1

Ils ne passeront pas, mais Macron fait tout pour les faire passer !

Et encore les mêmes jérémiades, après chaque acte de barbarie musulmane !

Les trémolos dans la voix, les « plus jamais ça », les déclarations guerrières sans lendemain, les soutiens hypocrites aux victimes, les marches blanches, les bougies et les fleurs, les minutes de silence, ça suffit.

Voilà 30 ans que ça dure et que tout empire ! Faudra-t-il attendre patiemment et se résigner à la destruction totale du pays par l’islam ? Car c’est bien l’islam la vraie menace existentielle pour notre pays.

Faut-il attendre que le cancer soit irréversible et que la République meure, au nom de la tolérance et de l’antiracisme à sens unique ?

Politiques, journalistes, faiseurs d’opinion et immigrationnistes de tout poil, c’est vous qui avez fait de la France un pays barbare, où la mort rôde à chaque coin de rue.

Vous avez toujours encensé l’islam au nom du vivre-ensemble, vous avez toujours nié la violence du Coran, véritable incitation au meurtre des infidèles.

Depuis 2017, c’est-à-dire hier, nous en sommes à 33 attentats terroristes perpétrés au nom d’Allah.

Citez-nous un seul acte de barbarie commis au nom du Christ ou de toute autre religion. Cela n’existe pas.

L’idéologie de la terreur s’est répandue dans le pays avec votre complicité criminelle et votre misérable  lâcheté,  face  aux fanatiques musulmans et aux jihadistes.

Chaque jour démontre que l’islam n’est pas compatible avec la République, puisque le Coran est un pousse-au-crime qui déverse ses versets de haine anti-mécréants à longueur de sourates.

Seuls les musulmans non pratiquants, donc les apostats aux yeux des fanatiques, « les mauvais musulmans », peuvent adhérer à la loi républicaine, que combat ouvertement la charia.

Depuis 30 ans, vous n’avez fait que diaboliser le FN qui s’opposait à une immigration de masse. Vous avez persécuté les donneurs d’alerte comme Zemmour, calomnié les populistes, traqué les patriotes au prétexte qu’ils véhiculent un discours de haine.

N’importe quel immigré peut porter plainte pour racisme, sous un prétexte fallacieux, alors que les plaintes pour racisme anti-Blancs, un racisme omniprésent, sont le plus souvent classées sans suite.

La décapitation d’un malheureux professeur, massacré pour avoir enseigné la liberté, vous en êtes collectivement responsables, droite, gauche et élites autoproclaméees.

Certes, c’est un fou d’Allah tchétchène qui a frappé au cri de « Allahu akbar », mais ce barbare n’a fait que respecter les préceptes du Coran et les incitations au meurtre diffusées par Daech.

« Tuez-les tous, où que vous les trouviez », c’est ce que proclame cette « religion de paix et d’amour » que vous encensez à longueur de discours.

On ne compte plus les marques d’allégeance et les déclarations d’amour de nos politiques et de certains journalistes envers l’islam.

On mesure une fois de plus les ravages de cette trahison envers le peuple français.

Il n’y aura jamais de « vivre-ensemble » avec l’islam, car cela n’existe nulle part au monde et parce que le Coran l’interdit !

Quand des soldats ont été tués à Montauban, vous n’avez rien fait

Quand des enfants juifs ont été exécutés devant leur école, vous n’avez rien fait

Quand des journalistes ont été massacrés à Paris, vous n’avez rien fait

Quand des Français ont été tués parce qu’ils étaient juifs, vous n’avez rien fait

Quand des policiers ont été égorgés devant leur enfant, vous n’avez rien fait

Quand une foule immense a été écrasée par un fanatique à Nice, vous n’avez rien fait

Quand le père Hamel a été égorgé en pleine messe, vous n’avez rien fait

Quand des innocents ont subi la pire sauvagerie au Bataclan, vous n’avez rien fait

Quand Mauranne et Laura ont été égorgées ou éventrées, vous n’avez rien fait

Quand un tueur musulman a frappé la préfecture de police, vous n’avez rien fait.

La liste est encore longue… de faits encore plus récents.

Chaque jour, 120 attaques au couteau sont perpétrées contre les mécréants.

Et que fait le pouvoir ? Il pulvérise tous les records d’immigration et libère 13 000 prisonniers, dont des fichés « S ».

Depuis 30 ans, sa seule obsession présidentielle a été de combattre les patriotes et les identitaires qui refusent de voir leur pays s’islamiser et s’enfoncer dans la barbarie.

Depuis 30 ans, le pouvoir islamophile ment aux Français et détruit le pays.

Le terrorisme et l’insécurité, il les a importés, puisqu’en 1960, la France était un des pays les plus sûrs au monde.

Et qu’on ne dise pas qu’on a franchi un nouveau pas dans l’horreur, car ce n’est pas la première fois qu’un musulman décapite sa victime.

En 2015, un barbare avait accroché la tête de son patron au grillage de la société où il travaillait. Un acte de sauvagerie vite enterré.

Si le pouvoir et la hiérarchie de l’Éducation nationale avaient tenu compte du rapport Obin en 2004, au lieu de l’enterrer, ce malheureux enseignant ne serait pas mort atrocement sous les coups d’un tueur musulman.

Tout était dit dans ce rapport.

Négation de la Shoah par les élèves musulmans, refus de Darwin, de Voltaire, de tout ce qui froisse le Coran. Refus de la mixité entre filles et garçons, refus des séances de piscine pour les filles…

Après des décennies de renoncement permanent et de lâches capitulations, la charia a pris possession de l’école républicaine.

Et pendant que la République recule, les barbus lavent le cerveau des jeunes musulmans.

La haine de la France s’est répandue dans le pays à grande vitesse.

Les accommodements raisonnables, ces capitulations de lâches, ont pour résultat que 74 % des jeunes musulmans placent leur religion au-dessus de la République !!

C’est beau, le « vivre-ensemble » !

« Ils ne passeront pas »,  fanfaronne  Emmanuel  Macron, coresponsable de cette nouvelle tragédie.

Quelle réflexion stupide après des années de capitulation !

Mais si, Monsieur Macron, les islamistes vont gagner, et même très facilement.

Ils vont gagner parce qu’en combattant les populistes, vous vous trompez d’ennemi et servez la soupe aux barbus.

Ils vont gagner parce que vous refusez de stopper l’immigration, terreau de l’islamisme.

Ils vont gagner parce que vous refusez d’expulser les bombes ambulantes.

Que font en France les 800 individus dangereux que suivent les services de renseignement ? Ils sont tous étrangers ou binationaux. Qu’attendez-vous pour les déchoir de la nationalité française et les expulser ?

Les islamistes vont gagner par la terreur, car il n’y a aucun soutien à attendre de la majorité musulmane qui rejette l’islamisme. Elle se tait, se terre et rase les murs.

Ce sont les barbus salafistes et les fréristes qui font la loi. Ils savent que la France n’est pas Israël et qu’elle est lâche.

Monsieur Macron, chacun sait très bien que vous ne ferez rien pour ne pas froisser votre électorat musulman.

Et cet électorat, toujours plus nombreux, vous misez sur lui en 2022.

Alors de grâce, taisez-vous ! La France, vous la trahissez depuis trois ans !

Jacques Guillemain