Il faut terroriser la population, la plonger dans un stress permanent…

Alexandra Henrion-Caude, généticienne, ancienne directrice de recherche à l’Inserm, a accordé une interview à Planètes360.

Elle analyse la crise provoquée par l’intrusion du virus chinois dans nos sociétés. Autour de la vingtième minute de l’interview, elle s’interroge sur le fait que l’impact de la maladie soit si différent selon les pays d’Europe de l’Ouest. L’épidémie a flambé mais pas partout. Autriche, Hongrie, Danemark, Portugal ont été beaucoup moins touchés que des pays limitrophes. « S’il n’y avait pas eu de moyens de détecter génétiquement ce Covid-19, nous n’aurions jamais rapporté la moindre épidémie parce qu’il n’y avait aucune surmortalité dans tous ces pays, je parle de l’Autriche… »

Alexandra Henrion-Caude pose alors les questions suivantes : « Comment explique-t-on que le Portugal n’ait subi aucune surmortalité en 2020 quand l’Espagne en a subi une très nette ? Quelles sont les explications ? C’est urgent de les avoir. »

Sur le site de L’Express, un papier titré « Niveau de vie, âge, origine… Le profil type des malades du Covid-19 » sur les résultats d’une enquête de l’Inserm.

Selon cette étude, en mai, 4,5 % de la population française avaient des anticorps prouvant une infection.

Les plus touchés étaient les 30-49 ans, les femmes plutôt que les hommes, les diplômés (bac +3) plutôt que les non-diplômés. Le personnel de santé (11,4 %) était deux fois plus contaminé que les autres professions (5,7  %).

Quand on vivait à plusieurs dans un appartement, on avait plus de risques d’être touché par le virus de Wuhan que lorsqu’on habitait seul. Pas besoin d’être un spécialiste pour comprendre pourquoi.

Les personnes de plus de 64 ans étaient les moins atteintes parce que se protégeant davantage. Comme d’habitude ce sont les dernières lignes de l’article qui sont les plus instructives : « On constate en effet que la séroprévalence est deux fois plus élevée observée chez les personnes immigrées de pays hors Europe (9,4 % de positifs) que chez les personnes non immigrées (4,1 %). »

Faut-il penser que cette observation répond un peu aux questions d’Alexandra Henrion-Caude ?

Le Portugal aurait-il barré l’accès à son territoire à l’immigration alors que l’Espagne demeurait toutes frontières ouvertes ?

L’Autriche aurait-elle cadenassé ses frontières alors que la France restait accessible sans difficultés ?

La Hongrie aurait-elle grillagé son pourtour alors que dans les ports italiens continuaient à se déverser les migrants ?

Le Danemark aurait-il compris très vite le problème alors que la Belgique laissait les envahisseurs prospérer sur son sol ?

En France, pas question de remettre en cause la politique migratoire.

Plutôt accuser les jeunes de propager la maladie, de montrer du doigt des écoles de commerce qui seraient remplies d’irresponsables. Faisant rarement partie de la diversité, ils sont les boucs émissaires idéaux du gouvernement et des médias.

Plutôt s’en prendre aux bars et aux salles de sport qu’aux passagers des bateaux qui atterrissent dans nos ports ou franchissent les Alpes.

Plutôt fermer les piscines et laisser les passagers se serrer dans les rames de métro.

Pour le professeur Toussaint, l’immunisation dans la population est en train de s’élever d’une manière très importante.

https://www.youtube.com/watch?v=DH164L42m3c

Mais il faut terroriser la population, la plonger dans un stress permanent.

Pourquoi ?

La crainte de voir les hôpitaux submergés une nouvelle fois parce que rien n’a été fait depuis mars, on a même diminué de 7 000 lits en réanimation en mars à 5 000 lits aujourd’hui ?

La volonté de cacher d’autres réalités – un début de guerre civile (Herblay, Champigny-sur-Marne…), une immigration incontrôlable et l’insécurité qui va avec dans nos villes (Nantes, Rennes, Paris…) ?

La révolte contre le masque qui ne sert à rien en milieu ouvert ?

Adepte de la « génomancie » (prédire tout et n’importe quoi à travers les évolutions du virus) et de la « viromancie » (prédire le comportement du virus), le gouvernement, incapable d’une politique sanitaire équilibrée, rassurante, a choisi celle de la peur.

Pour l’instant la population demeure en état de sidération, lapin coincé dans le faisceau des phares d’une voiture.

Jusqu’à quand ?

Marcus Graven

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur

https://marcus.tvs24.ru

 

image_pdf
0
0

19 Commentaires

  1. « Pour le professeur Toussaint, l’immunisation dans la population est en train de s’élever d’une manière très importante. » heuuu… mais je croyais l’épidémie finie? Comme se fait il que l’immunisation de la population augmente alors si le virus ne circule pas? Mme Delepine m’aurait menti à l’insu de son plein gré dans son article « l’épidémie est finie »? Je vous plains lecteur adorateur de RL, ca doit etre compliqué à suivre pour vous tout ca. Pour revenir au Pr Toussaint, j’espere qu’il mettra la main à la patte quand les services hospitaliers seront saturés.

    • Tout cela n’est qu’une grande supercherie !
      Il ne peut pas y avoir de deuxième vague si tant est que ce soi-disant virus ait existé à avant (car on ne sait pas si ce virus « covid-19 » a ne serait-ce qu’existé) puisque les coronavirus sont des virus à ARN donc qui passent leur temps à muter constamment, les virus de rhume n’ont donc plus rien à voir l’année suivante. Parler d’immunisation dans la population qui est en train de s’élever n’a donc effectivement aucun sens. Nous avons simplement dans notre corps, énormément de particules de virus basées sur des virus que notre système immunitaire a rencontrés depuis notre naissance (et nous sommes même composés en partie de virus) dont les coronavirus, ce qui amène à une immunisation, du moins en partie, contre les nouveaux virus de même type.

    • C’est donc pareil pour les virus de grippe que pour les virus de rhume de type coronavirus (qui sont 30% des rhumes) qui sont tous des virus ARN. Ce sont des virus qui mutent constamment par l’intermédiaire de chaque humain dans lequel ils passent donc ils mutent tellement qu’on ne parle jamais de deuxième vague et c’est pour ça que les vaccins antigrippe ne fonctionnent jamais, pire avec toutes les substances toxiques à l’intérieur, ça rend malades les gens. Parler de deuxième vague, c’es prendre les gens pour des imbéciles. Et dire que l’immunisation dans la population est en train de s’élever, ça n’a aucun sens. L’immunisation du moins en partie, contre les virus de même type dont les coronavirus, ça vient simplement du fait que les gens en ont tous attrapés au cours de leur vie.

  2. pour atteindre cet objectif nul besoin du virus chinois, l’importation du lumpen électorat musulman suffit

  3. Merci de nommer cette saloperie par son vrai nom de « virus chinois » histoire d’en rappeler l’origine à ceux qui l’auraient oubliée.

  4. Madame ne dit pas tout ce qu’elle sait, à savoir que ce virus est de fabrication humaine et est prévue depuis 10 ans au moins. Le but est de ficher numériquement tous les habitants de cette planète et de les stériliser progressivement .,,
    Mais étant une grande chercheuse, mondialement réputée, elle nous donne des indices mais sans livrer le fond de sa pensée pour ne pas ternir sa réputation,,,

  5. C’est comme le pal, dirait un sodomite: votre article commence bien et finit mal.
    Les tests effectués dans les hôtels et autres lieux payés par le contribuable et réservés aux migrants économiques clandestins montraient il y a 15 jours une contamination de 50% en moyenne, allant jusqu’à 95% dans certains « hébergements ». Jamais de port de masque et une promiscuité de bouiboui marocain! l’information n’est pas nouvelle, même si les journaleux ne le disent jamais.
    Et vous passez sous silence que « Macron ,il va parleeeeer »!
    On dit qu’il  » envisage un couvre-feu, dans les grandes villes », mais pas dans les banlieues islamisées, puisque sans l’état d’urgence et l’intervention de l’armée, c’est impossible.
    Les policiers du « neuf trois » peuvent se préparer à des nuits de guerre civile.

    • Si cette lope (appelons les choses par leur nom) envisage le couvre-feu, c’est uniquement parce que ce GVT à la ramasse espère contenir la racaille d’import (et accessoirement GJ et grêvistes) et donc éviter la guerilla annoncée par obertone, notamment jusqu’à la fin de son mandat. Il va saupoudré ainsi de mesurettes d’opportunités pour essayer de tenir la racaille en main, sauf que la racaille n’est guère sensible à ses mesures et que depuis le déconfinement elle y va crescendo. Il est donc fo.rt possible que l’annonce d’obertone se vérifie avant mai 2022. Il faut rester conscient qu’à l’heure actuelle ni cet état d’opérette, ni l’armée ou ce qu’il en reste, ni les FO ne sont en mesure d’empêcher le soulèvement des racailles et encore moins que ce pays tombe entre de mauvaises mains.

  6. comme dans pierre et le loup, les gens commencent à ne plus croire ce qu’ils disent, même lorsqu’ils ont raison !

  7. J’ai bien ri en voyant le titre, Riposte Laïque qui s’auto-dénonce, j’ai fait une copie d’écran en souvenir.

    • Mais non, lire les bouquins déclinistes de Zemmour ou du Obertone, ca c’est de la RE-IN-FOR-MA-TION. tu confonds tout toi, revois les fondamentaux…

  8. La “génomancie” et la “viromancie” ca va il y a déjà un Druide qui ne fait que cela depuis près de 9 mois !!

  9. « Mais il faut terroriser la population, la plonger dans un stress permanent. » ?!
    Ça vous stress, ça vous terrorise ?
    Nous pas le moins du monde…
    Néanmoins je ne vais pas embrasser mes voisines …de toutes façon …elles veulent pas 🙂

  10. Personnellement je n’ai pas peur car il s’agit d’une arnaque ! Je sors très peu de chez moi car tous ces gens masqués, trouillards, m’insupportent ! Lorsque je vais faire mes courses, je mets mon masque anti-contravention sur lequel est écrit au feutre noir
    RÉSISTANCE !

    • En effet, l’expression : « Masque anti-contravention » est adaptée à nos « problèmes ».actuels.

  11. Le masque ne sert à rien, nulle part, en « population générale » – comme le disait opportunément en mars dernier un certain Véran.
    Quelle est en effet l’étude documentée qui indiquerait le contraire, justifiant de bâillonner toute la population (dès l’âge de 11 ans) ?
    Voir, à l’inverse, l’étude récente de la cellule COMETE des marins-pompiers de Marseille, indiquant que le virus se transmet quasiment uniquement par manu portage, et qu’on le trouve sur les surfaces, dans les eaux usées et les selles.
    http://www.francesoir.fr/amp/article/societe-sante/covid-19-le-virus-se-transmet-principalement-par-les-surfaces-les-selles-et-les-eaux

    • Macron a eu ce qu’il voulait avec cette crise, de fermer la gueules des gilets jaunes et de les avoir bien manipuler.
      Ce qui est assez frappant c’est de voir que ces mêmes personnes se laissent faire sans réagir alors qu’ils étaient a deux doigts de faire tomber ce gouvernement d’incapables. Curieux

      • Les gilets jaunes auraient du profiter de la situation : maintenant ils ne pouvaient plus leur confisquer leur masques ni leur foutre une contravention pour « port de masque » 🙂

      • A deux doigts oui. Il a fallut qu’on lâche un virus en Chine pour niquer les GJ en France. Machiavélique.

Les commentaires sont fermés.