Ils nous emmerdent avec la République, nous c’est la France qu’on aime !

Publié le 8 mai 2016 - par - 27 commentaires - 2 515 vues
Traduire la page en :

13133207_817804078353076_3407930192822774648_n

Ce samedi 7 mai avait lieu le 3e congrès du Parti de la France présidé par Carl Lang.

Des vétérans de l’ancien FN de l’époque du « Menhir » étaient présents, fidèles à leurs idées, sans compromissions ni dépoussiérages aussi excessifs que laborieux. Les anciens soldats, les soldats de toujours se tenaient fiers et droits avec leurs médailles sur la poitrine, tenant sans faillir le drapeau auquel ils ont consacré toute leur carrière.

Mais la jeunesse n’était pas en reste, cohabitant le plus naturellement du monde avec la vieille garde, unies dans un même amour charnel pour la patrie.

Car c’est tout simplement la France que le public et les militants étaient venus soutenir et défendre, la vraie France, celle des clochers et des coqs, celle du bon vin, de l’élégance, des libertés, celle qui des siècles durant a été le phare du monde.

Cette France qui « n’a jamais été aussi mal », comme l’a rappelé en préambule Roger Holeindre, co fondateur du FN, avant d’évoquer l’Algérie, ce pays où il avait en son temps créé un lieu visant à l’instruction de nombreux jeunes musulmans, ce territoire où pullulaient avant 1830 les maladies mortelles, l’esclavagisme et les guerres tribales avant que les Français n’aillent y construire des hôpitaux, des écoles, des routes, faisant monter en flèche la démographie d’un territoire en plein désarroi.

Il a fustigé la République et son évocation à toutes les sauces destinée à faire oublier que sous le vernis républicain se trouve la France, notre pays foulé aux pieds par des usuriers avides de gloriole. « Ils armeront les banlieues pour sauver les soi-disant valeurs de la République. Moi je ne connais pas les valeurs de la République, je connais les valeurs de la France ».

Les Francs-Maçons n’ont pas été en reste sur sa liste des coupables : « A Sidi Ferruch, le chef des Arabes est venu se présenter aux Français et il a dit ‘maintenant vous avez gagné’, nous prendrons la religion chrétienne, nous attendons vos missionnaires’. Et c’est le gouvernement à Paris, des Francs-Mac, qui ont refusé. Ils ont pris le chef des armées arabes et ils l’ont inscrit dans une loge maçonnique. Alors ça tombe bien parce qu’aujourd’hui, quels que soient les gens qui sont élus, c’est le programme des loges maçonniques qui est mis en avant en France et absolument aucun autre ».

Roger Holeindre s’est défendu ensuite d’être le diable, quoiqu’en disent les médias et les politiques, obligeant notamment le FN à montrer patte blanche au point de n’en plus avoir de patte du tout : « J’accuse ce gouvernement de tricherie, de mensonge et de trahison, lorsque Mme Le Pen se croit obligée de dédiaboliser le Front National, moi j’ai répondu immédiatement que je n’avais pas besoin d’être dédiabolisé. Cela voudrait dire que depuis 40 ans, mes amis et moi-même nous ne racontions que des balivernes. Ce que nous avons raconté depuis 40 ans est l’exacte vérité, et si cela avait été appliqué, la France ne serait pas dans l’état où elle est aujourd’hui ».

Il a enfin appelé à entrer en résistance pour sauver notre pays, non par les armes mais par notre motivation, par une « résistance morale », par l’affirmation sans rougir de ce que nous sommes.

Fernand Le Rachinel, lui aussi ancien du FN, a lui évoqué le triste tableau de l’abyssal déficit de l’Unedic grevé principalement par le budget alloué à l’existence même de Pôle Emploi, cet organisme tape à l’œil qui coûte une véritable fortune aux contribuables pour un piètre résultat.

Intervenait ensuite Katell Mautin, mère de famille nombreuse qui a rappelé l’importance de ne pas laisser à des tiers, notamment à l’Education Nationale, le soin de s’occuper de l’éducation des enfants en lieu et place de leurs parents, a fortiori de leur sexualité, l’enseignant devant se cantonner au seul rôle d’instructeur, un avis partagé par l’intervenant suivant Christian Baeckeroot, lui aussi ancien du FN, lequel a précisé qu’il n’y avait que dans les états totalitaires que l’Etat éduquait les enfants à la place de leurs parents. On se souviendra de l’énormité proférée d’ailleurs par Vincent Peillon, alors ministre de l’EN qui parlait « d’arracher l’enfant au déterminisme familial »…

L’orateur suivant, Eric Pinel, nous a narré cette histoire d’un homme qui avait commandé un portail en chêne pour sa maison, lequel souhaitait que son portail soit de fabrication française. Les chênes ont bien été abattus et coupés en France… avant de partir pour la Chine où ils ont été débités en billes, lesquelles ont été réexpédiées en France pour garantir la fabrication… française ! En période de forte sensibilisation à l’écologie, de fumisterie de COP 21 et autres campagnes de culpabilisation massive des Français, on ne pourra que s’étonner que le gouvernement ne légifère pas sur l’usage de telles pratiques

Le chouchou de la conférence a été ce beau et brillant garçon d’une vingtaine de printemps, très élégant dans son costume et particulièrement droit dans ses bottes. L’écouter fut une vraie bouffée d’air frais. Ce jeune militant du PDF, étudiant en médecine, nous a donné une leçon de bravoure inespérée pour son jeune âge. S’adressant à la jeunesse, il a demandé : « ne nous laissons pas nous, la jeunesse, culpabiliser par les tenants de la bien pensance ».

Evoquant Verdun et la hardiesse de nos Poilus, il a appelé à s’armer intellectuellement car l’arme morale, culturelle et intellectuelle va de pair avec la défense physique : « Apprenons à connaître notre civilisation, notre nation, et en tout premier lieu son Histoire. Car celui qui connaît l’Histoire de France, celui-là ne peut pas se laisser aussi indifféremment qu’actuellement conduire dans les poubelles de l’Histoire ».

Comme son aîné Roger Holeindre, lui aussi a fait part de son ras-le-bol des sempiternelles valeurs républicaines. Avec fougue il a asséné : « Ils nous emmerdent avec la République, ce n’est pas la République que l’on aime, c’est la France ! Ce n’est pas la République qui voit son identité dissoute et remplacée par des cultures étrangères, c’est la France ! ». Voilà qui était dit !

Une autre ancienne figure du Front National, Martine Lehideux a pesté contre l’invasion migratoire. Les immigrés italiens, polonais et autres venaient en France dans le but de travailler, aujourd’hui, les nouveaux immigrés viennent pour demander des logements, des aides… « Ils restent, ils demeurent, ils exigent »… « et ils obtiennent », contrairement, a t-elle rappelé, aux personnes âgées dans les campagnes qui vivotent avec un revenu de misère.

Refusant toute compromission de nos propres valeurs visant à nous faire adopter de force les fondements de la charia, elle a dit refuser dans notre pays la construction de mosquées, ces marqueurs de conquêtes mahométane, mais aussi l’imposition du voile et de toute autre culture contraire et hostile à la nôtre, car « non, la France n’est pas terre d’islam ! ».

L’avant-dernier intervenant a remporté un franc-succès au point d’être ovationné debout. Il s’agissait de Koen Dillen, fils du fondateur et représentant actuel du Vlaams Blok. Il nous a fait part de l’avancée terrifiante de l’islamisation dans son pays, chiffres à l’appui. La Belgique se meurt peu à peu, des quartiers entiers tombent sous la charia, des villes…

20160507_171207

Pour clôturer cette journée, le président du PDF a fustigé Hollande et son gouvernement, un régime qui fabrique les conditions de la guerre et des « guerres de religion », mais aussi l’immigration et son corollaire l’islamisation de moins en moins rampante de la France : « Pas de charia chez nous ! », « l’islamisation de la France aujourd’hui ça suffit ! ».

Accusant « ceux qui organisent l’immigration de travail » qui sont « des criminels », il a rappelé que les Français devaient être prioritaires en tout dans leur propre pays, ce qui semble normal, vu que c’est ce qui se pratique dans tous les pays du monde, et que l’unité nationale était la garantie de la paix sociale.

« Si vous êtes pour l’Algérie aux Algériens, vous êtes un héros mais si vous réclamez la France aux Français, vous êtes un nazi ». Eh oui, quoi de plus délirant, n’est-ce pas ?

Bien sûr, à la sortie du Novotel de Bagnolet le cloaque de la réalité nous a cruellement rattrapés….

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Dominique

A ma chère Caroline….Alamachere un grand merci pour vtous vos textes si drôles et pathétiquement lucides.Continuez à nous informer avec humour et réalisme.
Rien à jeter et qu’un jour, vous puissiez remplacer dans nos médias et relais d’infos des ruquier , pujadas, delahousse, elkrief…..

Christophe Wissenmeyer

400 personnes ? Ouf la France est sauvée !

pauledesbaux

quelques fois les minorités savent se faire entendre mieux que les grands esprits souvent d’escaliers qui disent n’importe quoi signé paule di Malta

hathoriti

Maxime. Enfin, voyons ! Relisez les chroniques anciennes. En 10 ans de révolution, la France en est sortie exsangue, ruinée, comptant ses morts par milliers. Aujourd’hui, on ne guillotine plus (ça se fait pas ! abdelsalaad va vivre 20 ou 30 ans en taule à nos frais !)mais on tue socialement! Voyez les procès intentés pour ruiner R.L ! Que de talents gâchés dans l’ancienne France ? Oh! Oui ! Mais que de talents révélés ! Au Moyen Age et ensuite, combien de roturiers ont accédé à des fonctions honorifiques comme conseillers du roi, comme juges ou avocats et tant d’autres . Le jardinier de Trianon (et de Marie Antoinette), Claude Richard était considéré comme le meilleur herboriste de l’Europe ! Mon Dieu ! Je m’égare ! Aucun régime n’est parfait, c’est vrai ! Mais là…ouille ! On a chargé ! Bonsoir à vous !

Maxime

D’accord Hathoriti et je connais votre grande capacité à argumenter et votre culture (c’est toujours un plaisir de vous lire)… pour moi, c’est un système à la dérive parce que mal défendu par nos politiques, mais qui n’est pas intrinsèquement mauvais. Enfin je crois que ces questions se posent depuis plus de 2000 ans, ce n’est sûrement pas moi qui y mettrai un point final ! Bonne journée.

Clamp

Attention aux mots ! On n’est jamais assez méfiant ! Derrière cette indifférence proférée contre la République, se cache le royalisme ( voir hathoriti et Torpillator “mort à la gueuse” et “Vive le Royaume Eternel de France et de Navarre” ) et les cathos ; et derrière tout ça : LA MACHINE A PERDRE.

Comme disent chacun de manière différente Catalan, Linkette et Maxime, ce n’est pas parce qu’on n’aime pas cette ( 5ème ) république et la tournure en forme de dictature qu’elle est en train de prendre qu’il faut rejeter le principe même de république qui par définition rend le peuple souverain, soit nous.

C’est vrai qu’elle est encore à inventer la véritable république, mais en s’énervant après le modèle en cours, on laisse à penser qu’on en rejette tout le principe, et ça fait partie de nos épouvantails à électeurs, d’autant que parmi nous se trouve toute une cohorte qui en rejette réellement le principe. Ils sont décidés, et les micros se jetteront sur eux pour mieux pourrir notre image.

Maxime

Et si le but du pouvoir était de nous dégoûter de la République justement ? pour nous ramener à l’époque d’obscurantisme d’avant la Révolution, même si je n’ignore pas que le Moyen Age a eu aussi des aspects brillants comme le rappelle Régine Pernoud “Pour en finir avec le Moyen Age”

Clamp

@ Maxime

Tout comme le but de l’islam est d’islamiser, le but du pouvoir est de garder le pouvoir il me semble, d’où le clientélisme prébendier vis-à-vis des remplaçants.

Le peuple veut restaurer sa souveraineté, perdue face à l’UE, ce n’est pas pour se soumettre à l’autorité d’un monarque, dont la santé mentale n’est aucunement garantie par son acte de naissance, ni même la moralité ou l’intelligence.

Quant à retrouver une monarchie de paillettes, pourquoi pas mais ça revient à contribuer aux fastes d’un parasite inutile ; difficile à défendre.

hathoriti

Maxime, je commente sur ce site car nous sommes TOUS patriotes et que nous aimons la France ! Et parce que j’aime bien Christine et Pierre, bien que je ne partage pas leurs idées de gauche et qui sont admirables dans leur combat ! Vous me parlez de la monarchie anglaise compte tenu de leurs dernières élections; d’ailleurs, je serais très curieuse de savoir ce que pense la Reine de ce qui vient de se passer…Mais bref, il serait tellement long d’entrer dans des explications…Vous ne m’avez pas bien comprise, je hais la république de Robespierre, Marat, danton, St Just, etc…qui est aussi celle de hollande, vals, cazeneuve and co. Cette idéologie mortifère n’est pas LA république, la “res publica” qui faisait le bonheur du peuple (ou tentait de le faire, internet, les p.c, les portables n’existant pas à l’époque !) et tentait d’assurer sa sécurité…autant que faire se pouvait. Par contre…la république (sans R) de Robespierre gouvernait-elle dans l’intérêt de chacun ?

Maxime

La seule chose qui me paraît attrayante dans la monarchie est l’idée que le souverain protège son pays en grande partie parce que ses intérêts patrimoniaux sont en jeu, donc il ne peut pas se désintéresser du sort de son pays comme un profiteur venant faire son gras le temps d’un mandat et refilant le pays dans la pire situation possible à son successeur pour lui savonner la planche. Mais tous les pays d’Europe actuellement pactisent, au moins parce qu’ils se savent faibles et dépendants ; et qui résiste finalement ? Les Républiques de l’Est de l’Europe ! Hongrie et Pologne ne sont pas des monarchies… idem pour la Macédoine… que de leçons ces pays nous donnent actuellement.

Je partages l’essentiel de la communication comme tous les patriotes conscient. Cette communication n’est guère différente de celle du Front National. La seule vraie différence est dans la façon de communiquer. En évitant les provocations, les déclarations intempestives, les jeux de mots tendancieux, le FN historique n’a jamais réussi à s’imposer durablement. Ce que Marine Le Pen a compris, c’est d’éviter toutes ces prises d’airs et de se laisser emporter par les médias. Alors le FN nouveau ne ressemble plus trop à celui d’avant. Et alors? Le fond patriote reste présent, l’amour de la France, l’idée de la souveraineté, la bataille de la France contre ceux qui souhaitent la détruire en tant que Nation. La manière a changé! La belle affaire. Là où je partages l’avis des anciens, c’est cette volonté de Marine de laver plus blanc que blanc. Il y a dans cette façon de faire un vrai risque de déception et de perdre les futures élections. Unissons-nous Patriotes. Vive la France.

Jotab

Il y a également la position plus qu ambigüe du FN actuel dont Philipot vis à vis des musulmans qui laisse perplexe de plus en plus de résistants. Le FN fragilise un électorat sans pour autant faire entrer de nouvelles voix (il est illusoire de viser les voix de musulmans)

fdsforever

Le Fn est devenu le bras armé chargé d’assurer la victoire des musulmans et la defaite des francais de souche…
Marine est plus islamophile que Melenchon, c’est dire!!!! Geace a ses tapett’s boys…

Avant tout il faut organiser l’UNION des Patriotes si non la France succombera et deviendra une république islamique avec l’islam comme religion de l’Etat. ( nous deviendront le 58 ème Etat islamique ) Arrêtons la division, c’est une question de survie pour notre France. L’ennemi du Pays est uni et travail à notre malheur avec la complicité de traîtres qui se disent français.
Vive la France !

fdsforever

Grace a degaule et ses suivants, la France n’est pas devenue totalement le 51eme etat americain, mais deviendra entieremùent le 58eme etat muzz.

Daniel Boutonnet

Tout cela est bien beau, nous sommes bien d’accord. Le problème c’est que Marion à l’autre bout de Paris disait grosso modo la même chose au colloque de l’Action Française, sur la France, la république, l’islam, avec autant de conviction mais probablement plus de clairvoyance ancrée dans la réalité. Car jusqu’à preuve du contraire c’est le Front National de Marine qui est devenu dans l’absolu le 1er parti de France et pas le “Parti de la France” de Carl Lang contre lequel je n’ai rien par ailleurs. Sauf que la division et les querelles d’ego ont toujours mené tous les partis à la défaite.

pauledesbaux

et si nous faisions l’UNION SACREE POUR ERADIQUER CETTE VERMINE QUI TENTE DE NOUS GOUVERNER je crois que ce serait plus efficace et intelligent plutot que MOI MOI on a connu çà avec moudujnou VOUS EN VOULEZ ENCORE ? continuez de vous battre avec des paroles pendant ce temps eux fourbissent leurs armes et se marrent de nos dissentions REPONSE EXIGEE a BIENTOT ROBERT MENARD JE VOUS SOUHAITE BIEN DU COURAGE TOUS A BEZIERS signé paule di Malta

Yves ESSYLU

Quand on fait passer un parti d’une ligne identitaire et libérale à une ligne marxiste libertaire et assimilationniste il ne faut pas imputer la division aux autres

hathoriti

Bof ! la république actuelle n’est pas la “res publica”, mais l’idéologie de Robespierre! Ne confondons pas ! la république aujourd’hui, comme en 1793, condamne à mort ceux qui ne sont pas de son avis ! la res publica, c’était faire le bonheur du peuple, la république, c’est le livrer aux mahométans ! Ce n’est pas “don” bartolone, qui disait que la république doit être la religion de la France ? ce n’est pas le peillon qui déclarait “il faut détruire le catholicisme pour que vive la république”? Pour que vive cette Méduse ? Pour ma part, je hais la république, je la vomis et je hais tout autant ses symboles qui ne sont, depuis 1793, que les signes de l’asservissement des français. Comprenne qui pourra …ou qui voudra ! Merci pour cet article, Caroline ! VIVE LA FRANCE ! (et mort à la gueuse!)

Maxime

mais vous commentez aussi sur Résistance républicaine, Hathoriti ! et j’ai du mal à vous suivre car ce qui se passe actuellement en monarchie outre Manche est encore pire ! La République, c’est la possibilité pour chacun d’être gouverné dans son intérêt. Pourquoi cracher sur le modèle républicain en tant que tel ? En quoi serait-il une passoire pour l’islam ? Pour ma part, je pense que ce sont les hommes (avec un grand H théoriquement) tout simplement qui sont trop vils pour la République, parce que trop fainéants, trop sots, trop petits, trop égoïstes, trop vulgaires… Nous les humanistes républicains sommes des idéalistes… nous ne pouvons exister qu’en nous battant, c’est vital pour nous mais parfois je me dis que c’est donner du caviar à des gorets car nous idéalisons l’Homme et je comprends que certains se détournent de la République et aspirent qu’à un modèle aristocratique. MAIS combien de talents gâchés dans l’ancienne France, aussi ?

Torpillator

“Pour ma part, je hais la république, je la vomis” ….
TOUT A FAIT !!! …………. Aux chiottes la res publica islamo-écartellée !!

Vive le Royaume Eternel de France et de Navarre !!!!!!!!! ……..

Yves ESSYLU

Holeindre, cher vieux sous off, bougon et loyal, ce qui compte ce sont plus les faits mais les techniques de communication comme le montre MLP, brillante face aux journaleux avec une parfaite méconnaissance du fond et une totale incapacité à organiser et diriger son parti eu égard au bordel qui règle sur le terrain où les militants du terroir se font virer au profit des philippotistes

ce que n’a jamais compris le pen,il faut fermer sa gueule pour arriver au pouvoir,tout les mediats et la presse sont tenus par la finance mondialiste et n’attende qu’un mot pour diaboliser le fn,marine l’a tres bien compris en ne deranpant pas mais a ces ferme pour remettre en place les journaleux,elle a commencer par la base en faisant elire des milliers de conseillers regionnaux,departementaux,maires,senateurs,ce que n’a presque pas fait jean marie,rappelez vous les villes pris par le fn de jean marie,il les a detruit,demander au maire d’orange,le seul toujours elus sans l’etiquette fn,ce qu’il pense de le pen,j’ai confiance en marine et la jeune marion,qui a fait venir la jeunesse,le fn est le premier parti de france,le premier parti des jeunes,c’est l’avenir pour les annees qui viennent,une bonne nouvelle le gauchiste barthez et son petit journal a canal,obseder par le fn est virer par bollore,il a fait perdre a canal 400000 abonnes en 2015,j’avais dit il faut les toucher au portef

Yves ESSYLU

TRUMP est en train de prouver le contraire de ce que vous dites parce que la majorité des gens est excédée par l’hypocrisie du politiquement correct tiré du marxisme et qui détruit la France depuis 1945

from Persia wiz love

Moi, j’aurais préféré une descente à canal. Tout casser, surtout la gueule de ces ordures, barthes, domenach, wisman…. mais pas Emilie et Ophélie; elles sont trop jolies.

Inikette

Pourquoi devrions nous dissocier la France et la République pour plaire à un gouvernement qui se réclame faussement de cette dernière ! Le Valsional Socialisme, loué soit son départ, n’est pas un régime républicain. C’est la mise en place par des ordures, d’une dictature de la pensée, pour satisfaire les bas intérêts de tous ces parasites politiques qui terrorisés de voir le peuple révolté de leur saloperie, et les contestant, cherchent comme d’habitude, la catastrophe à jeter sur le peuple pour l’asservir. Ils ont utilisé deux guerres mondiales, et aujourd’hui c’est la mondialisation et l’islamisation. Nous sommes en guerre contre ce gouvernement de fantoche, pas contre la république et ses valeurs LIBERTE EGALITE FRATERNITE seuls outils de l’épanouissement et de l’évolution vers la liberté et le bonheur du peuple !

Catalan

Ce que l’on critique ce n’est pas le fait d’étre en république , c’est cette 5eme république qu’il faut se défaire rapidement

Lire Aussi