Il y aurait 815.000 Algériens vivant en France…

Publié le 20 avril 2014 - par - 1 967 vues
Traduire la page en :

Bouteflika vient d’être élu pour accomplir un quatrième mandat à la tête de l’Etat algérien.

L’événement pourrait ici ne pas donner lieu au moindre commentaire, sauf à répéter ce qui est une évidence: l’Algérie est un pays riche dont la richesse est confisquée par une caste étroite qui laisse les Algériens dans une précarité quotidienne et un avenir peu réjouissant…

C’est vrai aussi que ces mêmes Algériens semblent s’en satisfaire…quand ils ne fichent pas le camp!

Car ce qu’a mis en lumière cette élection, c’est qu’il y a en France, dit-on, 815 000 Algériens recensés, sans compter sans doute les “illégaux” et ceux qui ont négligé de se faire reconnaître… (1)

Cet ensemble de résidents était donc amené à voter pour la présidence d’un Etat étranger , une partie d’entre eux relevant de la double nationalité, cette ineptie injuste qui donne à un individu le droit de voter et dans le pays où il réside du fait de sa “nationalité française” et dans celui d’où lui ou ses ascendants viennent, pays où il ne fait que passer ses vacances, mais où il aurait ses racines et son identité (Tiens, il y en a à qui on reconnaît le droit d’avoir des racines et une identité !!!)

Mais, outre le fait que l’on a vu dans les rues des villes françaises concernées fleurir les aspects le plus visibles de la propagande politique algérienne sans pour autant susciter l’enthousiasme (2) , la présence de ce petit million d’algériens sur notre sol m’a plongé dans un abîme de perplexité…

Car il me semble que la France compte plus de 3 000 000 de demandeurs d’emplois, et autant d’emplois précaires…

Il m’apparaît que se loger y est difficile, le logement social étant insuffisant et, de ce fait, le marché privé demandant des loyers excessifs…

Il ne m’a pas échappé que les budgets sociaux sont en déficit profond, au point que le gouvernement sabre dans les services publics et dans les dépenses de santé, restreignant le champ des soins pris en charge par la Sécu (pour les “Français de souche”, surtout!) …

Il est évident à lire les rapports officiels que l’assistanat social, qui grève la dépense publique, est largement perçu par les populations de récente implantation…

Il ressort de toutes les études en ce domaine que l’ Ecole ne peut remplir sa mission d’enseignement aussi  parce que la population scolaire immigrée est un frein important… population immigrée trop souvent ne parlant pas “français” …

Il découle des statistiques officielles que la part des étrangers dans la délinquance excède la part que leur proportion réelle “autoriserait” …

Et j’ apprends chaque jour,  à longueur d’antennes télévisuelles et  d’articles de presse, que la France est un pays “raciste” et que la religion musulmane y est mal vue, les concernés eux-mêmes, venant d’Algérie ou d’ailleurs, serinant cette antienne…

Ce qui fait que je me pose cette question lancinante:

ces 815 000 Algériens, ils font quoi, en France?

Empédoclatès

1 – http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/17/01003-20140417ARTFIG00162-presidentielle-algerienne-un-vote-sans-enthousiasme-a-saint-denis.php

2 –http://www.lepoint.fr/afrique/actualites/presidentielle-les-algeriens-de-france-boudent-les-urnes-17-04-2014-1813936_2031.php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi