Ils interdisent l’islamophobie, ils encouragent la russophobie

Islamophobie.jpg

Le mensonge, c’est l’empire du mal, et il est érigé en mode de gouvernance par beaucoup d’États occidentaux qui n’ont rien à envier aux régimes dictatoriaux qu’ils prétendent combattre.
Les élites occidentales sont dans le déni, elles cachent la vérité à leurs peuples, elles sont dans le mensonge perpétuel.

Et pourtant, elles se drapent dans des costumes de sincérité, d’honneur, de vérité et de démocratie.
Érigé en mode de gouvernance par l’Occident qui se croit au zénith de sa puissance mais il est en réalité en pleine décadence, le mensonge lui permet de dissimuler ses faiblesses face au nouveau monde qui est en train de naître au forceps.

L’Occident obnubilé par la mondialisation mercantile n’a pas vu venir le retour des empires. Et avec la guerre qui se déroule en Ukraine, à ses portes, son déclin n’est plus une chimère mais une réalité.
L’occidentalisme triomphant, avec son hégémonie, ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.
Quand on voit le mensonge devenir la vérité, avec un grand V, on est en droit de se questionner sur cet Occident qui est incapable d’anticiper les événements, et pourtant les piliers de la politique, c’est la prospective permanente.

La russophobie est devenue quotidienne sur les plateaux des télévisions et des radios occidentales. Toute honte bue, les commentateurs qui parfois sont d’anciens généraux à la retraite dans le cas de la France, glorifient les crypto-nazis ukrainiens comme ils l’avaient fait durant les années quatre-vingt, en Afghanistan où les décapiteurs de l’islam étaient assimilés à des combattants de la liberté, par le mensonge et la désinformation.

Et à la fin de cette l’histoire, ce fut la débandade de Kaboul, et bientôt c’est le fiasco de Marioupol sur la mer d’Azov qui les attend.
Désormais, la Pravda, c’est à l’ouest.
La manipulation, c’est à l’ouest. Depuis toujours le bien se trouve à l’ouest, là où se couche le soleil. Rien de nouveau à l’ouest, à part le mensonge et la duplicité comme en islam.
Finalement, qui s’assemble, se ressemble.
De Washington en passant par Londres, Berlin et Paris, c’est le grand mensonge qui est le phare de la démocratie et les bannis d’hier (Venezuela et Iran) vont bientôt devenir les alliés de l’Occident.
Quand le pétrole et le gaz le tiennent par la barbiche, le miracle se produira en Ukraine.
Le diable d’hier, par un songe de Joseph Robinette Biden, devient aujourd’hui le sauveur de l’Amérique.

Une chose est certaine, c’est que les masques sont tombés et que l’hypocrisie de l’oligarchie occidentale n’est plus à démontrer.
Depuis 1974, le premier choc pétrolier, l’Occident chante qu’il a des idées mais il est plus de plus en plus dépendant de l’énergie fossile malgré le mensonge tant de fois ressassé que les éoliennes vont sauver la planète du réchauffement climatique.
Une fois encore, le mensonge et la manipulation sont au rendez-vous.
Il n’y a rien à attendre d’une oligarchie globalisée qui a sacrifié ses propres enfants, en faisant fi du retour de l’histoire, en enterrant le tragique par une baguette magique et qui a vendu son industrie pour quelques dividendes au fond fin de la Chine et de l’Inde.

L’Occident joue à l’apprenti sorcier et oublie que l’histoire revient toujours par la grande porte.
La guerre sera toujours présente jusqu’à l’extinction de l’espèce humaine, n’en déplaise aux moralisateurs de tous les bords, car elle fait partie de son ADN, comme la mort d’ailleurs.
La vouloir faire disparaître par le mensonge est une hérésie.
Une fois encore la guerre en Ukraine, entre deux peuples frères, montre que l’Occident est un mauvais joueur qui ignore les règles du jeu.

Jupiter, le dieu de la Terre et des cieux, attise plutôt la guerre que la paix au détriment des intérêts du peuple français, car pour lui, l’histoire est un détail dans la marche du temps. L’important, pour lui, ce sont l’émotion du moment et la peur qu’il instrumentalise, pour rester au gouvernail. La raison et la lucidité ne comptent pas, c’est du vent.
Jupiter, le va-t-en- guerre en ces heures d’apprentissage, et qui a déjà déclaré la guerre au coronavirus et qui est incapable de faire régner l’ordre et la sécurité dans son pays qui est soumis à une islamisation effrénée, se permet le luxe de donner des leçons de bonne gouvernance au monde entier, et prend la posture d’un combattant téméraire face à Poutine pour le faire reculer. C’est une blague, car ses gesticulations ne font plus peur.
En continuant de mentir et de manipuler sa population, l’Occident veut faire la guerre à la Russie jusqu’au dernier Ukrainien.

Une fois de plus, la ruse et la manipulation sont appelées en renfort face à l’avance des chars russes en Ukraine. Comme en 1990, l’affaire des couveuses de Koweït City (qui fut un vrai scandale) qui avait permis de retourner l’opinion publique internationale contre le sinistre Saddam Hussein que les Américains avaient poussé à attaquer l’Iran en 1980, et aujourd’hui, c’est la maternité de Marioupol que les Occidentaux utilisent sans aucune vérification d’usage pour discréditer Poutine et le rendre, aux yeux de l’opinion internationale, un être humain dépourvu d’humanité. Et la psychiatrie est appelée en renfort pour mieux le terrasser.
La couleuvre est trop grosse pour être avalée d’un trait.
Les sanctions que Jupiter et ses alliés européens imposent à la Russie reviendront inéluctablement en boomerang sur la vie quotidienne des Européens, car l’inflation et le chômage ne tarderont pas à se réveiller avec fracas, telles des bombes qu’on a oublié de désamorcer.
Dans cette histoire de sanctions, les Américains n’en seront que peu affectés et c’est l’Europe qui en subira les foudres.

Quant aux Russes, ils sont habitués aux privations et feront corps avec leur patrie. L’histoire l’a prouvé à maintes fois malgré le mensonge occidental.
Les Occidentaux et notamment les Américains veulent à tout prix faire de l’Ukraine un nouvel Afghanistan. Une fois encore, ils sont dans le déni et ne retiennent pas les leçons de l’histoire. En armant massivement des soi-disant combattants de la liberté qui affluent en Ukraine, venant du monde entier, et parmi lesquels se trouvent des djihadistes qui rejoindront un jour ou l’autre, comme ce fut le cas en Afghanistan, les bases arrières de leurs commanditaires occidentaux pour y commettre de sanglants attentats.

Un djihadiste restera toujours un djihadiste qui est animé par la haine de l’Occident, quoi qu’en pense l’oligarchie globalisé qui croit manipuler les hordes de la terreur islamique.
Ces djihadistes arrivent d’Idleb, du nord de la Syrie, avec un transit à Istamboul, avant d’atteindre Marioupol, avec un détour par Berlin et Varsovie.
Déjà circule une rumeur persistante, que des islamistes infiltrés au milieu des réfugiés ukrainiens commencent à pointer leur nez en Europe.
Ces islamistes fanatisés diront merci à l’oligarchie qui leur a permis de prendre pied sur les terres des Croisés où va se dérouler la grande confrontation du Bien et du Mal selon la tradition islamique.

Ce jour-là, seuls les sans-dents paieront la facture de l’entêtement de leurs élites qui les méprisent.

Hamdane Ammar

image_pdfimage_print
12

5 Commentaires

  1. Exact alors que les Russes n’ont pas envahi ni colonisés la France
    et encore moins égorger ou/et décapiter des Français sur la métropole
    et toujours et encore moins effectuer des tueries de masse (Paris, Nice,etc…)
    comme l’ont commis les MUSULMANS de l’iSSlam de FRANCE
    ou Francs-Maçons et Musulmans sont Frères sponsorisés et protégés par la RF Maçonnique

  2. et ces p’tits merdeux de bobos gauchiasses de speudo-Français avec leur keffieh
    qui se prennent pour des Palestiniens et qui urinent et déféquent sur la France ..!
    et si ça tombe ces mêmes petites salopes baissent à la fois les yeux, la tête
    et pantalon quand ils croisent dans la rue des Afro-Maghrébins de peur de se prnedre
    une bonne branlée ou/et de se faire sodomiser à sec ..!

  3. Tous ces gens manipulés par la propagande gauchiste depuis 30 ans, n’ont aucune idée de ce que vivront leur propres enfants et petits enfants. La plupart de ces gens ont une vision superficielle du genre humain, ils n’ont aucune connaissance en psychologie, ni en ethno psychologie, et donc aucune compréhension des mécanismes profonds qui « fabriquent » les mentalités et comportements en chacun individu de ce monde, selon son environnement ethnique et culturel. Toute cette méconnaissance est la cause du « fantasme » irréaliste d’une société multi ethnique harmonieuse et pacifique.

Les commentaires sont fermés.