Ils osent appeler cela Duos de choc !

Duos de choc, ils appellent ça ! En le lisant, à propos de choc, j’ai immédiatement pensé aux autres duos. Aux frères Kouachi, à Sadam Abdeslam et Oussama Atar, à Abrini et Bakkali. A Osama Krayem et• Ali Oulkad, pour ne citer qu‘eux, ou encore à tous les artisans de la nuit de terreur du 13 novembre. Une nuit d’horreur parmi toutes les autres….

Car demain, le monde entier va commémorer les attentats de New York. J’enregistre TOUS les reportages. Je passe et repasse les images, afin de m’imprégner de cette tragédie, de ne JAMAIS oublier les actes monstrueux de ces koranikes sanguinaires. A chaque fois, je dois retenir mes larmes. Ma colère. Ma RAGE !

C’est juste pareil lorsque que je pense à Maria, étudiante en médecine, violée, torturée, noyée par un « mineur » afghan de 32 ans. Lorsque je pense aux milliers d’assassinés, égorgés, violés par les « frères » de la voilée de la page 42. Et particulièrement au petit garçon poussé sous un TGV dans la gare de Francfort par un si « gentil » « demandeur d’asile du nom d’Habte Araya, « papa » de trois enfants, qui lui aussi, avait bénéficié d’un sympathique reportage du même style. Il était même cité comme un réfugié exemplaire ! Et a illustré une campagne en faveur de l’intégration ! Mais cela, c’était AVANT d’être pris d’une « bouffée délirante » !

Habte Araya, héros d’un article sur les bonheurs de l’immigraiton

L’auteur de l’article DUO DE CHOC – sorte de lavage de cerveau pour ucclois respectables – argumentera qu’elle connait tout un tas de musulmans qui sont « très gentils », ce à quoi je répondrai qu’entre 1940 et 1944, il y avait aussi des tas de « gentils » allemands. N’empêche que PERSONNE, aujourd’hui, n’oserait afficher le moindre petit, minuscule attribut nazi.

A ce que je sache, personne, non plus, ne macule nos rues en tenue du KK-Clan comme le font ces provocatrices avec leur empaquetage volontaire.

Si la gentille musulmane voulait vraiment s’intégrer, pourquoi se déguise-t-elle encore en femme du désert ? On pourrait lui faire savoir qu’à Uccle, il y a de moins en moins de tempêtes de sable. Et pendant que nous en sommes aux confidences : a-t-elle, personnellement, été équarrie à l’âge de 4 ans ? Sa fille, peut-être ? A-t-elle elle-même tenu de force une petite fille hurlant de douleur ?

En ces jours même, le procès des autres « frères » de l’encapuchonnée qui, de sang-froid, ont tué, énucléé, torturé, et supplicié des centaines de Français (et ont répété leur bain de sang à Bruxelles peu après) se déroule précisément à Paris, le tout aux frais des familles des victimes. J’en profite pour envoyer un bonjour à mon ami Patrick qui a perdu sa fille Nathalie adorée au Bataclan, et prend tous les matins le train pour assister à ces débats aussi inutiles et coûteux que grotesques. Y a-t-il un individu au monde qui les suppose innocents ?

J’ai la chance d’habiter Uccle, une commune « huppée » de Bruxelles. Oui, celle d’avoir une maison dans ce haut-lieu du snobisme bruxellois, en bordure de la forêt de Soignes. Pas un matin, quand j’ouvre les yeux, à ne remercier dieu (ou qui que ce soit) de ce privilège. A 250 mètres de la magnifique Forêt de Soignes, notre Bois de Boulogne, notre Central Park en dix fois plus sublime.

Ici, les habitants se baladent en jeans Versace et chaussures Vuitton, ni mosquée, ni snack halal. Pas le moindre minaret. Juste des boutiques haut de gamme.

Comme dans la plupart des communes bruxelloises, nous recevons gratuitement une feuille de chou. Je ne révélerai pas son nom, on a ses principes !

Je ne la lis jamais. Je la balance dans le tiroir du bas d’un des meubles de mon bureau, juste le temps d’en extraire l’exemplaire du mois précédent pour le larguer aux déchets PAPIER (je trie !)

Cette semaine, je ne l’ai pas relégué aux ordures. J’attends. Mon dégout m’en empêche. Alors précisément que chacun, ici, pleure un ami, un proche, un frère, un enfant, ces « journalistes » qui n’en sont pas, inventent une nouvelle formule, le DUO DE CHOC, afin de soutenir ceux qui sont venus chez nous sous couvert de recherche de « protection » mais ont tué, violé, massacré des centaines de citoyens.

Un autre DUO DE CHOC

La révoltante photo d’une « uccloise » d’un âge certain, une (fausse) rousse à l’épaule dûment dénudée s’agglutinant à une représentatrice de la pire idéologie mortifère que le monde n’ait jamais connue me fait penser à un adage : la véritable charité se fait dans la discrétion.

 C’est pour cela, d’ailleurs, que vous ne trouverez aucune photo de moi malgré des années et des années de bénévolat (je l’avoue, j’ai eu de ces égarements). Je peux vous retrouver les cartes festives que le ministre de la Justice m’adressait chaque Noël en me remerciant de mes prestations pour les prisonnières. J’ai dû les flanquer dans un fond de tiroir parmi les torchons gratuits.

Quant à la bâchée de rouge, j’ai envie de lui dire : non, madame, jamais je ne repousserai un migrant dans la flotte. Jamais. Je vous demande seulement de RESPECTER NOS LOIS. Vous êtes Belge, peut-être, vous êtes dans VOTRE pays ? A plus forte raison !

Anne Schubert

P.S. : cet article va me valoir les foudres de la commune d’Uccle, je m’attends à du courrier menaçant, voire à une descente officielle. Au cas où je me retrouverais au trou, ce n’est pas grave, j’y ai déjà pas mal de copines, et la bibliothèque est régulièrement approvisionnée, n’est-ce-pas, Monsieur le ministre ?

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. Une bonne partie de ma cousinade Belge vit à Uccle, autour de la longue avenue Coghen. Je n’y ai pas vu beaucoup de femmes coiffées de serpillères islamiques. Par contre beaucoup de voitures avec plaques Françaises. Mes cousins Belges, appellent les proprios de ces véhicules, des SDF. Traduction, Sans-Difficultés-Financières !

  2. vous serez honnis de certains mais rassurez vous vous aurez plein de gens comme moi simple pékin qui sont de tout coeur avec vous

  3. Le duo du bas m’a l’air assez révélateur, quant au duo du haut, c’est un duo de choc?
    Ou un duo de cloches?

  4. Anne merci pour cette photo de l’europe masquée : c’est le symbole parfait des périodes d’avant guerres . On ferme les yeux en songeant que « ça finira bien par s’arranger » La cruelle vérité en une simplicité édifiante en cette période de jugement très médiatique , et qui ne parait pas changer quoi que ce soit dans les déterminations affirmées en plein tribunal….

  5. C’est la fille de martine aube-ry la femelle de droite, ou alors sa soeur jumelle non alcoolique mais aussi grosse moche et conne ?

    Avant d’avoir lu l’article c’est ce que je me suis dit… c’eût été une possible pub pour la candidature de la maire d’une grande ville du chnord à la pestilence de la raie-pourrie-islamisante-frankistanaise.

    Quant à repousser les migroïdes à la baille ça se discute, de toutes manières pas de pwoblèm il y aura toujours une ONG complice alertée par tel satellite pour venir les récupérer et nous les refourguer.. et puis si il y en a qui se perdent en mer, à qui la faute vraiment, ces même ONG devraient faire leur examen de conscience avant de donner des leçons d’humanité à la aylan (moi je n’ai pas pleuré, j’ai même économisé un comprimé de viagra ce jour là)

    • donc finalement à défaut de marche blanche, tu as versé tout de même quelques larmes de même couleur (rire)

Les commentaires sont fermés.