Il y a une corrélation entre délinquance et nombre de mosquées

Publié le 21 août 2012 - par - 4 696 vues
Share

Une lectrice nous envoie un tableau « avec le nombre de mosquées et salles de prières ainsi que tous les délits officiels pour l’année 2011 » pour chaque département métropolitain : http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/08/mosquées-et-délits.pdf

Elle se base sur les données suivantes :
– pour le nombre de lieux de culte musulman : http://www.trouvetamosquee.fr/category/mosquees-de-france/
– pour les statistiques sur les délits : http://www.inhesj.fr/?q=content/crimes-et-d%C3%A9lits-par-d%C3%A9partement-2011

Nous allons tenter de rendre ces chiffres plus parlants.

Tout d’abord, il faut corriger un biais. A priori, plus un département est peuplé, et plus il y a des risques de délits, et plus il peut y avoir de mosquées. J’ai donc ramené tous les chiffres au nombre d’habitants par département en me basant sur la dernière statistique de l’Insee : http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/france-departements.asp?annee=2009

Cela donne le tableau suivant : http://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2012/08/mosquésetdélitsparhabitants.xls

Puis j’ai calculé les coefficients de corrélation entre nombre de mosquées par habitant et nombre de délits par habitant. Voici les chiffres et le tableau correspondant :

DELITS D’ETRANGERS : 23,2%
INCENDIES DEGRADATION PRIVEE ou PUBLIC : 24,4%
TOUS VOLS : 25,2%
ESCROQUERIE : 28,0%
AUTRES DELITS : 29,3%
TOUS DELITS : 33,2%
TRAFIC DROGUE & AUTRES :  36,5%
DELITS ARMES : 40,0%
HOMICIDES VIOLS AGRESSIONS : 40,1%

On constate donc que tous ces coefficients de corrélation sont positifs et significatifs. Tous délits confondus : 33,2%, mais on atteint des records avec « trafic drogue ou autres » (36,5%), « délits armes » (40,0%), « homicide viols agressions » (40,1%).

Voici maintenant les « nuages de points » pour ces trois catégories record, avec une droite de tendance :

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les mosquées ne font pas diminuer les crimes et délits, et en particulier les plus violents d’entre eux !  Alors que l’on nous serine qu’elles apportent tous les bienfaits d’une « religion d’amour, de tolérance et de paix ».

Djamila GERARD

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.