1

Ile de Kos : 10.000 clandestins agressent les policiers et brûlent les drapeaux grecs

Cher Cyrano,
J’aurais bien aimé avoir eu tort l’an dernier lors de mon analyse développée dans quelques articles sur Riposte Laïque ayant soulevé quelques commentaires railleurs que l’on peut aisément retrouver sur la toile. Le problème dans ce monde est que les cuistres étalent leur demi-culture pour se faire un public et que ceux qui tentent d’éclairer leurs congénères par leurs analyses et déductions, produits d’un réel savoir, sont méprisés parce qu’ils approchent trop de la vérité. A Socrate on fit boire la cigüe et 2500 ans plus tard, il est encensé et considéré par tous comme le père de la philosophie…
http://ripostelaique.com/la-victoire-de-syriza-entrainera-lislamisation-de-la-grece-pays-ou-leurope-a-vu-le-jour.html
http://ripostelaique.com/syriza-operation-portes-ouvertes-immigration-islam-sur-terre-et-sur-mer.html
Un policier de Kos décrit la situation sur l’île : « le centre-ville ressemble à Kaboul. La police est livrée à elle-même et aux 10 000 clandestins qui décrochent les drapeaux grecs, les brûlent, lancent sur les voitures et passants toutes sortes de projectiles, insultent et agressent tous les représentants de l’ordre. Tout est de la faute de la police pour eux et pour le gouvernement. Pour les médias, ce sont les policiers qui attaquent les clandestins : nous sommes les méchants et ils sont les victimes. »
GreceSLB1
Par contre, pour les médias grecs à la solde du gouvernement SYRIZA, la version est totalement différente : voici les images que je recueille ce matin sur http://www.newsit.gr , le principal site grec d’informations en ligne titrant : « Kos : le drame des réfugiés à travers d’émouvantes images »… Et on nous montre ceci :
GreceSLB2Ils viennent du Pakistan, Turkménistan, Kirghizistan, d’Afghanistan, de Somalie. Ce ne sont pas des réfugiés mais des clandestins venus « islamiser l’Europe », a reconnu un député de SYRIZA désormais dissident comme quelques 120 autres.
GreceSLB3 GreceSLB4
Vidéo, Kos :

https://youtu.be/nlBF83iUGQ4
Ici, galerie de photos :
http://stoxasmos-politikh.blogspot.gr/2015/08/y-2-video.html#.VcqBrWlobG4.Facebook
Plus de 60 000 clandestins sont passés par les îles grecques en juillet : Kos, mais aussi Samos où la population des clandestins dépasse d’une fois et demi la population autochtone. Egalement Kalimnos où a éclaté une révolte des clandestins exigeant des plateaux repas et la climatisation !
Le parti SYRIZA est en pleine déroute. De nombreux députés se sentant trahis après la victoire du NON au référendum qui, je le rappelle avait recueilli près de 62 %, ont claqué la porte. Ils sont en train de fonder un nouveau parti pour les élections qui se dérouleront en septembre mais… qu’on ne se leurre pas : SYRIZA, c’est le nouvel ordre mondial, la dépravation des mœurs, le politiquement correct, le multiculturalisme, le mariage pour tous, etc.
La seule formation politique défiant le politiquement correct et exigeant que l’on mette en pratique la loi prévue pour ce genre de situation est l’Aube dorée : que l’on renvoie sur le champ tous les immigrés dans leurs pays d’origine. L’Aube dorée n’est pas ce que les médias français à la solde des politiques veulent nous faire croire : c’est la formation où l’on trouve le plus de scientifiques et d’intellectuels. J’y ai de nombreux amis astrophysiciens, éditeurs, auteurs, linguistes, etc. Elle comporte aussi des généraux de réserve qui, d’après des bruits de couloirs, prépareraient une solution alternative…. C’est tout le mal qu’on peut souhaiter aux Grecs !
Athènes, 12 août 2015
Simone Le Baron