Il n’y a pas pire péril pour l’humanité que l’islam

Publié le 11 mai 2019 - par - 67 commentaires - 1 680 vues
Share

Pour les djihadistes, il n’y a de justice que celle d’Allah et de loi à respecter que la sienne. Pourquoi veut-on s’obstiner à juger des hommes qui sont totalement fermés à la justice républicaine et qui, pendant leurs procès, observent un mutisme de cathédrale et qui n’ont absolument aucune compassion pour leurs victimes et passent aux yeux de leurs coreligionnaires pour les vraies victimes de la justice « mécréante » ?

Qu’il soit condamné à 30 ans de prison ou une peine de réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté sans détermination de délai : « Le condamné ne peut bénéficier, pendant une période de sûreté, des dispositions concernant la suspension ou le fractionnement de la peine, le placement à l’extérieur, les permissions de sortir, la semi-liberté et la libération conditionnelle », prévoit l’article 132-23 du code pénal de 1994, il est utopique de croire que cela va leur donner à réfléchir et faire repenser leurs rapports fusionnels et les amener sur le chemin du repentir. Un djihadiste qui se repent de ses actes est un djihadiste qui renie Allah et Mahomet.

Derrière les barreaux ou vivant à l’ombre des barres des HLM, un djihadiste reste l’ennemi mortel pour toute société non gouvernée par la loi d’Allah. La France n’a rien à gagner à l’enfermer dans une cellule d’isolement et à l’entretenir chichement au nom de l’égalité de droits entre un détenu et un citoyen libre et respectueux de l’ordre républicain, elle aura tout intérêt à laisser le soin aux pays où il a commis ses crimes de le juger en conséquence et que le coût de son incarcération soit déployé en faveur d’une politique plus vigilante sur la prévention de la propagation du virus du djihad dans ses prisons.

Un djihadiste est mû par un seul idéal : détruire toute forme de vie sur terre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de vie qui témoigne de l’existence d’autres peuples, de culture, de modes de vie, de modes de productions industrielle et agricole, de découvertes scientifiques et technologiques. Seul Allah conçoit et crée. Il n’y a de livre que le Coran et aux brasiers de feux comme à Alexandrie tous les livres qui ne vont pas dans le sens de la vérité inepte et absurde du Coran.

La France a tout faux de croire que le chemin de la prison est la solution idoine pour neutraliser les velléités terroristes de ses djihadistes. On ne lutte pas contre la consommation de la drogue en épargnant les dealers et les champs de culture. Les hommes s’en vont mais les idées qui les nourrissent sont toujours d’actualité. Des principes de simple bon sens que l’exécutif semble négliger et que, plutôt que de désigner le vrai coupable, il veut faire croire que les djihadistes sont des éléments exogènes à l’islam qui le dénaturent et le dévoient.

Ils sont les créatures les mieux abouties du Coran ; on en met des milliers en prison mais on n’arrêtera pas pour autant la diffusion dans les cités le virus djihadiste. Il contamine à tout-va et engendre de nouveaux mutants ; d’un voyou des cités, il en fait un soldat dévoué jusqu’au-boutiste pour la cause de son dieu.

Pour lutter contre la gangrène djihadiste, il faut attaquer le mal à ses vraies racines qui se trouvent dans son substrat doctrinaire, le Coran. Il ne s’est pas radicalisé, contrairement aux idées reçues pour dédouaner l’islam de ses responsabilités. Il a pris conscience que pour être le musulman accompli, il n’y a pas d’autre voie que la voie du djihad, le 3e pilier de l’islam pour Mahomet, après la prière, l’obéissance aux parents. Les causes de sa pseudo-radicalisation ne doivent pas être cherchées ailleurs que dans l’islam qui exalte et glorifie le djihad. Un djihadiste, qui est un abominable criminel de guerre et contre l’humanité, est un héros mort en martyr. Il se fait exploser au milieu d’une foule d’innocents, en prenant soin de protéger son sexe, plutôt que condamner explicitement son acte et de lui promettre de finir cramé en enfer, le Coran lui promet en échange l’érection éternelle, de jouir de beaux éphèbes et de s’enivrer comme un malade des rivières de vin. Il habitera le jardin d’Éden où il pourra se délecter de plaisirs infinis.

Si le Coran n’avait pas mis le djihad au cœur de son message pour les musulmans et excité leurs fantasmes lubriques, il n’y aurait pas certainement un tel engouement pour le djihad chez une partie de la jeunesse musulmane, des jungles urbaines occidentales comme en Tchétchénie, en Tunisie et ailleurs.

N’ayant jamais été décrété comme étant un acte illicite et contraire aux fondements de l’islam par les doctes de la foi, en l’absence d’un prélat musulman, il est difficile de croire que l’islam ne rime pas avec le djihad.

Pourquoi les djihadistes n’ont-ils pas été frappés d’anathème et pourquoi les auteurs des attentats terroristes du Bataclan, de Vincennes, de Toulouse, Montauban, de Trèbes, Carcassonne, de Nice, sont-ils enterrés dans des cimetières musulmans alors qu’ils sont très pointilleux sur leur rite funéraire et n’aimeraient pas que leurs sépultures soient à proximité de celles des « mécréants » ? Peur de la « souillure » des infidèles, à l’image de cette mère voilée du militaire abattu par Mérah ? Soi-disant que seul Allah est juge de ses intentions et en mesure de décider de la destination finale de leurs corps. Botter astucieusement pour ne pas se mouiller et reconnaître que c’est l’islam qui fait le djihadiste, comme la drogue engendre le toxico.

On ne voile pas les versets qui fondent et sanctifient le djihad comme on voile la Ka’aba dans son étoffe noire pour dissimuler sa laideur et sa vraie origine ; c’est eux et eux seuls qui fixent le cadre juridique dans lequel doivent évoluer les musulmans. Le combat leur a été prescrit afin qu’ils œuvrent pour l’expansion de l’islam.

« Le djihad pour la cause de l’expansion islamique prend le dessus sur le chauvinisme militariste tribal. Dans les textes de cette période, l’honneur tribal se définit en termes religieux et le lien de sang cède la place à la conviction religieuse. Cet esprit de guerre sainte a alimenté au moins 115 expéditions militaires et confrontations de toutes sortes – des manœuvres militaires jusqu’à de véritables guerres, en passant par des escarmouches (Ibn Hicham 1967, vol. 1).
Mahomet lui-même en dirigea 27.
Le Coran, ainsi que les recueils classiques de hadiths, les actes et les paroles de Mahomet recueillis en textes, sont catégoriques sur la vertu du djihad et sur la valeur du sacrifice physique (le martyre). La guerre est nécessaire au plan divin d’établissement de l’ordre sur terre et les musulmans ont l’obligation de s’y préparer. Cette sanctification de la guerre, de la mort sur le champ de bataille et de l’épreuve des souffrances, est soulignée à maintes reprises. L’exemple le plus frappant est le fait que le djihad devient un devoir de la foi et s’inscrit dans la loi islamique (2) (charia), comme il est écrit dans le Coran : « Le combat vous a été prescrit mais vous avez de l’aversion pour lui, il se peut que vous haïssiez une chose qui est bonne pour vous…» (Coran 2,216 : ne peut être que celui qui fait don de sa vie, de sa personne et de ses biens à Allah qui peut croire un seul instant que le djihad va disparaître de son horizon en condamnant les djihadistes. »

https://www.erudit.org/fr/revues/theologi/2005-v13-n2-theologi1385/013605ar.pdf

Les vrais musulmans se distinguent des non musulmans et de leurs coreligionnaires qui font dans la demi-mesure, hypocrites, par leur participation dans la guerre de conquête (Coran 3,186; 47,31; 49,15).

Mourir en martyr dans le sentier d’Allah est le rêve de tout musulman, le stade ultime de la perfection morale, et la promesse d’être parmi ses privilégiés au paradis musulman. Un djihadiste qui tue et se fait tuer pour la cause de l’islam est en cohérence avec le Coran.

« Car combattre sur le chemin de Dieu, c’est obtenir ou mort ou victoire : dans les deux cas, nous lui vaudrons salaire magnifique.» (Coran 4,74) Cet autre verset approfondit ce lien en mettant l’accent sur le sacrifice physique et sur l’épreuve de souffrance :
Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’il a prise sur Lui même dans la Thora, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : et c’est là le très grand succès. (9,111, cité dans Khosrokhavar 2003, 22).

« Ne dites pas de ceux qui sont tués dans la voie d’Allah : « ce sont des morts ». Mais (dites) : « ce sont des vivants ». Mais vous ne le percevez pas. » (Coran 2,154) Dans le fameux verset 169 de la sourate 3, nous pouvons lire : «Ne comptez pas ceux qui ont été tués dans la voie d’Allah pour des morts. Mais ils sont des vivants auprès de leur Seigneur, pourvus de tout ». De plus, comme il est écrit dans le Coran, le sacrifice physique est une preuve de l’authenticité de la foi du martyr en Dieu : « Vous les Juifs, si vous êtes les amis distingués d’Allah, souhaitez la mort, si vous dites la vérité. » (62,6°).

La France n’est qu’au début de son cauchemar djihadiste. L’islam continuera à produire des djihadistes pour assurer sa pérennité et son conquête de pouvoir. Il ambitionne de mettre la main sur la terre tout entière et ce n’est certainement pas avec des missionnaires fleurs à la main qu’il compte y parvenir. L’islam n’est pas une religion de Bisounours, elle est une idéologie de combat et de conquête. Le paradis n’est pas à l’ombre d’un Coran trônant sur le rayon d’une bibliothèque, il est à l’ombre de l’épée.

Elle doit comprendre que tant qu’elle croit lutter en multipliant les effets d’annonces et les rétropédalages contre les djihadistes et distinguer l’islam du djihadisme, elle se fait le meilleur agent de sa propagation sur son territoire.

Salem Benammar

1. Pour des citations, se référer à Dizboni 2003
2. L’importance de l’obligation de la guerre ainsi que des récompenses promises au mujahid (combattant du djihad) est reprise par les juristes dès le IIe siècle de l’hégire (voir Sarakhsi 1989, 6-28).
04 Théologiques_13/2 (p69-82) 15/08/06 13:23 Page 70 le concept de martyre en islam 71

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
paul-andré tournelle

La violence est consubstantielle à l’islam et à ses textes.
D’ailleurs ,la plupart des djihadistes partis en syrie sont des convertis, donc extrêmement zélés d’accomplir le dessein d’Allah : tuer les « kouffars »
( non-musulmans ).
Plus un musulman est zélé dans sa pratique religieuse,plus il devient violent.
Durant le ramadan, les crimes djihadistes augmentent.
Il suffit de lire le coran,la sunna et la biographie du ( faux ) prophète, la sira pour se rendre compte de la dangerosité de cette idéologie.

. Dupond 1

Represailles au burkina faso (voila ou mene la betise de deux bobos)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/burkina-6-morts-dans-une-attaque-contre-une-eglise-catholique-20190512

Jill

Jamais deux civilisations n’ont pu Cohabiter en paix et à égalité sur un même territoire. Si on ne
se débarrasse pas au plus vite de l’islam, c’est cette effrayante organisation politico-religieuse qui se débarrassera de nous.

POLYEUCTE

L’islam est une maladie mentale diffusée par un Gourou/virus originel;
Il faut le traiter comme tel. Non par des « mhédics », mais par le Judo.
Utiliser ses mouvements pour le détruire.
Lui a compris ! L’inaction lui profite !

Alain Carrasco

Quand je pense que vous avez milité a la CGT, un syndicat qui à des défauts, c’ est sûr, mais qui est loin des idées horribles que vous defendez, j’ en ai ai froid dans le dos. La CGT est un syndicat qui accueille en son sein des travailleurs de toutes obédiences : athées, cathos, musulmans, juifs, etc ((j’ en sais quelque chose par rapport à ma propre section syndicale), et dont le but est d’ organiser les travailleurs contre l’ arbitraire capitaliste. Apparemment, nombre de contributeurs, sur ce site, sont d’ anciens cegetistes, des gens qui ont baigné dans le mouvement ouvrier, sont imprégnés de son histoire, de ses intellectuels, etc. Quel naufrage pour eux!

Vous oubliez la part prise par la CGT sur les sabotages des usines d’armements Françaises avant guerre au nom de l’International socialiste, des sabotages répétés pendant la guerre d’Indochine, les manifestations devant les soldats partis au Front en Asie, les portes valises du FLN et les campagnes pour récolter les fonds du FLN ! Et puis le soutien indéfectible à Staline, ce criminel contre l’humanité en Ukraine en 1932, l’assassin des soldats Polonais, etc. Cessez de nous gaver avec la CGT! En réunion de Comité, face à un CGTiste,dans les années 1990, un élu avait retiré le mot CRI de sa bouteille d’eau CRISTSALINE. En 1953, la CGT pleurait le « petit père du peuple »!

Alain Carrasco

Les lecons de morale d’un type qui prone la haine des et rangers, notamment noirs et arabes me laisse indifferent. Staline n’a pas toujours ete un ennemi des pays imperialistes si la cgt a couvert ses crimes les Trotskistes en savent quelque chose. Quant aux sabotages pendant les guerres coloniales, je les assume, tout comme vous assumez les crimes commis par l’armee Francaise. Je suis resolument hostile a cette saloperie d’armee. Vos critiques pourrie me rendent encore plus fier des idees que je defend. Moi, je ne pretend pas que toute une partie de l’humanite est constituee de sous individus, noirs, Arabes, basanes, je crois au contraire que nous sommes tous humains, avec nos qualites et nos defauts. Je ne suis pas sur que vous sachiez ce qu’est l’humanite.

Alain Carrasco

Vous avez du mal avec l’ humour noir cegetiste alors. C’ est marrant parce que, dans votre diatribe, vous oubliez que les premiers que Staline à fait déporter et massacrer étaient de la vieille garde révolutionnaire. il a d’ abord tapé sur s’accroître et ensuite sur sa gauche. Vous auriez pu me citer aussi le fameux mot de Thorez,c’en 36 : il faut savoir arrêter une grève. Eh bien, malgré toutes ces turpitudes, malgré les catastrophiques choix politiques menés par la direction et les bureaucrates d’ une CGT stalinisee, je reste fidèle à la CGT, en tout cas à ce qui elle représentait à ses débuts, et qu’ elle représente encore, via sa base sociale (encore en majorité des travailleurs), à ma conscience de classe, et oui, j’ en suis fier.

Alain Carrasco

Quant a son action pendant les guerres impérialistes, menées contre des peuples, la CGT n’ a pas de leçon à recevoir, lorsque l’on connait la barbarie avec laquelle l’ armée francaise à mené ses atrocités. Et ne me balancez pas les atrocités du FLN, car elles sont sans commune mesure, la France disposant de bien d’ autres moyens, reportant des villages entiers (en Algérie), torturant, assassinant. Mais, bon, vous n’ admettrez jamais que l’ impérialisme français est criminel, et qu’ avec celui des usa, il est une des pires barbaries de la planète, ayant engendré, entre autres, la barbarie islamiste. Moi, je le dis.

Jill

Ben oui, pour la CGT, les communistes, les salauds qui portaient les valises du FLN, contribuer à tuer des Français, c’était toujours
Ça de pris.

Alain Carrasco

C’ est comme cela que vous voyez les choses, Jill, c’ est votre droit. Pour ce qui me concerne, mon. Camps, c’ est celui des exploités, des opprimés, quels qu’ils soient. La France à opprimé des peuples, quoi que vous en pensiez. Le fait d’ être considéré comme un salaud, un traître, etc, par des gens comme vous, me convient tout à fait, et j’ irai jusqu’ à dire que cela me fait jouir.

Jill

Et que pensez vous de la colonisation arabo-musulmane qui opprima berbères et juifs qui occupaient le territoire qui ne s’appelait pas encore l’Algérie.
Ceci on aurait mieux fait de laisser l’Afrique à la préhistoire, à ses maladies, à ses terribles épidémies, à son esclavagisme, à ses cannibales ;on serait moins emmerdés aujourd’hui et on aurait gagné les milliards qu’on a dépense pour rien.

Jill

Communiste et salaud, vous abusez du
pléonasme.

Alain Carrasco

Tapé sur sa gauche et ensuite sur sa droite, au temps pour moi😁

Le king

Staline, le criminel contre l’humanité comme vous dites, fut l’instrument des alliés entre 42 et 45 pour faire plier le régime hitlérien…ami un jour, ennemi le lendemain : ça s’appelle la politique. Et Bahar el Assad, ami ou ennemi ?

Alain Carrasco

La pire catastrophe qui met l’ humanité en danger, ce n’ est pas une religion, Islam ou autre, cher monsieur, c’ est la gestion capitaliste de la société, le profit, la société divisée en classes sociales. Le résultat de cette gestion : guerres, famines, chômage massif, mise en concurrence des travailleurs les uns contre les autres, montée de l’ extrême droite, montée de l’ intégrisme. L’ intégrisme islamiste n’ est que le fruit pourri de ce système en perdition, dont la prochaine crise sera bien plus violente et destructrice que celle de 2008. Au passage, la grande majorité des musulmans est victime la barbarie des intégristes musulmans. Ce qui est à abattre c’ est le capitalisme.

Lisianthus

Alors arrêtez de lire Marx et lisez le coran : vous changerez d’avis !!!

François BLANC

C’est vrai que le marxisme a fait ses preuves, si vous me citez un exemple de réussite depuis 1917 je commencerais à prendre en considération vos propos

Le king

Il manque un commentaire que j’ai posté hier soir. J’évoquais la schizophrénie ( légère ) de ce Benammar qui oppose l’Occidentalisme à l’Islam., sans aller au bout de sa logique. Insister sur un tout Islam maléfique et liberticide suppose d’essentialiser en retour l’Occident et ses « valeurs », soit la liberté d’expression, la laïcité mais aussi l’avortement .., et le multiculturelle qui va avec.., soyez conséquent, lecteurs et sympathisants de RL !

Jill

L’occident et même la France ont toujours Été
multiculturels, mais pas multi-civilisations.
Tout nous sépare de cette effrayante organisation politico-religieuse qu’est l’islam.

Favre

Utiliser la manipulation , parler de tout et de rien. Noyer le poisson en superposant les faux raisonnements et les comparaisons vaseuses , c est le jeu au que se livre tous les sophistes prêts a tous les mensonges par haine de la vérité et , ou , par orgueil idéologique .Cela s appelle du fanatisme . Pour moi , le fanatisme c est l extinction de la raison et de la conscience.

Le king

Où est le fanatisme dans ce que j’écris ? Je le répète : aucune organisation, aucune doctrine et aucune politique n’est pure et exempte de mal. C’est se mentir à soi-même et se donner bonne conscience que de prétendre le contraire. Vous avez tout simplement peur du débat et plutôt que d’affronter frontalement le capitalisme dégénéré, vous préférez vous coltinez un adversaire facile…

Lisianthus

Je préfère quand même « aimez-vous les uns les autres » à « tuez les infidèles partout où vous les trouverez » et « ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens » (ces deux phrases sont dans le coran), parole d’athée.

salem

Un bon remède pour vous, un cocktail pisse de chameau, crachat et sueur de Momo à boire sans modération

Le king

Décidément, il n’en faut pas beaucoup pour vous mettre dans tous vos états ! Une pichenette et Benammar finit dans les cordes ! Vous n’appelez pas la police ?
Avec des amis comme vous, RL n’a pas besoin d’ennemis…

Le king

Le poète a parlé…

Lisianthus

Salem n’insiste pas sur « un Islam maléfique et liberticide », il dit juste la vérité !

Mimitou85

2 Questions : 1) Est ce que la charia est compatible avec nos valeurs républicaines? Je crois que la réponse est NON.
2) Est ce que la charia est partie intégrante de l’islam. Je crois que la réponse est OUI.

Donc à nos dirigeants de prendre ENFIN les bonnes solutions qui s’imposent.

Jill

La CEDH s’est prononcée ;la charia est incompatible avec notre civilisation, nos institutions… enfin avec tout ce qui nous concerne.
II y a t’il une version light de l’Islam? La réponse est non;donc conclusion, l’Islam est incompatible avec la France. Pourquoi certains essaient ils de faire
croire le contraire?

Le king

La force et la faiblesse de la République est d’accepter en son sein même les opinions et les valeurs contraires aux siennes. La contradiction, c’est la vie. Il serait tentant de reléguer les idées dérangeantes hors de la sphère publique mais la raison d’être de la démocratie, c’est le débat ; et on ne débat bien qu’avec son contraire…

BERNARD

Je pense que vous avez tort ; vous confondez (et c’est grave) les termes « république » et « démocratie »
Pour prendre un exemple : la France reste une république mais n’est plus une démocratie, du fait que 32% du peuple n’est représenté que par 0,5% des députés qui FONT LES LOIS.
Ainsi, personnellement, je ne me trouve pas lié par les lois d’un pays dictatorial comme la France.
Des républiques, il y en a des belles, Corée du Nord, Iran, Chine… sont-ce pour autant des démocraties ? (A la limite je pense que l’Iran est plus « démocratique » que la France si c’est le peuple iranien qui a décidé majoritairement l’instauration de la charia.

jones

l’islam en terre des blancs occidentaux ne peut survivre et meme s’il s’imposait ,il serait reforme pour disparaitre peu a peu,,il ne pourrait se confronter au genie scientifique t a l »sprit revolutionnaire des blancs,ou il s’adapte ou il disparait ,ce qui a ete le cas avec cette autre religion semitique qui est le christianisme qui pour survivre fait appel aux populations allogenes a l’exemple de ce nouveau pape immigrationniste,,mais si l’occident change de population par le metissage et l’invasion migratoire ,l’islam conquierira et s’imposera en europe pour les millenaires a venir,,car comme je l’ai toujours diot ,c’est la race qui est determinante,,pour rappel ,le genie des genies est un blanc nomme leonard de vinci et il n’est pas le seul,,

François BLANC

Si il y a pire: l’idéologie des immigrationnistes

patphil

encore une piqure de rappel!
moi aussi j’étais ouvert à ces idées, mais la lecture du coran, plume en main fait découvrir encore plus de versets ahurissant!

Le king

270 millions de morts ? Bigre ! Selon le même esprit, il faudrait condamner la monarchie française pour tous ces crimes, la république française pour la guerre de Vendée, la monarchie britannique pour ses crimes à travers les siècles, Napoléon, Jules César et tant d’autres…
Il n’y a pas d’hommes purs ni de doctrine pure. Le mal est une création du bien et inversement. Nous ne sommes pas des dieux !

Jill

Les guerres sont une chose…la barbarie pour imposer une organisation politico-religieuse c’en est une autre .
Les exactions en tous genres ont été limitées dans le temps et dans l’espace ;celles de l’islam durent sans interruption depuis 14 siècles .

Le king

Donne-nous des exemples . Et pour ce qui est des 200 000 avortements en France, progrès ou barbarie ?

Jill

La monarchie a Été supprimé ;on ferait bien d’en faire autant avec l’Islam.

Lisianthus

La barbarie en Occident a été éradiquée et les crimes dont vous parlez appartiennent au passé, alors que les musulmans en sont toujours à la barbarie du VIIe siècle !!!

Le king

Ce Benammar raconte n’importe quoi ! Aucune doctrine, aucune religion n’est exempte de mal ; ce qui était regardé jadis comme un mal ( avortement) est aujourd’hui célébré comme un droit ( donc un bien). Les notions de bien et de mal, de liberté varient avec le temps car les idées progressent, évoluent…

Ce Benammar est en fait un fervent du relativisme. Et c’est ce genre d’individu qui, regardant avec horreur le dogmatisme musulman, chérit les valeurs de l’Occident ( en fait le relativisme) dont il conspue par ailleurs les effets ( multiculturalisme, liberté individuelle qui aboutit naturellement à l’avortement etc…)

Cher Bénammar, si l’on conchie l’islam ( pourquoi pas, d’ailleurs…), on se doit d’embrasser avec ferveur et zèle son exact contraire … il n’y a pas de bien pur…

Jill

Un droit n’est pas forcément un bien …200 000 françaises avortent chaque année,et dans le même temps,moukères et africaines peuplent le pays à leur place .

Le king

Justement, si ! Un droit positif devient un bien …

Jill

Les nazis s’imposaient sans s’occuper de la
doctrine ;les muzzs s’imposent en seriguant leurs
saloperies.

Le racisme anti-blancs et le padamalgam ont été implantés profondément dans nos cerveaux depuis 40 ans. Or il y a un amalgame à faire entre islam et terrorisme, islam et pédophilie, islam et violence sur les femmes, islam et persécution des kouffars, islam et pillage, puisque c’est inscrit dans les textes islamiques qui sont au coeur de la culture musulmane, toujours bien vivante et enseignée dans les familles pratiquantes, dans les mosquées. Donc importer des musulmans, ne pas les désislamiser, c’est fatalement s’exposer à un pourcentage irréductible des violences suscitées, et au bout d’un certain nombre de musulmans présents sur le territoire, une réaction chimique se produit, l’ensemble change de propriété. cf 3 étapes du djihad https://youtu.be/ntWMb4VpARw

Le king

Donc du moment que les immigrés ne sont pas ou plus musulmans, vous n’avez rien contre eux ? Quid des immigrés Congolais, Camerounais ?

Jill

Toutes civilisations étrangères aux valeurs occidentales sont néfastes au pays…

sitting bull

270 millions de morts , vous pouvez en rajouter 150 000 depuis le 11 septembre 2001 avec 35 000 attaques djihadistes

670 millions, c’est possible selon le nombre de morts que l’on trouve pour le génocide hindou.
https://www.dreuz.info/2018/02/11/670-millions-de-morts-lislam-est-la-religion-du-genocide/

Le king

Pourquoi pas un milliard ? Vous n’êtes plus à ça près..,

Jill

Vous voulez dire 270 millions …C’est ce qui est retenu par les historiens .

Jeanpeuplus

L’islam, c’est l’islamisme au repos ou en trêve; l’islamisme, c’est l’islam en marche vers la conquête.
La solution est claire: remigration toute.

ISWT

On se demande pourquoi l’Islam n’est interdit nulle part alors.

HOMBRE

on se demande pourquoi les eglises sont vides?

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Parce que nous n’avons plus besoin d’un dieu pour supporter la peur de la mort.Tandis que ce qu’aiment les musulmans en allant à la mosquée,c’est la flatterie des mauvais penchants humains : tuer, piller,baiser les femmes sans amour.

Si, au Japon. En Chine, on les rééduque pour les rééquilibrer. En Birmanie, ils se sont faits chasser à coups de pied au cul.

Le king

L’islam interdit au Japon ? La blague… vous prenez vos désirs pour des réalités !

ISWT

L’Islam n’est pas interdit au Japon.

Jill

L’Islam n’est pas interdit et pour cause
l’immigration musulmane est nulle.

ISWT

La mosquée de Kobé date de 1935.

patphil

les chinois ne permettent que des corans expurgés des versets assassins

ISWT

Ça n’en fait pas une interdiction

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

PETROLE ET PETRODOLLARS.Sans pétrole, plus de flouss .Sans flouss et sans neurones,il tombera comme le mauvais fruit qu’il est.

ISWT

En fait non.

Jill

L’Islam fait tellement peur qu’aucun politique n’ose
engager un processus d’interdiction comme il serait logique.

ISWT

Donc Trump est un troullard.