Il y 15 ans, la France perdait Conan, visionnaire de l’invasion migratoire

En 1961, le colonel Pierre Chateau-Jobert, alias Conan, l’un des officiers les plus décorés de France avec Marcel Bigeard *(4) et Raoul Salan, inscrit au tableau d’avancement pour le grade de général de brigade, aurait pu « fermer sa gueule » et « attendre que les choses se tassent ». Il a préféré l’action au sein de l’OAS au déshonneur !

Il y a 15 ans, le 29 décembre, la France perdait Conan, son spécialiste de la contre-révolution, qui avait pronostiqué (il l’avait écrit) dès 1976 l’invasion migratoire de la France. Le colonel Chateau-Jobert avait été aussi l’un des fondateurs des troupes aéroportées. Il était un modèle incontournable pour de nombreux officiers parachutistes. Portrait d’un héros, authentique patriote, spécialiste de l’infiltration dans les lignes ennemies de 1943 à 1945 et des guerres coloniales, qui ne pardonna pas au général de Gaulle ses reniements autour d’une Algérie française. Notre hommage s’inscrit en droite ligne comme un complément de l’enquête de l’hebdomadaire « Marianne » paru le 26 décembre 2020

https://www.marianne.net/monde/geopolitique/et-si-lalgerie-etait-restee-francaise

Pierre Chateau-Jobert est décédé le jeudi 29 décembre 2005, à 93 ans, à Caumont-l’Eventé dans le Calvados. Il est inhumé à Morlaix. Le Colonel Jean Sassi *(1) prononça son éloge funèbre, appelant la patrie sourde à la reconnaissance. Pierre Chateau-Jobert, alias Conan, repose à Morlaix, sa ville natale, et dans cette région où il s’était retiré après une vie de baroud, de vrai patriote.

https://www.ordredelaliberation.fr/fr/compagnons/pierre-chateau-jobert

Le 22 octobre 2010, à l’initiative de l’Union nationale des parachutistes, une stèle à son effigie fut inaugurée à Pau, dans l’enceinte de l’École des troupes aéroportées dont il fut l’un des créateurs. Un individu – aliéné par la propagande FLN et marxiste – ayant dénoncé « cette infamie » avec l’appui de Mediapart, aucun édile de la République n’eut le courage de venir saluer sa mémoire. Notre « carré de fidèles » était des plus réduits pour un ultime hommage à ce stratège ayant tout donné pour la France, pour le peuple de France.

En cette année sarkozyste tous frémirent : de Martine Lignières-Cassou, maire, issue de pied-noir, à Hervé Morin, ministre de la défense nationale replié sur son siège éjectable. Tous portés pâles. Tous pétrifiés de trouille. Voilà son plus bel hommage.

Dans les années 60, le patriote et héros Pierre Chateau-Jobert, alias Conan, était l’homme le plus recherché de France. Car il était le seul des 1038 compagnons de la Libération qui refusait de suivre et de cautionner le Général de Gaulle dans son reniement de l’Algérie française.

Car Conan restera pour l’éternité de « cette confrérie de rebelles », de ces héros qui risquent sans compter et surgissent parfois de notre glèbe pour « relever l’honneur » et pour « reforger la nation ». Que nos jeunes s’inspirent de lui ! « Car les vrais héros ne bombent pas le torse » m’avait glissé Pierre Chateau-Jobert à son domicile de Caumont-l’Eventé pour la présentation d’un ouvrage de souvenirs personnels, après le succès de son livre « La confrontation Révolution Contrerévolution ».

Lorsque je l’ai questionné sur le contenu de ce dernier livre, le colonel Chateau-Jobert expliqua : « Oui, c’est un livre qui ose parler d’employer des armes, mais quand il s’agit de se défendre, et dans le seul cas où il n’y a plus d’autres moyen pour empêcher certains d’assassiner les autres… C’est un livre basé sur la charité : il faut sauver les hommes et défendre les valeurs chrétiennes de notre civilisation, car, hors d’elles, parler de justice et liberté n’est que du bluff ».

 

Les deux livres phares du colonel Pierre Chateau-Jobert, prémonitoires de la France de 2020-2030 « submergée par des hordes tiers-mondistes et marxistes » selon les propos de Conan, le seul des 1038 compagnons de la libération ayant refusé allégence à Charles de Gaulle, surnommé « Darius » par Conan.

La vie de Pierre Chateau-Jobert est difficile à résumer. On peut le classer dans les hommes d’action, parachutiste. Celui que ses camarades ont surnommé le « capitaine Conan » et qui commandait l’une des fameuses unités S.A.S., spécialisée dans les actions de commandos et la guérilla (1943-1945), « l’un des meilleurs » selon ses camarades Antoine Argoud *(2) et Roger Trinquier *(3).

1956 : Egypte, Port-Saïd, à la tête de ses hommes, le colonel Chateau-Jobert s’assure que tous les objectifs sont atteints. Par radio, il demande au général Salan le feu vert pour poursuivre son offensive vers Le Caire, afin de liquider le dictateur égyptien Nasser qui fournit des armes aux rebelles du FLN, après que le général Massu lui ait ordonné de rester sur ses positions. « Conan, permission refusée » répond le général Salan.

Pierre était un baroudeur, Conan un stratège

Il était alors considéré comme l’un des officiers supérieurs les plus prometteurs de France. En 1957, Pierre Château-Jobert, alors colonel, commande à Bayonne la brigade (poste traditionnellement réservé à un général) de parachutistes coloniaux (BPC), qui devient en 1958 la brigade parachutiste d’outre-mer. En mai 1958, il soutient le mouvement en faveur du maintien de l’Algérie française. De Gaulle redoute les réactions futures de Conan, à la tête d’une troupe d’élite en métropole, à deux heures de Paris en terme de largage.

De Gaulle affecte le « bouillant colonel » Chateau-Jobert au Niger, en mars 1961, pour le commandement des troupes du Niger ouest. Mais Conan réaffirme son appui au maintien de l’Algérie française après le putsch déclenché à Alger le 22 avril 1961.

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2005/12/30/pierre-chateau-jobert-compagnon-de-la-liberation_725813_3382.html

Condamné à plusieurs mois d’arrêts de forteresse, il est affecté, en octobre, à l’état-major du préfet maritime de Cherbourg. En janvier 1962, il part clandestinement en Algérie et prend le commandement d’une des trois régions de l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète), dans la région de Constantine. En septembre 1962, il crée le Mouvement de combat contre-révolutionnaire (MCR) de tendance catholique.

Pierre Chateau-Jobert, c’est aussi celui qui fut parachuté avec son régiment sur Port-Saïd, lors de l’affaire du canal de Suez, en 1956, celui que l’on nommait « le dernier des irréductibles » (Paris Presse) lorsqu’il fut condamné à mort en 1965, mais jamais pris. Après avoir été condamné à mort par contumace en 1965 par la Cour de sûreté de l’Etat, Pierre Château-Jobert vit plusieurs années dans la clandestinité, avant de rentrer en France grâce au décret d’amnistie de 1968.

Chaque 29 décembre, une délégation de l’Union Nationale des parachutistes, se retrouve devant la tombe du colonel Chateau-Jobert, pour rendre hommage à ce héros qui aimait tant la France.

« L’ennemi de la France est à l’intérieur et très subversif » (1975)

Cet homme d’action excep­tionnel fut aussi homme de réflexion : confronté à la guerre subversive, il médita les façons de la gagner. Devenu contre-révolutionnaire, il publia, aux Presses de la Cité et aux éditions de Chiré, plusieurs ouvrages de théorie et de pratique sur la guerre révolution­naire et l’action contre-révolutionnaire. La réédi­tion de « La confronta­tion Révolution-Contre­révolution » augmen­tée d’une très bonne présentation de Christian Lagrave, voici plusieurs années, témoigne de l’inquiétude de dizaines de milliers de patriotes qui ne se résignent pas au lent déclin de la France et aux constants progrès de l’invasion de la Subversion.

« L’adversaire est à l’intérieur même du pays, comme il est à l’extérieur… La guerre qu’il nous fait est révolutionnaire » écrivait Conan dans la préface de son manuel « La confrontation Révolution Contrerévolution ».

Évoquant le risque migratoire, Pierre Chateau-Jobert lançait un avertissement en page 124 de son livre : « Ne pas lutter contre le mal, c’est accepter que le mal triomphe ». Du point de vue de la doctrine, le colonel Chateau-Jobert mettait en garde les patriotes : « Une majorité est toujours vaincue par une minorité » (pages 74, 125).

Conan dénonçait aussi, en 1976, la « faculté d’insurrection de certaines communautés » et « les formations doctrinales à tuer des Français » (page 78). Le visionnaire Chateau-Jobert proposait des solutions simples pour la France (page 260) : « Dans les villes et villages, la préparation de la résistance active peut avantageusement s’étudier dans les divers cadres professionnels, puisque c’est dans ce cadre, en général, que l’activité des résistants pourra le plus facilement se manifester… ». Avec de multiples conseils pratiques de logistique, d’organisation, de structuration, etc., etc.

Nous étions en 1976, oui, et pas en 2015 au Bataclan ! Conan était bien « la voix du pays réel »…

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

Le colonel Chateau-Jobert est l’auteur de plusieurs ouvrages :
– Manifeste politique et social, Éditions du Fuseau (1964)
– La confrontation Révolution-Contrerévolution, Diffusion de la Pensée française (1975 et 1986)
– Feux et lumières sur ma trace – Faits de Guerre et de Paix, Presses de la Cité (1978)
– La voix du pays réel, Nouvelles Éditions latines (1981)
– Doctrine d’action contrerévolutionnaire, Éditions de Chiré (1986)
– SCOR, SOS contre la révolution (1987)

*(1) Jean Sassi (11 juin 1917, à Tunis – 9 janvier 2009, à Eaubonne) est un colonel de l’armée française, figure des Forces spéciales durant la Seconde Guerre mondiale et la guerre d’Indochine. Hélie de Saint-Marc évoquait ainsi Jean Sassi : « Le colonel Sassi, une haute et noble figure de notre génération de Soldats, sait mieux que quiconque ce que furent nos aventures et nos drames ».

Parmi les hommages qui ont suivi sa disparition, on peut citer le général (2S) Christian Piquemal, président de l’Union nationale des parachutistes (UNP), qui évoque « un extraordinaire serviteur de la France, véritable icône, soldat exceptionnel, un grand parmi les plus grands, légende et monument des parachutistes ».

*(2) Le colonel Antoine Argoud, né le 26 juin 1914 à Darney (Vosges) et mort le 10 juin 2004 à Épinal (Vosges), est un officier supérieur français, issu de l’école polytechnique. Il fait partie de l’Armée de Vichy en Afrique du Nord, puis combat dans l’Armée française de la Libération en Afrique et jusqu’en Allemagne. Après la guerre d’Algérie, il est condamné, en 1964, à la réclusion criminelle à perpétuité par la cour de sûreté de l’État pour son activité au sein de l’OAS et il est finalement amnistié en 1968.

*(3) Roger Trinquier, né le 20 mars 1908 à La Beaume (Hautes-Alpes) et mort le 11 janvier 1986 à Vence, est un officier parachutiste, ayant participé à la guerre d’Indochine, à la crise de Suez et à la guerre d’Algérie. En tant que membre de l’état-major de la 10ème division parachutiste de Jacques Massu, il prend part, dans un rôle de premier plan, à la bataille d’Alger en 1957.

*(4) Le général Bigeard demeure à ce jour le général français le plus décoré de l’armée française au XX siècle, avec 27 citations. Ancien résistant, son nom reste associé à la guerre d’Indochine et à celle d’Algérie. Il sera, après sa carrière dans l’armée, secrétaire d’État à la Défense nationale et député. Une Fondation portant son nom a été créée le 9 juin 2011.

https://www.fnapara.fr/wp-content/uploads/2016/07/La-legende-Bigeard-une-rage-de-vaincre-rare-aujourdhui.pdf

 

 

Articles susceptibles de constituer un complément d’informations :

https://ripostelaique.com/carcassonne-les-paras-face-a-des-agresseurs-de-type-maghrebin.html

https://ripostelaique.com/il-y-a-76-ans-des-patriotes-de-16-ans-tombaient-pour-repousser-les-envahisseurs.html

https://ripostelaique.com/anniversaire-23-mai-1957-la-premiere-grande-victoire-de-bigeard-en-algerie.html

https://ripostelaique.com/le-recul-du-gouvernement-dans-la-lutte-contre-le-terrorisme.html

image_pdf
0
0

54 Commentaires

  1. À la Citadelle de Bayonne j’ai eu l’honneur de présenter les armes lors de sa venue. C’était en 1959 . La gloire est le soleil des morts. 🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷🇫🇷

  2. Etre contre l’invasion migratoire et se battre pour garder l’Algérie, pas très visionnaire cet homme !

    • @ Ankou :
      Pour Conan, le maintien de l’Algérie française permettait d’éviter le flux migratoire, en maintenant les algériens en Algérie, et en évitant le drame de l’expulsion de nos amis pieds noirs, qui avaient bâti ce pays.
      Conan avait anticipé le drame de la gestion marxiste d’une Algérie indépendante par le FNL et la fuite d’une partie de la population musulmane vers la France, pour y trouver des conditions de vie meilleurs.
      C’est ce qui est arrivé et qui continue de se produire

  3. Comment pouvait-il défendre « En même temps », l’Algérie Française et la peur de l’invasion migratoire ?
    L’une était la conséquence de l’autre….

    • @ Polyeucte
      Pour Conan, le maintien de l’Algérie française permettait d’éviter le flux migratoire, en maintenant les algériens en Algérie, et en évitant le drame de l’expulsion de nos amis pieds noirs, qui avaient bâti ce pays.
      Conan avait anticipé le drame de la gestion marxiste d’une Algérie indépendante par le FNL et la fuite d’une partie de la population musulmane vers la France, pour y trouver des conditions de vie meilleurs.
      C’est ce qui est arrivé et qui continue de se produire

      • Puis-je vous répondre que l’Algérie serait restée Dpt Français.et que tous les muzz seraient restés Français… avec les conséquences…

        • Mais ils seraient restés de l’autre côté de la Méditerranée !
          Là, ils sont pas français, mais ils ont (et continuent) traversé….

        • Puis-je vous répondre que l’Algérie serait restée Dpt Français.et que tous les muzz seraient restés Français…/dixit

          nullement ! vous n’avez jamais imaginé que l’Algerie ( territoire immense ) puisse etre coupé en deux ? c’est a dire partition…

          donc les europeens sur un territoire ( idem rhodesie ) et les arabes ( idem palestine ) sur un autre…donc tous vos muzz seraient restés NULLEMENT Français, mais algeriens

  4. Et bien, le Général Antoine Martinez prend la relève ! Le colonel Chateau-Jobert ne désavouerait pas les propositions du Général Martinez, candidat à l’élection présidentielle de 2022, pour sauver la France de tous les périls qui la menacent ! Le colonel Chateau-Jobert aimait la France mais il est mort. Le Général A. Martinez est vivant et c’est à lui que l’on doit faire confiance dès maintenant.

  5. Conan fut mon chef spirituel. J’ai suivi certaines de ses actions dans la région de Bône. Et, j’ai eu aussi le privilège de le servir à bord du cargo sur lequel j’étais marin entre Bône et Port-Vendres en 1962.

  6. Que dire de plus ?
    Ces VRAIS HOMMES manquent aujourd’hui !
    A moins qu’une nouvelle pâte soit en train de lever…
    Que Dieu les bénisse tous.

  7. « Ne pas lutter contre le mal c’est accepter que le mal triomphe » (voir ci-dessus) Mais les trous de balle qui se sont fait élire en marche, sont lubrifiés par le mal. Le regard lubrique, ils ont semé les mosquées à travers tout le pays; Merdongan, grand kebab pur halouf, a rappelé qu’elles étaient les casernes de ses soldats imamoïdes; les TDC, dans leur désamour propre ne peuvent jouer que les boudeuses. La France dépendante, se doit de plaire au noir africain, au tueur djihadiste, à l’égorgeur d’Allah. Le vote « français », n’aura plus aucun impact. Mélenchon, comme les maires dont l’électorat sent le méchoui l’a bien compris: les islamo arabes auront conquis la France par vote en 2022. La république se meurt pour avoir laissé dévoyer la liberté.

  8. Il est certain que De Gaulle ne pouvait que redouter Château-Jobert, compagnon de la Libération qui le renvoyait à sa forfaiture et à ses mensonges.

  9. Héros d’une Armée Française gonflée à bloc derrière des hommes de cette trempe, animés par une Foi chrétienne vive, base de leurs réflexions et actions, économes de leurs hommes traités comme des fils, et trahis par les politiques, je parle ici des salauds communistes et socialistes. Il serait trop long de raconter comment notre action colonisatrice a été sabotée par ces engeances, car sans eux, nous aurions pu mettre les musulmans de notre côté.et garder une Algérie prospère et forte , ainsi qu’un Viet Nam associé genre Commonwealth.. Il faut lire les nombreux ouvrages à ces sujets pour comprendre toute cette dégringolade et connaître les traitres responsables. Enfin c’est du passé, comme notre Armée..

    • Tres bien dit je suis entierement avec vous LES SOCIALOS ET COMMUNISTES DE LA MERDE ET MELENCHON AVEC saMOUCAIRE

  10. Non ! Château-Jobert n’est pas mort !
    « Old soldiers never die, they simply fade away » (Général Douglas Mac-Arthur).
    « Les vieux soldats ne meurent jamais…Ils s’éloignent seulement ».
    Son message demeure, comme une semence dans l’Eternité.

  11. Chateau-Jobert était un homme hors du commun et un soldat exceptionnel comme d’ailleurs tous les militaires qui sont mentionnés dans cet article !
    Des défenseurs acharnés de la France qui ont contribués à sa grandeur à cette époque !
    Aujourd’hui malheureusement après 50 ans de laxisme et de trahison un ramassis de bobos sans couilles et d’eunuques s’est emparé de la France et la livre à la déliquescence et l’islam !

  12. Bravo ! Merci pour cet hommage à un grand, un très grand. Un héros absolu, doublé d’un bâtisseur d’empire, il fut d’une époque où les hommes de sa trempe pullulaient, vous en citez quelques uns, mais il y en eut d’autres et votre évocation de ce passé récent, mais qui semble si lointain, réveille en moi des souvenirs -oh combien- douloureux !

  13. J’aurai toujours de la peine à comprendre la cohérence des partisans de l’Algérie française qui se posent en défenseurs de l’identité nationale contre l’invasion musulmane. S’ils avaient gagné, il faudrait ajouter 40 millions de musulmans (qui font plus de 1 million d’enfants par an) à la population française.

    • Reponse : J’aurai toujours de la peine à comprendre la cohérence des liquidateurs de l’Algérie française ( et de la France tout court… ) qui se posent en donneurs de lecons de la veritable identité nationale et de son coeur, et qui ont ainsi favorise l’invasion musulmane depuis 50 ans…

      L heure des comptes arrive ! ( l histoire commence timidement a donner raison a des colonels comme chateau jobert ! )

      • P. Château-Jobert, 2 bons kg de médailles accrochées du côté gauche , c’est comme ça qu’on attrape une torsion de la colonne vertébrale.

    • Artisan ma réponse : J’entends çà depuis des années . Cela vous permet de vous donner bonne conscience par rapport à la trahison de 2gol et votre bien pensance..Quand vous saurez et j’ai été témoin visuel du haut de mes 14 ans à voir les fatmas d’Alger bruler leurs Haïks et crier Algérie Frse .. Vous ne pouvez savoir ce qu’il se serait passé dans l’avenir .. Les musulmans d’Algérie comme les harkis auraient pu devenir Républicains avant d’être musulmans et respecter la France et garder leur religion côté paix.. En France il y a mt une minorité de musulmans mais sont ils faits du même amour portés à la France ?? Je ne le crois pas… Alors vos arguments bidons on s’en passe .. Vous n’avez plus voulu l’Algérie Frse vous aurez l’a France Algérienne .CQDF..Belle année à tous les anti gaulliste

    • EN 1962 ILS ETAIENT 8 MILLIONS ET MAINTENANT 45 PIRE QUE LES RATS et 5 MILLIONS EN FRANCE

  14. Merci pour cet éloge commémoratif et ces exemples à suivre.
    Une fois de plus, il est nécessaire que nos concitoyens, de toutes origines, apprennent de l’expérience exceptionnelle des Pieds-Noirs, les Français d’Algérie.
    A quelques « égarés » près, mis en avant par la vermine au pouvoir, nous avions tous conscience de ce que le colonel Chateau-Jobert s’est évertué à expliquer dans ses livres après s’y être confronté sur le terrain, plus que beaucoup d’autres.
    Mais il faut faire vite, les Pieds-Noirs qui savent, disparaissent.

    • Mais il faut faire vite, les Pieds-Noirs qui savent, disparaissent./ dixit

      Ou ont disparus plutot… ( mon pere par ex )

      car ceux ( comme manuel gomez ) sont les derniers temoins vivants de cette epoque, pour cette raison je redonne vie a des « morts » en communiquant sur ce theme, pour honorer leurs memoires

  15. c’était le temps où les officiers marchaient en tête de leurs soldats plutot que de s’empiffrer de petits fours, de distribuer des médailles dans la cour des invalides

  16. Chateau – Jobert un grand soldat, un héros assurément ;mais quel reniement de De Gaulle
    concernant l’Algérie ?

      • Le Général n’a jamais promis l’Algérie Française ;il l’a évoquée… mais une Algérie Française avec 9 millions de Français, ce dont les pieds noirs ne voulaient évidemment pas.

        • Mensonge Jill ! Nous étions tous ensemble sur le forum d’Alger à rechercher les photos et les films d’époque … Je suis un témoin et donc croyez à mon témoignage… Ecoutez le discours sur le forum d’Alger et du Gal à Mostaganem . il l’a dit et bien dit. Sinon l’armée n’aurait pas basculé en créant l’OAS et les Pieds Noirs n’auraient pas autant Haï ce général Micro pour rien .. Ne lui cherchez pas d’excuses, il n’en n’a pas.. C’est un traître à la parole donnée.. RLasse….

    • je vous suggère d’écouter Rama et de vous informer ! Savez vous ce que veut dire « respect de la parole donnée? »

  17. Merci pour lui ! Vous avez mille fois raison de le faire revivre et d honorer sa memoire, des comme lui il y en a plus ! Tous les pieds noirs ont de l admiration pour lui et son sacrifice pour nous.
    Il avait sacrifié sa famille et sa carrière
    Pour L’Algérie Française et honorer la parole donnée, contrairement a un autre a la tete de l etat…

    • Oui Theodore, Conan était prêt à sacrifier sa vie pour le respect de la parole donnée ! Bonne soirée

      • Exact ! Que beaucoup ne peuvent toujours pas comprendre…

        Cela me fait d ailleurs penser a « Apocalypse Now » de coppola avec Marlon Brando / « Horror Speech »
        https://youtu.be/mPPGMNOLaMw

        Grandes similitudes dans les profils et les reflexions du colonel Kurtz et celui du colonel Chateau-Jobert… etrange non ?
        ( la difference etant le traitement et la rapidite des concepts entre l amerique et la france… pour rappel la fin de la guerre du vietnam 1975 ! Nous toujours sur rien sur les Chateau-Jobert ou les La gaillarde…)

      • Merci antoine, avec mes meilleurs voeux a vous et a votre famille pour la nouvelle annee 2021, que j espere meilleure que l abominable 2020…

        On croise les doigts

        • A vous aussi belle année et que la vérité sur notre Histoire soit un jour rétablie et que 2gol soit comdamné par contumace pour ses crimes commis auprès des Pieds noirs et des harkis … 26 mars 62 80 morts 200 bléssés – 5 juillet 62 : 3000 morts et disparus européens et musulmans avec l’ordre de 2gol donné au gal katz pour interdire l’armée frse de sortir pour sauver nos compatriotes .. et c’est un capitaine de l’armée frse musulman Capitaine KHELIFF qui a en fin d’après midi a désobéi aux ordres et qui a pu sauver encore de pauvres Pieds Noirs de la tourmente de la mort… NOTRE OURADOUR SUR GLANE à nous Français d’Algérie mais là pas de commémoration ni de messes ni de visites ni un monument OULLOU .. j’espère que le sieur JILL lira ce message … Bonnes fêtes à tous./.

          • Oui Antoine, il aurait fallu beaucoup plus de capitaines Kheliff pour sauver davantage de pieds noirs et de harkis, et davantage de colonels Chateau-Jobert pour sauver la situation.
            D’où mon hommage, pas compris par certains gaullistes, à Conan, homme d’exception, qui, lui, a fait le don de sa personne à la cause, et que j’ai eu la chance de côtoyer.
            Belle soirée et bonnes fêtes de fin d’année, à vous et à votre famille, cher Antoine,

Les commentaires sont fermés.