Il y a six ans, le père Hamel était égorgé dans son église…

hamel-620x330.jpg

Il y a six ans, le père Hamel était égorgé dans son église pendant l’office.
Les Français il y a six ans ont-ils défilé dans les rues. Ont-ils crié leur haine du meurtre ? Ont-ils dit « Ici en France on n’égorge pas ! »
Il ne s’est rien passé.
Depuis le meurtre perpétré à Saint-Pierre du Rouvray combien y a-t-il eu de gens qui furent assassinés par un islamiste ?

Faut-il même brièvement rappeler les noms ? Est-ce que leur énoncé servira-t-il à modifier la politique glaireuse des députés silencieux ? À leur faire prendre conscience qu’il se passe dans ce pays ce qui n’a jamais eu lieu en deux mille ans ? Même au pire moment de son histoire mouvementée.
Les Français vont-ils vivre le même quotidien des Israéliens depuis soixante-dix ans ; vont-ils vivre ce qu’ont vécu les Français et les Algériens fidèles à la France durant les huit années que dura la Guerre d’Algérie ?
Qu’est-il arrivé à ce peuple ? De quelle façon faut-il s’y prendre pour lui faire comprendre qu’en se taisant il accomplit son propre meurtre ?

Il fait froid en France. La mort vit en son royaume.

Raphaël Delpard

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. Le père Hamel…une victime ?….vraiment ?…n’avait t’il pas ouvert son église pour une messe en commun avec l’ennemi mahometans ?
    Dîner avec le diable même avec une très longue cuillère c’est prendre un risque qui a du assumer !
    Désolé mais le père Hamel ne rentre pas selon mes propre critères dans celui des victimes…..plutôt dans celui des islamos-collabos !ou au mieux des crétin /Naïf!

    • Oui, ça me rappelle ces gentils gauchiasses qui se font trucider par les migrants irréguliers qu’ils hébergent.. Je me dis que ça fait des gauchiasses de moins, comme quoi l’immigration peut parfois être une chance !

      Si seulement ça pouvait arriver à herrou ! (mais je suppose qu’il est protégé par nos flics aux frais de la princesse, sinon çz serait déjà fait)

  2. Alors qu’il était égorgé, perdant son sang et ses forces, le Père martyr Hamel a su dire à ses assassins  » Va t’en Satan, va t’en Satan « .

  3. Le père Hamel était sûrement une personne qui était « très ouverte » aux autres ; ces autres lui ont ouvert la gorge.

    Beaucoup d’autres vont suivre, tous les francons approuvent, de temps en temps ils larguent des nounours…ça fait peur !

    • Lorsqu’ il a été coupé par le mahométan , il riait à égorge déployée

  4. père hammel, église de nice, le vatican du pape françois se réjouit d’avoir de nouveaux martyrs

    • Va falloir retirer une édition du Martyrologe Romain (lecture que je recommande en particulier le passage du martyr sur le lit de pétales de rose …)

  5. Le père Hamel était égorgé dans son église… Dans l’imMonde ou Laberration, comme pour tant d’autres nourjaux, il y aurait d’écrit « poignardé au cou » … Ah non, il n’y aurait RIEN d’écrit !

  6. Ce qui est remarquable, avec toute ma compassion pour ce pauvre homme et les victimes des attentats ainsi qu’à leurs familles, c’est le reproche que l’on fait, dans les commentaires, à ce prêtre d’avoir fait son devoir en appliquant l’enseignement des évangiles et d’avoir aidé son prochain alors que ces mêmes commentateurs font habituellement l’apologie du christianisme, il y aurait-il des canard boiteux parmi eux?

    • A bon parceque pour toi un mahometans est ton prochain ?
      Mais par contre aider un heleno-chretien blanc occidentale français la c’est je suppose que c’est pas compatiblement correcte selon saint papiste nes-pas….je suis chrétien en CHRIST-ROI…(du genre templier croisée)
      sûrement pas catholique papiste en brasseur de coran….

    • T’a vraiment une nature de victime…si tu cherche le martyre qu’à dieux ne plaise mais évite d’entrainé les autres à ton délire nihiliste au travers de t’a prose dégoulinante de moraline droid’hommiste islamopitèque !

      • Sniper, je n’entend rien à votre salmigondi désolé, si vous êtes Français, veuillez je vous prie, vous exprimer dans cette langue afin que je puisses comprendre la finesse de vos propos. Merci.

Les commentaires sont fermés.