Il y a d’autres priorités que Marina Foïs et la « culture »

De nombreux artistes, comme Marina Foïs, se mobilisent ce 5 mai pour soutenir le milieu de la culture, oublié des plans de déconfinement du gouvernement. Honnêtement, il y a d’autres priorités que de s’occuper de savoir si ces acteurs peuvent remplir leurs comptes en banque. Beaucoup de Français vont sombrer dans la misère, eux non. Marina Foïs, qui a tapé du poing sur la table, n’est pas à plaindre. Il n’y a pas que la culture qui prend cher ; les autres secteurs n’ont pas tous sa visibilité…

https://twitter.com/KonbiniFr/status/1257385002255429633

Elle est bien gentille, la Marina, mais de là à s’intégrer dans la culture, ça me fait plutôt sourire ! Il suffit de regarder sa filmographie… C’est comme si on donnait une carte de journalisme à Hanouna… En quoi être actrice de seconde zone lui donne-t-il une expertise sur le monde culturel ? Elle est une référence mondiale peut-être ? Non, c’est encore une gaucho déconnectée qui défend sa soupe. C’est plutôt à la restauration, il me semble, de la défendre.

Elle déconne, la Marina. Elle ne comprend pas que parfois, de la souffrance ou de situations difficiles, le vrai art naîtra, et non pas des situations d’artistes subventionnés… Puis vouloir défendre les privilégiés de gauche au détriment du peuple ne serait pas très moral, n’est-ce-pas ? La culture n’est pas franchement prioritaire, a contrario de la santé et l’économie ! De plus, si la culture, c’est sortir une majorité de navets au cinéma, on peut largement s’en passer.

Marina dit : « On a besoin d’avoir l’impression qu’on est au cœur d’un processus. » Désolé mais actuellement, la culture c’est secondaire, même s’il ne faut pas l’ignorer. C’est vrai qu’on peut constater la nullité actuelle du ministre de la Culture. C’est à lui de rassurer les citoyens concernés par son ministère, or il est totalement inexistant. J’ai même dû rechercher qui était à ce poste : Franck Riester. Il est aussi transparent que le jeu d’acteur de soi-disant artistes.

Quand on voit la daube que la plupart desdits « acteurs » ou même « artistes » offrent, je me demande où l’on peut trouver ne serait-ce que le bout d’un début de culture…

Jérôme Moulin

image_pdf
0
0

66 Commentaires

  1. Oh oui vite vite! Défendre les rappeurs qui nikent nos mères, nos femmes, nos filles et nos soeurs oh oh ohhh ohohhhh!!!

    • Oueh ben qu ils nikent les leurs et après on verra ses rapeurs de merde

  2. Un peu de compassion svp Jérôme. Cette brave dame ne fait que défendre son corps de métier. Qu’elle soit socialo-humanitaire ne m’étonne pas du tout. Je suis moi-même dans l’audiovisuel belge, du socialo-bobo j’en rencontre tous les jours et c’est même parfois franchement rigolo. C’est en soirée que tout se gâte, quand LCI nous sort son casting macronien. J’ai difficile de croire que la France soit tombée si bas, elle qui m’a tant fait rêver via sa littérature sans rature.

  3. J’apprécie Marine Foïs comme actrice, elle était marrante à ses débuts dans l’équipe des Robin des Bois avec Jean-Paul Roove.
    Hélas, elle fait partie de ces gauchos qui défendent l’immigration et tout ce qui tue notre pays. Maintenant qu’elle se fait du souci pour son avenir et celui de ses enfants, elle prend peut-être conscience qu’avant de penser à des gens qui ne nous apportent rien, charité bien ordonnée commence par soi-même.
    Je partage son avis lorsqu’elle dit que le monde artistique fait vivre beaucoup de métiers et que les spectacles seraient un dérivatif dans ce contexte anxiogène.
    Je rigole quand elle dit que le système de production française est envié dans le monde entier : les subventions qui coulent à flot sans trop de vérifications, ça aussi c’est bien de gauche.

  4. Le soit disant président a bien déclaré qu’il n’y a pas de culture française. Si c’est pour soutenir la culture étrangère, non merci.

  5. Ils tiennent à se rappeler au bon souvenir de macrouille. Non pas pour le petit personnel du bas de l’échelle, non, pour les grosses légumes surexposées de la PROPAGANDE d’état SURsubventionnée. Y’a autant d’artistes dans le milieu de la « culture » actuelle que de chefs étoilés dans un kebab

  6. On a tué la culture en France d’ailleurs Coluche est mort.

  7. A part Jean ROUCAS, je n’aime pas les artistes. Ils sont bien pensants et humanistes.

    • Trop souvent ‘soumis’ ou ‘conformes’ les artisses!!! J’en vois peu dire la vérité comme Brigitte Bardot..Tous subventionnés et craignant d’être exclus ou bannis des écrans au moindre ‘mot de travers’…suivez mon regard…

  8. La culture d’accord, mais si c’est la Kultur habituelle gaucho, merci bien !
    Elle a le droit de défendre son bol de soupe, mais pas de faire semblant d’y croire, comme s’il s’agissait de « raisonner » un abruti comme Macron . . . . et les autres.
    Les artistes, les vrais, sont inconnus et pauvres.

  9. il est effectivement urgent de soutenir les punks à chien

  10. Elle est où la culture ? Dans les inepties qu’on nous seringue à longueur d’années sur les grands et petits écrans ;ou autre nouveauté :l’humour des diversités…

  11. Je vous signale en passant qu’avant-hier ce fut Isabelle Adjani qui s’est adressée à Macron, par le biais d’une lettre, pour prendre la défense de la Culture.
    Une pensée quand même pour les acteurs de théâtre, les chanteurs d’opéra et les danseurs… Il y a aussi tous les petits métiers, ceux que l’on appelle les « intermittents du spectacle » et qui sont pauvres. D’une manière générale, Covid 19 ou pas, la Culture et le Patrimoine sont à l’abandon. Qu’il faille un Stéphane Bern pour tenter de sauver notre patrimoine, châteaux et monuments, c’est une honte… Les propriétaires et les gestionnaires de sites historiques sont aussi très inquiets. Ce sont les visites qui renflouent les caisses pour les restaurations des vielles pierres !

    • Ce matin sur RTL c’était Charles Berling qui ne tourne plus rien depuis des années sauf une minable participation dans capitaine marleau (c’est vous dire !) qui venait nous parler de « culture » et vendre son festival merdique que personne ne connaît. Ce petit monde s’inquiète pour les assedics des intermittents et pour le financement de leurs spectacles par subventions.

  12. Née dans une famille de gauche soixante-huitarde d’origines russe, égyptienne, allemande et italienne (sarde), Voilà ce qu’on nous dit de cette employée sur internet. Sa filmographie est insignifiante. Elle a vécu avec des hommes qu’elle présente comme des metteurs en scène dont personne n’a jamais entendu parler. Tout ça sent bon l’intermittent professionnel qui vit d’assistanat entre quelques petites merdes de documentaires que personne ne regardera, financés par le service public ou arte.

    • 1 Tout à fait d’accord! de la bobo gauchiasse pro-immigration, elle et toute sa clique pseudo-artistes actuelle de pique-assiettes et d’opportunistes de première, des bons à rien et des parasites du système pour la plupart, jouant les intellos pour masquer médiocrité criante, dont le soi-disant talent est au ras des chiottes! on est loin de l’époque des « grands » du cinéma français et des pointures qui ont fait brillé les différents arts de la France! ne reste que ces bobos à deux balles subventionnés par cet état collabo-gaucho, et les « perles » de la diversité qu’ils nous imposent à tout va (Omar Si,Djamel la bouze, sami bouajela ,roshdy zem, elie seymoun, gad elmaleh, la truie d’amel bent et tant autres sous-merdes élevées au rang d’artistes…), ah elle est belle la culture francaise

      • 2 d’aujourd’hui! la cata complète qui reflète si bien la déliquescence de notre pays! j’ai honte de ce que la France est devenue, la poubelle du tiers-monde, le futur Maghreb bis, la référence culturelle de la gauchitude immigrationniste et pro-muzz, représentée par cette clique de parasites et de vauriens bobovendus-bounoulo-blackos et autres vermines d’antifas.

      • C’est sûr que Jean Gabin ou Lino Ventura, c’était autre chose…

  13. Des « actrices » horizontales qui passent leur temps à pleurnicher pour avoir des sous, quelle arnaque ! Il est vrai que le graisseux harvey weinstineu est en taule, pour lui soutirer du pognon c’est compliqué. Ces prostituées de l’attention n’ont qu’à se recycler dans la charité buziness. Après la pompe à fric du telethon, sidaction, tsunamithon, ou du-riz-pour-les-nenfants-d’afrique, voici venir la grande escroquerie du covidaction. Il y a beaucoup de fric à soutirer à des niais de blancs terrorisés par le connardovirus, mais il faut faire vite car le blanc se raréfie et ce n’est surement pas les rastaquouères qui donneront leur oseille durement volé. Attention au portefeuillevid après le covid.
    Bonjour chez vous 👋.

    • Avant les pompes à fric du telecons et compagnie, ce genre de pétasse était abonnée à d’autres pompes…. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour arriver à figurer dans deux-trois navets cinématographiques et avoir le statut de
      de comé-péripapétic-ienne subventionnée par l’état pour assurer le train de vie entre Paris et Arnakech! c’est vrai que la vie est dure!

  14. La culture ?? il suffit de voir les programmes télé depuis le début du confinement.
    Pire que pendant les grandes vacances.
    Un véritable concours de navets plus insipides les uns que les autres et de millièmes rediffusions.

  15. Marina, le cinéma n’est pas un art mais une industrie. Tu n’es donc qu’une employée comme une autre dans une entreprise subventionnée. Un peu une cheminote quoi….

    • Bien vu, et c’est une industrie dont les critères d’embauche sont un peu…opaques. (sourire)

      • Avec des tétons siliconés made in Tunisia et des miches made in Brasilia, toutes les portes du milieu (ciné, tv,chanson) te seront grandes ouvertes;
        on ne t’en demandera pas plus, et si en plus, comme toute bonne bobo française de notre époque, tu joues la lèche-babouche, alors là tu seras au top des merdias! elle est pas belle l’époque?…

    • ouiii mantalo c’est exactement ça et puis faut engranger quand ca marche parceque ton talent Marina …. je veux pas dire… mais

  16. A défaut de talent, Marina , fille voilée,a sa carte de gauchiste patentée.
    Ça aide pour avoir de la soupe !

  17. je suis vraiment d’accord avec ça. Si ça pouvait nous délivrer de pas mal de ces « artistes » et de leur régime d’intermittents plus avantageux que n’importe quel système, ce serait bien. l’ « exception française », comme ils l’appellent , c’est subventionné à mort, c’est à dire que des gens beaucoup plus modestes et trimant à temps plein doivent verser pour que ces parasites puissent continuer à se rouler dans la « grande famille du spectacle ». Tout en bossant de temps en temps et pas plus. On enlèverait les 3/4 de la production française, on ne s’en apercevrait même pas, tellement c’est mauvais. Là, ils veulent une année de plus d’allocations; et puis quoi encore ? qu’ils se débrouillent, merde, à la fin, de réclamer tout le temps du fric à l’Etat . Qu’on donne l’argent à l’hôpital.

  18. N’a t’on pas assez avec le gouvernement que de taper sur les petits bobos, parce que là, on a pas fini !

  19. Bravo pour cet article !
    Il est temps de circonscrire le rôle de l’Etat dans le domaine culturel à la préservation du patrimoine.
    Ainsi le vrai art, celui de qualité, seul prospérera.
    Ainsi que les artistes de variété avec du talent ( finis les  » concerts gratuits » pour engraisser les copains avec l’argent des contribuables).
    Il faut faire le ménage : fin des subventions aux intermittents du spectacle, fin de leur régime, fin des artistes de rue subventionnés chargés de propager l’idéologie gauchiste, fin des EMPLOIS BIDONS dans tous les secteurs d’ activité, fin de la FRAUDE SOCIALE.
    Cette crise est l’occasion de repartir sur des bases saines, et pas sur des bases encore plus pourries comme le veut le socialo communiste Macron.

    • Vous vous plantez complètement.

      Ce qui restera, ce sera Ladj Ly et Abdellatif Kechiche.

      Regardez le nombre d’entrées en salles avant de dire des c… bêtises !

  20. C’est idiot !

    1) La culture est inutile. Bon… Je vous laisse la responsabilité de vos propos…

    2) Vous connaissez le salaire moyen des acteurs, musiciens, etc., qui ne sont pas des stars, même après avoir touché le chômage des intermittents ?

    Marina Foïs, qui est un peu connue, doit avoir un salaire à peu près correct, sans plus, mais combien de dizaines de milliers qui touchent quelque chose comme la moitié du SMIC ?

    • L’aide à la culture, justement, c’est ce qui vous permet de voir ou d’entendre autre chose que les navets dont vous parlez.

      Supprimez-les, et il ne restera plus que les superproductions pour le cinéma, Black M et Aya Nakamura, Game of Thrones, et TOUS les théâtres fermeront, l’opéra aussi. Pour l’opéra je m’en fous, je n’aime pas ça, mais peut-être qu’il y en a qui ne veulent pas que ça disparaisse ?

      Il se trouve que j’aime, entre autres, le clavecin. J’aimerais pouvoir continuer à en écouter.

      • Mais bon… Vous avez le droit de préférer Omar Sy à Marina Foïs, après tout…

      • « et TOUS les théâtres fermeront, l’opéra aussi »
        un commentaire de parigot qui fait payer au reste des français ses sorties théâtres subventionnés

        • Je le répète, je n’aime pas l’opéra, quant au théâtre, je n’ai guère les moyens.

          Il n’y a des théâtres qu’à Paris ? Première nouvelle !

          TOUS les petits théâtres de province ne tiennent qu’à coups de subventions.

          • Une activité non vitale qui ne tient qu’à coup de subventions publiques doit disparaître ou trouver des mécènes privés, ou vivre de ses clients. Point barre !

            • C’est un choix.

              Mais contrairement à ce que dit le commentaire plus haut, ça concerne encore plus la province que Paris.

        • Je n’aime pas l’opéra, je n’ai guère les moyens d’aller au théâtre, et les innombrables théâtres de province ne doivent leur survie qu’à l’argent public.

          Si les subventions sont supprimez, il vous restera le choix entre Omar Sy, Black M, Aya Nakamura, Game of Thrones, Plus belle la vie, Un dîner presque parfait, Jamel Debbouze, deux ou trois superproductions américaines et peut-être un Depardieux rescapé de l’oubli du public.

          C’est ça que vous voulez ?

          • Le succès commercial des Omar Sy et Cie n’est dû qu’à la propagande massive en leur faveur dans les médias de vos amis subventionnés.

            • Le succès commercial de Un dîner presque parfait, c’est dû aussi à la propagande massive dans les media de ceux que vous appelez mes amis ?

              Pour Omar Sy je n’en sais rien, mais les spectateurs de la téléréalité ne lisent aucun journal, sauf peut-être Gala…

      • Ah bon ?
        Et pourquoi dans de nombreux pays où la culture n’est pas subventionnée, des concerts de musique classique font florès ?

    • Ce à quoi participe marina fois et son entourage n’a rien à voir avec la culture. On ne va pas pleurer sur tous ces sans talents qui vivent une fois par an de ces pseudos festivals en commençant par celui d’Avignon.

    • Dans les autres pays, les  » artistes » n’hésitent pas à travailler à mi temps comme serveur etc..
      Bande de feignasses parasites français !

  21. Si encore cette bande nazes nous amusaient en ces temps de tristesse on pourrait les soutenir ,mais leur grand sujet de prédilection c’est de déconner sur le RN comme l’a fait il y a une poignée d’année le guignol du festival d’avignon
    https://www.ladepeche.fr/article/2014/03/24/1846928-cas-victoire-fn-festival-avignon-pourrait-quitter-ville.html
    Puis finalement c’est le virus qui l’a viré (mdr)
    https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/04/07/coronavirus-le-festival-d-avignon-dans-l-expectative_6035861_3246.html

  22.  » Marina Foïs et la culture  » : l’oxymore par l’exemple !

  23. Marina F a fait partie du collectif qui a défendu la femme voilée de noir intégriste qui est rentrée dans le conseil général de Bourgogne et qui a été alpagué par un député du RN.
    Mais de quoi elle se mêle, en plus elle n’inspire pas la bonté
    Les acteurs font de la politique et les politiques font du cinéma
    Yves Montant est l’un des premiers acteurs avoir eu un engagement politique à propos de l’URSS et il s’est bien ramassé
    Je vais boycotter ce type d’acteurs de nouvelle génération du « vivre ensemble » et dieu sait s’il y en a ! la seule solution radicale, ne plus aller au cinéma, comme le hallal est à la viande,ne plus manger de viande
    Il y a un tas de pseudos comiques qui sont devenus acteurs je leur propose de faire la même chose mais dans le sens inverse et de disparaitre

    • Le Blob
      Les salles sont vides …..ils ne tiennent que par les subventions !!!

    • Comme les misérables de ladj ly (pas de majuscules, c’est fait exprès)

      • 1,4 millions d’entrées en salles. Lui s’en fout des subventions.

        Ce sont les autres, que vous allez perdre. C’est votre choix

    • Le chef-d’oeuvre d’un tunisien dégueulasse qui adore rabaisser les blancs (surtout les blanches).
      Son dernier chef-d’oeuvre, une jeune blanche qui se fait lècher la motte pendant 15 min par un prince du djébel.
      Les blanches qui ont été réduites en esclavage par ce déchet ont dit avoir été choquées, malmenées, forçées à faire des trucs dégueu, mais ne diront jamais que c’est un sale djihadiste pervers qui déteste les européens et les femmes.
      Et nos impôts servent à payer ce tunisien dégueu qui tourne du porno bas de gamme.

      • C’est le niveau du soit disant cinéma français actuel; au ras des chiottes, au ras des babouches.

    • 2,6 millions d’entrées dans 26 pays.

      Lui aussi s’en fout des subventions.

Les commentaires sont fermés.