Ils boycottent la Russie, boycottons les pays musulmans et mangeons du porc !

Publié le 22 août 2014 - par - 1 613 vues
Share

Cochon2Je voudrais répondre à une personne qui fait allusion dans le courrier des lecteurs à un boycott tous azimuts il me semble sur les aliments venant du Maghreb principalement. Cela est fort justement bien pensé en ce qui concerne bien entendu les légumes et assimilés!

 

Mais cela dit, je me dois de rebondir sur cette réflexion en ajoutant que cela peut tout à fait s’avérer particulièrement efficace notamment sur le plan de la viande qui elle est incontournable et qui de surcroît vient de France et sera plus que jamais abondante du fait du boycott de la Russie sur ces produits recalés à la frontière Russe!

 

Nous sommes au courant que le bœuf est une denrée prisée par ces populations et que par voie de conséquences le sacrificateur « halal » prends sa dîme au passage… ; Soit ! ne soyons pas stériles, comportons nous donc subtilement et dès lors comme nous le savons pertinemment que les « énervé français » de ces communautés ne consomment que les parties avant (il me semble) il nous suffit donc par déduction de  ne pas acheter du bœuf, mais du porc qui est d’ailleurs fort  délicieux et qui a cet avantage de couper l’herbe aux larbins étatique collabos des énervés de la République !

 

Il n’est que de taper à la caisse qui soit véritablement décisif, le reste c’est de la messe !

Cela dit l’on peut bien entendu amplifier l’efficacité de cette mesure sur la viande en l’appliquant sur les fruits venant de là bas, il n’y a pas de gêne pour ce faire, mais l’impact sera particulièrement plus fort concernant la viande de porc ; et cela ravira les agriculteurs Bretons entre autres ! 

 

Il restera que les collabos anti-Républicains de l’Elysée feront tout pour refiler le bœuf des quartiers non consommés par « nos français énervés » notoires  aux cantines et établissements qui seront pris en otages pour écouler les stocks d’invendus. N’oublions pas que les frigos seront pleins s’ils ne le sont déjà d’ailleurs et que la structure industrielle pour gérer cette stratégie de résistance va bien emmerder tout ce monde, car il est bien plus facile de gérer les stocks de quartiers de bœuf entiers que de se voir limité à gérer les parties considérées non « pures » qui de fait ne finiront pas aux énervés d’autres espaces géographiques par le fait de l’export!!!

 

Je le répète : Un peu de courage et de rébellion pour être efficace et se faire du bien !

Le porc n’est pas onéreux et puis est tout à fait savoureux, à la poêle, en grillade, froid une fois cuit, en rôti etc. etc.

Profitons en ; Quelque part, l’embargo européen envers la Russie  impulsé par ses crétins dogmatiques nous ouvre la voie !!!

En attendant Marine !

Joël Finistère

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.