Ils bavent sur le RN, mais le fascisme et le nazisme venaient de la gauche !

Publié le 12 mars 2018 - par - 64 commentaires - 1 441 vues
Share

Il est bon de rappeler les bases de certains partis politiques d’autrefois. Face à la déferlante sur le nouveau nom de « Rassemblement National » plutôt que Front National, nos élites journalistiques font des comparaisons hasardeuses qui démontrent leur mauvaise foi au minimum, ou leur inculture historique.

Prenons les réactions sur le mot rassemblement qui trouble les bonnes âmes. Ce n’est en effet pas la première fois que ce qualificatif est utilisé. Là-dessus, Marine Le Pen n’a pas inventé l’eau tiède. Ce mot fut utilisé par d’autres et je citerai pour commencer le « Rassemblement Pour la République » (RPR) de Jacques Chirac, ce prétendu homme de droite qui n’était qu’un Radical-Socialiste digne de ces pairs d’avant-guerre. La girouette politique dont Marie France Garaud disait « « J’ai cru qu’il était de l’acier dont on faisait les meilleurs canons. Il n’était que de la faïence dont on fait les bidets  ! » » Personne à l’époque n’a fait de commentaire sur le mot rassemblement !

L’idée en fait, est d’interdire la mutation du Front en Rassemblement. De passer l’opprobre de l’un à l’autre, de salir le Rassemblement national par une imagerie datant de la collaboration.

Le Rassemblement National Populaire a existé. C’était un parti socialiste, internationaliste et en faveur d’une Europe fédérale. Il a été fondé par le socialiste Marcel Déat. Jean Messiha le dit très justement : les idées portées par Déat étaient plus proches de celles de Mélenchon et de Macron que de Marine Le Pen. Il y a un autre rassemblement célèbre, le Parti Populaire Français (PPF) de Jacques Doriot, ancien responsable communiste de haut niveau, qui créa le seul parti fasciste français.

Parce que le passage au fascisme est plus naturel venant de la gauche que de la droite. La droite française n’a jamais été pour la colonisation, la gauche l’était ! La droite Française n’a jamais été fondamentalement raciste, la gauche oui, en affirmant l’idée de la supériorité de notre civilisation par rapport aux Africains qui eux, étaient inférieurs. La droite n’a jamais été fasciste, la gauche le fut en plus d’avoir été lâche au moment du Front Populaire.

Il est bon de rappeler que c’est Benito Mussolini, ancien socialiste, ancien directeur du journal « l’Aventi » et qui fut exclu du parti socialiste malgré les demandes répétées de Lénine de ne pas le faire. Mussolini pensait, contrairement à Lénine et Trotski, que le socialisme devait être national d’abord. Il ne croyait plus à l’international socialisme de ses anciens maîtres.

Les dictateurs socialistes du 20e siècle

Le fascisme est un socialisme national. Mussolini reçut en 1923, un télégramme de félicitations par un autrichien nommé Adolf Hitler qui avait loupé son coup d’état et se retrouvait en prison. Ce qui lui permit d’écrire Mein Kampf qui reste un best-seller dans les pays arabes !

Hitler, cet autre socialiste, avait investi le NSDAP, (Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands) Tout y est dans l’intitulé ! Il se voulait socialiste et nationaliste.

Extrait d’une déclaration d’Hitler.

Depuis 1945, on nous bassine avec l’idée que l’extrême-droite, c’est le fascisme et le nazisme. C’est une entourloupe gigantesque qui devait faire oublier les responsabilités des dirigeants radicaux-socialistes de l’époque, et la collaboration des communistes jusqu’en juin 1941. Le maréchal Pétain était le chef de l’Etat français. Son principal collaborateur était Laval, un radical-socialiste ! C’est un parlement du Front Populaire qui vota les pleins pouvoirs au Maréchal ! C’est un gouvernement radical-socialiste dans son ensemble, qui géra la France sous l’occupation.

Ce fut une faute grave du général De Gaulle, qui donna le pouvoir administratif aux communistes en 1945/46. Avait-il le choix ? Il a démissionné par la suite. Je ne juge pas car la situation était complexe, les Boys américains occupaient en quelque sorte la France, les soviétiques étaient en Allemagne ! Il n’en reste pas moins que l’histoire de l’occupation, de la collaboration, fut réécrit par les communistes qui avaient noyauté l’appareil administratif. Ils se donnèrent le beau rôle alors même qu’ils avaient sabordé des usines d’armements avant guerre, et collaboré avec les nazis jusqu’en juin 1941, sur ordre de Staline.

Que dire de cette affiche alors ! Elle ne suscite aucun commentaire de nos bien-pensants.

Macron reprend le message des socialo-nazis.

Le jeu malsain qui est joué sur ce mot de « rassemblement » est politicien. Des petits pieds médiatico-politiques à la sauce Bourdin et Cohen s’amusent. Au fond, ils sont assez minables

Il y a aussi les déçus de la marque « Front National » le plus souvent. Ils sont de la droite nationale tendance Jean Marie Le Pen. Ces nostalgiques d’un parti de contestation refusent de grandir et de s’imaginer au pouvoir. Parce que le pouvoir, c’est la réalité, c’est l’action, c’est faire des choix, c’est surtout abandonner ses illusions.

C’est tellement plus facile de contester, de râler, de gueuler, et après un match de foot, une bonne bière, d’aller se coucher en râlant sur les salauds qui nous gouvernent. Ils sont une multitude de petits partis qui jamais n’accéderont au pouvoir ! Sauf s’ils arrivent à s’unir, à se rassembler justement.

Nous en arrivons au sens même du rassemblement. Si celui-ci consiste à exiger, à vouloir tout diriger, à obtenir la soumission des autres partis de la droite nationale, alors il n’y aura pas de rassemblement.

Le SIEL de Karim Ouchick a vécu cette expérience ! Il est un parti de droite nationale, attaché aux racines chrétiennes, aux valeurs de justice, de fraternité, de souveraineté pleine et entière, aux arts, aux lettres, à son histoire de Clovis à la cinquième république. Il a été obligé de quitter son partenariat avec le Front national qui n’en voulait que pour l’image, la galerie, et qui comptait bien le jeter comme un kleenex après les législatives de 2017.

Le PPF de Carl Lang a un lourd passif avec Marine Le Pen. Voudra-t-il faire un bout de chemin avec elle ? Rien n’est moins sûr !

Le DLF de Nicolas Dupont Aignan acceptera-t-il de nouveau, une action commune, et sur quelle base ?

Il y a les « Identitaires » aussi. Très jeunes et qui ont une méfiance envers le jacobinisme. Très actifs contre l’islam, accepteront-ils de trouver un terrain d’entente ?

Les Républicains de Laurent Wauquiez accepteront-ils de travailler avec Marine Le Pen ?

Tous savent désormais, qu’après la tornade Macron, ils sont condamnés à chercher une sorte d’union, une plate-forme commune, une entente ! Les élections italiennes ont constitué une démonstration grandeur nature : ni la droite traditionnelle ni la droite patriote ne peuvent accéder seules au pouvoir. Thierry Mariani, ancien ministre de Sarkozy envisage d’ouvrir le dialogue avec le FN. On verra la suite des événements.

Et puis, il y a les autres, la multitude de petits partis de droite nationale qui souvent, ne représentent pas grand-chose ! Il y a des nostalgiques de Pétain, il y a des nazillons racistes, antisémites, qui n’ont toujours pas compris que l’islam est bien plus dangereux qu’Israël. Quelques souffreteux du bulbe qui trouvent des ponts et des ententes, par haine des juifs, avec des pro-palestiniens, etc.

A mon humble avis, il faut proposer à tous, une recherche sur nos positions réciproques, et avancer doucement mais sûrement vers un accord d’ensemble, une sorte de programme commun de la droite nationale. Dans le désordre quelques pistes : la liberté d’expression, revenir sur les lois mémorielles, l’immigration, l’islamisation, la sécurité, l’identité, les frontières, le soutien à des pays qui luttent contre le terrorisme, couper les pompes sociales aspirantes, le rapatriement des déboutés, revoir le regroupement familial, la santé, les retraites, la formation, les programmes scolaires, etc. Nous avons plein de chantiers à promouvoir.

Qui acceptera de les ouvrir en étant tous, sur un pied d’égalité. Pas de domination des uns sur les autres. Il faudra des trésors de diplomatie et faire germer la confiance.

Si nous ne faisons pas cela, c’est un boulevard pour les mondialistes, les tenants d’une Europe fédérale.

Gérard Brazon (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
NOEL

Je pense que l’obstacle au rassemblement des droites s’appelle MLP , voir le nom Le Pen .

dufaitrez

Vous oubliez, Hélas, Le R.P.F ! (Rassemblement du Peuple Français) au sortir de la Guerre ! Il fut le seul « Rassemblement » au sens strict !
Les autres ne furent qu’habillages au service d’ambitions partisanes.
Tous les Partis, sur l’échiquier, veulent « Rassembler » ! Ils se … Ressemblent !
Je déteste Philippot, mais j’aime « Patriotes » !

PLATIPUS

Philippot a besoin de se faire les dents sur le FN pour exister, ça en devient écoeurant. Les médias en sont ravis et oblitèrent Dupont Aignan qui oeuvre pour un programme commun, Et comme l’a dit fort justement Ultra-lucide: » je préfère un automobiliste sur une route à 8O km/h qu’un conducteur sur une autoroute à grande vitesse, sans contrôle, qui nous envoie dans le mur. ». parole mal rapportée ( excuse/ voir édito sur Marine-Marion-Guillemain?),

PLATIPUS

Reprise « Je préfère une route nationale, même limitée à 80, à une autoroute européiste qui nous mène au désastre, à fond les manettes » ref Guillemain 11/03/18 le FN c’était l’opposition, le RN sera un parti de gvt. .

Job

Gérard , la vraie phrase de MF Garaud est celle çi :  » Je croyais que Chirac était du marbre dont on fait les statues. En réalité il est de la faïence dont on fait les bidets  » . Ce qui n’enlève rien à la pertinence du jugement sur le lascar ; c’est ce que l’on appelle une formule lapidaire !

Grenier

Peut-être que Marine LP devrait passer le relais à Louis Aliot , ou à Bernard Mont, ils ont des bonnes tronches sont rassurants et rester 2 ème, elle ferait un très bon ministre de l’intérieur !

patphil

parmi les amalgames, on a jamais entendu le « front » confondu avec le front populaire!
quant à wauquiez il ne devra le salut de la France que si ils s’allie avec la droite moins molle que les LR pour bouter hors du pouvoir les bobos mondialistes et redonner des emplois aux français, stopper l’immigration, réprimer les islamistes assassins etc.

Goseim

J’admire ta persévérance Gérard après toutes les rebuffades que tu as encaissées. J’ai suivi attentivement ce « congrès », ressenti de la sympathie pour certains (Jean Messiha entre autres )…mais crois moi, ce rassemblement ne se fera pas. Pour cela il aurait fallu que Marine se retire. Le nom même de LE PEN donne des boutons à au moins 51 % des Français et les électeurs qui ont suivi Marine ne la suivront plus ! Enfin, les dernières élections ont confirmé la nocivité des partis politiques qui sont à présent incompatibles avec la défense du citoyen. Leur règle de conduite se résume par la formule:  » qui n’est pas avec nous est… lire la suite

Garric

Pour revenir à l’essentiel et laisser aux hyènes et aux chacals de l’info ( tel ce ‘chroniqueur’ aux épaules étroites et la gueule fatiguée du traître prêt à vendre toute sa famille pour un plat de lentilles, grand pourfendeur du Fn comme il se doit de l’émission C dans l’air, ‘talk show’ présenté depuis un ‘loft’ nous dit on, ce monsieur, censé faire le tour de l’actualité, qui affirmait hier que l’appellation ‘rassemblement national ‘ avait été empruntée à un parti collaborationniste ( sic), ces écumes de bave mises à part, on peut de demander en quoi consiste exactement cette ‘refondation’ lorsqu on constate par exemple que les prérogatives de… lire la suite

JILL

Comme la collaboration vint aussi essentiellement de la gauche;le maire d’Aubervilliers en tête : Pierre Laval .

Victoire de Tourtour

JILL
C’est pourquoi il est souvent « oublié » pudiquement.Or c’était lui qui gouvernait réellement , et qui traitait le vieux maréchal (84 ans) de « garniture de cheminée ».

JILL

Oui,le Maréchal n’avait que quelques heures de lucidité par jour .Il a eu bon dos .Qu’était il allé faire dans cette galère ? Si il s’était retiré chez lui ,il aurait aujourd’hui son nom dans les rues,avenues,places de nos villes et villages ;comme quoi les destins …

André Léo

Diviser plus pour gagner plus ! La multiplication des micropartis, -plusieurs centaines-, permet à des chefs de groupuscules de gagner de l’argent sur le dos du contribuable. L’état paie au nombre de voix obtenues. Le R.N qui doit remplacer le F.N a un adversaire: un R.N bis « marque déposée » par un inconnu de droite et concurrent de MLP. Un I.K en est le bénéficiaire et il est aussi le chef d’un autre microparti, le RPF, Rassemblement du Peuple Français, utilisé par de Gaulle après la Libération et dont il a repris l’usage. La politique ce peut être le Rassemblement National, ce que l’on souhaite avec M.LePen et tous… lire la suite

Hector

Vous avez beau jeu. La gauche c’est le progrès, le progrès social et la justice, la droite le conservatisme, le capitalisme et l’injustice sociale. Ils n’ont pas été nombreux à rejoindre De Gaulle, il a fallu attendre que la gauche Française avec les Communistes rejoignent Londres en 41 pour que la résistance puisse s’organiser vraiment. Vous pourriez rendre hommage à leur courage plutôt que de ne voir que des alliés du pacte Germano Soviétique.

Gerard Brazon

Le Gaullisme est une Droite sociale, un pouvoir personnel, une volonté de donner la parole au Peuple, une acceptation des sa volonté. Il n’y a plus de vrai Gaulliste… La gauche Francaise fut collabo. Elle a passé ses responsabilités à un parti né en 1972. JMLP eut le tort d’accepter et d’alimenter cette contre vérité par ses propos. Il est temps de dire que la vérité officielle est un mensonge, que les Francais étaient Petainiste en majorité, que Doriot était un dirigeant du Parti communiste avant guerre, que le PC a collaboré avec l’ennemi et n’aurait pas bougé si Hitler l’avait pas envahi l’Empire soviétique. La résistance ? Elle a… lire la suite

Conophobique

Vous êtes en plein délire et façonnez l’histoire selon votre seul prisme. Bien-sûr certaines de ces réalités existent mais ne sont pas si simples que vous le dites. Viviez-vous dans ces années-là pour dire comment vous vous seriez comporté vous-même? Les pensées d’aujourd’hui sont une chose, celles d’hier une autre. Vos méchants et les gentils, avaient sans-doute de réelles raisons pour agir comme ils l’ont fait. Ils ont eu tort, mais le savaient-ils alors? Pourquoi revenir incessamment sur tout çà? Une certaine nostalgie de ne l’avoir vécu?De l’intérêt pour la période nazie? Le fascisme vous attire?

André Léo

Hector, Les cocos ont constitué le « parti des fusillés ». L’ignoble contestation de la gauche bobo lorsque Sarko a demandé la lecture de la lettre de G.Moquet, fusillé à 18 ans, « modère » ce que vous dites.
Les cocos étaient anti-nazis et les péhesse sont restés collabos.
Pendant que les cocos se faisaient tuer – j’en puis parler, mon père en était- le chef Thorez avait déserté en URSS.
Degaulle a utilisé cette monnaie d’échange: pas de conseil de guerre contre Thorez en échange du désarmementdes milices patriotiques ( les FTP qui avaient gardé leurs armes).
Les Ministres cocos: Croizat, Timbault… ont été remarquables!.. Mais c’était avant Mitterrand, qui les a « grillés ».

JILL

Guy Mocquet ne fût jamais résistant …arrêté en 1940 pour apologie du pacte germano-soviétique …Le  » parti des 75 000 fusillés  » ;une imposture comme Marchais qui se prétendait déporté du travail;alors qu’il fût travailleur volontaire en Allemagne .

André Léo

Alors les hitlériens pétainistes ont donc eu raison de le fusiller à Chateaubriand, selon vous, avec 40 autres Résistants, TOUS communistes?
Bel effort de dénigrement de la Résistance! Mais l’Histoire a déjà jugé cette période et vos efforts méritoires pour salir la mémoire des Résistants, fussent-ils communistes, ne vous honorent pas.

André Léo

Pour ceux des lecteurs qui ignoreraient ce que fut le pacte germano soviétique:
L’agression hitlérienne contre l’URSS étant inévitable, Staline avait conclu le dit pacte pour donner à l’armée rouge le temps de se préparer. 2 ans! L’application du plan Barbarossa avec l’invasion de l’URSS en 40 lui a donné raison.
Si Guy Mocquet, Résistant de 18 ans avait « fait l’apologie » du pacte germano-soviétique, c’est une médaille qu’il aurait dû recevoir et pas 12 balles de mauser dans le cœur!

JILL

Vous inversez l’histoire ;c’est Von Ribbentropp qui roula Staline dans la farine afin d’être tranquille à l’est pour concentrer tout le potentiel de l’armée allemande à l’ouest …ce qui fût fait .
L’nvasion de l’URSS,c’est en juin 1941,pas en 1940 .
Guy Mocquet n’avait pas 18 ans,mais 16 ;il fût fusillé comme otage,et non pour ce qu’il avait fait ou pas fait .

Conophobique

Ce site dont vous êtes je pense un des contributeurs, devient un repaire de révisionnistes. Vous devriez venir faire plus souvent des commentaires car vous remettez les pendules à l’heure avec brio. Chapeau Monsieur André Léo!!!!!!!!!!!! Et merci! Je ne suis pas Communiste, mais les valeureux résistants ne méritent pas que l’on salisse leur mémoire.

André Léo

Conophobique… j’en suis un autre! Encore qu’il faudrait définir les limites de la c……e, et ça s’avère compliqué, entre bobards, croyances,légendes devenues mensonges rabâchés.
La vérité historique existe au delà de ces « fake niews » qui seront bientôt triées et choisies par l’exécutif et SA justice de caste.
Bonne journée à vous.

Victoire de Tourtour

C’est Staline qui a raconté ça pour se dédouaner;il n’avait rien vu venir, il n’avait rien compris – et en plus, il aidait Hitler à s’armer !- Des purges sanglantes avaient affaibli son état-major .Restaient Joukov et quelques autres (très peu), et surtout le peuple russe qui s’et défendu avec un courage extraordinaire .

Victoire de Tourtour

Pardon: « qui s’est défendu ».

Gerard Brazon

Le parti des fusillés? Beaucoup qu’ils l’ont annoncé. Sans compter les reglements de compter entre eux. Peu de communisre ont rejoint De Faulle à Londres. Et c’est par une exécution dans le dos, que lache Fabien, enclencha les exécutions massives dont fur victime Mocquet. Ainsi donc, il est mort du fait d’un assassinat communiste. Il fallait frapper les esprits français et qu’importe le prix. Les nazis sont tombés dans le piège…

André Léo

L’histoire est plus compliquée que çà!
Le parti communiste avait été interdit en 39 et ses députés invlidés. En 40, les cocos n’ont pas voté les pleins pouvoirs à Pétain, ils n’avaient plus d’élus. Ce sont les SFIO qui ont voté majoritairement pour la collaboration.
Dans le sud de l’ÏDF, les premiers corps-francs avec à leur tête des cocos, ont pris les armes puis les maquis.
Peu sont allés se réfugier à Londres, en effet. Ils se sont battus sur place.
Le PCF d’alors méritait son « F » comme Français. Ce n’est plus le cas depuis les années 70-80.

JILL

Les cocos se sont battus sur place ;ah oui ,en quelle année ?
Les Leclerc,Remy,Estienne d’Orves,Moulin,Brossolette …entre autres étaient réfugiés à Londres ?
Le 1° juillet 1940,L’Humanité appelait les ouvriers parisiens à sympathiser avec les soldats allemands .

JILL

Le  » parti des 75 000 fusillés  » pour être précis,alors qu’il y eût environ
40 000 fusillés en France,et pas tous communistes,loin s’en faut .
La légende perdura pendant 40 ans,allez savoir pourquoi .Tant que le PCF avait un réel poids politique,ce fût le black out .

JILL

Non les fusillés de Chateaubriand furent la conséquence de l’éxécution d’un officier supérieur allemand à Nantes .Fabien tira dans le dos d’un jeune aspirant sur un quai de métro ;représailles aussi,mais au Mont
Valérien,autant que je m’en souvienne .

JILL

La gauche le progrès …comme dans les années 30 ou le fameux progrès pacifiste aboutit à mai 1940 . Quant à la résistance communiste,parfois courageuse mais mal commandée par des chefs auto-proclamés incapables ;elle aboutit à de terribles représailles sans engendrer de résultats probants sur le plan militaires …Les anciens de Tulle se souviennent de la résistance communiste … Un petit mot sur Rol-Tanguy,colonel auto-proclamé lui aussi …en déclenchant prématurément l’insurrection à Paris sans en avoir les moyens ;il prit le risque de mettre la capitale à feu et à sang ;ce qui serait arrivé si le Gross Paris avait été commandé par un général SS qui aurait éxécuté les… lire la suite

JILL

Les quelques authentiques grands résistants communistes,comme Guigoin,Tillon,Lecoeur furent vite virés du PCF;ils faisaient de l’ombre au déserteur Thorez.

Garric

Lez communistes ont demandé l’autorisation de reparution de l’Humanité dès juillet 40. Relisez ‘l’étrange défaite ‘ de Marc Bloch, vous verrez que pendant la période qui a précédé l’offeneive allemande, les communistes ont mené des actions de sabotage dans les usines d armement, qu ils faisaient tout pour ralentir les cadences et le travail des ouvriers qui venaient d’y être affectés pour renforcer les effectifs, que le parti communiste a ouvertement appelé à la désertion en donnant l’exemple ( Maurice Thorez). Les profs d’histoire communistes et les éditeurs de manuels d’histoire ont jeté un voile pudique sur ces faits peu glorieux qui n’en ont pas moins existé.

JILL

C’est exact,les communistes se .sont toujours comportés en ennemis de la France …à partir de juin 1941 ils se battaient surtout pour l’URSS dans la perspective de s’installer au pouvoir la guerre terminée .Ils sabotèrent les armes destinées aux soldats d’Indochine ;et cautionnèrent l’aide aux FLN,y compris par
attentats ;sans oublier les ordures porteuses de valises .

Colonel de Guerlasse

Aux dernière nouvelles (non vérifié par mes soins), celui qui avait déposé le slogan « Rassemblement National », un certain Frédéric Bigrat, aurait… revendu son titre de propriété à la camarade Marine. De toutes façon ce groupuscule avait usurpé la flamme du FN en la mélangeant à une croix de Lorraine, ils étaient donc cuits juridiquement.

Yves ESSYLU

J’ai apprécié votre honnêteté sur de Gaulle et les marxistes en 45, selon les anciens de ma famille qui ont vécu cette période notamment au Vercors , Il s’agit d’un remerciement de de Gaulle à Staline pour son soutien face aux alliés, quoiqu’il en soit il y a lâ la cause du formatage hallucinant des esprits au politiquement correct
Quant à L’appellation RN, elle a été utilisée par le FN en 86 , ce dernier semble l’avoir laissé tomber dans le domaine public puisque l’INPI l’a accordée à KUREK (RPF) au début des années 2000, donc sauf à racheter les droits le FN ne peut pas s’appeler RN

Gerard Brazon

Ces droits ont été rachetés en fevrier 2018. Ce qui veut dire que MLP se fout de la décision de ses adhérents. De même qu’elle s’est arrangé pour être seule à se faire élire Presidente du Parti.

André Léo

Gérard B , si c’est vrai, alors M Lepen aurait dû dire qu’elle avait racheté les droits à Igor Kurek, cela aurait évité la polémique « d’amateurisme » organisée contre elle par les médias.
Par ailleurs, personne n’a osé être candidat-te contre elle , alors que l’immense majorité des adhérents FN veulent qu’elle laisse la place. Est-ce une tactique pour créer le vide qui « appellera » irrésistiblement M. Maréchal?

Gerard Brazon

Cela me gêne profondément que vous utilisiez l’écriture inclusive.
L’information sur l’appartenance du nom a été donnée. Rachetée en fevrier 2018. Ce qui m’ennuie surtout, c’est n’a pas avoir attendu la décision des militants pour racheter le nom. Tout simplement parce qu’elle sait que de toutes les facons, leur avis n’a pas d’importance. Elle reste maître du jeu.
Je me souviens qu’au congrès de Marseille, noud n’avons pas pu connaître notre classement lors des élections au Conseil. Les 120 noms nous ont été balancés sans que nous ayons eu un droit de regard. C’est la démocratie en interne au FN. Pas mieux que l’UMP.

André Léo

Gérard B. Je n’ai jamais utilisé l’écriture communautariste des ultra féministes. Que vous ayez eu cette idée me laisse mèreplexe! (je plaisante!). Quand on ne sait pas le « sexe » de l’impétrant-te pour un poste donné, on dit il ou elle, c’est du Français d’avant, pas du Schiapa! Je fais partie des 7 ou 8 millions de Français abasourdis par la machination ourdie contre F. Fillon et j’ai voté Le pen, non par adhésion, mais par protestation. Les médias de milliardaire qui ont lancé Macron sont aussi ceux qui ont tué Fillon. Du simple bon sens citoyen. Quant à dire que la démocratie FN -UMP c’est pareil, je me souviens encore… lire la suite

viallat

tous des faux culs,hier j’écoutais les commentaires ,dans l’émission « vive la république »,sur le rassemblement du FN et bachelot a dégueulée sa bile de soit disante analyste politique,je la croyais propre »mais elle pue la politicarde »qui s’en ai mis plein les poches!!!

Gerard Brazon

Une rancune personnelle peut-être. Son frère fut un haut dirigeant du FN…

hathoriti

Ouh la la ! quelle pagaille ! Y’a plein de partis aujourd’hui en France !y’a des grands, des moyens et des petits, ils se tapent tous sur la figure, persuadés qu’ils feront mieux pour le pays que le parti en place…(en ce moment, c’est pas difficile…!) Car aujourd’hui,il y a « en marche »! En marche vers quoi ? vers l’esclavage ! vers la ruine ! et l’imposteur frétille du croupion, persuadé qu’il est si beau, si intelligent que les français se laisseront mener à l’abattoir… Bref ! je n’aime pas le « rassemblement national » ras-sem-ble-ment , c’est trop long ! Front national était bien mieux : faire FRONT face à l’ennemi !… lire la suite

Gerard Brazon

Front fait guerrier, il faut peur à ces nouveaux Francais qui préféreront toujoyrs la médiation,la negociation, voire même l’abandon pour certains. C’est ainsi.. Il n’y a plus de grognards.

Martin (du Gard)

Cette anthologie du fascisme exclusivement de gauche est connue d’une minorité dont nous, ici sur les sites de réinformation. Mais comment le Peuple pourra-t-il l’apprendre ? le barrage médiatique mensonger est si épais et il dispose de tous les moyens ! Et la soif de vérité historique n’est pas la tasse de thé de « la Masse » qui ne croit que ce qui se dit à la télé et ne voit jamais rien venir. La France n’en a pas encore fini avec son cancer socialiste bien entretenu plutôt qu’éradiqué, par les politicards et les médias de quelque bord qu’ ils soient depuis la Libération. Je crains -et vois venir, gros comme… lire la suite

Iniaka

Je partage votre anlyse. Il faudra beaucoup de Mariani pour qu’un rassemblement se fasse. Tous les autres partis sont negligeables.
Marie France Garaud à vraiment dit cette phrase à propos de Chirac.?

Martin (du Gard)

« Marie France Garaud à vraiment dit cette phrase à propos de Chirac.? »

OUI, je confirme. C’est une patriote. Une vraie, pure et dure. Quand elle a réalisé qui était le vrai Chirac, elle pouvait plus le blairer.

Yves ESSYLU

L’expérience du SIEL montre que le néoFN n’était pas prêt pour un partenariat équilibré et il est donc contreproductif de fustiger l’attitude de rejet des autres dont LR car on n’attire pas en traitant ceux qui ne partagent pas toutes les idées de  » tarés cinglés racialistes civitas »

Gerard Brazon

Oui, bien sûr ! Elle ne le porte plus dans son coeur depuis son alliance avec Giscard.

Carole

Merci pour toutes ces informations. Il est intéressant et assez édifiant de voir qu’il n’y a toujours « rien de nouveau sous le soleil » et que Macron s’est contenté de choisir pour nommer son parti les premiers mots du message très clair et très précis des socialos-nazis, celui de leur affiche « L’Europe en marche contre le bolchevisme ». Un titre très kinésique, avec le mot « marche » pour donner l’idée d’action, de mouvement. Néanmoins Macron n’a pas précisé – il est resté flou sur cet objectif – vers quoi « La République en Marche » était en marche. Car c’est bien cela le plus important : vers quoi au juste la république de Macron est-elle… lire la suite

Martin (du Gard)

« En marche vers quoi ?  » C’est pourtant clair, il l’a annoncé. Pas comme sur l’affiche, mais « en marche » VERS le néo bolchévisme des mondialistes qui promeuvent un autre (ou même ?) bolchévisme totalitaire entendant bien mettre le Monde en coupe réglée, fabriquer une populace entièrement dominée, soumise à ses oukases hypercapitalistes (hé oui!). Comme en ex URSS, un capitalisme exclusivement pour une élite, pas pour le Peuple. Pour ces nantis d’aujourd’hui, leur « socialisme » n’ est rien d’autre qu’un masque, un moyen pour conditionner le peuple. Le conditionner à avaler dans la joie ( et l’ aveuglement!) leur mauvaises intentions de prédateurs esclavagistes. Le même projet hégémonique que l’islam dont… lire la suite

Ulysse

Merci M. Brazon, ces choses (que seuls les pseudo-idéologues de gauche s’obstinent à nier ou à éviter) sont enfin dites – et très bien dites !

PR1

J’ai lu que le nom « Rassemblement National » était déjà pris. Si ils ont déjà des problèmes rien que pour le nom ça promet pour la suite.

Martin (du Gard)

Le nom de  » collabos traitre à son pays » est aussi déjà pris par pas mal d’ imbéciles. Il n’ empêche que certains s’ en attribuent encore la qualité sinon la dénomination.

PR1

Mais vous pouvez rester Mr le collabo. Vous ne me derangez pas.

Brouillon

PR1+8 collabore avec qui lui ?

PR1

Mes collègues.

Brouillon

Les racailles ?

PR1

Non

Conophobique

Lol!

Yves ESSYLU

à la décharge des « juristes » du FN il faut reconnaître que la multiplication des partis ne facilite pas le choix d’un nom libre

PR1

Il est facile de consulter une base de données

Conophobique

On s’en branle du nom! Une idée nauséabonde reste une mauvaise idée, un con reste un con et vous savez de quoi je parle en ce domaine, vous qui exercez ce talent à longueur de commentaires.

PR1

Vous feriez mieux de vous taire et passer pour un con,plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute à ce sujet.