constitutionnel. Souvenons-nous de ces politicards qui coulent des jours tranquilles dans leurs propriétés, bracelet électronique au pied ou pas. Ou encore de ceux, épinglés et sous les verrous, qui multiplient les demandes de libération, avec succès final. Ou qui même se font la belle, comme Carlos Ghosn, chef d’entreprise franco-libano-brésilien, qui a prouvé qu’on pouvait s’évader d’un pays insulaire ! *** Mention spéciale aussi pour l’affaire Tapie-Lagarde ! ****

Sans oublier non plus le scandale du Lévothyrox et les explications de… Agnès Buzyn !

« C’est un incroyable cafouillage de santé publique que des millions de patients ne comprennent toujours pas. Une nouvelle formule du Lévothyrox, un médicament qui régule chaque jour la thyroïde de 3 millions personnes, a été mise sur le marché en mars 2017. Les Français n’en ont été que peu, voire pas du tout informés. »

https://youtu.be/Bi789yZ__HQ

Comme le passé le montre de manière factuelle, la liste des personnages véreux en responsabilités étatique et parlementaire ou du monde économique serait longue à énumérer, comme celle de ceux qui ont su organiser leur insolvabilité.

La bande de crapules qui a menti délibérément aux Français sera prête à tout pour sauver sa peau

Comme le dit avec vivacité l’avocat maître Fabrice Di Vizio, avocat spécialiste des médecins libéraux : « Madame Buzyn est triplement coupable de n’avoir rien dit, de n’avoir rien fait, et en pleine crise sanitaire majeure d’avoir eu le besoin impérieux de se confesser. Et si elle espère que cette confession de soulager sa conscience pourrait avoir un effet miséricordieux, c’est exactement le contraire. Madame Buzyn signe son irresponsabilité et dès lors sa culpabilité majeure… ». « Depuis le départ, cette affaire a été étouffée, il suffit de lire le rapport de l’OMS du 30 janvier pour voir que les déclarations de madame Buzyn ne sont pas en conformité avec celles de l’OMS… ». Et cette affirmation qui promet : « j’ai la preuve que le gouvernement ment… on s’attend au pire, vous avez affaire à un gouvernement de menteurs… ces gens vous mentent depuis le début ».

Coronavirus en France : « Madame Buzyn est coupable de n’avoir rien dit et de n’avoir rien fait »

« En raison du manque de moyens dans les hôpitaux et cabinets médicaux qui font face à la pandémie de Covid-19, un collectif de soignants a saisi la Cour de justice de la République afin d’attaquer Agnès Buzyn et Édouard Philippe pour « négligence coupable ».  

https://youtu.be/EKSO1WmeYNE

Aussi, en parallèle des plaintes et constitutions d’associations de défense des victimes et leurs ayants droit, au grief de mise en danger de la vie d’autrui par Buzyn, Macron, Philippe et consorts, il faut de toute urgence :

– rendre public directement et médiatiquement la déclaration de leurs patrimoines et fortunes

– bloquer toute cession de leurs patrimoines, biens, avoirs et actifs à des tiers, y compris familial et successoral, sous quelque forme que ce soit

– consigner tous leurs biens, où qu’ils se trouvent, les réquisitionner en cas de besoin et en vue de les saisir

– les assigner à résidence en France métropolitaine et leur retirer leurs passeports

– bloquer les effets de la qualité de nationalités multiples, nuisibles à l’instruction de ceux qui sont concernés

– destituer Emmanuel Macron et mettre en place un gouvernement provisoire dont la gestion de la pandémie en France sera confiée à des médecins compétents et reconnus

Nos dirigeants nous ont sacrifiés délibérément !

« Pierre Cassen revient sur les nombreuses hypothèses qui courent, autour de la pandémie que subissent les Français. Nos dirigeants savaient-ils, sont-ils des incompétents, ou des assassins ? Sans se prononcer sur le fond du dossier, il accuse par contre les dirigeants de notre pays, ces trente dernières années, par leur politique migratoire, d’assassinat contre le peuple français, sa civilisation, son mode de vie et sa culture. Et là, aucun doute, nos dirigeants, délibérément, ont sacrifié notre peuple, et l’ont mis en danger de mort. »

https://youtu.be/5GthuRRoRYw

* Les derniers jours de Ceaucescu

https://youtu.be/bgZA47aI-bM

** « Au début des années 90 éclate un scandale politico-médical : l’affaire du sang contaminé. Entre 1983 et 1985, date à laquelle on découvre le virus du sida, du sang contaminé a été volontairement distribué à des patients alors que les risques étaient déjà connus. En trame de fond : des raisons financières, du lobbying entre laboratoires et une classe politique plus soucieuse de gérer son calendrier, ses amis et ses finances que de s’intéresser à la santé publique. Bilan : 2 000 personnes contaminées, 300 morts. Retour sur un scandale dont les répercussions se font toujours ressentir aujourd’hui, sans que les familles des victimes n’aient pu obtenir une juste réparation. »

https://youtu.be/67-IuNkNtFU

*** Carlos Ghosn s’évade du Japon et crée la stupeur

https://youtu.be/SHzur-0O-68

**** Affaire Tapie : la patronne du FMI Christine Lagarde devant la justice

https://youtu.be/PS8_n_tz0gM

(1) Josef Mengele, médecin de camp de concentration, criminel de guerre enfui en Amérique du Sud, mort en 1979.

Jacques CHASSAING