Il faut que les autorités engagent des poursuites contre ceux qui incitent au meurtre des juifs

Lors de la manifestation des islamistes du 15 septembre 2012 aux Champs Elysées il a été scandé des slogans d’appel au meurtre des Juifs: « Egorgez les juifs ! » a été hurlé à plusieurs reprises par les manifestants. (« Etbabkh el yahoud/égorge les Juifs » 2:51 de la vidéo)

Ces appels au meurtre des Juifs, sous le nez des Gendarmes mobiles, dans le pays qui se prétend être celui des « Droits de l’homme » est intolérable !

L’association Europe Israël est pour le moins étonnée que ces appels aux meurtres n’aient suscité aucune réaction, tant des pouvoirs publics, que des institutions censées représenter la communauté juive de France.

Le gouvernement doit prendre des mesures sévères pour enrayer cet antisémitisme musulman qui s’exprime sans aucune gêne devant les caméras.

Les chaines de télévision françaises ont pris soin de ne pas montrer ce passage scandaleux, pour une nouvelle fois victimiser ces prétendus « jeunes de banlieues » qui ne sont en fait que des futurs terroristes islamistes, comme l’était Mohamed MERAH qu’ils adulent comme un exemple à suivre.

« Egorgez les Juifs ! » est un appel au meurtre antisémite passible de divers chefs d’inculpation.

Europe Israël met en demeure l’Etat français de poursuivre les manifestants ayant scandé ces appels au meurtre.

Nous fournirons au Procureur de la République, si besoin en est, les extraits vidéo où l’on voit clairement le visage des coupables.

Le Peuple français ne peut tolérer soixante-dix ans après le Vel d’Hiv que des extrémistes veuillent tuer des Juifs ou tout autre personne !

Cet appel à la haine et au meurtre a aussitôt été suivi d’effet par un attentat à Sarcelles dans un magasin casher. Car lancer deux grenades, même s’il n’y a eu que des blessés légers, démontre une volonté de tuer !

Samedi 6 octobre ce sont des coups de feu qui ont été tirés sur une synagogue à Argenteuil. Samedi encore nous apprenions que, lors d’un coup de filet dans les milieux salafistes, des groupes islamistes préparaient des attentats contre des associations israélites.

Europe Israël a déposé une plainte contre ces manifestants qui appellent au meurtre des juifs, mais vous demande d’appuyer cette plainte par une signature massive de la pétition en annexe. Faites-la circuler autour de vous.

Nous appelons à se joindre à nous toutes les personnes ou associations qui souhaitent se porter partie civile dans cette procédure contre ces extrémistes voulant tuer des juifs. Merci de contacter Europe Israël par le formulaire de contact du site ici.

Avertissement : certaines personnes tentent de minimiser les slogans d’appel au meurtre des islamistes en prétendant qu’il est crié « khaybar ya yahoud » faisant référence à une bataille au cour de laquelle le prophète massacra des Juifs.

On peut s’interroger sur la motivation de ceux qui tentent de minimiser les slogans antisémites : sont-ils tellement endormis ou anesthésiés qu’ils n’ont plus conscience de la gravité des faits ?

Sont-il consciemment ou inconsciemment les jouets d’un sentiment général de dhimmitude qui veut que l’on doive toujours trouver des circonstances atténuantes aux extrémistes islamistes « des banlieues » ?

Non seulement cela ne minimise en rien l’appel au meurtre, mais cette traduction est réfutée par l’auteur même de la vidéo qui était à quatre mètres des manifestants et qui a bien traduit « Egorgez les Juifs ! », étant lui même arabophone.

Par ailleurs, le professeur Shmuel Trigano dans un article en date du 20 septembre a lui également traduit par « Egorgez les Juifs ! ».

Selon un économiste tunisien, professeur, les islamistes exploitent une approximation de la translittération, qui crée une confusion en caractères latins entre « etbakh » (littéralement « préparer », « marmiter » et les métaphores qui en découlent) et  » edhbahh » qui retranscrit bien « égorgez ».

Quoi qu’il en soit, Europe Israël précise que l’une ou l’autre traduction ne change rien au caractère d’appel au meurtre des juifs ! 

Il appartiendra à la Justice de statuer sur la bonne version et de condamner sévèrement les faits.

SIGNEZ LA PETITION ICI

Jean-Marc Moskowicz

Président d’Europe-Israël

image_pdfimage_print