Ils massacrent les Gilets jaunes, mais rasent les murs dans les cités

… et vite, quand toutefois ils prennent le risque (en voiture !) de s’ y pointer puisque leur hiérarchie les y envoie par deux ou trois alors qu’il faudrait carrément y envoyer l’armée, comme déjà en août 2012, la sénatrice PS Samia Ghali l’avait imploré. Jamais gouvernement n’aura inspiré autant de dégoût. D’ailleurs, ce n’est pas un gouvernement, c’est un dépotoir puant. On se demande s’il n’est pas arrivé       d’une autre planète pour punir les Français de je ne sais quelle faute. Car ce gouvernement n’est pas français. Il ponctionne en effet les citoyens comme ils n’ont jamais été ponctionnés et lorsque ceux-ci défilent par millions pour s’en plaindre, il tombe des nues, il ne comprend plus rien. Alors, il met le paquet contre eux, il les blesse, il les tue même !

Et dans ce but, il ne lésine pas sur les moyens, c’est le moins qu’on puisse dire : lanceurs de balles de défense (LBD), grenades GLI-FA à savoir charges explosives composées en partie de TNT, gaz lacrymogènes bien sûr, canons à eau, grenades de désencerclement, véhicules blindés de la gendarmerie et même des hélicoptères, contre son peuple qui n’est pas son peuple puisque transformé selon lui en une armée d’invasion, il le considère comme son ennemi ! Le 8 décembre, il aligne 89 000 forces de l’ordre contre… 125 000 Gilets jaunes. Et ça y va : ça charge, ça cogne. Ah! Si on pouvait tuer, quel soulagement ça serait, quel bel orgasme ! Bousiller du Français, en voilà une belle perspective. C’est bizarre mais les casseurs, petites crapules, souvent de banlieues, on ne les voit jamais se faire tabasser eux, leur vandalisme se produit toujours en l’absence de ces messieurs de l’ordre.

Par contre – tiens ! comme c’est encore bizarre – il existe 750 zones de non-droit dans toute la France et depuis des années et des années, c’est à dire des zones où la loi ne s’applique plus, laissant place bien sûr à ce qu’il y a de plus répugnant en l’homme : le trafic de drogues, la délinquance, la domination des plus forts sur les plus faibles, le viol des femmes selon le mode des « tournantes » et bien évidemment, la prolifération de l’islamisme pour couronner cette belle barbarie. Et là, comme par hasard, la police de nos extra-terrestres du gouvernement n’a plus de moyens :  finis les canons à eau et autres Flash-Balls. Elle n’agit que sous forme de petites patrouilles – étoiles filantes et motorisées bien sûr et qui tombent parfois dans des guet-apens comme à Viry-Châtillon début octobre 2016. Dis, le grand Luc (1), c’est dans des moments comme cela qu’ils devraient pouvoir se servir de leurs armes, les policiers, et tirer sur leurs agresseurs. Parce que là, la loi du nombre est cette fois contre eux. D’accord, je te vois venir, quand on n’a pas la volonté ou les… d’en finir avec ces chancres de notre République de femmelettes qui préfère s’en prendre à des braves gens qui souffrent…

En France, pays qui se déclare sans sourciller pays des droits de l’homme, la police frappe les Français qui ont mille raisons de manifester. Mais il est vrai qu’ils ne sont que d’affreux souchiens (ou sous-chiens dans le cerveau des flics), d’horribles Français au carré ! Par contre, s’agissant de la lie des banlieues composée en majorité de petites gouapes islamiques… pschitt ! Que nenni ! Quand je pense que la France a l’outrecuidance de se déclarer « pays de droit », c’ est à vous dégoûter à tout jamais de ce pays. Le droit ? Qu’elle commence donc par l’appliquer sur la totalité de son territoire et qu’elle respecte d’abord la vie de ses propres ressortissants. Et alors, alors seulement, du haut de son tas de fumier habituel, elle pourra jouer son rôle de donneuse de leçons aux autres nations. Pour l’heure, elle n’est qu’un tout petit et pitoyable bantoustan. Et si elle ne bouge pas son gros derrière de vieille dondon, ce sont les zones de non-droit qui vont devenir la norme.

Attention ! Il est des policiers intelligents et lucides comme Alexandre Langlois qui naturellement va passer en conseil de discipline le 14 février prochain. Soutenons-le. En guise de conclusion, notons que le nom de son ministre de l’Intérieur : Castaner, a la même racine que le mot castagne. C’est vous dire…

Philippe Arnon

(1) Luc Ferry, ex-ministre de l’Éducation nationale du gouvernement du rondouillard Raffarin, et philosophe descendant en droite ligne de Saint-Augustin.

 

image_pdf
0
0

61 Commentaires

  1. 8 – zèle que met le président Macron à défendre les frontières de la France et son autonomie dans tous les domaines.

  2. 7 – La IIe République française, responsable des massacres de l’été 48, était un régime faible, passablement brinquebalant même. Quatre ans plus tard il cédera la place au Second Empire. Ceci explique sans doute cela. En 1871, rebelote. La France venait de perdre une guerre, celle qu’elle avait elle-même déclenchée contre la Prusse. Le régime issu de cette défaite, une autre république, avait donc une revanche à prendre : revanche qu’elle prit sur sa propre population. Ce fut la « semaine sanglante » : 20’000 prisonniers passés par les armes. A défaut d’être capables de défendre le pays contre l’ennemi extérieur, les pouvoirs en place, en France, sont volontiers tentés de se refaire une santé aux dépens de l’ennemi intérieur : les gens qui ne sont « rien ». Chacun mesure aujourd’hui le…

    • Une guerre contre la Prusse que les républicains élus, appelaient de leurs voeux et que l’Empereur ne voulaient pas! Malade, diminué, soufrant d’un calcul dans la vessie, il a cédé à la manœuvre et se retrouva victime d’un Chancelier retors, et de républicains traîtres aux intérêts de la France devenue la première puissance industrielle grâce à politique de Napoléon III ! L’Allemagne de Guillaume lui offrit de retrouver son trône, mais il refusa en voulant laisser le peuple de France décider de son retour. Erreur fatale pour ce régime, trahison des républicains et massacre qui s’en suivit! Pour mémoire, c’est en 1869 que la France, dans un plébiscite renouvela sa confiance à Napoléon III! Ce que n’oublia jamais les républicains qui se méfient du peuple et ont une aversion envers le référendum ! Sauf De Gaulle, le seul qui n’avait pas de souci avec son peuple!

  3. 6 – En bon français, cela s’appelle une rafle.
    La violence policière est en France une constante historique. On pense ici bien sûr à la Commune de 1871, et en remontant plus haut encore dans le temps aux journées de juin 1848. De la répression sanglante de juin 1848, un historien disait il y a une vingtaine d’années qu’elle avait « influé sur l’évolution de la société française jusque sous la Ve République, non pas en dépit mais à cause de son refoulement, qui a empêché qu’elle ait été repensée théoriquement ». On pourrait également évoquer dans ce contexte la période 40-45 (elle aussi refoulée), mais aussi les guerres coloniales du XXe siècle, guerres, selon certains auteurs, qui ont directement inspiré la doctrine française actuelle en matière de maintien de l’ordre.

  4. 5 – forces de l’ordre en France. Parmi elles, au moins 93 blessés graves. Certaines, 13 au total, ont été éborgnées, d’autres encore défigurées ou ont perdu un membre. Beaucoup de ces blessures sont dues à l’utilisation d’armes comme les lanceurs de balles de défense (LBD) : arme qui n’est utilisée par aucune autre police européenne. Toujours au cours de la même période, pas moins de 5339 personnes ont été placées en garde à vue, certaines, comme le montrent des vidéos, après avoir été plaquées au sol et menottées dans le dos. Plus de 400 l’avaient déjà été le 17 novembre, premier jour de mobilisation des gilets jaunes. Notons à ce propos que les forces de l’ordre recourent volontiers en France à la stratégie de l’encerclement, ce qui leur permet de maximiser le nombre des arrestations.

  5. 4 – pages à ce sujet(1). Le recours à la violence est peut-être payant à court terme, mais si l’on prend en compte ses effets à moyen ou long terme, l’État a plutôt intérêt à s’en abstenir.
    C’est à tout cela que l’on pense en voyant le déchaînement actuel de la violence policière en France. Il n’en est bien sûr que très peu question dans les chaînes d’information officielles. Pour s’en faire une idée un peu précise, il faut aller sur l’internet, et en particulier consulter certains sites spécialisés (ceux-là mêmes sur lesquels les chaînes en question ne cessent, en permanence, de déverser leur venin, au motif qu’ils diffuseraient de « fausses nouvelles »). D’abord quelques chiffres. On apprend ainsi qu’entre le 17 novembre et le 6 janvier, près de 2000 personnes ont été blessées par les..

  6. 3 – De plus en plus on se rend compte que les gouvernants européens ont tendance à traiter leurs propres populations comme autrefois les anciennes métropoles coloniales, à ce qui se dit aujourd’hui, traitaient les peuples colonisés. Ce retournement endocolonial vient de trouver son illustration dans les récents débordements policiers en France, qui ont surpris tout le monde par leur ampleur. Mais peut-être ne faut-il y voir qu’une élucubration complotiste. Lorsque l’État en vient à recourir à la violence, ce n’est jamais très bon signe : très bon signe pour lui. Car il montre ainsi qu’il n’arrive pas autrement à se faire obéir. En d’autres termes, qu’il est très faible. Qui plus est, le recours à la violence contribue à l’affaiblir davantage encore. Hannah Arendt a écrit de très belles…

  7. 2 – Cette violence d’État sans précédent depuis la fin de la guerre d’Algérie a vu se multiplier les exactions policières et surtout la justice acceptant de redevenir le brutal instrument du parti de l’ordre oubliant cette occasion sa mission et son honneur.

    Depuis la guerre d’Algérie, c’est exactement ce qu’a dit Jean-Yves Le Gallou : « J’accuse les médias d’avoir caché pendant 8 semaines une répression d’une violence sans précédent en France depuis la guerre d’Algérie ! » https://www.facebook.com/tvlibertes/videos/violences-polici%C3%A8res-le-jaccuse-de-jean-yves-le-gallou/361107601287417/

  8. 1 – Régis de Castelnau : « Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, que je préfère personnellement appeler « le moment gilets jaunes » le pouvoir aidé et soutenu par les médias oligarchiques a mis en scène la « violence des gilets jaunes », dans le but évident de les disqualifier, et de ramener à lui les bourgeois et les versaillais apeurés. Comme d’habitude, c’est un mensonge, non que le mouvement lui même n’ait pas donné lieu à des débordements, mais il faut toujours se rappeler de ce que disait Nelson Mandela : « C’est toujours l’oppresseur, non l’opprimé qui détermine la forme de lutte. Si l’oppresseur utilise la violence, l’opprimé n’aura pas d’autre choix que de répondre par la violence. Dans notre cas, ce n’était qu’une forme de légitime défense. »

  9. Voilà, par exemple, une grande fumisterie qui sert à cacher les exactions commises de la part des « FDO », qui sert à enfumer certains Français qui ne s’informent pas autrement qu’avec les médias de masse donc qui n’ont pas compris que les « FDO » commettent des exactions contre les GJ :
    « Toulouse : un groupe d’enquête spécialisé dans les violences et exactions commises pendant les manifestations des «Gilets jaunes»
    A Toulouse, la police annonce la création d’un groupe d’enquête qui se consacre exclusivement aux violences et exactions commises en marge des manifestations des « gilets jaunes »… » https://www.fdesouche.com/1146007-toulouse-un-groupe-denquete-specialise-dans-les-violences-et-exactions-commises-pendant-les-manifestations-des-gilets-jaunes

  10. Bonsoir, nous voilà de nouveau comme en 68 et la fameuse photo qui sera démystifié quelques mois après. Cette fois ci, on voit un policier tenir d’une façon bizarre son tonfa, il n’a pas besoin de bien le prendre en main et apparemment celui là doit être aimanté…… Ou est la déontologie des photographes et des journalistes.
    Concernant le lanceur de balles de défense, j’aimerais bien que l’on fasse la morale afin de faire interdire aussi :les Paves, les boules de pétanques, les frondes avec des billes d’acier bref tout est de la faute de la police. Le lundi ils sont formidables, le samedi des vilains…
    Le pompon revient à BFM, dont on voit dans un reportage un caméraman filmant au contact des forces de l’ordre pour le scoop après cela il ira se plaindre des violences..

    • Vous avez été bien appris la propagande dans les médias…
      Les forces du désordre attaquent les GJ avec des LBD 40, elles tirent littéralement sur la foule de GJ, avec aussi des lanceurs multi-coups parfois, et c’est après, que certains GJ ripostent éventuellement avec ce qu’ils trouvent sous la main car ils n’ont RIEN sur eux ! Avez-vous compris ce que font les policiers AVANT les manifestations du samedi ? Ils font des barrages et contrôlent TOUTES les voitures, en particulier celles avec des plaques d’immatriculations qui ne sont pas du coin ! Ils font ôter aux GJ jusqu’à la moindre protection : casque, masque, lunettes et gants. Donc TOUS les GJ qui manifestent n’ont rien sur eux et les « FDO » le savent pertinemment !

    • Quant aux LBD 40, c’est une arme dite «à létalité réduite», pour traduire, qui peut éventuellement tuer mais pas sûr. Ce sont des armes qui sont à la base destinées aux « FDO » pour stopper un agresseur ARME tout en ne touchant que les jambes pour ne pas tuer ni blessé gravement ou pour faire face à des émeutiers ARMES, car ça a été pensé après les émeutes dans les ZDND qui s’étaient passées en 2005 puis 2007 (que dans un endroit) où les émeutiers, délinquants tiraient sur les policiers à balles réelles ! Les « FDO » ne les ont jamais utilisées dans les ZDND, notamment lors d’émeutes très violentes, les GJ face à des émeutes des cités, c’est bisounours sinon, on l’aurait su vu les blessures qu’elles occasionnent, donc ces armes ont été détournées du but initial,

    • (Suite) elles ne sont utilisées que pour faire de la répression pour les manifestations de GJ, pour des manifestations de mouvement social, quand elles gênent le gouvernement par leurs revendications ! Les « FDO » visent majoritairement le visage des GJ pour leur occasionner des blessures graves, mutilantes (mais ça peut aussi tuer, certains GJ ont été à deux doigts de mourir, certains ont été dans le coma) dans le but de terroriser ! Ce qui est criminel !

      Je vous invite à constater par vous-même comment ça se passe au niveau des manifestations de GJ, je ne parle pas de regarder les manifestations de GJ devant les écrans télé… Il y a des lives que font des GJ qui partent en manifestation, on voit TOUT et on comprend tout, comment ça se passe !

    • Le LBD 40 n’a commencé à se voir qu’en 2016, lors des manifestations contre la loi Travail, où un manifestant avait été éborgné (mais un seul, on peut toujours penser à un accident alors qu’avec les GJ, ce sont des blessures graves à la chaîne !) par cette arme, après cela, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech avait interdit l’utilisation du LBD 40 lors des opérations de maintien de l’ordre dans la capitale et la petite couronne. En revanche, dans ces manifestations contre la loi Travail, à la différence, il y a eu quand même nombre de cocktails molotov envoyés sur les CRS, elles étaient autrement plus violentes.

    • Ce que juste je veux dire, c’est que lorsque vous parlez des pavés, des boules de pétanque et des frondes, déjà les boules de pétanque et les frondes, ce n’est pas possible puisque les GJ n’utilisent pour riposter (je dis bien riposter car les « FDO » les attaquent !) à une attaque des « FDO » que des objets qu’ils trouvent sous leurs mains puisqu’ils n’ont RIEN sur eux ! D’où qu’on avait par exemple vu le 22 décembre, après que les CRS à moto étaient venus envoyer de loin des grenades lacrymogène sur des GJ qui marchaient plus loin, on a vu des GJ riposter avec sapin, trottinette… C’étaient des objets qu’ils avaient juste trouvé devant eux au moment où ils s’étaient fait attaquer et qu’ils ont utilisé pour riposter.

    • Ce que fait en ce moment ce gouvernement sur les GJ, c’est quelque chose qui sera inscrit dans l’histoire dans l’avenir (et les GJ seront inscrits dans l’histoire de France), comme une répression terrible, et sanglante, de ce gouvernement contre le peuple français, contre un mouvement social, parce qu’il y a déjà de nombreux mutilés et blessés graves parmi les GJ, ils seront marqués à vie ! Il y a même eu une dame âgée qui est morte accidentellement par une grenade… Quant aux « FDO » qui ont fait ça et ce gvt, c’est criminel ce qu’ils ont fait, comme je l’ai dit. Pour l’instant, c’est normal que ce n’est pas présenté comme une répression terrible car on est en pleine propagande et c’est ce gouvernement qui l’a fait donc il est soutenu par les médias, par nombre de politiciens etc…

    • Et si les médias disaient la réalité de ce qui se passe, s’ils expliquaient tout le déroulement avant, pendant et après ces manifestations, ça choquerait les gens, car ils comprendraient ce que j’ai mis plus bas, et que les GJ subissent une répression, jamais vue et que ce que fait le gvt et les « FDO », est criminel et fait partie d’une stratégie pour terroriser les manifestants, les GJ:
      1 – Contrôles de police en amont de tous les GJ en leur ôtant tous leurs moyens de protection en contrôlant toutes les voitures qui passent dans la ville et qui ne sont pas du coin,
      2 – Les GJ commencent à manifester et marchent dans les rues pendant un temps,
      3 – Les « FDO » se montrent et attaquent les GJ au LBD 40, en faisant un maximum de victimes et d’interpellations !

    • (Suite) 4 – Certains GJ, évidemment, ripostent à leurs attaques.
      5 – Condamnations lourdes contre les GJ pour le fait de s’être défendus des attaques des « FDO » (reprenez les articles de condamnations de GJ)
      6 – Des GJ sont gravement blessés chaque samedi : éborgnés etc… (on ne compte même plus les blessés moins graves). Quant aux médias, ils font la propagande du gouvernement en parlant principalement de la « violence » des GJ pendant les manifestations et en n’expliquant pas comment se passent ces manifestations dans la réalité.

      Voilà comment se passent les manifestations de GJ, avant pendant et après ces manifestations.

  11. 100% d’accord avec votre article. Habitant une ville pourrie, j’ai observé depuis longtemps comment se comportent les flics avec la racaille…

    • Avant de devenir flic, bien souvent ces types faisaient partie des racailles, alors entre racaille, il faut bien se soutenir, n’est-ce pas?.

  12. Evident ! Aller au plus « facile » !
    User de la déferlante ! 80.000 flics contre 84.000 GJ ! Combat « singulier »…
    Les banlieues s’amusent, attendent que le fruit tombe, bien mûr, pour prendre le relai.
    Mais en banlieue ? QQ rondes la nuit, la trouille…
    Un « descente » de 80.000 un jour ? NON, je rigole ! ET POURTANT !

    • « attendent que le fruit tombe »
      Quel « fruit » pourrait tomber ? Les délinquants de banlieue vivent de leur trafic dans les ZDND et ont bien compris que le gouvernement ne fera jamais rien contre eux.

      « 80.000 flics contre 84.000 GJ ! Combat « singulier » »
      Ce n’est pas un « combat », ce sont les « FDO » qui tirent sur la foule de GJ !

  13. A l epoque de la france ont les appelais les gardiens de la paix
    Aujourd-dhuis onts les appel les force de l’ordre de la dictature mondialistes
    Ou la milice de macrocescue !🤔

    FORCE / HONNEUR !

  14. ne pas confondre policier qui met sa vie en danger pour nos protéger et CRS, vilgaire tapeur sur la tête des gens!
    demandez donc au premier flic que vous voyez ce qu’il en pense! la police nationale ne serait qu’une foule haineuse vis à vis des crs (défendus par de vieux soixantehuitards cohn-bendit ou romain goupil, je ricane!)

  15. [Vidéo] “Arrêtez le massacre !” : un ex-CRS contre les violences policières :
    Dans une vidéo publiée sur Facebook, qui compte déjà plus de 300 000 vues, un ancien CRS a dénoncé les violences de ses ex-collègues lors des manifestations des “gilets jaunes”. « En 22 ans de carrière, je n’ai jamais vu autant de blessés ». « Nous avons eu à une époque des grosses situations de maintien de l’ordre mais jamais nous n’avons eu ça. Où allez-vous les gars ? Je vous demande de vous arrêter ! ». https://www.valeursactuelles.com/societe/video-arretez-le-massacre-un-ex-crs-contre-les-violences-policieres-103090

  16. Retraité de la Police,j ai honte ,mais je ne suis pas étonné par le comportement de certains de ancien collègues certains sont prêts à tout pour faire carrière.

  17. Oui, mais dans ces zones de non-france, il y a des AK47 qui répondraient au lbd40 et aux grenades, j’espère que les « révoltés français » sauront faire la part des choses et se venger comme il se doit, car il ne faudra pas trop compter sur la justice pour mettre micron castapoker et le gris-veaux en taule, alors comme on dit oeil pour oeil, main pour main, sang pour sang.
    Il est plus facile de faire le « cake » en face de femmes et de vieux, c’est lamentable. Et de plus ce n’est pas du hasard compte tenu du nombre. Un accident peut arriver, c’est sûr, mais des dizaines.. ça montre que c’est VOULU !

  18. Pour ceux de mon âge qui ont connu « l’épuration » fin 44 et toute l’année 45, sale temps pour ceux ou celles qui étaient l’autre coté du manche comme on dit!, et c’était pas beau à voir, des trucs pareils vous suivent toute votre vie ensuite.
    J’ai comme le sentiment qu’aujourd’hui l’histoire va se répéter, même si 80% des gilets jaunes passeront l’éponge, il restera 20% pour faire payer au prix fort les exactions commises que ce soit du coté de ceux qui ont commandité ou de ceux qui ont sans broncher ont exécuté!.
    Et dans le fond, ce sera que justice.
    La différence est voyez vous, c’est que dans les décennies d’après guerre, les personnes qui étaient au gouvernement avaient connu la guerre et réfléchissaient avant de cogner sur la gueule des manifestants, contrairement à aujourd’hui.

  19. Je me demande messieurs les policiers jusqu’à quand allez vous obeir à une hiérarchie aux abois ? Comment pouvez vous supporter d’être représenté par des syndicats achetés et corrompus?

  20. J’ai visionné une vidéo récemment, démontrant la « formation » ou plutôt l’embrigadement que ces gardes chiourmes reçoivent lors de leurs brèves formation, c’est hallucinant et très inquiétant pour le droit des peuples!.
    Ils sont recrutés avec des Q I de 25 à 40, justement pour ne pas avoir à se poser de question sur les missions qu’on leur demande de faire!.

    • Pas trop près des murs tout de même, car dans les cités, il pleut des moteurs de scooter, des laves linges et autres gâteries du même genre lancés du haut des immeubles, pour souhaiter la bienvenue aux indésirables!.

  21. ils ont eu de l’augmentation donc ?ils tapent plus fort ,c’est vrai que dans les banlieues ils rasent les Murs !

    • C’est juste pour dire que ces caméras-piétons, ça sert juste à prendre les Français pour des imbéciles ! Les « FDO » continueront à canarder la foule de GJ au LBD 40. GJ dont elles savent désarmés puisqu’ils sont tous contrôlés en amont par les policiers avant de manifester qui leur ôtent jusqu’aux moyens de protection contre les « FDO » qui les attaquent.
      Le jour de manifestations de GJ, ça se passe de cette façon :
      1 – Contrôles de police en amont de tous les GJ en leur ôtant tous leurs moyens de protection en contrôlant toutes les voitures qui passent dans la ville et qui ne sont pas du coin,
      2 – Les GJ commencent à manifester et marchent dans les rues,
      3 – Les « FDO » se montrent et attaquent les GJ au LBD 40, en faisant un maximum de victimes, mais aussi d’interpellations !

  22. Média menteur (c’est pour ne pas les citer toutes, ce serait trop long) parle ce matin de 4 blessés à l’ oeil, ils n’osent même pas dire 4 personnes ayant perdu un oeil ces fumiers, après çà, ils s’étonnent de se faire molester, ils n’ont que ce qu’ils méritent.

    • Quand la cuve fasciste a été vider de l’Allemagne en 1945, elle a coulé sur la France.

    • C’est d’ailleurs dans le réglement de discipline militaire qu’au moins tout gendarme devrait connaître ! J’y avais déjà fait référence par ailleurs.

  23. J’ai noté mot pour mot ce qu’un policier syndicaliste a déclaré dans l’émission « C dans l’Air », du temps du scootériste libidineux qui a fait les c… en or de son coiffeur pour 4 tifs sur un crâne couronné par la c…rie suprême, vers 2016-2017 (je ressors donc mon petit papier que j’ai, avec plaisir, retrouvé) :
    Le policier dit textuellement : « valls, le drian, cazeneuve, sont des gens qui tiennent l’Etat, qui sont proches de la police et qui forcent le respect de l’Etat. Ce n’est pas la gauche qu’on a connue ».
    Quand on entend ça, on a tout compris !
    Pas vous ?!…

  24. 756 zones de non-droit recensées en 2004 (rebaptisées zone urbaine sensible en politiquement correct), vous pensez sérieusement que ce chiffre n’a pas augmenté en 15 ans ?

  25. Oui, ben, comme ils ne peuvent pas se défouler sur les racailles, ils se défoulent sur les « trop gentils trop cons »….

    • Les « FDO », et le gouvernement qui est à l’origine de cette répression, dégoûtent les Français avec tout ce qu’ils font sur les Français qui manifestent en tant que GJ. Je ne peux plus voir les gueules tant de Castaner que de tous ceux du gvt, ni même les entendre, alors qu’ils parlent dans les médias de masse en sachant tout ce qu’ils font sur les GJ, tous ces crimes sur les GJ, et en proférant des mensonges. De plus en plus de Français SAVENT ce qui se passe au niveau des GJ, tous ces crimes de la part des « FDO » sur les GJ, cette répression sur les GJ tant policière que judiciaire.
      Avant les GJ, je croyais que pour être policier, il fallait avoir une morale et que ce métier servait à défendre les Français alors que non, il sert à attaquer les Français, et à défendre ce pouvoir corrompu !

  26. Philippe,
    4 CRS contre 1homme à terre : ils sont forts! Contre un boxeur à mains nues, ils reculent :
    des moins que rien. Quelle honte!
    Histoire de FernandRaynaud :  » vous frappez fort? ……je frappe comme tout le monde, mais je préfère quand on est plusieurs ». Il n’a rien inventé cet humoriste regrété.
    Coluche reviens!
    Cordialement.

  27. Houlà,article dur pour nos robocops mais pas faux.En 68,c’était pavé contre matraques:de bonne guerre…Maintenant on tire en plein visage et à distance.Pas très glorieux ni très viril!
    On a vu au moins un homme,Christophe Dettinger à poings nus (gare aux phalanges) contre casques et boucliers.Un seul terme s’impose:breum!

  28. L’attitude de la Police qui sous les ordres d’un voyou – Castaner – se mue en milice d’un gouvernement sans foi ni loi, démontre que la chaine sécuritaire est un affaire trop sérieuse pour être confiée à un monopole gouvernemental. Dans les pays vraiment libres, l’Etat y est fédéral, et les citoyens (suisses ou américains) élisent leurs dirigeants sécuritaires. Le zèle des Procureurs à condamner les gilets jaunes et à absoudre les cogneurs et les tireurs d’élites en uniforme démontre une Justice partisane à l’œuvre.

  29. les flics tapent du français jusqu’ au sang et les droits de l homme eux ne disent rien ? tiens bizarre

    • Les droits de l’homme sont anti-blancs.
      Mais ça, ce n’est pas grave : en effet, être anti-blanc n’est pas une injure, ce n’est pas du racisme, de fait, une plainte se mue en main courante et reste dans l’ordi (dans le meilleur des cas) au pire elle passe à la corbeille.
      D’ailleurs, Blanc n’est pas une couleur au contraire de noir qui en est une. Ca ne fait pas partie des critères des droits de l’homme.
      Sale FDS n’est pas une injure au contraire de sale afro ou sale arabe…
      Vous me suivez ?
      Il n’y a pas d’injure raciste sur les Blancs, ça n’existe pas…

  30. Corbeil-Essonnes (91) : des policiers frappés et caillassés aux Tarterêts alors qu’ils interpellaient un suspect, quatre blessés https://www.fdesouche.com/1145479-corbeil-essonnes-91-les-policiers-frappes-et-caillasses-aux-tarterets-alors-quils-interpellaient-un-suspect-quatre-blesses
    Canons à eau, LBD 40, grenades, hélicoptères, chars de gendarmerie, tout comme les dizaines de milliers de « FDO » (les 80 000 « FDO ») n’ont pas été de sortie sur ce coup-là, tous ces moyens dont dispose le gouvernement étaient où cette fois-ci ? Et on remarque en plus qu’il n’y a pas eu d’interpellés, de gardés à vue et de comparutions immédiates… On se demande bien pourquoi ?

  31. Jusqu’où les forces de l’ordre doivent-elles obéir à l’État?
    Publié le 19 décembre 2018 – par Jacques Chassaing –

    • Va savoir autant il va lui aussi monter dans les sondages .
      Il y a tellement de cons en FRANCE.

    • Dupond,
      casta, il faut le pendre par les pieds comme Mussolini. C’est tout ce qu’il mérite.
      Cordialement.

Les commentaires sont fermés.