Il y a dix ans, j’ai été massacré par trois arabes… que les juges ont relaxés

Publié le 9 septembre 2016 - par - 133 commentaires
Share

hommeblesse2
Madame Tasin bonjour,

Je me décide enfin à prendre le temps ou surtout l’initiative d’envoyer ce message, ce vécu.

Pourquoi enfin, tout simplement parce que cela a eu lieu il y a de cela environ une dizaine d’années déjà et que je souhaiterai que cela serve de leçon aux Français rêveurs, sans opinion, à mes grands enfants, aux personnes pensant que ce qui se passe n’est qu’affabulation.

Directeur d’exploitation au sein d’une société avignonnaise, j’ai dû me rendre à une réunion avec des élus et intervenants divers à Carcassonne. Vu l’éloignement, je suis rentré fort tard et suis arrivé au péage de Bollène vers les 22 h 30. Je pris le rond-point de sortie et entraperçus un véhicule tous feux éteints au bord de ce rond-point et n’y attachai aucune importance. Je prends la direction du village de Drôme Provençale dans lequel j’habite, un véhicule derrière moi, je pense qu’il s’agit du même véhicule que précédemment. Sur une petite portion de ligne droite, il me dépasse juste avant un stop et me contraint à m’arrêter sur le milieu de la chaussée.

En sort une personne, et moi, bon imbécile je pense qu’il a besoin d’un renseignement routier, ouvre ma vitre et là je prends un magistral coup de poing dans la figure. En colère bien que surpris, je sors de ma voiture, un 4 x 4 SUV, commence un échange et là, re-bon imbécile que je suis, je ne prête pas attention à derrière moi d’où débarquent 2 autres lascars, même si je suis solide difficile de parer aux coups de 3 personnages à la langue très typée Afrique du Nord, qui plus est, à cet endroit il y a des projecteurs donc je ne pouvais ignorer leur provenance.

Les coups pleuvent, de pied, de poing, ils me culbutent par terre et là, comme l’on dit en rugby, ils essuient leurs chaussures sur moi, une volée de coups de pied impressionnante, plus qu’une solution, me protéger un peu la tête.

A force d’être roué de coups, je bascule dans le fossé, pas profond, loin de là, mais gênant, car ils en profitent pour courir vers mon véhicule. A ce moment-là on voit déjà le niveau de ces abrutis, ils veulent prendre mes sacoches à l’avant droit du siège passager ainsi qu’à l’arrière côté gauche, pour ce faire au lieu d’ouvrir la porte arrière ils passent par la porte avant conducteur et réussissent à prendre la sacoche sur le siège avant passager qui contenait de nombreux documents de travail.

La rage faisant des miracles, je sors de mon trou et vais en courant/clopinant vers eux et là ceux ci m’aperçoivent, laissent tomber leurs velléités de prendre l’autre sacoche placée à l’arrière toujours en passant par l’avant, sans pour cela penser à ouvrir la porte arrière, ha les abrutis, mais tant mieux pour moi ! Ils partent en courant vers leur voiture, comme de bien entendu une BMW série 3 et décampent aussitôt, j’essaye de prendre la route mais que faire, pas assez rapide, un peu sonné.

De là, dépité, je vais chez un médecin de garde dans un minuscule village, qui va me soigner.

Puis je rentre enfin à mon domicile en sang, chemise blanche, cravate et costume HS…

Premier constat : personne ne s’est arrêté, pourtant comme précédemment dit il s’agissait d’un lieu convenablement éclairé.

Deuxième constat : je puis vous assurer que si j’avais pu les rejoindre, quel que soit l’endroit, je les poussais au trou sans une hésitation, voilà comment on devient un agressé agresseur et que l’on nous met en prison, nous.

Résultats des coups :

  • 7 points de sutures sur le crâne, réalisés à vif car petit village et médecin très mal équipé.
  • Traumatisme crânien, lobe de l’oreille arraché, nez cassé, mais 3e fois donc blasé, et finalement côte fêlée.

Et le pire c’est que le gigantesque imbécile que je suis n’a pas voulu d’ITT, je ne savais même pas à quoi ça servait. Je me suis arrêté un jour et suis retourné au travail avec deux yeux d’un bleu « profond », totalement moulu, mais j’estimais que ma présence au travail était plus importante que mon état.

Troisième constat : tout cela m’a desservi lourdement le jour du procès, puisqu’il a été statué que vu que je n’avais pas pris de jours d’ITT, ce n’était pas grave. Donc il faut surtout se plaindre pour être reconnu par notre système judiciaire.

La suite est bien plus instructive. Deux des trois ordures, je peux me permettre cette expression je pense, sont retrouvées par hasard à Nîmes, ont été reconnues grâce à leur véhicule et transférées par la gendarmerie. La procédure suit son cours, ces braves gens étant libres bien sûr, vient le jour de la convocation au Tribunal de Carpentras, entre autres, haut lieu de résidence de nombreuses racailles de ce type.

Le principal prévenu ainsi que son comparse, le troisième ne s’étant pas présenté, sèment la zizanie dans le tribunal par leurs agissements, comportements et discours vindicatifs.

Verdict du Tribunal :

Pas de condamnation pour l’agresseur, il faut qu’il puisse se réinsérer le « petit » et le « prétendu » agressé ne peut pas faire valoir des jours d’ITT. Par contre 1.500 euros d’amende suite au comportement inconvenant lors de son passage devant le Tribunal.

Suite et fin défiant l’entendement :

Les personnes sont relâchées, cela va de soi, l’huissier se présente ultérieurement au domicile tout à fait connu du principal prévenu, mais il n’est pas solvable, c’est normal il a dû acheter sa BMW, rien que du très normal me direz vous.

Donc chou blanc pour l’huissier, lequel doit malgré tout se faire payer ses honoraires et devinez qui a reçu la facture du transport de cet huissier « compréhensif »? Car comme étant la seule personne solvable et gagnant suffisamment bien sa vie (remarque faite par l’huissier) : la victime a reçu la facture des honoraires, oui moi !

Il m’a été demandé de régler les frais de ce transport d’huissier!

Mon Patron a été tellement écœuré de ce fonctionnement, qu’il a payé lui même cette facture!

Voilà l’expérience que je souhaitais partager, aura-t-elle un effet, je ne sais pas mais par contre, laissons les entrer encore plus, ces mécréants sont des dangers en puissance. Je sais que nous avons ouvert « la porte » il y a de cela bien longtemps mais est ce une raison pour continuer à faire passer nos propres concitoyens au second plan, pour donner des instructions très claires afin qu’un régime de faveur leur soit accordé, pour que nous cotisions tous pour cette plèbe.

Je ne suis désormais plus si jeune, mais cela me donnera la sagesse suffisante pour acquérir désormais une arme, j’ai servi un jour de punching-ball alors que je n’avais rien demandé, les miens méritent autre chose ou tout au moins mieux!

Je ne sais pas ce qu’il adviendra de ce courrier, je sais déjà que mon bulletin de vote ira dans une case « spéciale », mais nos chers concitoyens ne vont-ils pas reculer une fois de plus devant la décision énergique à prendre ?

Si ce vécu pouvait servir d’exemple ce serait un formidable camouflet à l’égard de cette racaille.

Je n’ai jamais pris la plume avant car vie consacrée au travail, dégoût de la société actuelle, écœurement devant la compromission des hommes politiques, maintenant je peux, j’ai le temps d’un retraité.

Étant désolé d’avoir peut-être pris de votre temps, mais ayant pour la première fois extériorisé ma rancoeur profonde à ce sujet, je vous remercie de m’avoir lu.

Je vous souhaite toute la réussite possible dans cette aventure, admirant votre culot, votre passion pour une France digne de ce nom et votre ténacité, ne sachant pas encore comment je pourrai lutter de mon coté contre ces gens qui n’ont rien à faire ici.

Je vous prie d’agréer Madame TASIN l’expression de mes plus sincères salutations !

 

Alain Stuart

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
plouc

puisque la justice socialaud bobo islamo collabo de cette gauche caviar à vomir est du coté des délinquants afro arabo musulmans , il faut alors maintenant s’ occuper de ces ordures de magistrats et commencer à les  » dérouiller  » !!!!! il faut s’ attaquer à ceux qui rendent la  » justice  » !!!

plouc

hé bien moi je lui aurais fait bruler sa voiture au huissier et après je serais allé le tabasser !!!!!!

Samy

C’est encore une preuve bien réelle que si tu est français, donc dans ton pays, ta que ta gueule à fermer. C’est abrutis des cités et autres sont toujours laissé tranquille, je vais dire quelque chose, afin que tout le monde soit au courant, tellement je suis dégoûté et désolé de ce que je viens de lire. L’état français, et donc les hautes autorités de la police donne des consignes pour laisser ces gens là tranquille, les laisser dealer tranquille, comme ça il peuvent cumuler RSA et l’argent de l’économie souteraine. Toi en bon français, tu dois payer tes formations… lire la suite

Desgans

Nous devons nous préparer et nous défendre, de nombreux amis, copains, etc commencent à s’armer, les clubs de tir sont submergés de demandes et les « autorités » cherchent encore à alourdir les procédures d’inscription que ce soit en club de tir ou pour la chasse, mais comme ils représentent des milliers d’électeurs ainsi que leur familles , ils font face à une grande résistance des associations concernés, seuls les terroristes et autres assassins de nos banlieues se fournissent tranquillement en armes. Inscrivez vous c’est le moment !

Religieux

Relisez le dernier chapitre du livre »le camp des saints » de jean Raspail, et vous saurez ce qu’il faut attendre des différents corps d’état, armée,police, gendarmerie. A bon entendeur, salut!

Charles DALGER

Vu les abrutis qui croient que les déchets nazislamistes sont des êtres humains et les vermines collabos leurs complices, que les habitants du pays reconduisent toujours dans leurs fonctions, la situation est tout à fait normale. On peut même s’estimer heureux qu’elle ne soit pas pire. Mais ne désespérons pas, ça va arriver.

La seule solution : – terroriser les collabos. Tous les collabos, mais en particuliers, les rats de palais (fonctionnaires de la justice), les propagandistes et les politocards.

Joël

Étrange ! D’habitude les huissiers savent très bien quoi « saisir » pour rentrer dans leurs frais. Voiture, télé haut de gamme, smartphone dernier cri, etc.
Si ce n’est pas de la complicité, je ne sais pas ce que c’est.

tirebouchon

Il est donc dommage de constater que si plus de 50 % de bon français avaient, il y a plus de 30 ans, voté pour JMLP et le FN nous n’en serions pas là….Que votiez vous il y a 30 ans ? Je regrette de vous le dire mais si vous ne votiez pas FN vous portez la responsabilité de ce qui vous est arrivé. Si vous votiez FN il y a 30 ans il faut en vouloir à tous ceux qui n’ont pas permis et qui ne permettront pas aux prochaines au FN de prendre le pouvoir dans ce… lire la suite

Pierre

M. Alain , si possible , essayez de mettre un peu moins de gants blancs . La prochaine fois , frappez dans le tas peu importe ce qui arrivera . Ils sont très arrogants mais aussi très peureux .Ils ne comprennent que la violence. Allez -y . Un muzz de plus ou de moins . Un muzz blessé de plus ou de moins ….Ils se mettent toujours à trois .

armand

jai lu avec attention ses recits .cest ecoeurant lamantable et quelque part desolant .je vais vous faire une confidence .mon bureau est face a la porte dentree si un jour un de ses braves islamiste venait a rentrer il serait tres surpris .jai une hache et un gaz limbecile risquerait detre surpris .quand jen parle on sourit cela amuse .eh bien chaque francais devrait avoir la possibilite de se defendre .il faut que les francais soit vigilent et se prepare a toute eventualite .je regrette que lon fasse une grande messe pour que les gens aprennent a donner les premiers… lire la suite

majde

Il,y a un médicament qui s’appelle « FN » 2017 Votez !!!

Chantal

Merci monsieur pour votre témoignage poignant et tellement révoltant
je suis impressionnée par la multiplication de monstrueuses agressions
(telles que la votre monsieur) en consultant les journaux régionaux chaque
matin s’est l’horreur absolue.. (bien évidemment les responsables sont
comme par hasard toujours les mêmes)

LEMAITRE

Cher monsieur Stuart.
Il y a peu d’hommes de votre trempe et c’est bien dommage. Pour disposer d’une arme inscrivez vous dans un club de tir où vous rencontrerez des hommes comme vous qui ne baissent pas le pantalon.
Je vous félicite d’avoir fait connaitre votre témoignage.