1

Ils armeront les banlieues contre les GJ pour défendre leur République

Marlène Chiappa et François de Rugy aux ordres de Macron ont essayé de piéger un Gilet jaune sur un plateau de télévision. La secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes a dénoncé son appel à « rentrer dans l’Élysée » pour l’Acte 4 du mouvement de révolte des Français.

François de Rugy et Marlène Schiappa l’ont accusé de vouloir « renverser le régime » et s’attaquer à la République : https://www.bfmtv.com/societe/marlene-schiappa-accuse-le-gilet-jaune-eric-drouet-de-vouloir-attaquer-la-republique-1582525.html

À travers la manœuvre grossière, entendez : nous, les chantres de la démocratie, nous aurons raison de faire donner la troupe contre le peuple.

Mais la vérité, c’est que le peuple français, celui qui travaille, est à bout. À bout de courber l’échine pour survivre. À bout de payer pour une caste de nantis en accointance avec des politicards véreux qui ambitionnent d’éclater la famille et la nation pour faire des individus décervelés, nomades et consommateurs idiots d’un marché mondial. À bout de payer pour une immigration oisive destinée à le remplacer : https://ripostelaique.com/classes-moyennes-vous-allez-crever-et-richard-roudier-vous-explique-pourquoi.html

Alors quel meilleur alibi que l’atteinte à la sûreté de l’État et de ses parasites, qui ont détourné les valeurs de la vraie démocratie, pour lâcher ses chiens sur les Gilets jaunes, nouvelle forme d’expression de la population qui confine au populisme tant honni. Ils crèvent de peur à l’Élysée et au Parlement, ceux qui rackettent le peuple et ceux qui voudraient bien tirer les marrons du feu pour s’accaparer les premières victoires des Gilets jaunes.

Parmi ces sinistres, le plus sinistre d’entre tous, le fonctionnaire de la révolution, Jean-Luc Mélenchon, le bouffon de Macron. Celui qui a pu, sans se retrouver illico en garde-à-vue, plaquer un représentant de la loi contre une porte. C’est dire son niveau de collaboration avec le pouvoir actuel : https://ripostelaique.com/la-colere-de-melenchon-cacherait-elle-sa-peur.html

Mais l’imposteur plein aux as qui dupe les pauvres a de l’abattage, il vient de coordonner une motion de censure avec ses complices socialistes et communistes, comme ça, juste pour le fun et pour attraper le gogo : http://www.leparisien.fr/politique/gilets-jaunes-socialistes-insoumis-et-communistes-vont-deposer-une-motion-de-censure-06-12-2018-7962102.php

« Ils armeront les banlieues pour défendre les valeurs de la République » voyez et écoutez,  c’est à la 45’ 40

L’identité française, par Roger Holeindre

https://www.youtube.com/watch?v=QAdX9-QRtTI 

Roger Holeindre : Notre patrie est aux mains de voyous

https://www.youtube.com/watch?v=7bJJDkElsrM

France, 80 ans de mensonges !

https://www.youtube.com/watch?v=2CCkR333_yk

Dans la cacophonie de tentatives de récupération du mouvement des Gilets jaunes, les partis traditionnels usés jusqu’à la corde ont été au pouvoir et ont œuvré au désastre. Pire, le seul grand parti qui pouvait prétendre aux responsabilités suprêmes, le Front National, a été victime de l’inconstance et l’incurie de sa candidate, Marine Le Pen et de son premier cercle. Pour autant, il reste l’espoir que le Rassemblement National qui lui a succédé se trouve de nouveaux chefs de file : il ne manque pas de gens compétents dans ses rangs.

Mieux encore, mais malheureusement moins visible pour l’instant dans le panorama politique, le Parti de la France ne cesse de s’étoffer. Et surtout d’affiner ses perspectives par une analyse pointue des événements, à commencer par la révolte des Gilets jaunes. Son président Carl Lang, cadre émérite du FN historique vient ainsi de livrer les dernières idées force de son parti.

Gilets jaunes, maintenant et après

Carl Lang s’est exprimé :

« Nous savions depuis la manifestation du 24 novembre que Castaner était un menteur, un manipulateur et un diffamateur public. Nous savons maintenant que c’est un incapable, provocateur, irresponsable et dangereux pour le peuple français.

L’article 2 de constitution indique que le principe de la république est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Avec Macron, c’est le gouvernement de la caste mondialiste, par la caste mondialiste et contre le peuple. C’est l’État contre le peuple et la nation. »

  • Le budget 2019 consacré à l’immigration est en hausse lui aussi
  •  
  • « avec un total de 4,5 milliards d’euros. Encore ne s’agit-il là que des dépenses « directes » que l’État s’apprête à engager et n’englobe pas le coût réel de l’immigration non comptabilisé 
  • comme tel dans le budget (logements sociaux, éducation nationale, allocations familiales, dégradations, insécurité, politique pénale etc.), coût estimé à plusieurs dizaines de milliards par an.
  • L’Assemblée nationale a, par ailleurs, par adoption d’un amendement gouvernemental dans le cadre du budget de la sécurité sociale, voté une extension de la prise en charge des frais de 
  • santé des immigrés maghrébins ayant travaillé en France avant de rentrer dans leur pays d’origine afin de pouvoir « étendre la prise en charge des frais de santé des pensionnés résidant à 
  • l’étranger et ayant travaillé plus de quinze ans en France lorsqu’ils sont soignés lors de leur séjour temporaire en France ». « Dans ce cas, la France prendra en charge unilatéralement les soins 
  • de santé de ces personnes. Cet amendement permet également de rétablir la prise en charge des enfants mineurs de ces pensionnés ».

La France de Macron plus encore que celle de ses prédécesseurs est généreuse avec l’argent de ses enfants. Mais pas pour son peuple, bien sûr. Pour les autres ! » https://www.parti-de-la-france.fr/?utm_campaign=Test&utm_term=&utm_medium=email&utm_source=directmailmac

Émission spéciale « Gilets jaunes » avec Carl Lang, président du PdF

https://youtu.be/Squ3PPDzQYo

Jacques CHASSAING