Il faut sauver le soldat Damien

Publié le 12 juin 2021 - par - 12 commentaires - 1 210 vues
Traduire la page en :

Avis au lecteur : on peut parfaitement ne pas être froncé et avoir une dent contre le giflé, non ?

Je suis belge… à la maison, lorsqu’on avait le malheur de jargonner belge à table, c’était la talmouse en plein sur la bouche… Je maitrise donc le sujet.

J’ai entendu dire qu‘il y avait une cagnotte…. Merci de me filer le RIB, que j’y envoie le contenu de ma caisse à timbres….Vous seriez étonnés de son contenu, avec tous les recommandés que je suis obligée d’adresser à la fine fleur du royaume de Belgistan.

Tête à claques premier se venge. Il a pris un pain dans son bain. De Foule.

(Foule : ensemble d’individus anonymes et semblables, dont les sentiments et les idées sont orientés dans une même direction !!)

Il n’y avait pas foule à Tain. Juste une quinzaine de mémés en adoration devant sa suffisante proéminence ». « NOOON ! Mais c’est n’importe quoi, ils sont fous » sanglotaient les adoratrices, c’est une honte, ils sont marteaux. M’sieur macron, on ne vous veut pas du mal, hurlait l’une d’elle, brandissant son Nokia dans l’espoir fou d’un selfie avec sa prestigieuse grandeur. « Une photo, M’sieur macron, une photo svp » :

« Les gens sont des imbéciles » (Sœur Sourire). Exact, ma sœur, et des abrutis

Alors que sa magnificence lui avait agrippé le bras nu de sa grêle menotte malgré l’interdiction, l’homme gravement menacé de contamination, car n’ayant pas encore bénéficié des bienfaits de l’onguent magique, lui assène une beigne largement méritée. D’après une source proche du dossier, l‘analphabète et son copain auraient été arrêtés et placés en garde à vue. Son éminence le dégonflé, ses pompes et ses trompettes, s’étaient engouffrés dans la berline blindée afin de rejoindre le centre-ville en toute sécurité. Il aurait néanmoins ordonné à son voiturier de modifier le cheminement pour aller saluer quelques nuls et quelques nulles aperçues de loin. Curieux, dit le léopard (Rudyard Kipling) !

Je vous rassure, je ne vais pas vous énumérer tous les tas de raisons de talocher le grand pleutre, je ne me salis pas les mains et bien que refusant le vaccin selon l’adage « dans le doute, abstiens-toi », je respecte les gestes barrière, moi ! Je ne touche pas les gens, surtout sans permission. Moi je lui aurais craché à la figure à deux occasions, à sa transcendance poltronne, la toute première, c’était devant Notre Dame, quand, réprimant à grand peine une royale risette, il avait osé affirmer, la cathédrale encore en pleine tragédie, qu’il s’agissait d’un accident. « Accident ? mais c’est lui, l’accident ! C’est bien simple, à côté de sa prépondérance, l‘accident nucléaire de Fukushima est un souffle de printemps.

Sa magnificience, peu après l’affront

Le malheureux Damien, agressé en sa plus profonde intimité, a immédiatement été plaqué au sol par les services de sécurité d’Emmanuel le pontifiant. Avant d’être placé en garde à vue pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique ». OBJECTION !

Si c’est cela le dépositaire de l’autorité publique, moi je suis conservatrice de la garde impériale.

« La colère, je l’entends », déblatérait Manu le somptueux- Et la baffe, vous l’avez aussi entendue ? Moi, oui, jamais musique – si douce soit-elle – ne fut plus délicieuse à mes oreilles.

Une des phrases préférées de Capon le superbe :« Je vais toujours au contact » ! Exact, votre monumentalité, on l’avait remarqué, vous pourriez peut-être garder vos paluches en poche. Surtout en ces temps de peste pangoline. La police en verbalise plus d’un pour moins que cela !

Quant à la seconde occasion de cracher à la tronche du pompeux poudré, il me faut faire un retour en arrière, me poser aux Invalides le 28 mars 2018, et me glisser dans la peau de l’épouse du colonel B. Lorsque sa suffisance, elle-même principal responsable non de la mort mais du massacre du colonel et de milliers d’autres ‘insignifiants’ par un islamiste a osé s’approcher d’elle et de toute sa famille. Aplatie devant l’écran de télé, je me retenais de hurler : crache-lui dessus, ne le laisse pas t’approcher, cours, Marielle, cours, montre à tous les Français qui a tué ton mari ! Anesthésiée, la pauvre ! Elle avait tellement pleuré, la petite madame Beltrame, plus une seule goutte d’eau dans le corps !

Il y a des crachats qui se perdent !

Au royaume des quatre fers en l’air, on séquestre pour une légère taloche et on libère les assassins-tortureurs et défenestreurs de dames juives. On perquisitionne le domicile d’un jeune homme exaspéré qui n’a fait que réagir un peu légèrement à une empoignade illicite (et hautement dangereuse) de son membre supérieur, et on omet de fouiller celui du non-amant mais favori de sa monumentale resplendissance, qui a rossé des passants, déguisé en policier.

Je me demande d’ailleurs ce que je ferais si soudain, un manant venait m’agripper le bras nu en pleine rue ! Je pense que je foncerais chez un médecin pour me faire ventiler d’urgence et m’administrer une dose d’ivermectine.

« Quand je vois que des gens continuent à se ruer sur les marchés ouverts, c’est qu’ils n’ont pas compris les messages passés par les autorités » (Manu le tactile, juste avant de se ruer sur la foule).

Anne Schubert

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Patrick Verro

Apparemment mon message n’est pas passé…
Je disais l’excellence de l’article et m’adressais à Damien en lui disant : quand le vent aura tourné, nous te libérerons de ta prison, nous te restituerons tes droits et, cerise sur la gâteau, nous te ferons Chevalier de l’Ordre du Mérite national…
(Je tiens à préciser que j’ai volontairement utilisé le tutoiement de l’amitié, puisque la langue française permet de le faire)

Patrick Verro

Bis repetita…

Heraklite

Sauver le soldat Damien, le type qui veut nous renvoyer au moyen âge ? Il a accompli son office. C’est comme l’autre enfarineur de Mélenchon qui paraît-il est de gauche. Je suis allé sur son site. Il est amateur de rap blanc identitaire. Je ne savais même pas qu’un tel oxymore existait. 25G et Seth Gueko c’est du lourd ça, dans tous les sens du terme. Quand des blancs copient des rappeurs noirs, leurs codes de mac, leur langage, leurs thématiques racialistes et machistes, tu te dis que ce pays part en couille et que le grand remplacement est déjà bien avancé dans les têtes par la grâce de notre américanisation. Ça finit en concours de bites. C’est quand même instructif de voir émerger tous ces types timbrés qui s’opposent paraît-il au pouvoir. Idiots extrêmes et utiles … à Macron.

Mörback

“Quand des blancs copient des rappeurs noirs”….ben c’est que s’ils copient de l’autre coté, on leur reprochera aussi …

Alexandre Vézère

Le gamin , squatteur du Palais, a été baffe comme dans la course récré !!!
Tout va bien …

mimi

le Bamien n’est qu’un petit sot qui vient d’apporter sa pierre à l’édifice macronien : deux sous de jugeote politique permettent de le comprendre.

Francois BLANC

impulsif peut être mais pas sot du tout, pour ma part c’est la queue de détente qui me démange l’index

Laurent P

Pour apporter votre soutien individuel anonyme CONCRET au gifleur Macronifique Damien Tarel, c’est très simple : un petit billet (ou un gros, selon vos moyens) dans une enveloppe à son adresse postale publique
https://www.pagesjaunes.fr/particuliers/047523210400000000C0002
mais en rajoutant à la suite de son nom : « ou sa compagne » afin qu’elle ouvre l’enveloppe quand elle va relever le courrier.
Ni vu, ni connu.
Pas vu, pas pris.
Discrétion, efficacité.
A répéter tous les mois durant ses 4 prochains mois de détention.
Et copier-coller le texte ci-dessus en commentaire de tous les articles à propos de Damien le gifleur qui passent sur votre écran…

Patrick Verro

Excellent article, mais ne t’inquiète pas Damien (et là j’utilise volontairement le tutoiement de sympathie) dès que toute cette clique de malfaisants sera chassée du pouvoir, on te libérera, on te restituera tes droits et en prime on te fera chevalier de l’Ordre du Mérite national…

ALAIN CLAIR

et alors le RIB , comment faire , deja échaudé par la cagnotte du Boxeur GJ qui n ‘ as pas reçu son argent comment aider ( meme modestement Damien et etre sur qu ‘il recevra ????

Mörback

Sa mère n’a pas d’adresse postale ???

gigobleu

C’est vrai ça. Un individu malfaisant n’a pas respecté les gestes barrières mais c’est sa victime qui se retrouve en taule!

Lire Aussi