Ils nous refont le coup de l'antiracisme pour nous imposer leurs clandestins

HollandeMerkelL’Allemagne n’en finit pas de découvrir les joies de l’immigration extra européenne. Ce qui obsède ses élites, tout comme en France d’ailleurs, c’est le rejet de plus en plus affirmé, que le peuple allemand affiche envers la politique migratoire imposée par Angela Merkel. L’immigration de masse alimentant le racisme, les actions hostiles aux migrants se multiplient.
Par conséquent, en bons démocrates que sont les gouvernants européens, il s’agit avant tout de faire taire le peuple récalcitrant. Pas question de changer de politique pour mettre fin aux débordements et au racisme ambiant. Bien au contraire. Nos élites accentuent une immigration de masse qui conduit à l’éclatement de la société compte tenu de l’échec absolu de l’intégration, et ensuite elles taxent de racisme ceux qui entendent défendre leur identité, rester maîtres chez eux et préserver leurs enfants du désastre qui s’annonce. Ces salauds de Blancs attachés à leurs racines et qui refusent d’être dépossédés de leur pays n’ont décidément rien compris !
L’Europe entend donc durcir la législation contre le racisme, domaine où la France est à la pointe du combat, puisque pas moins de quatre lois répressives se sont succédé depuis 1972 pour museler le bon peuple. Et Hollande vient d’annoncer qu’il en rajoutera une louche en fin d’année !
C’est ainsi que le ministre allemand de la justice Heiko Maas, vient de déclarer à ses homologues européens réunis au Luxembourg :
« Si quelqu’un appelle à tuer des réfugiés ou à brûler des Juifs, cela n’entre pas dans le cadre de la liberté d’expression. C’est un acte criminel qui doit être poursuivi en justice ».
« Facebook, Google, YouTube et Twitter ont la responsabilité de s’assurer que de telles déclarations sont supprimées. Ce n’est pour l’instant pas encore assez souvent le cas », a regretté le ministre.
Selon lui, il est incompréhensible que Facebook puisse supprimer en 24 heures des images pédopornographiques mais pas « une incitation à tuer quelqu’un ».
Rien à redire à cela. Il est évident qu’à part quelques têtes brûlées irrécupérables, qui sévissent dans quelques groupuscules néo-nazis, personne ne peut adhérer aux propos de haine et aux incitations au meurtre qui circulent sur la toile.
Cela dit, pas question de décerner pour autant un label de virginité et d’humanisme à nos élites auto-proclamées, tant leurs bons sentiments transpirent l’hypocrisie et la mauvaise foi. Car leurs leçons de morale à peu de frais sont toujours à sens unique.
En effet, je n’ai jamais entendu nos bonnes âmes, européennes ou nationales, dénoncer les appels au meurtre de policiers clamés par nos rappeurs. Bien au contraire, il parait que c’est de l’art et que le fait de les interdire serait une inadmissible atteinte à la liberté d’expression.
Je n’ai jamais entendu l’Europe s’insurger contre la politique menée par nos amis saoudiens qui interdisent les églises sur leur sol. Et pendant que nous accueillons des millions de musulmans, les Juifs sont interdits de séjour en Arabie comme dans de nombreux pays arabes. Tout cela est normal, pas d’ingérence dans la politique de nos amis. Le mot “réciprocité” ne figure pas dans le dictionnaire bruxellois. Et ce qui est honteux, en revanche, aux yeux de nos modèles de vertu bruxellois, c’est que la Slovaquie refuse d’accueillir des musulmans chez elle. Que les Slovaques souhaitent préserver leur culture et refusent toute islamisation de la société, est donc le comble de l’ignominie….
Enfin, j’aimerais que nos ministres de la justice et autres responsables politiques, si zélés pour légiférer contre le racisme à sens unique, montrent le même enthousiasme pour exiger des autorités musulmanes d’expurger le Coran de tous les appels au meurtre qui y figurent. Sur les 114 sourates et plus de 6200 versets, on ne compte plus les incitations au meurtre de chrétiens et de juifs, auxquels on promet soit la fournaise, soit d’être crucifiés, ou bien d’avoir un pied et une main opposés coupés. Et non seulement nos élites bien pensantes ne réprouvent aucunement, mais elles adhèrent à 100%, puisque leur crédo universel est que l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance.
Il est clair qu’avec des élites aussi lucides, dont la compétence est à la hauteur de leur courage, les peuples européens auront bien de la chance si le pays de leurs ancêtres ne devient pas une république islamique en 2050.
Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

7 Commentaires

  1. Ce qui est franchement marrant,c’est de voir comment les socialistes font semblant de s’étonner des progrès du FN. En vérité la corde est tellement usée qu’elle va finir par casser. Et les Républicains feraient bien eux aussi d’arrêter de faire le jeu du FN en disant clairement où ils sont côté immigration tant « légale » qu' »illégale ». Car le LRPS pour l’appeler par son nouveau nom joue avec le feu et fait passer de vrais problèmes de société au second rang,des problèmes aux conséquences terribles à long terme pour la pérennité même de notre vivre-ensemble,derrière des magouilles politiques à la petite semaine. Ils sont totalement responsables du succès du FN.

  2. C’est pas le coran qu’il faut expurger des sourates criminelles, c’est la France qu’il faut expurger du coran, livre criminel . Et quand j’entends parler de racisme anti musulman bien sûr, je ne peux m’empêcher de fredonner (sur l’air des p’tites femmes de Paris) : V’là le rara, le rara, le racisme, v’là le rara, le rara, le racisme. C’est stupide, je sais, c’est puéril et ça ne sert à rien, je sais, c’est idiot, je sais, je suis neuneu, je sais, mais…ça me fait du bien…de ridiculiser même pour moi seule, leur idéologie à la con.

  3. Pour mesurer l’engagement de ce gouvernement dans la lutte contre le racisme anti-« infidèles »,autrement dit le racisme des communautaristes musulmans (chiites dans ce cas) il faut lire dans causeur l’article sur l’IUT de Saint-Denis.

  4. Personne n’appelle à tuer des réfugiés ou a tuer des juifs Monsieur le ministre ! En tous cas … personne ne le fait ! A part les islamistes !
    Mais tout le monde veut les voir retourner chez eux !
    Je suppose que vous allez nous concocter une bonne petite loi pour nous interdire de dire ça aussi … ?
    Avant 1972 … à l’époque où ces Lois antiracistes n’existaient pas …. le racisme n’était qu’une petite guéguerre de boutons entre bandes rivales qui ne faisaient de mal à personne !
    Aujourd’hui c’est une idéologie … pire que le nazisme et le communisme réunis !

  5. « Un centre pour les clandestins attaqué aux Pays-Bas » (à lire sur civilwarineurope.com)

  6. Surtout qu’il n’y a jamais eu besoin de la moindre loi supplémentaire pour interdire et sanctionner l’appel au meurtre. C’est d’un hypocrisie monstrueuse car aucune des lois scélérates n’a cette fonction, leur seul but étant de museler la parole et d’interdire la vérité.

Les commentaires sont fermés.