« Pour en finir avec la repentance coloniale » de Daniel Lefeuvre

Publié le 2 août 2017 - par - 13 commentaires - 1 335 vues
Share

Petite fille heureuse de vivre parmi des colonisés heureux, jeune femme triste de voir la misère des Congolais indépendants, j’ai été choquée par Emmanuel Macron parlant de « la colonisation crime contre l’humanité ». La colonisation est de tous les temps, est humaine, prend des formes différentes (1). On pourrait supposer mon expérience personnelle  exceptionnelle. On ne peut pas ne pas voir la réalité objective et j’ai été contente de  lire le livre de l’historien Daniel Lefeuvre.

L’auteur parle surtout de l’Algérie – son domaine d’étude à l’université Paris-8 – il ne présente que des faits vérifiables par chacun. Les références sont nombreuses. On peut s’étonner avec lui de cette hargne des « repentants » contre la colonisation française. Les « repentants » ne parlent jamais des exactions d’Abd-el-Kader soumettant les tribus, ils ne parlent que de violences françaises – oui, il y en a eu  – ils oublient l’époque et le lieu où se passent ces violences.

Et j’ai lu avec effroi une description des massacres perpétrés quelques décennies seulement avant la colonisation de l’Algérie, massacres en Vendée de Français par des Français : je croyais lire la description des massacres actuels au Kivu tels que racontés par In Koli Bofane ! (2)

Lefeuvre n’ignore pas ce que disait Jules Ferry : « L’Europe peut être considérée comme une maison de commerce qui voit depuis un certains nombre d’années décroître son chiffre d’affaires. La consommation européenne est saturée ; il faut faire surgir des autres parties du globe de nouvelles couches de consommateurs, sous peine de mettre la société moderne en faillite. » (p.117). Il n’ignore pas non plus que « les colonies bouclent leur budget à coups de subventions et de prêts accordés par le Trésor public » (p.123) et « le sénateur du Vaucluse Marcel Pellenc (…) relève que le premier client de la métropole est un consommateur bien singulier puisque « pour un tiers, il ne paie ses achats qu’avec les fonds que le vendeur lui donne ». (p.124) Et Gustave de Molinari disait : « De toutes les entreprises de l’État, la colonisation est celle qui coûte le plus cher et qui rapporte le moins. » (p. 134).

Le pétrole et le gaz sont surpayés par la France à l’Algérie qui voit sa population exploser. Cette population en excédent se voit accueillie en France où les industriels sont obligés, oui obligés !, de l’engager aussi longtemps que l’Algérie est française.

L’auteur attire notre attention sur le fait que la Hollande a connu un « miracle économique » après l’indépendance de l’Indonésie en 1950 et il serait intéressant de trouver des livres à ce sujet, ainsi que des livres comme celui de Lefeuvre parlant des colonies anglaises et belge…

En conclusion et pour le public belge, je voudrais rappeler un « hoax » vieux de plus de 100 ans : Léopold II serait coupable – directement ou indirectement – de la mort de 10 millions de Congolais à l’époque de son règne sur le Congo. Un observateur de l’époque, Théodore Luyckx, parlait d’une population d’ « environ 1.500.000 personnes pour tout le pays ». Sans commentaire…

Mia Vossen

(1) L’accélération de la colonisation de la France par l’Algérie a été programmée par le Président Boumedienne dès les années 60.

(2) In Koli Jean Bofane, Congo Inc. Le testament de Bismarck, Babel, 2014

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
huguette

et ceux qui n’étaient pas nés ils doivent se repentir aussi!on devient fous ou quoi!

dufaitrez

Oui ! La DOXA a raison ! Civilisation de Peuples incultes, Ecoles, Hôpitaux, Routes, PNB, Richesses naturelles, etc ! Autant de Crimes !
Oui ! On a prélevé, juste retour des efforts fournis !
Pleven, Gayssot, Taubira, Lois d’oubli !
La France est fière ! Les « colonisés » sont en déroute, incapables de prendre la suite !

Yves ESSYLU

faut croire que ceux qui allaient devenir algériens se trouvaient très bien sous le joug des barbaresques turcs ?
Quant aux noirs ils se réduisaient en esclavage entre tribus avec revente aux négocians musulmans, c’était le bon temps ?

Paskal

Le bilan de la colonisation a été, comme auraient dit certains, « globalement positif ». Mais il faut quand même nuancer:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer_Congo-Oc%C3%A9an
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Kongo-wara

Christian

« Votez cinquante millions (plus ou moins) pour faire en Algérie des ports et des routes, pour y transporter des colons, leur bâtir des maisons, leur défricher des champs. Par là vous aurez soulagé le travailleur français, encouragé le travail africain, et fait fructifier le commerce marseillais. C’est tout profit. »
(…)
Mais il y a autre chose qu’on ne voit pas. C’est que les cinquante millions dépensés par l’État ne peuvent plus l’être, comme ils l’auraient été, par le contribuable. De tout le bien attribué à la dépense publique exécutée, il faut donc déduire tout le mal de la dépense privée empêchée
http://bastiat.org/fr/cqovecqonvp.html#l_algerie

abandonne

J’ai lu ce livre il y a quelques années et je le garde précieusement. J’utilise ce qui est indiqué pour rabattre le caquet des « chances pour la France » et autres collabos de service !

Allobroge

Misez aussi les hebdomadaires de l’époque tels « L’Illustration » ou « le monde illustré », on y parle même de cannibalisme que les colonisateurs combattaient au grand dam de ceux qui tuaient sans vergogne leurs frères de couleur mais pas de la bonne ethnie !

JILL

Les africains étaient à l’âge de pierre lors des premières colonisations ;nous aurions mieux fait de les y laisser …Les maladies,les épidémies faisaient des ravages;la nature
régularise ;pourquoi nous sommes crus obliger de la contrarier ;à fortiori pour la reconnaissance que nous avons recueillie .Ces salopards pourraient au moins vénérer les médecins et chercheurs qui ont sauvé des millions de vies sur le continent africain . .

Voyageur

Comme vous avez raison. Les Européens n’auraient jamais du mettre les pieds là bas, ‘la nature régularise’. Les chinois voyant ça (Australie du nord, et Afrique de l’Est, terres arides et/ou peuples hostiles ou inintéressants), comme des chats se sont repliés sur l’Empire du milieu.

Mia Vossen

Sauver ces millions de vies était peut-être le vrai « crime contre l’humanité »? Quand je pense que tous ces malheureux « sauvés » meurent actuellement de faim, vivent dans des conditions atroces d’exploitation, de surpopulation explosive….

BALLARD

IL FAUT en finir avec toutes les formes de Repentance imposées aux peuples européens pour les terroriser et faire du Bizness sur leur dos .. L’Idéologie de la Repentance est une forme de pratique totalitaire pour maintenir les peuples européens dans la soumission et le Deni de leur souveraineté .. ainsi par exemple les immigrés maghrebins ou africains suivant en cela d’autres parrains de cette idéologie infâme ,profitent de cette terreur de la Repentance soit-disant colonialiste pour exiger des situations rentières sur le dos des travaileurs européens qui triment comme des bêtes .. seuls les militants nationalistes européens et notamment francais ont compris cette escroquerie et ce Gros mensonge immigrationniste et travaillent à y mettre un terme ..les étrangers doivent quitter Europa

Anne Lauwaert

Tant qu’on y est lisez aussi ceci :
https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/congo.html
ce que je trouve extraordianaire c’est l’anti colonialisme de ceux qui n’ont jamais mis le pied dans une colonie…. ou qui n’étaient même pas encore nés à l’époque…
et qui … n’ont pas lu ni Tippo Tipp, ni Stanley, ni Livingstone, ni Larry Devlin de la CIA, ni RIEN… mais ils en parlent quand même !

Haggar Dunor

Il conviendrait de relire également « Empire colonial et capitalisme français : histoire d’un divorce », ouvrage de l’économiste Jacques Marseille qui, bien que communiste, a écrit sur ce sujet une thèse absolument remarquable qui tend à prouver que la colonisation a été au final une entreprise plutôt désintéressée.