Ils ont osé réélire Natanyahou : quels emmerdeurs, ces juifs !


Je m’étais toujours dit  “quels emmerdeurs, ces Juifs avec leur holocauste…” J’ai commencé à comprendre quand j’ai lu la biographie de Golda Meir après m’être évanouie en entrant dans le Fort de Breendonk qui était l’antichambre d’Auschwitz.
En l’an 70 les Juifs se révoltent contre l’occupation la Palestine par les Romains qui les écrasent, détruisent le temple de Jérusalem et les chassent en exil. Pendant 2000 ans le Juif Errant est le bouc émissaire idéal car « l’étranger »
Au XIX° l’antisémitisme produit des pogroms en Russie. Golda Meir nait à Kiev en 1898 et fuit en 1903 vers les USA avec ses parents qui sont des militants socialistes clandestins. En France l’affaire Dreyfus fait rage de 1894 à 1906.
Theodore Herzl, né à Pest en 1860, finit par se dire: “Qu’est ce qu’on fout ici à se faire taper sur la gueule alors que notre bible ne parle que de  terre promise en Israël. Rentrons chez nous!” Le sionisme est né et consacré par le Congrès de Bâle en 1897. Golda commence  sa vie de militante sioniste socialiste à 18 ans en rejoignant un mouvement marxiste. En 1921 elle émigre vers la Palestine.
http://salvatore-comisi.over-blog.com/article-temoignage-de-palestine-par-mark-twain-5-46616241.html
Mark Twain décrit «  une région désolée dont le sol est suffisamment riche mais abandonné aux mauvaises herbes – une morne et silencieuse étendue. La désolation présente est telle que l’imagination la plus fertile ne pourrait gratifier ce paysage d’un semblant de vie ou de mouvement. Nous n’avons pas vu un seul être humain sur notre trajet. À peine ça et là un arbre ou un caroubier. Même l’olivier et le cactus, derniers amis des sols pauvres, semblent avoir déserté ce pays. Aucun peuple ne l’a considérée comme sa terre, son pays. »  (…) Des siècles d’occupations étrangères avaient fait de la Terre d’Israël (Palestine) une terre faiblement peuplée, peu cultivée et négligée, parsemée de collines rongées par les sables de déserts hostiles et de marais où sévissait la malaria. Son système séculaire d’irrigation désagrégé, ses forêts disparues.Vers 1870, 70.000 immigrants juifs viennent en Palestine pendant la première alyah, mais seulement la moitié supporte les conditions extrêmement difficiles qui les attend et y reste. La majorité de ces derniers se dirige vers les villes de Jaffa, Haïfa et les nouveaux faubourgs de Jérusalem. Seule une minorité, comprenant les membres du mouvement Bilou, symbole de la première alyah, associé à l’idée du retour en Palestine et du retour à l’activité agricole, fonde de nouvelles colonies.>>
Golda raconte comment les remigrants ont  asséché les marécages et travaillé la terre à mains nues pour transformer le désert en orangeraies en passant par le collectivisme extrême des kibboutz et l’émancipation des femmes au travers de la nécessité de transformer chaque personne en soldat responsable de la survie de la communauté.
Les Turcs avaient colonisé le Moyen-Orient et le Maghreb (Empire ottoman 1299-1923). Après la défaite de la 1ère guerre mondiale, la Palestine passe sous protectorat britannique. Dès 1920 les Juifs de Palestine créent un groupe d’autodéfense contre les nationalistes arabes et l’occupant anglais. Pendant la guerre 40-45 les Arabes  s’allient à l’axe Berlin Rome Jérusalem Tokyo tandis que les Juifs palestiniens rejoignent la VIII armée britannique pour former la Jewish Brigade et y apprendre les fondements de leur armée Tsahal. Quand en 1948 l’Etat d’Israël est déclaré, il s’agit d’un butin de guerre pris aux Arabes alliés de l’ennemi allemand. Sans doute les Européens ont-ils préféré  céder ce territoire stratégique à des Juifs d’origine européenne plutôt qu’aux Arabes hostiles. Contrairement aux Allemands ou aux Japonais, les Arabes ne reconnaissent pas leur défaite et continuent leur guerre contre Israël. On connait: la suite : le conflit permanent avec la guerre des 6 jours en 1967 et celle de Kippour en 1973
Qu’y a-t-il de plus fort que la guerre ou la calomnie médiatique pour souder un peuple qui défend sa survie? En 2000 Associated Press diffuse la photo d’un policier israélien qui se déchaine sur des Palestiniens alors qu’en réalité ce policier sauve un étudiant juif américain du lynchage par les prétendues victimes. Suit l’affaire al Durah.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Tuvia_Grossman
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Mohammed_al-Durah
Les USA sont alliés d’Israël mais depuis 2009 Barack Hussein Obama va baiser la main du roi d’Arabie saoudite, prononce le discours du Caire, courtise les Frères Musulmans et veut engager des pourparlers avec l’Iran? Netanyahou s’exprime devant le Congrès avant les élections.
Les Européens choisissent-ils le camp arabe contre Israël par opportunisme pétrolier ? Le roi catholique Baudouin des Belges offre le Pavillon Oriental à l’Arabie saoudite pour en faire une mosquée au cœur de Bruxelles capitale de l’Europe. La gauche “qui a perdu son électorat ouvrier” courtise les immigrés au point que “François Hollande a été élu par 93% des musulmans” ? et spécule sur le droit de vote aux étrangers?
En 2005 l’intelligentsia prône la Constitution Européenne, le peuple vote non. En Suisse, aux votes sur les minarets, burqa, immigration, etc. l’intelligentsia dit oui mais le peuple vote non. L’intello sphère ne décide-t-elle  pas de la démocratie mondiale? La guerre en Afghanistan n’était pas pour construire l’oléoduque  de la UNOCAL entre le Turkménistan et Karchi mais pour libérer les femmes de cette burqa qu’on veut imposer en Europe. En Iraq contre les armes chimique ? en ex-Yougoslavie?  les printemps arabes?  la Syrie ? et les terroristes islamistes qui n’ont rien à voir avec l’islam?
Coup de théâtre Netanyahou, qui était fini, lessivé, oublié, rebondit vainqueur des élections…
Les blablateurs de l’intello sphère planent mais les pieds plats, sans dents et autres culs terreux ont la mémoire de la terre, de la souche et du prix payé sur l’autel de l’Histoire. En 5775 ans d’existence les Juifs possèdent  67 ans d’ Eretz Israel qu’ils défendent bec et ongles. Ils ont le temps car ils en ont vus d’autres.
L’Histoire d’Israël et la réélection de Netanyahou sont symboliques pour l’Europe : la bobo sphère peut élucubrer hors sol, les culs terreux ont leurs souches solidement ancrées dans leur terre.
Anne Lauwaert

image_pdf
0
0