Il faut refuser l’écriture inclusive

Publié le 4 mai 2021 - par - 24 commentaires - 483 vues
Traduire la page en :

Vous n’êtes pas sans savoir qu’est apparue depuis plusieurs années l’écriture inclusive ou langage épicène qui a pour but de lutter contre le sexisme de la langue française. Il est vrai que dans son usage courant, notre langue utilise le genre masculin pour ce qui est neutre : nous n’avons pas l’équivalent des «it» et « they » en anglais. Si je parle d’un groupe mixte de personnes, j’emploierai “ils” alors que si j’utilisais le terme de elles, cela signifierait que ce groupe serait composé exclusivement de femmes.

Constatons néanmoins que dans le langage courant, nous employons déjà quelques notions inclusives. Ainsi si vous êtes amené à tenir un discours devant une assemblée, vous allez sans doute l’entamer par la formule de politesse d’usage « Mesdames, Mesdemoiselles,  Messieurs ». Ou dire bonjour à tous et à toutes. Évidemment on le fait dans la phrase d’introduction et non dans chaque phrase car cela alourdirait inutilement  le formulé.

Disons-le tout de suite, si le langage inclusif n’allait pas plus loin, cela ne me poserait aucun problème. Même si on devine déjà une démarche de division derrière, le refus de certains d’être inclus dans le “tous”.

Honnêtement, la première fois que je suis tombé sur un texte de ce type, je n’ai rien compris et j’ai cru à un hoax (je n’ose pas dire canular car ce n’était pas drôle). En effet écrire un mot qui soit à la fois féminin et masculin, et parfois singulier et pluriel relève d’une gageure. Déjà il fallait y penser et n’avoir rien d’autre à faire.

«Êtes-vous tou.te.s allé.e.s voir le film de monsieur Bacri et madame Jaoui ? Il paraît que les acteurs, actrices qui y jouent sont bon.ne.s. Ils, elles incarnent principalement des haut.e.s gradé.e.s, des générale.s.aux et colonel.le.s » Vous noterez que ces phrases sont imprononçables, que l’on ne peut en saisir le sens complet à l’oral. Et que la complexité de cette phrase n’en masque pas pour autant la pauvreté.

Vous remarquerez aussi qu’elle est piégeuse et qu’il est facile d’y faire des fautes. Peut-être en ai-je commise une d’ailleurs, je me demande si je n’aurais pas dû proposer tous.te.s, un cas à trancher par un.e expert.e. Quand on voit les difficultés que rencontrent les élèves, c’est leur rajouter un obstacle majeur.

Car le bon usage de l’écriture inclusive suppose une maîtrise parfaite de la syntaxe, de l’orthographe et des accords. Or c’est un domaine dans lequel le niveau a drastiquement baissé en France. Autrefois le zéro en dictée était éliminatoire lors de l’entrée de l’examen en sixième. Le niveau du certificat d’études primaires était très élevé surtout dans ce domaine.

Le recours donc à l’écriture inclusive relève donc d’un luxe d’une petite coterie proposant un langage inintelligible pour faire croire que l’on a en partie résolu par des mots les problèmes d’inégalité hommes/femmes.

Par ailleurs ce langage présuppose qu’un homme ne peut se sentir représenté par une femme et réciproquement. Il oppose les femmes aux hommes. Dans une logique communautariste qui n’a pas lieu d’être dans un pays aux valeurs universalistes. Ne serait-ce que pour cette raison, il faut donc le refuser.

Platon du Vercors

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
astrid

Le maire du 4ème arrondissement de Paris, Ariel VEIL, socialo, rédige les bulletins d’information aux administrés en écriture inclusive. Ce tordu est tout content.
Il prône la mixité sociale. D’anciens sites historiques du Marais sont occupés par de pseudos logements sociaux… Une vraie honte !!!!

Patapon

J’imagine la ” Recherche du temps perdu” éditée en écriture inclusive…Pauvre Marcel!!!

Patapon

“Epicene”: dont la forme ne varie pas avec le genre.Larousse).

Patapon

L’écriture inclusive est une aberration qui durera le temps que les épigones progressistes, qui ont perdu la simple raison, soient balayés comme fétus.

Pivoine

C’est bien la peine de vanter la francophonie !
Si on devait l’adopter, les pays ayant des liens avec la France (anciennes colonies) abandonneraient le français, à coup sûr, au profit de l’anglais !

Schtroumpf grognon

C’est effectivement une conséquence prévisible… y compris en France !

mince alors

Bah dans un monde où Blanche Neige peut poursuivre le Prince Charmant pour baiser volé … on ne s’étonne plus de rien !

Carole

L’écriture inclusive est vraiment une idée de m …e !
Elle n’apporte rien aux femmes, c’est stupide et saugrenu que de le croire.
Elle rend la lecture et l’écriture encore plus difficiles à ceux qui ont des problèmes à ce sujet et la complique également pour les autres.
Elle enlaidit les écrits, nuit gravement à la fluidité d’un texte. .

Pussycat

Simplifions les choses, supprimons les articles et les adjectifs possessifs, comme ça il n’y aura plus ni féminin ni masculin plus rien ne s’accordera et les féministes seront contents.tes.

Patapon

Comme on disait à l’ecole: ” mon,ton,son,ma,ta,sa…”Et ta sœur!

amril

Une seule cause à toutes ces destructions, aberrations, trahisons, le vote du franchouillard incapable de réagir à tous ces coups de boutoir pour détruire notre civilisation ancestrale.
Votez bien… Il y aura du changement.

Schtroumpf grognon

Aucun gouvernement n’a jamais approuvé cette ânerie.

amril

Cette ânerie fait partie du lot que quarante ans de trahisons, de destructions, de déconstructions méticuleuses nous ont apportées et sous quels gouvernements?
En France la langue c’est le français, ça empêchent le p’titcron de baragouiner en globish?

Schtroumpf grognon

La langue “empêchent” ? Ce n’est pas mieux que l’inclusif, hein.

CLORIC

Que l’on apprenne le Français normal correctement, ce sera déjà une bonne chose.
Sans compter qu’un bouquin de 200 pages, en comptera 300 en écriture inclusive. Donc plus de papier. Alors les écolos, on se réveille pour protéger nos forêts !!

Mimitou

Toute écriture qui ne peut pas se parler doit être interdite

Franquie

A la base, des lobbyistes prétendent que l’orthographe discrimine…
Ou comment mettre de l’idéologie partout, pour se donner l’air intelligent.
Comme si il n’y avait pas d’autres problèmes.
Hier soir, au JT de F3, quelques contre-arguments honnêtes : l’écriture inclusive sépare la langue écrite de la langue orale. Elle rend l’écriture inintelligible…
https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/19-20/jt-de-19-20-du-mardi-4-mai-2021_4371519.html
On pourrait ajouter, et la capacité d’abstraction ? Doit-on tout prendre au premier degré désormais ?
Défendant l’écriture inclusive, une jeune députée LREM trouve la réponse idéale : «Nous sommes des progressistes »
C’est ça qu’ils appellent progrés !

Pyrrhon

Tout cela est vrai, mais il y manque le but principal : la destruction de la culture française.
Si la langue française s’apprend facilement, sa grammaire, son “bon usage” (Grevisse) est complexe. En y ajoutant l’inclusivité (?), le niveau déjà bas des élèves au sortir de l’école primaire sera encore pire que celui où l’on est descendu aujourd’hui par rapport aux générations du “certificat d’études”, et puis, quel étranger voudra apprendre une langue qui s’alourdit de telles âneries ? Personne, bien sûr !

Jeanlg75

👍👍👍👍

lucien

Il faut que les officiels de tous secteurs refusent de répondre à des courriers ainsi rédigés.

Sei

L’écriture inclusive est une connerie. Il ne devrait même pas avoir de débats.

Platon du Vercors

On est bien obligé de lutter contre ces conneries donc d’en débattre.

Patapon

Qu’attendent nos Academiciens pour s’insurger

"à la" poubelle !

Combattons le facho-féminisme !

Lire Aussi