Il nous reste le choix entre la guerre civile et la mort lente

Publié le 1 mars 2016 - par - 5 commentaires - 2 299 vues

cage aux folles

Le contribuable français est-il en droit d’exiger une obligation de résultats à ses élus, comme le ferait un chef d’entreprise ?

L’irresponsabilité de nos élus, pour cause de duels stériles et incessants, et la complicité morale dans notre histoire, que certains portent et ont porté par leurs votes et autres arrangements dans les guerres d’origines politiques, destructrices et fratricides de l’Humanité, tout cela, devrait nous interpeller sur l’utilité, le coût et la rentabilité nationale de nos élus, comme le ferait un chef d’entreprise en prise directe avec ses obligations de résultats en demandant des comptes.

Afin de retrouver la sérénité et la confiance, on se prend à rêver que le temps est venu d’une Reconquista novatrice pour :

1-  proclamer des États Généraux, qui vireraient les élus, qui n’ont pas rempli leur contrat avec le peuple, comme a été virée très récemment, par Hollande, par surprise, par sa faute, par décret, Fleur Pellerin, en larmes, notre ex ministre de la Culture. De cette éviction abusive qui a fait scandale, certains journaleux, et ils se reconnaîtront, doivent se réjouir.

2- élire une Assemblée Constituante populaire, laquelle devra recruter des savants, connus et réputés qui ont fait leurs preuves, des têtes pensantes venues de la société civile, parmi nos meilleurs contributeurs par exemple, mensualisés, pour administrer nos vies futures de Français vivant en France et pas à Médine ?

Pour Aymeric Chauprade, transfuge du parti FN, tant ce parti lui semblait en incapacité de se mettre en situation de gouverner. – respectons son analyse –  son projet électoral tient en 3 axes :     désislamisation en boutant hors de France la Charia,   désétatisation en assainissant la dette et les finances publiques ,   reconstruction géopolitique, militaire, maritime et énergétique de la France.

Or, en concurrence avec De Villiers et Dupont Aignan, Chauprade évoque l’idée à la fois réaliste et pessimiste que le choix politique des Français en 2017 va se réduire entre guerre civile et mort lente. Wahooo !…

Hollande-Peillon

Toujours pour l’un de ces deux peuples né d’une France séculaire, autochtone et sédentaire, souvent caricaturé par la Presse, tantôt de Droite tantôt de Gauche, au grè des alternances politiques après ententes et compromissions, histoire de faire du buzz à la Une des médias. En définitif, tous constataient que rien ne changeait, car chacune des parties s’accordaient après la victoire des promesses électorales, à profiter des retombées bien illusoires des changements de pouvoirs politique et économique en France. Ces collusions politiques se sont opérées de façon visibles, disons depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, où déjà, le Socialisme s’opposait au Gaullisme, lui-même confronté spirituellement au Communisme qui mobilisait depuis 1945 à 1969 un bon quart de l’électorat, en sa faveur.

400637

Depuis ce temps-là, avec Soljenitsyne, la Seule Exactitude prise au sens du titre du dernier livre d’Alain Finkielkraut, fut d’apprendre que le Communisme avance masqué. Dissimulé, voilé, enfoncé dans le Front de Gauche, son appareil clandestin et ses innombrables cellules ont toujours la main mise sur les esprits et le système. Ses agents inséparables des Écolos Verts, (d’ailleurs aussi verts que l’extérieur d’une pastèque bien mûre), lorsqu’ils ne sillonnent pas les rues de Paris, banderoles et tracts à la main, tapissent les murs des Rectorats et du Ministère de l’Éducation nationale, d’où ils s’auto activent et se régénèrent dans la contestation de toutes les réformes, mais dans un endoctrinement mortifère, à fleuret moucheté : subtils, complices et soumis.

Les comparationnistes du nazisme et autres antifascistes, prétendent ne plus vouloir entendre parler du Communisme pour ses millions de morts, recouverts par l’omerta médiatique, mais fort heureusement pas  par l’Histoire, mais ce sont de fieffés menteurs révisionnistes et négationnistes.

Pour les Français, quel avenir surgira de l’impasse politique d’une union de circonstance entre la Droite et la Gauche ?

On s’interroge depuis, sur l’impasse politique née de l’union de circonstance entre la Droite et la Gauche. Une simple observation des sondages électoraux, montre l’étendue du cauchemar pour le gouvernement actuel, d’autant que, ce barrage-masse de circonstances, pourrait bien céder en 2017 en un grand raz de marée ou tsunami, à l’image de la nuit du 02 décembre 1959, avec celui de Malpasset dans les Alpes maritimes ?  Toutes les Rédactions le savent et se taisent.

En diabolisant, sans relâche et par tous les moyens les Français Bleu marine, personne ne se pose vraiment la question de savoir si le socialisme, en devenant intolérant à l’autre qui ne lui ressemble pas, et violent envers ceux qui ne partagent pas ses valeurs, son concept laxiste et suicidaire de société, peut mener au fascisme par le biais d’un national-socialisme de retour dans l’histoire sous d’autres oripeaux ?…

MAHMOUD_ABBAS_JE_SUIS_TERRORISTE

 

La violence est l’arme des faibles lorsque leur régime d’oligarques devient décadent.

La colère et l’indignation montent lorsque l’injustice de la répression policière se fait en sens unique, pour les uns, et pas pour les autres. Mais dans la jungle de Calais parmi les bidonvilles et la boue, qu’est-ce qui pousse un gouvernement socialisant et tolérant, envers des militants (de gauche et d’extrême gauche bien identifiés -NPA, PCF, EELV) , et à la répression policière la plus brutale envers des patriotes français ? Parmi eux, un général d’armée 4 étoiles, juste venu dire avec ses amis patriotes, son mécontentement, son refus politique de subir, sous l’effet d’une pression migratoire considérable, tant l’exode de ces peuples affamés et de pays en guerre est inéluctable et continu, le remplacement imposé des peuples européens, en complicité flagrante avec la Turquie. La France a recueilli 1 million d’entre eux en 2015 et la Suède après 163.000 migrants a complètement fermé ses frontières, suivie depuis hier de la Belgique. L’hémorragie semble se répandre sérieusement dans une Europe en déroute. Or, la violence est l’arme des faibles lorsque leur régime d’oligarques devient décadent.

C’est le cas, lorsque l’État est devenu politiquement démissionnaire :

  • soit pour interdire de manifester contre le ressenti de millions de Français de l’imminence d’une islamisation massive qui, par le remplacement de populations au sein de l’Europe et la France, détruit les grands équilibres culturels et ethniques. N’est-il pas plus facile de nazifier ces jeunes alarmistes français pour mieux les museler à coups de matraque à Calais et Saint-Brieuc ?…
  • soit lorsqu’il devient totalitaire et ferme les yeux devant les manifs d’antifas, celles des clandestins, des « no-borders », des « no-limite », des casseurs qui ont fait de Calais une ville martyre en coupant les routes, agressant les calaisiennes, prenant d’assaut un bateau ; ou encore en laissant autoriser la tenue d’un congrès de l’UOIF invitant des islamistes notoires pour mieux contrôler et endoctriner nos jeunes de banlieues déstructurés par la charia, puis en laissant un ancien détenu de Guantanamo venir faire des conférences dans les écoles de Bretagne.

unnamed360

Faut-il croire que, les 150 morts à Paris en 2015, les 500 viols et agressions sexuelles à Cologne et en Allemagne en janvier, ont quelques peu érodé l’espoir de mixité sociale et les joies du multiculturalisme et du vivre ensemble ? Pour braver le découragement et rallumer l’espoir, un courant patriotique ayant pour message l’amour de la France est né. Vu son ampleur et sa détermination, personne, ni aucun état policier ne pourra le faire taire ni le bâillonner.

La résistance est une tradition et un héritage gaulliste en France. Chez les héritiers du pays France, lorsque la colère gronde, désobéir c’est résister. Il est à craindre que le courage et le temps des héros, vont devenir contagieux !…

Patrick Granville


Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Kader Oussel

Je ne sais si le titre se veut pessimiste ou drôle. La guerre civile, ce n’est pas une solution. Pour ceux que ça tente, il suffit de voir le résultat sur des villes comme Homs ou Alep. Quand un mur n’est pas encore tombé, c’est qu’il va tomber, ou qu’il sera préférable de faire tomber. Reste la mort lente. “Mourir pour ses idées, mais de mort lente”, chantait Brassens. Pas fou, le bougre !

Kader Oussel

Il ne faut pas agiter les fusils trop tôt. 2017, c’est encore loin ! (Demandez à Hollande !) Rien n’est écrit. L’important, c’est d’avoir des convictions, et les garder. Si, par exemple, Le Pen père recrée son parti (le FN) face au Rassemblement Bleu Marine de sa fille, cela va être difficile de retrouver une cohérence dans la famille…

Yves ESSYLU

J’apprécie CHAUPRADE même si je préfère le programme, beaucoup plus étudié de H de LESQUEN au sien mais; si je fais un parallèle avec les agissements de l’EI et de Boko Haram, nous allons plutôt vers une riposte armée en légitime défense contre un envahisseur de 15 millions de criquets et ses importateurs marxistes (dont la présence transforme effectivement la riposte en guerre civile) ou vers un égorgement passif (qui n’est pas une mort lente) des blancs de culture chrétienne que sont les français de souche (avec quelques touches colorées de familles assimilées)
Le grain de sable dans les rouages de la manipulation stalinienne de 1945 que se sont appropriés les USA, s’appelle TRUMP, qui selon les marxistes de tous pays aurait dû disparaître du paysage dans les 3 semaines et dont la force réside dans sa capacité à appeler un chat un chat mais sans risquer le meurtre par sa fille comme JMLP

pauledesbaux

la resistance héritage gaulliste en France ? d’abord il n’a pas été SEUL PARCONTRE LE 19 mars 1962 où était sa resistance au FNL ,? et à quoi celà a-t-il servi ILS TOUS LA CHEZ LA MAMMA…..QUI VA MOURIR MAIS QUI LEUR A DONNE LA TETEE ET QUI LES A FAIT GRANDIR? LEUR A APPRIS A PISSER DEBOUT( ce ne fut pas facile) là encore il était à lONDRES ET IL A BIEN RESISTE …….basta cosi signé paule di Malta

Auguste

“Malpasset dans les Alpes maritimes”. Malpasset est à Fréjus (Var). Pour le reste ça va.

Lire Aussi