Il y a 6 ans naissait l’idée Riposte Laïque

Publié le 5 août 2013 - par - 867 vues
Traduire la page en :

Nous venons de passer un dimanche cauchemardesque, où, pendant de très longues heures, nos lecteurs ont été privés, suite à un incident technique grave, de la lecture de Riposte Laïque. L’angoisse – le mot n’est pas trop fort – qui fut celle de milliers de lecteurs de notre journal nous confirme l’importance que la lecture quotidienne de notre site à prise pour de nombreux Résistants.

En cette période de vacances, permettez-nous donc, sans égocentrisme excessif, de vous narrer l’histoire de la naissance de notre journal. C’est début août 2007 que Pierre Cassen prit la décision de créer Riposte Laïque. Il voulait qu’enfin un journal en ligne décrive, sans complexe, la réalité de l’offensive islamiste contre nos valeurs. Il était excédé par le discours politiquement correct de ceux qui se prétendaient laïques et républicains, et ne supportait plus leur sectarisme.

Aidé notamment par Brigitte Bré Bayle et quelques amis, il fallut, en quelques semaines, en plein mois d’août, trouver un dessinateur qui conçoive un logo, un hébergeur, un informaticien, rentrer des adresses, constituer une équipe rédactionnelle, et régler quelques autres détails. Mais la passion était là, et, fin août, le pari était gagné, le premier numéro de Riposte Laïque paraissait.

18juinpascalPascal Hilout, lors de l’Apéro saucisson pinard du 18 juin 2010

Au sein de la rédaction, outre Pierre et Brigitte, il y avait déjà ceux que nous appellerons les historiques, Pascal Hilout, Christine Tasin, Robert Albarèdes, Anne Zelensky, Roger Heurtebise, rejoints quelques semaines plus tard par Maurice Vidal.

La spécificité de cette équipe rédactionnelle était que, très majoritairement, ils venaient de la gauche, et des milieux laïques et féministes.

L’histoire de Riposte Laïque fut tout de suite marquée par le soutien de notre journal à Fanny Truchelut, tenancière d’un gite de montagne, traînée devant les tribunaux par le Mrap, la LDH et la Licra pour avoir demandé à deux femmes de retirer leur voile dans les parties communes du gite. Nous fûmes les seuls à soutenir cette femme, insultée, menacée, et finalement ruinée. Cela nous valut les qualificatifs les plus grossiers de la part de milieux se disant féministes ou laïques, qui n’hésitèrent pas, dès ce moment là, à classer notre site à l’extrême droite.

Depuis ces six années, de nombreux contributeurs nous ont rejoints, d’autres sont partis. Cela fait partie de la vie de toutes les rédactions.

10novembrefoule

Manifestation de Résistance républicaine, le 10 novembre 2012

Bien évidemment, depuis 6 ans, notre journal, qui était hebdomadaire au départ, et ne publiait qu’environ 20 à 25 articles par semaine, a beaucoup évolué. Aujourd’hui, il est devenu un quotidien, qui publie autour de 8 articles par jour. Il a conservé son originalité hebdomadaire par un édito, qui, tous les lundis matin, annonce le changement de numéro, et s’efforce d’impulser le ton du nouveau journal.

Nous avons, à nos débuts, lancé quelques pétitions, soit pour soutenir Fanny Truchelut, soit pour demander l’interdiction du voile, intégral ou pas. Mais nous avons rapidement renoncé à ce mode d’action.

Bien évidemment, la naissance de Résistance Républicaine, en 2010, afin de traduire sur le terrain les idées de Riposte Laïque, fut un événement qui marqua notre histoire. Ce n’est pas un hasard si cela se fit au moment de l’inoubliable apéro saucisson-pinard, le 18 juin 2010, qui défraya la chronique par l’alliance ponctuelle entre des républicains laïques venus majoritairement de la gauche, et des Identitaires que tout le monde classait à l’extrême droite du Front national. Beaucoup ont encore en mémoire l’inoubliable interview de Pierre Cassen par Robert Ménard.

[youtube]f55rhxgM9QI[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=f55rhxgM9QI

Bien évidemment, 6 mois plus tard, il fallait remettre le couvert, et ce furent les inoubliables assises internationales sur l’islamisation de nos pays, marquées, entre autres, par le formidable accueil de la salle à Oskar Freysinger. Comment oublier, dans la foulée, la première manifestation contre le fascisme islamique, lancée le 10 novembre dernier par Résistance républicaine, avec 3.000 personnes dans les rues de Paris.

Maxime Lépante, par ses images exclusives des prières musulmanes illégales de la rue Myrha, 86 semaines durant, et Guy Sauvage, par des vidéos-chocs vues par plusieurs millions de personnes, contribuèrent à faire davantage connaître notre site, en France et dans le monde entier.

Dans un autre domaine, nous étendîmes notre registre à l’écriture de livres. Les dessous du voile parurent début 2009, suivis de La colère d’un Français, de Maurice Vidal, puis de Résistance républicaine, puis de La faute du Bobo Jocelyn, de Pierre Cassen et Christine Tasin, avant d’éditer ce qui demeure notre meilleur succès, Reconquista ou Mort de l’Europe, de René Marchand. Dès la rentrée, deux autres livres seront proposés, simultanément, à nos lecteurs, et nous sommes convaincus que vous allez vous précipiter dessus.

Nous ne pouvons pas évoquer ces six années sans parler du harcèlement judiciaire que nous subissons. Cela a commencé par ce véritable procès en sorcellerie, instruit contre notre fondateur, Pierre Cassen, et contre Pascal Hilout, par les vautours de l’antiracisme, et le CCIF. Ils ont osé demander, ce 3 février 2012, la modique somme de 150.000 euros de dommages et intérêts, et il se trouvera un procureur de la République, Aurore Chauvelot, pour réclamer de la prison avec sursis contre eux.

Bien évidemment, ce procès, qui viendra en appel le 25 septembre prochain, mais aussi d’autres échéances judiciaires contre Jacques Philarchein, Christine Tasin ou Caroline Alamachère, pèsent sur la vie quotidienne de notre journal.

Mais cela peut avoir du bon. Nous avons aujourd’hui un collectif d’avocats qui, derrière Maître Karim Ouchikh, nous aide à faire face au mieux à la volonté de nos adversaires de nous tuer par l’arme financière.

18-12groupe2-74

Les principaux intervenants des Assises de Charenton, le 18 décembre 2010

Nous avons également dû séparer nos activités, et redistribuer les cartes. Christine Tasin anime à présent exclusivement Résistance républicaine, avec l’énergie qu’on lui connaît. Pierre Cassen a choisi de développer les éditions Riposte Laïque, d’où la sortie de deux livres à la rentrée, et d’autres qui suivront. Nos amis de Riposte Laïque Suisse, sous la présidence de Danielle Borer, continuent d’animer le journal Riposte Laïque, en lui apportant une approche plus internationale, avec des articles sur la Suisse, la Belgique et le Québec, notamment.

Bien sûr, la rédaction demeure majoritairement française. Nous essayons de conserver la particularité de notre journal, dont la spécificité reconnue est la lutte contre l’islamisation de notre pays. Mais nous essayons aussi de donner les éléments à nos lecteurs pour mieux comprendre le monde dans lequel nous évoluons. Quel rapport entre islam, immigration, insécurité, mondialisation ? Pourquoi nos dirigeants mènent-ils cette politique, si contraire aux intérêts de leurs peuples ?

Nous tenons plus que jamais à l’indépendance de notre journal, et, comme ce fut le cas dès notre fondation, nous ne refusons pas les débats contradictoires. Nos animateurs, à chaque fois qu’ils ont été invités, ont répondu présent. Nous n’avons pas peur, on l’a vu récemment sur la question du mariage homosexuel et de ses suites, de rendre publiques des positions divergentes au sein de la rédaction, et de donner ainsi à nos lecteurs la possibilité de se faire leur propre opinion.

Danielle Borer

Danielle Borer, présidente de Riposte Laïque Suisse

Quelques-uns de nos animateurs sont l’objet de menaces régulières ou d’insultes grotesques. Nous recevons de plus en plus de contributions d’apostats de l’islam, Hamdane, Salem, Zohra Ahmed et d’autres, qui, au péril de leur vie, relaient notre combat. Notre journal est pourtant systématiquement amalgamé à l’extrême droite par ceux que nous appelons la collabosphère. Ils ne nous pardonnent pas, par la réinformation que nous donnons, notamment sur la réalité de l’islam, de démasquer l’ampleur de leur trahison et de leurs mensonges.

Bien évidemment, dès le début, nous avons ciblé ce gouvernement, qui, avec un Président élu grâce aux 93 % de voix musulmanes, est forcément redevable, et ne pourra payer sa dette qu’en accélérant l’islamisation du pays.

L’Histoire tranchera, et à nous de faire en sorte que cela se termine au mieux pour la France. Nous pensons, sans avoir la prétention d’être les seuls, avoir eu un rôle important dans la prise de conscience de nos compatriotes face au péril islamique. Les sondages du Monde et du Figaro, montrant le rejet massif de l’islam dans la population française, nous confortent dans ce combat.

Début août 2007 naissait donc l’idée Riposte Laïque. Aujourd’hui, nous recevons la visite de 20.000 lecteurs par jour, en moyenne, et nous savons que nos articles ou vidéos circulent partout dans le monde. C’est certes déjà une belle réussite, mais mener un baroud d’honneur d’un combat perdu d’avance ne nous intéresse pas.

La seule chose qui compte est de sauver le pays, et Riposte Laïque n’aura eu de sens, au regard de l’histoire, que s’il contribue à éviter la fin de notre France.

Les forces existent, nous les avons vues lors des défilés géants contre le mariage homosexuel. Nous savons, sans le moindre doute, que la seule chance d’éviter la catastrophe voulue par nos élites est la mobilisation des Français, dans la rue, au quotidien.

A nous d’être capables de mobiliser notre peuple pour sauver sa civilisation du cancer islamique. A nous de réussir, dans la rue ce qu’ont su faire les militants de La Manif pour Tous. A nous de réunir tous les patriotes, au-delà de clivages secondaires, sur un objectif rassembleur : sauver la France.

Sinon, avoir créé Riposte Laïque il y a 6 ans, pour perdre une  bataille qui n’aura même pas été menée, n’aura servi à rien.

Cliquez sur le livre pour le commander

POUR COMMANDER RECONQUISTA OU MORT DE L’EUROPE

Vous pouvez adresser un chèque de 24 euros (5 euros de frais de port compris), à l’ordre de Riposte Laïque, à l’adresse suivante : Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Union européenne : 27 euros. Autres pays : 30 euros.

Vous pouvez également le commander par paypal, en cliquant sur le lien suivant :

https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

AGENDA DE RL

LUNDI 2 SEPTEMBRE

Pierre Cassen et René Marchand seront invités à Orange par le député-maire Jacques Bompard. Début à 18h30 à l’Espace Ricci à Orange, sur le Cours Aristide Briand.

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien.

https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi