1

Il y a toujours eu une forte connivence entre l’islam et le communisme

Après Bernard Antony, auteur de « Le communisme 1917-2017 », nous nous entretenons avec Guillaume de Thieulloy, animateur du colloque parisien sur les 100 ans du communisme.

Riposte Laïque : Il y a plus de deux ans, vous aviez déjà répondu à un premier entretien, où vous vous étiez présenté comme dirigeant le journal papier « Les 4 Vérités », ainsi que quelques sites comme « Le Salon Beige » et  « l’Observatoire de la Christianophobie », sans oublier « Nouvelles de France ». Rien de nouveau, depuis ?

http://ripostelaique.com/si-pierre-berge-gagne-ses-proces-tous-les-sites-internet-de-france-devront-fermer.html

Guillaume de Thieulloy : La nouveauté, c’est naturellement la nouvelle donne politique. Qui a une face positive et une négative. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il semble qu’avec la nouvelle majorité, nous allons poursuivre la calamiteuse politique du « camarade » Hollande. La bonne, c’est que bon nombre de caciques que nous voyions depuis des années sur les plateaux télé et dans les hémicycles du parlement ont pris une sévère veste électorale. Pour ce qui concerne les médias de mon groupe, nous poursuivons sur notre ligne : tenter de réinformer les Français pour qu’ils prennent conscience de la gravité de la situation et se réveillent à temps pour éviter soit l’instauration d’un totalitarisme nihiliste, façon « Meilleur des mondes » de Huxley, soit l’instauration de la charia, façon « Soumission » de Houellebecq.

Riposte Laïque : Vous aviez également évoqué la plainte de Pierre Bergé contre un de vos autres sites, « Délit d’Images », et exprimé votre inquiétude, en expliquant que si le co-propriétaire du Monde gagnait ce procès, tous les autres sites risquaient de fermer. Mais depuis,  comme diraient vos lecteurs, « Dieu a rappelé Pierre Bergé à lui ». On peut donc penser que cette procédure, qui nous visait également, est caduque ?

Guillaume de Thieulloy : A ce stade, je ne pourrais pas répondre à cette question. Normalement, pour les délits de presse, le procès est lié à la personne et la mort de Pierre Bergé pourrait donc entraîner la fin de la procédure. Mais d’autres peuvent la reprendre à leur compte. Nous serons fixés dans quelques semaines. En tout cas, cette providentielle interruption de procédure pourrait permettre à chacun de sortir la tête haute de cette affaire, en évitant de statuer juridiquement sur une question délicate et d’être obligé d’appliquer la jurisprudence « Délit d’images » à d’autres médias plus « mainstreams »…

Riposte Laïque : Vous êtes également organisateur du colloque du 14 octobre (samedi prochain).

https://www.lesalonbeige.fr/14-octobre-colloque-sur-les-100-ans-du-communisme/

Qu’est-ce qui vous a principalement motivé pour organiser cette initiative ?

Guillaume de Thieulloy : J’ai été très frappé par le fait que le centenaire de la révolution bolchevique a été fort peu évoqué en France. Et, quand il l’a été, ce fut simplement comme un événement du passé. Or, le communisme est un phénomène d’une immense importance : il a causé au moins 100 millions de morts, sans parler de changements politiques et géopolitiques capitaux. Mais il est aussi un phénomène actuel. Pas moins d’un cinquième de la planète vit toujours sous l’oppression communiste. Et, en France même, songez que nous avions 3 candidats communistes à l’élection présidentielle, sans que quiconque trouve cela consternant !

Riposte Laïque : Comment se déroulera cette journée, et comment s’y inscrire ?

Guillaume de Thieulloy : Cette journée se déroule, le 14 octobre, à la Maison de la Chimie de 14h30 à 19h. Elle est organisée en 3 séquences. La première est consacrée aux racines du communisme. La deuxième évoque la Terreur rouge – notamment avec des témoins venant de pays opprimés jadis ou aujourd’hui par le communisme. Enfin, la troisième est dédiée à l’actualité du communisme.

Pour s’inscrire, le plus simple est de se rendre à cette adresse: https://www.lesalonbeige.fr/colloque-communisme/

Riposte Laïque : Ceux qui luttent contre l’islamisation de notre pays constatent souvent une grande connivence entre les communistes et l’islam. Est-ce que cela a toujours été le cas, lors de ces cent années de communisme, dogme qui prétend, tout de même, lutter contre « l’opium du peuple », la religion ?

Guillaume de Thieulloy : Aussi curieux que cela puisse paraître, oui, il y a une forte connivence entre communisme et islam. D’abord, l’islam politique a été alimenté au XXe siècle par le communisme. En deux sens apparemment contraires : d’une part, le communisme a soutenu de nombreux mouvements subversifs islamiques, notamment contre les puissances coloniales anglaises et françaises ; et d’autre part, l’opposition au communisme (comme en Afghanistan) a permis à l’islam politique de mettre au point ses filières de financement qui, aujourd’hui encore, servent au terrorisme. Mais, plus profondément, le communisme, comme tous les mouvements totalitaires, veut revenir sur la distinction classique dans le monde chrétien entre spirituel et temporel et, pour cela, prend souvent comme modèle l’islam. Rousseau, à la veille de la Révolution, disait déjà que Jésus-Christ avait été, pour cette raison, un piètre législateur et que Mahomet sur ce sujet « eut des vues très saines ». Ce n’est pas pour rien que l’on a pu appeler le communisme « l’islam du XXe siècle ».

Riposte Laïque : Quels sont vos priorités, pour les prochains mois ?

Guillaume de Thieulloy : Nous allons avoir de nombreux combats, sur des fronts variés. En défense de nos frères chrétiens persécutés notamment par l’islam radical ; en défense de la dignité humaine contre les dérives nihilistes de nos « élites » ; en défense de notre identité nationale menacée… Beaucoup de combats difficiles, mais aussi fondamentaux, et nous ne voulons pas que nos enfants et petits-enfants nous regardent dans 20 ou 30 ans en nous demandant pourquoi nous n’avons rien fait pour défendre la personne humaine et notre grande civilisation chrétienne et française !

Propos recueillis par Pierre Cassen