Ils organisent l’euthanasie numérique des anciens

Il existe un débat sur l’euthanasie. Attali l’a glorifiée en son temps, mais passé l’âge de 65 ans, (Au delà de cette limite, son ticket n’est plus valable)… il se tait !

Loin de la question de la mort réelle, il en existe une autre ! Celle, virtuelle, imposée par le numérique !

Ceux qui n’ont connu ni frigos, ni machines à laver, ni TV, dans leur jeunesse, se heurtent maintenant au « Numérique » dans leurs vieux jours !

En un mot, les retraités ! On leur impose de vivre dans un monde dit moderne ! Eux sont dans un monde, banni, car ancien…

Nullement séniles ! Mais réactifs !

Ayant travaillé dur, lors des Trente Glorieuses, pour le bien de la Nation, on les accable de tous les maux ! Dans un pays où la valeur Travail fout le camp ! Où l’allocation » est reine ! Pour tous ! Pas pour Eux !

CSG, retraites, coefficient familial, ISF, et j’en passe… Matraqués !

Comme tant d’autres, dans plein de domaines, les voilà soumis à des normes numériques !

L’appendice du « Smartphone », prolongation obligatoire du bras, bientôt en puce incrustée, les révulse !

Son utilisation forcenée, réglementée, les laisse au bord de la « société ».

 Des exemples ?

 – Plus de cabines téléphoniques ! « Portable » obligatoire !

– Paiement par « portable » demandé, bientôt imposé !

– Rabais de 20% pour paiement d’amendes à la RATP, si « portable » ! Je l’ai subi.

– Tickets de métro bientôt supprimés… « Portable » !

– Chèques refusés, sauf majoration de 0,2%, pour les impôts supérieurs à 2.000 € ! Mais « portable » !

– Relevés de comptes bancaires, factures, numérisés. Les conserver 4 ans ? Sur « portable » ?

– Internet et « portable » sont devenus légaux, sinon obligatoires !

– « Services Publics » principalement accessibles par internet et « portable » ! Mais payants ! Toujours autant de fonctionnaires, sinon plus, par contre !

– Téléphone fixe supprimé ? On y vient !

– Etc.

Tout cela devient Insup « PORTABLE » !

Les « Vieux » ont créé la richesse de ce pays, laissez-les vivre en paix !

Concevez que cet instrument avilissant, dès l’enfance, rompt le lien social, jusque dans les Familles !

J’essaie de vivre sans « portable ». La « nouvelle société » devient… insupportable !

J’ai écrit, en ce sens, au « Défenseur des Droits », qui m’a répondu qu’il prenait ce sujet en compte, mais il ne fait rien ! Hélas !

Cette euthanasie est organisée ! Les cercueils sont encore… portables !

Michel Rondepierre

image_pdfimage_print

38 Commentaires

  1. Faut aider les vieux à vivre sans portable! ou alors les aider à s’en servir, quand ils en ont besoin. Allons donc, on va vers un joli monde, puce sous la peau, code barre au poignet. Ah, vous avez dépensé tant et tant à tel endroit, ah, vous avez eu telle maladie petit, eh, vous avez eu un procès il a tant d’années., vous avez fait des bêtises étant jeune etc.
    Et en plus, on est géolocalisé!
    Le summum de l’espionnage, et les jeunes en redemandent.
    Alors, qu’on foute la paix aux vieux. Il y a assez de clients chez les moins de 25 ans!

  2. Vous avez tout à fait raison !

    Je le constate de plus en plus avec ma mère, qui se trouve confrontée aux obligations de déclaration dématérialisées, et autres, devant lesquelles elle ne sait plus quoi faire, sauf à devoir se rendre en personne au centre des impôts et autres administrations.

    • en plus les administrations sont à Tataouine!!et les anciens n’ont pas tous une voiyure dernier cri et il n’y a pas de transports en communs de partout

    • Les déclarations d’impôt se font toujours sur papier ,spirou ,et autrefois aussi quand il y avait un soucis on devait se déplacer à l’hôtel des impôts ou un conseillé venant dans une mairie ,ça n’a pas changé ,où avez vous vu qu’un service administratif se déplaçait jusque chez vous par le passé ,il ne faut rien éxagérer ,ma grand mère et mes tantes à plus de 90 ans avaient du mal à remplir leurs déclarations ,je les aidais ,c’est pas le percepteur ou autre qui venait chez elles pour les aider ,ça n’a pas changé !
      Il avait été dit que toutes les déclarations se feraient par ordi et vous voyez des tas de gens ,même jeunes la font encore sur papier ,et l’administration est bien obligée d’accepter ,il faut refuser de se laisser faire !!

  3. qu’est-ce qu’on attend pour euthanasier ATILA euh non atali pardon!!!!!!!

  4. excellent article Michel Rondepierre plein de réalisme qui n’oublie pas le sens de l’humour de la dernière phrase BRAVO

    • Merci ! Pour la peine, je vous livre la fin de la conclusion, autocensurée…
      « Les cercueils sont encore « portables »…. Avant l’incinération obligatoire !! Bien à vous.

  5. c est tout simplement honteux et cette pute d ATALI qu il s occupe de son cul cet homme est là en France que pour foutre le bordel et vivement qu il aille rejoindre l autre ordure son ami BERGER des milliardaires qui veulent faire crever les pauvres vieux FRANÇAIS qui ont travaillés dur pour leur pays et maintenant ATALI voudrait les faire piquer on a qu à le piquer lui ce vieux fainéant de bon à rien lui le travail la pas usé .vraiment en France on a tout un tas de gens qui ne sont pas Français et qui nous donnent des leçon de vie ATALI le satanique qu il crève .

  6. j’ai un vieux gsm sansung de 2004 ..qui à néanmoins apn et video et je l utilise encore
    je refuse catégoriquement les smarphones et cie. Mon vieux clou est tombé plusieurs
    fois et fonctionne encore ,l’écran étant protégé par un plexi et surtout tiens la charge plusieurs jours ..pour les batteries je suis obligé de trouver des  » new old stock  »
    mais je parie qu’il y aura des fabriquants de batteries vintages pour  » vieux portables de
    collection « …il y a une niche à prendre
    Les i phones à batterie scéllée non amovible tiennent la charge de quelques heures
    à une journée..si tombent une ou deux fois au sol sont foutus surtout désolé un phone c’est fait pour téléphoner ou sms je ne refuse pas la modernité mais il y a des limites
    surtout au fait d’être contrôlé à distance..

  7. Big data pour big brothers !
    Vrai, mais vous n’évoquez que l’épiphénomène de la domination du troupeau humain par les serviteurs zélés de quelques multimilliardaires.
    Les “vieux” laissés pour compte du numérique disparaissent, et c’est sans importance, car ce qui compte pour le totalitarisme numérique, c’est la masse énorme des consommateurs de purée médiatique. Les algorithmes fous des ordinateurs neuronaux ont pris le contrôle des cerveaux humains. Tout accès à internet, toute intervention, tout échange numérisé de ces milliards de veaux humanoïdes, sont analysés, décortiqués et « enrichissent » la base de connaissance des masses que l’on peut manipuler à merci.
    Alors, les vieux…

    http://www.lejdv.fr/huxley-meilleur-mondes/
    Lire aussi « La zone du dehors », d’Alain Damasio

  8. à qui la faute? au peuple de moutons qu’on anesthésie avec des jouets genre portables et qui eux-mêmes en donnent à leurs propres gosses… en attendant le microcip = puce implantée… dans leur cerveau, leur portable est déjà une puce !
    un gag, enfin, façon de sourire jaune : l’employeur de ma fille lui a reproché de ne pas avoir watsap « pour communiquer » et puisque ma fille lui a répondu qu’elle avait signé un contrat pour travailler, pas pour jouer avec watsap … eh bien… elle commence à se chercher un autre travail car son contrat pourrait bien ne pas être renouvelé…

  9. le portable n’est pas indispensable – vous voulez faire la révolution ? simple : REFUSEZ d’être fichés par un portable, par une carte de crédit, par des cartes clients, par l’@banking, par le télépass etc. Si tout le monde refusait cette dictature, le Système s’écroulerait il suffit de dire NON…

    • Anne,
      Il suffirait de dire non..? Mais comment échapper aux big data, stockées dans le « cloud » et analysées, mot par mot pour donner le pouvoir de manipuler l’opinion, à ce maître du monde qu’est devenue la finance mondialisée?
      Nous nous focalisons sur du « sociétal » et c’est ce que veulent les Warren et les Soros.
      Masquer la contrainte du « toujours plus ». Toujours plus d’humanoïdes affamés, de « besoins » bidonnés, de profit pour les multinationales…. Pour le reste, nos Libertés, notre culture, notre bien être, l’avenir « réchauffé » de nos mioches, c’est le cadet de leurs soucis.
      Dire non à cet avenir qui n’en est plus un, ce ne peut être obtenu que par l’éducation, la connaissance…et ils nous saoulent de croyances numériques à cent sous l’abonnement mensuel.
      Bon dimanche quand même!

  10. Ben je fais parti à part entière de la catégorie de gens que vous définissez.J’ai donc un portable c’est devenu obligatoire , mais je le laisse sur mon bureau ,donc ça devient un fixe mobile(pléonasme) , puisque lorsque je sors ( rarement hélas) je n’emmène pas ce « machin » avec moi , je m’en f…et il m’arrive lorsque je le regarde d’avoir 20sms une dizaine d’appels , ben j’efface tout sans regarder , et ceux qui veulent me parler connaissent mon fixe , alors comme je les ai averti , ils n’ont qu’a l’utiliser.Cet appareil qui sert à tout et presque plus à téléphoner , je le considère comme outil d’extrême urgence c’est tout, amis de mon âge faites pareil et vous aurez un souci de moins à part celui de recharger votre « portable »

    • Non ,le portable n’est pas devenu indispensable ,on a vécu jusque là sans ça on continuera , on ne veut pas de mon chèque ou de mes espèces ,tant pis pour eux ,je vais acheter ailleurs !!

  11. On ne se laisse imposer que ce que l’on veut bien, moi j’ai un portable à 20 Euros je l’ai acheté surtout pour pouvoir appeler en cas d’accident ou de panne de voiture je téléphone avec le fixe, je paie en liquide ou par chèque car je sais que ça énerve mon banquier, j’ai Internet pour consulter les sites comme le votre, quand je vois les jeunes les yeux rivés sur leur portable je suis triste pour eux sous prétexte de modernisme on en fait des robots incapables de réfléchir par eux-mêmes, je vois des gosses de 10 ans se balader avec leur portable c’est effrayant, je connais des gens âgées qui n’ont pas Internet et qui de toute manière n’y comprennent rien mais ils sont très heureux comme ça, si les gens ne se laissaient pas manipuler si facilement ça irait mieux c’est certain

    • Oui vous avez raison et si demain nous avons une guerre civile, comment feront ils pour réagir tous ces jeunes?

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous ,Jean ,j’ai eu un portable il y a quelques années ,il a rendu l’âme je n’en ai pas racheté ,je paie par chèque également d’ailleurs mes enfants et petits enfants paient eux aussi par chèque ,un chèque ça laisse des traces ,un paiement avec smartphone ,non !!
      Protestons , ne nous laissons pas faire ,c’est le seul moyen et il n’y a pas que des retraités qui ont ce raisonnement !!

      • OUI PROTESTONS résistons, osons, nous faisons partie de « l’économie » la preuve tous les moyens sont bons à l’Etat pour nous rendre de plus en plus vulnérables.
        Pas de paiements smartphones
        Mais vous pouvez aussi arrêter les prélèvements automatiques vous restez maître de vos factures

  12. j’ai pas de portable = je ne suis pas tracé et ne souffre pas non plus de tendinite aigue du coude constamment relevé, et mon civisme va jusqu’à ne pas polluer l’espace public de mes entretiens téléphoniques échangés sur de forts décibels afin de prouver au vu et au su de tous que je ne suis pas seul au monde……sans parler de l’autisme qui en découle quand on se sent « relié » en toute certitude au monde par un objet tenu en main tout en en ignorant de ma superbe l’autre partie du monde physique qui m’entoure; la démarche schizophrénique commence comme ça.

  13. Dans les tribus des mondes anciens, les anciens justement, dirigeaient grâce à la sagesse qu’on leur reconnaissait et qu’ils avaient acquise par l’expérience. Maintenant le « jeunisme » fait des ravages, car on place aux responsabilités des gens qui manquent d’expérience. Parlerais-je de Macron par hasard ?

  14. Félicitations pour ce coup de gueule, on vous suit… Dernière trouvaille : il faudra désormais un smartphone pour accéder au nouveau vélib !
    Non au smartphone, dont on déchiffre mal la lecture des écrans à la lumière du jour, qui coûte cher et peut facilement vous être dérobé et qui permet de vous suivre à la trace tant dans vos publications écrites et imagées que dans vos déplacements physiques !
    Le fascisme numérique ne passera pas…

    PV

    • Et je n’ai osé parler de la suppression du chèque, voire de la monnaie !

      • Ce serait bien de nous « brancher ». J’essaie personnellement de récolter les informations « à transmettre » je suis sure que c’est utile (j’ai 78 ans)

  15. Tous ces « branchés » de la modernité ne survivront pas d’être déconnectés.
    Sans déconner.

  16. Eh oui ! Monsieur Rondepiere , les temps changent .
    Jadis , dans les Civilisations qui ont construit l’ Occident , mais aussi en Chine au Japon , le vieillard incarnait la Sagesse , la Connaissance . Il inspirait le respect . Les jeunes respectaient les Anciens , car ils savaient que devenus vieux à leur tour , il leur serait réconfortant d’ être bien considérés par les nouvelles génération .
    Hélas ! Mai 68 et leurs brillants rejetons sont passés par là . Aujourd’ hui le vieillard est devenu un ringard encombrant , niais , voire facho et alcoolo .
    L’ avenir appartient aux  » jeunes  » comme Medhi Meklat qui tweetait :  » j’ encule Charb avec des couteaux Laguiole et je casse les jambes de Finkielkraut  » .
    Pascale Clark a même trouvé de la poésie là-dedans .

    • Ce qu’ ils oublient ces jeunes cons c’ est que la plupart d’ entre’ eux ont fait leur service militaire et qu’ils savent se servir de ce qu’ il faut le jour venu
      A bon entendeur salut !!!

  17. Je fais partie de ces « vieux » auxquels on fait sentir de plus en plus qu’ils « sont de trop, trop riches, qu’ils ont la belle vie que c’en est indécent », etc. Sauf que, j’ai commencé à travailler à 14 ans, permis à l’époque++, que les semaines étaient de 45 heures, samedi matin compris, le RSA n’existait pas, on avait pas autant de jours de vacances. Il est vrai, pour être honnête, que l’ambiance au travail n’était pas la même : nous prenions le temps de blaguer entre collègues, faire pipi ou téléphoner. Nous disposions de deux heures pour déjeuner. Le travail sous pression folle est apparu en même temps que l’informatique.
    ____________________________
    ++ Il est inadmissible que la Caisse de retraite (CNAV) refuse de me verser les deux années travaillées entre 14 et 16 ans.

  18. Excellent sujet qui mérite toute sa place ici ! Nos aînés sont abandonnés, peu en parlent ! Merci à vous Michel !
    Au plaisir de vous lire,
    Marie Pierre de Mora Y Aragon

    • Abandonnés certainement, mais lorsque les problèmes se heurtent à la fois à l’incompétence, l’ignorance et le mépris le mieux est de contacter les associations de défense des consommateurs (UFC QUE CHOISIR)

  19. A cause du portable « smart phone » de notre petite fille de 16 ans et de sa mauvaise utilisation, nous avons subis une brouille familiale de plusieurs mois, entre Papy, Mamy, filles et petites filles, ce, par l’emploi et la transmission d’un « texto » mal rédigé (merci les profs de Madame Belkacem) et l’incompréhension qui en a résulté auprès de toute la familee.
    Pour notre part, nous, grands parents, n’avons et n’aurons jamais de « Smart Phones » dussions-nous en mourir sous les supplices.
    H. d P.

  20. Dans la VRAIE VIE c’est un constat : plus le numérique et le tout-connecté évoluent, plus il y a de bugs, de problèmes informatiques divers, de problèmes de connection et/ou de « captage »… Malgré ça on nous dit : »Ha ben c’est bizarre ça marche pas  » ! Je réponds « Alors… comment qu’on fait » ? Unique réponse le plus souvent : « Ben chais pas, ça devrait normalement fonctionner, c’est izarre ! »
    Bref : on rajoute du crétinisme au crétinisme déjà existant.

  21. Si Macron trouve que les retraités qui perçoivent 1200 euros par mois sont riches il faut que lui-même perçoive cette somme. Cet impudent, mal élevé et méprisant, était en parfaite harmonie avec son mentor Hollande. C’est un jeune con nanti. Une once de respect envers les anciens qui ont versé toute leur vie des cotisations pour obtenir une retraite bien faible pour certain. Ils ont pâti avec la guerre et l’après guerre et ont bien mérité qu’on les laisse tranquille. La colère des anciens gronde.

Les commentaires sont fermés.