1

Il y a 10 ans, je recevais un coup de téléphone d’un certain Pierre Cassen

10 ans déjà…

Réserver :
Inscription en ligne
pour cette initiative le tarif de la chambre sera de 45€,  10€ de petit déjeuner par personne. Adresse de l’Hôtel  Kyriad de Rungis :  2 rue Mondetour  94150 Rungis cedex.

Tél. : 01.46.87.35.29

En août 2007, je recevais un coup de fil d’un certain Pierre Cassen, qui animait le site de Res publica qui avait publié quelques-uns de mes articles. Il me disait qu’il avait quitté la « gauche républicaine », qui ne voulait pas entendre parler de « républicains des deux rives » ni de critique de l’islam, pour créer un nouveau média, Riposte laïque. Il aimait bien ma plume et il me proposait de faire partie de la rédaction qu’il était en train de constituer.

Il m’a parlé de Fanny Truchelut et de l’affaire du gîte des Vosges, dont je n’avais jamais entendu parler, et m’a dit que je pouvais prendre le temps de réfléchir. J’ai dit : « C’est tout réfléchi, je signe ». Bingo.

Et commença alors la fabuleuse aventure de Riposte laïque !

La femme de gauche que j’étais et suis toujours, la militante de la Licra que j’avais été, la républicaine que j’étais et suis toujours ne savait pas qu’elle m’amènerait à créer Résistance républicaine, bras armé de Riposte laïque, et à me trouver persécutée par les tribunaux, estampillée « raciste  » et « extrême-droite ».

Je n’avais pas deviné que je serais menacée de mort, que des femmes ne pourraient plus traverser certains quartiers sans se faire agresser, que mon pays deviendrait black-block-beur et que nos filles risqueraient, parce que blanches, parce que Françaises d’origine, de se faire violer à tous les coins de rue, ou presque, dans trop de villes.

Je ne pouvais pas deviner que, 10 ans plus tard, la liberté de la presse en laquelle je croyais aurait disparu, que des réunions européennes pour museler Internet et les réseaux sociaux auraient lieu, que des centaines de milliers de comptes Facebook ou Twitter seraient supprimés pour de simples critiques de l’immigration.

Jamais, il y a dix ans, je n’aurais pu imaginer que quelques centaines de personnes bien implantées, avec des moyens considérables, tiendraient, dans chaque pays, les médias, les associations, la culture, l’Éducation nationale… et parviendraient à faire élire un Macron, robot aux ordres des mondialistes, farouche partisan, à ce titre, de l’invasion migratoire et de l’islamisation de notre pays.

Je n’aurais jamais imaginé que l’école où j’enseignais verrait disparaître la dissertation, le résumé de texte, Racine, Charles Martel et Henri IV pour les remplacer par des conférences sur la colonisation, le racisme, l’esclavage, le tri des ordures, le prétendu réchauffement climatique, les bienfaits de l’immigration et la visite de mosquées…

Je ne pouvais pas imaginer que, de mon petit blog où je mettais un article par jour et des débuts de Riposte où nous faisions un journal par semaine, je publierais 10 ans après plus de 400 articles mensuels et que 30 000 lecteurs liraient Résistance républicaine chaque jour et seraient encore plus nombreux à lire Riposte laïque.

C’est qu’en dix ans la France, l’Europe et le monde occidental ont basculé dans une autre ère. Nul doute que les historiens à venir, s’il en existe encore, diront que le début de la nouvelle ère, succédant aux Temps modernes aura commencé le 11 septembre 2001.

J’avais commencé à écrire sur l’islam sur mon ancien blog commencé dans les années 2004, bien entendu, mais au milieu de beaucoup d’autres choses. Le génie de Pierre Cassen, en lançant Riposte laïque, a été de deviner que c’était, au fond, le seul sujet important. Le seul sujet qui vaille. Et de lancer la bataille avec Riposte. Bien sûr d’autres, en même temps que lui ou avant lui, avaient vu le danger, comme France Echos par exemple, mais Riposte a eu du succès, tout de suite, passant de 3 000 abonnés à dix fois plus en quelques années, et c’est au travail inlassable de Pierre Cassen qu’il le doit, avant qu’il ne passe la main en 2012 à nos amis suisses.

Alors, le 2 septembre, ce ne sera pas un anniversaire comme les autres.

Ce sera une espèce de film, en accéléré, de ces dix ans, permettant de comprendre comment et pourquoi, en 10 ans, nous en sommes arrivés là. Mais cela permettra aussi de se retrouver en famille, de se réchauffer, de se rassurer, de se dire, entre nous, ce que nous ne pouvons pas écrire, afin de repartir gonflés à bloc pour la gigantesque bataille à venir, la Reconquista chère à notre ami René Marchand. Reconquista dans laquelle lecteurs de nos deux sites et adhérents de Résistance républicaine joueront un rôle majeur, on n’a pas le choix.

Inscrivez-vous, venez nous rejoindre le 2 septembre.


Billetterie Weezevent