Il faut que Marine Le Pen ménage les nerfs fragiles de la classe politique, et arrête de les embêter !

Publié le 13 décembre 2010 - par
Share

Marine devrait quand même songer à ménager les nerfs de notre classe politique et médiatique, qui est très très très fragile et vient de piquer une crise de nerf collective après avoir entendu ces propos terribles : « Maintenant il y a dix ou quinze endroits où de manière régulière un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires. C’est une occupation de pans du territoire, des quartiers dans lesquels la loi religieuse s’applique, c’est une occupation. Certes y’a pas de blindés, y’a pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même »

Entendre des trucs comme ça, forcément, ça donne le frisson, surtout avec la météo qu’on a en ce moment ; ça nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, c’est normal vu que ça parle d’occupation. Comme l’ont très bien dit un groupe de responsables du PS, qui s’y sont mis à plusieurs pour ciseler ces belles formules, Marine sort l’oriflamme du fascisme, elle jette le masque, elle déborde son père sur le terrain de l’extrémisme, elle montre un visage hideux et elle accouche de la bête immonde tout en s’attaquant directement à la laïcité, qui garantit la liberté de culte à toutes les religions :

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/marine-le-pen-sort-l-oriflamme-fasciste-selon-des-responsables-ps-11-12-2010-1187348.php

En plus, Lyon est une ville hantée par le spectre de Klaus Barbie. Et, dans une ville hantée, il faut faire très attention à ce qu’on dit parce que les fantômes ont leurs habitudes verbales et mentales. Par exemple, si vous dites « occupation », bien sûr, le fantôme de Klaus Barbie se sent à son aise, il reconnait ses repères, il sort de son antre tout guilleret. Et les personnes sensibles aux vibrations occultes sentent sa présence glaçante. C’est logique. C’est ce qui est arrivé aux journalistes de France-Soir, qui ont vu son hideux visage derrière l’épaule de Marine et qui en sont encore tout retournés, parce que les fantômes, ça fait très peur :

http://www.francesoir.fr/politique/les-propos-de-marine-le-pen-unanimement-condamnes.69955#

Le petit Patrick Lozès, impressionnable comme il est, en tremble encore ; il cauchemarde à voix haute, il se réveille en sursaut, il parle de propos effrayants, il évoque les chambres à gaz (Marine en a pas parlé, mais c’est la même période historique que l’occupation, alors, forcément, l’inconscient fait le lien ) ; il revit la libération de la France par les musulmans de la rue Myrrha, enfin leurs ancêtres ou ceux de leurs cousins, mais c’est pareil, c’est la famille ; c’est beau comme dans le film Indigènes :

http://patricklozes.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/12/11/marine-et-jean-marie-le-pen-meme-combat-de-l-horreur.html

Arnaud Montebourg évoque lui aussi les manes de ses ancêtres :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/11/97001-20101211FILWWW00531-montebourg-repond-a-marine-le-pen.php

Le MRAP, après consultation de sa boule de cristal, affirme que Marine  » à coup sûr ne verrait pas d’un même oeil des processions religieuses » :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/12/11/97001-20101211FILWWW00605-proposmarine-le-pen-degout-du-mrap.php

Il en est tout retourné, Mouloud Aounit. Il somatise. Il a la nausée. Il a eu la vision du FN sous la forme d’un serpent, c’était affreux ; je sais pas vous mais moi j’aime pas ces bestioles là ; surtout qu’un moment la bête a paru vouloir muer, mais non, faux espoir, c’était juste pour jouer avec ses nerfs ; la bête est finalement redevenue la même. Un stress pareil, il faut des dommages-intérêts pour s’en remettre, et Aounit va attaquer Marine devant la XVII ème chambre :

http://www.fdesouche.com/157167-marine-le-pen-denonce-les-prieres-dans-la-rue-hamon-ps-choque/comment-page-23

Rama Yade, elle, c’est des racistes qu’elle voit partout : le FN est un parti raciste, et tous ses adhérents sont des racistes ! ça fait du monde ! c’est l’anti-France, dit-elle. Car oui, figurez-vous que Rama Yade se sent assez propriétaire de la France pour décider qui en est et qui n’en n’est pas :

http://www.fdesouche.com/157501-appel-lecteur-rama-yade-le-front-national-est-un-parti-raciste

Un autre qui ne perd pas le nord au milieu de l’hystérie ambiante, c’est Dalil Boubakeur. Sa réaction, c’est, en substance : si vous ne voulez pas qu’on prie dans la rue, payez-nous plein de mosquées :

http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Boubakeur-repond-a-Marine-Le-Pen-242295/

Pareil au CFCM :

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/le-cfcm-denonce-les-propos-irresponsables-de-marine-le-pen-11-12-2010-1187909.php

Le Nouvel Obs nous fait un beau syndrome de Stockholm. Il est allé enquêter rue Myrrha auprès des musulmans qui se sont emparés de l’espace public, et il nous fait part de son admiration pour leur calme, titrant : ‘Les musulmans gardent leur sang-froid après les propos de Le Pen ». Quelle sérénité ! quel beau modèle ! Ils s’emparent de nos rues, et ils ne nous en veulent presque pas, se contentant de faire observer que, si on leur payait la mosquée de leurs rêves …. air connu.

Quelle belle religion d’amour et de paix !

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20101212.OBS4590/les-musulmans-gardent-leur-sang-froid-apres-les-propos-de-le-pen.html

Catherine Ségurane

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.