Il y a encore 44% de Français pour faire confiance à l’Assemblée nationale !

Vous venez de financer une énorme enquête sur la perception que les Français ont de leurs députés, étude portant sur 4500 personnes. Pour être plus précis, l’Assemblée nationale a missionné la Fondation Jean Jaures et Fondapol, politiquement très correctes,  afin que lui soit renvoyée l’image la moins calamiteuse qui soit. Après ce que nous venons de subir depuis bientôt cinq ans et ce que nous endurons depuis le début de la crise Covid, certains chiffres sont des plus étonnants. S’il en est d’eux comme de ceux des sondages, ce n’est pas préoccupant. Toutefois, et c’est invérifiable, si par hasard, ils reflétaient la réalité, il y aurait de quoi être inquiets quand à l’abrutissement des masses.

 C’est la première fois que telle étude est faite depuis 1985. Les législatives approchant, le judicieux Richard Ferrand a pensé que cela lui permettrait de mieux organiser la prochaine campagne, quant aux choix des postulants et promesses à faire… Preuve en est que nombre de questions portent sur es Gilets jaunes et les anti-vaccins… et nous enseignent que 70% des rebelles aux vaccins « se sentent proches des Gilets jaunes ».

  • 13% des Français comprennent le mécontentement contre les députés – qu’il se manifeste sur les réseaux sociaux ou jusqu’à leurs permanences et domiciles ;
  • 34% des Français estiment qu’il faudrait que l’Assemblée nationale dispose de davantage de pouvoirs – quand 16% défendent l’opinion opposée ;
  • 44% des Français ont confiance dans l’Assemblée nationale ;
  • 50% des Français connaissent, ou disent connaître, le nom de leurs députés ;
  • 50% des Français également sont satisfaits du travail de leurs députés ;
  • 59% des Français estiment que l’Assemblée nationale joue un rôle utile ;
  • 61% des Français ont le sentiment de ne pas être bien informés des travaux de l’Assemblée nationale ;
  • 70% des Français attendent des députés qu’ils se consacrent prioritairement au local ;
  • 73% des Français considèrent que le non-cumul des mandats est une bonne chose.

 Il convient de décrypter nombre de ces chiffres a contrario.

En bref, 77 % sont contents! 41% considèrent que l’Assemblée est inutile. Et l’on comprend un peu mieux pour quoi, elle n’est que la sixième des institutions françaises à être respectée.

N’étant pas à une contradiction près, 73% apprécient le non-cumul des mandats, toutefois, 70% veulent que les élus se consacrent prioritairement au local…

Après tout ce qui est advenu: les scandales, les votes en pleine nuit à un quart de l’Hémicycle… depuis l’avénement de Macron, il est encore 44% à faire confiance à l’Assemblée nationale…  juste avant les médias, à 32%.

Seuls 50% de nos concitoyens connaissant le patronyme de leur député, donc son parti,  ceci pourrait expliquer aussi cela. Et la moitié de ceux qui le connaissent sont satisfaits de leur travail.

61% des Français ont le sentiment d’être mal informés des travaux de l’Assemblée. Le brouhaha propagandiste et médiatique ne leur sert que ce qu’il juge utile à la cause gouvernementale. Parfois, filtrent des propositions de lois qui devraient les alarmer, encore faut-il être un peu l’affut. Seuls ceux qui se réinforment sur des sites, tel RL, sont au courant de l’essentiel. Il suffit de surveiller le site de l’Assemblée nationale, les sites épiants les députés, ce qui demande du temps et de la détermination. Les mal informés le sont parce qu’ils le veulent bien, c’est d’ailleurs ainsi, qu’il est très facile de les désinformer… de leur faire applaudir des mesures et des lois liberticides, mettant en péril leur avenir et ceux de leurs enfants.

Cette enquête ne fait que confirmer la naïveté des Français ayant envoyé 314 députés LREM, ne les représentants même pas socialement, la grande majorité étant des CSP+, lesquels ont voté tout ce que le dictateur Macron ordonnait, quand ils n’entérinait pas ses innombrables ordonnances…

Cette étude est aussi le reflet de l’apathie des Français qui laissent faire, ne s’informent pas… Confiant de façon irréfléchie leur devenir à des inconnus, ayant pour seule devise: « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». Et c’est ainsi que se sentant floués, ils ne votent plus.

A tout ceux là, il convient de dire qu’ils ne sont pas totalement impuissants, qu’ils ne peuvent pas continuer à ignorer ce qu’il en est. Pour décider, il faut savoir. Ne pouvant plus se fier aux médias « traditionnels »,  pour se forger une opinion, il existe de nombreux sites ou chaines YouTube. Afin de reprendre leur destinée en mains, pour ou contre, il leur faut voter.

Mitrophane Crapoussin

 

 

Consulter la totalité de l’enquête.

image_pdf
11
0

8 Commentaires

  1. Différence entre un lieu de travail et l’Assemblée nationale : Vous êtes surpris en train de dormir sur votre lieu de travail, vous risquez d’être viré… Vous êtes filmé en train de roupiller à l’Assemblée nationale, vous conservez votre emploi et votre salaire. (Et quand je dis salaire, je devrait plutôt dire : cachet de comédien.)

  2. 44 % de français feraient confiance à l’Assemblée nationale ? Ce chiffre parait bien élevé.

  3. Et bien on est fixé, soit :
    1 – Ce sondage est faux
    2 – Les Français sont plus C..s que nature et donc ont le gouvernement qu’ils méritent.

  4. Ou alors, 44 % des Français sont trop paresseux pour faire le moindre effort intellectuel et préfèrent déléguer leur sort à des gens, qui en plus, sont tout autant paresseux que les premiers.
    On a les élus qu’on mérite.

  5. Statistiques délivrées par le beau fils de notre bien aimé président… Ah ah ah ah ! Confiance à cette bande de collabos corrompus qui se foutent bien de leurs électeurs ? ça ne manque pas de sel !

  6. Quand je dis qu’il y a des Français très cons, je n’affabule pas ! – Comment voulez-vous que nous arrivions à foutre dehors tous ceux qui usurpent leurs fonctions en oppressant les citoyens…

  7. Aprés ça si ce n’est pas un trucage, on sait désormais pourquoi on est dans le caca.

Les commentaires sont fermés.