Ils osent vouloir appeler leur enfant Mohamed Merah

capture-mohamed-merah

Certains d’entre vous s’en souviennent peut-être, cela s’est passé fin 2012. Un garçonnet de 3 ans prénommé Jihad, choix déjà contestable en lui-même, avait été envoyé à l’école maternelle de Sorgues (Vaucluse) avec un tee-shirt portant sur le devant l’inscription « Je suis une bombe », au dos : « Jihad né le 11 septembre ». Tee-shirt offert par l’oncle du bambin, qui l’avait fait confectionner tout exprès pour son neveu. Plainte déposée par la mairie de Sorgues pour apologie de crime. Relaxés en première instance, la mère et l’oncle avaient été condamnés, suite à l’appel du parquet, par la Cour d’appel de Nîmes à :

– un  mois de prison avec sursis, plus 2000 euros d’amende pour la mère;

– deux mois de prison avec sursis,  plus 4000 euros d’amende pour l’oncle.

Affaire finalement terminée par la validation des peines par la Cour de cassation, le 17/03/2015. Peines dérisoires, mais peines tout de même. (Cf. ci-dessous)

Ce petit rappel pour juger sur pièces de la décence, de l’amour, du respect que porte une grande partie des musulmans, envers le pays qui les a accueillis. Toutes les belles envolées lyriques des uns et des autres pour nous persuader de la « chance » qui est la nôtre et du bonheur du « vivre-ensemble » n’est-ce pas M. Valls et M. Juppé, ne sont que vœux pieux. Quatre ans après ces faits intolérables, non seulement les mentalités n’ont pas changé, mais les provocations sont de plus en plus violentes et multiples.

Dans le même ordre d’idée nous venons de gravir un échelon supplémentaire dans l’abject, ces derniers jours. En effet ce vendredi 18 novembre, la Mairie de Nice a déclaré engager une procédure à l’encontre d’une famille qui a déclaré un nouveau-né sous le nom de « Mohamed Nizar  Merah ». Ceci afin de lui faire modifier le prénom dont on doute qu’il ait été choisi au hasard. Il convient de préciser que Merah est le nom de famille des parents, ce que ne précise pas l’article de BFM, et qui crée une certaine confusion. Qui en France peut ignorer le nom de cet assassin cynique, auteur de sept meurtres en mars 2012 dont 3 enfants, et parmi eux une fillette de 8 ans, traînée par les cheveux avant de l’exécuter…Oui, M. Magyd Cherfi, quoi que vous puissiez prétendre : cet individu est bien un monstre, qui demeurera à jamais comme tel dans toutes les mémoires…non musulmanes, pour les autres (?)

Qui peut savoir, à part les parents eux-mêmes, ce qui était dans leur tête au moment du choix du prénom ? Qui peut croire que ce choix est anodin ? Qui peut croire que ce n’est pas dans un but de provocation ? Et au-delà de la provocation une sorte d’hommage au terroriste ? Il ne faut tout de même pas oublier les scènes de liesse dans certaines banlieues chaque fois qu’ont lieu des attentats. Des gens qui se réjouissent de tous les attentats et de tous les morts, cela existe bien, même si la bien-pensance fait tout pour le nier. Aussi lorsque j’entends le procureur, l’air profondément convaincu, déclarer que ce qui prime avant tout c’est l’intérêt de l’enfant, pardonnez-moi mais cela ne m’émeut pas.

Ce que, par contre, on ne peut oublier, c’est qu’il s’est écoulé à peine 4 mois depuis le dernier attentat en date, le 14 juillet, précisément à Nice, que cette horrible tuerie a été perpétrée dans la ville où habitent ces personnes, qu’ils auraient donc pu, eux-mêmes ou des proches faire partie des 86 morts ou des quelque 400 blessés…La décence, le respect, autant de mots qui ne figurent ni dans leur vocabulaire, ni d’ailleurs dans leur esprit formaté.

Il s’agit là, ni plus ni moins d’une apologie du terrorisme à laquelle il faut absolument mettre fin. De tels agissements sur notre territoire sont inacceptables. Les parents ont le choix entre changer le prénom de leur enfant ou faire l’objet d’une procédure. En tout état de cause, s’ils possèdent la nationalité française, ce choix sera révélateur de la réalité – ou non réalité – de leur francité.

S’ils choisissent la deuxième solution, la décision appartient alors à la justice, dont il faut espérer qu’elle ne se contentera pas d’un arrangement « déraisonnable » tel que cela a été évoqué, à savoir intervertir l’ordre des prénoms : Nazir, Mohamed, au lieu de Mohamed Nazir Merah, ce qui ne changerait absolument rien à l’intention qui se cache derrière ce choix.

Alors, Mesdames et Messieurs les représentants de la Justice faites en sorte que de tels  agissements ne se reproduisent plus jamais. Et de grâce assez d’hypocrisie en mettant en avant l’intérêt de l’enfant. Si les parents ne s’en inquiètent pas, les  Français, qui  ne supportent plus d’être pris pour des débiles, encore moins!

 

Oriana Garibaldi

image_pdf
0
0

31 Commentaires

  1. Décidément, on ne peut plus rien dire sur riposte laique, la censure va bon train. Bon allez, je vous promets que je vais faire un effort et être un peu moins méchant avec nos «amis» musulmans.
    Je disais simplement que plus nous sommes faibles et plus ces gens nous haïssent et nous méprisent et que le seul moyen de vivre en paix serait de s’en séparer complètement.
    Désolé d’avoir été si dur avec ces chérubins.

  2. Ces abrutis ne pensent pas à l’avenir de leur enfant mais à faire de la propagande.S’ils n’obtempèrent pas en changeant le prénom de cet enfant ….Un coup de pied au coup de pied au c……..et ouste !!!!!! dehors!!!!!!

  3. On va laisser donner des aides de la CAF à un enfant prénommé ainsi? Bien évidement ce n’est pas la faute de l’enfant qui pour l’instant n’est coupable de rien et ne sait même pas encore qu’il est musulman mais quand-même! Vous imaginez-vous que l’on va donner des aides à des parents qui vomissent notre système mais vont être les premiers à demander….. « leurs droits » ?

    • On aime se faire du mal. On aide, on paie (impôts, cotisations sociales….) ces guerriers qui n’ont qu »une idée en tête : appliquer le coran à la lettre et nous tuer.

    • et oui comme d habitude ces gens ont droit à tout et une famille Française elle ,elle touche RIEN JE DIS BIEN RIEN mais ces arabes et autres ont droit à tout oui vu de mes yeux 2840 E de la CAF tout les mois et moi j ai droit à 79 E d APL avec 632 de retraite que j ai bien gagné en travaillant alors que ces femmes ne font rien sauf pondre des mioches tout les ans .il faut arrêter de nous prendre pour des idiotes ns les Françaises on a compris vos manœuvres L UMPS tout pour les étrangers et rien pour nous, vs nous faites ronger l os ,sa va se payer tout cela .en 2017 vs êtes des ordures

  4. Il faut aussi savoir que l’immeuble où habitait Merah est lieu de pelrinage, par les soit disant « pas d’amalgame »! Sans être pessimiste, comme on dit le vert est dans le fruit! Donc en finira jamais avec les musulmans, si on ne se dote pas d’un appareil juridique spéciale et si on ne pratique pas le zéro tolérance! les musulmans ne reconnaissent que la force!Nos lois, notre démocratie pour eux est aveux de faiblesses!Pour combattre sont ennemi il faut le connaître! Le seul moyen est d’interdire l’islam en Europe!

    • oui pas d islam chez nous et sur tout l Europe mais tout nos dirigeants veulent nous l imposer pour que eux touchent leur valises de fric de ces gens ils en ont rien à foutre si on se fait égorger ou tuer ,voir NICE ou tout les flics étaient pour protéger le mou hollande ,lui il fessait le gueuleton avec ces racailles alors que les Français se fessaient tuer sur l avenue à NICE bandes de traîtres hollande vs avez du sang sur vos mains .

  5. je me rappelle il fut un temps où degaulle interdisait les prénoms bretons…….

    • il y a encore des mairies qui font des difficultés pour certains prénoms; exemple: victoria refusée mais on propose victoire à la place….(paris ou sa proche banlieue)

    • Je me souviens qu’ une famille de 8 enfants de la banlieue ouest dans les années 50 n’a pas eu droit aux allocs car les enfants se nommaient Gwendal, Adraboran…etc..Je ne sais pas si d’autres familles originaires d’autres régions ont été confrontées au même problème. Il y a quelques années de sinistres ahuris ont prénommé une fillette Clitorine sans que cela n’émeuve personne…En espérant qu’elle aie un deuxième prénom…..

  6. Ces barbares ont un caillou à la place du cerveau. Les Français sont bien crédules de les laisser faire. Ils mériteraient la prison pour apologie de terrorisme ou l’expulsion du territoire.

  7. comment est ce possible, quand on est né en France , et que l’on est français de porter un prénom d’un ennemi de la France, pourquoi alors si l’on est né dans un pays arabe de ne pas s’appeler charles martel, christian ou jésus, la France devient chaque jour un peu plus musulmane, inutile d’aller passer ses vacances au Maroc, alors que tout est sur place en France, manque plus que la langue, arabocharabia, bonne chance amis français, vous n’en avez plus pour longtemps , samsonit est une bonne marque pour vos valises.

    • Naïvement il y a quelques annees, je disais quand je ne pouvais pas me payer de vacances qu »une journée à Bordeaux suffisait (St Michel) pour se croire au Maghreb. Je mesure maintenant l’ampleur des dégâts. Aujourd’hui, on croise des barbus en robe et des voilées. Bienvenue au pays de l’identité heureuse.

    • S’appeler Jésus, Christian dans les pays arabes c’est signer son arrêt de mort. Il faudra se battre pour défendre notre sol. Pas question de vivre en Asie tout en espérant leur aide militaire et financière pour éliminer ceux qui veulent anéantir les Européens.

  8. Ces individus ce sont les arbres qui cachent la forêt. Ils osent faire ce que leurs compatriotes approuvent dans le silence et l’anonymat. Ils ne s’intégreront jamais malgré leur scolarisation, les aides diverses dont ils bénéficient. Ils appartiennent au monde musulman et veulent anéantir les mécréants, ç’est à dire nous.

  9. Ma première réflexion c’est que le droit du sol doit absolument disparaître.
    Cela permettrait au moins de ne plus enregistrer les étrangers à l’Etat Civil français …

    • absolument AUCUN DROIT DU SOL NE DOIT ETRE, DONNE après la quatrième génération peut-être ?et encore faudra y voir

  10. Bonsoir, alors moi j’ai travaillé 2 ans à l’école maternelle Jean moulin de meru dans le 60 et il y avait aussi un gosse qui s appelait JIHAD, j’avais trouvé ça grave et j’en avais parlé avec mes collègues mais personne ne savait que faire.
    Le père c’est une grosse pourriture de barbu qui, le temps où il n’est pas en train de s’en prendre au personnel de l’école car sa saloperie de voilée de femme n’a pas été autorisé à accompagner la sortie au cinéma à cause de sa Burka(vous remarquerez que Burka rime avec Burk),se promène en robe toute la journée et passe sa vie à la mosquée sans jamais travailler, mais tout va bien,tant que le « vendu » de maire donne son feu vert à cette ignominie.

    • Ben il faut peut-être relancer l’affaire ? Ce gamin a grandi mais s’il est toujours dans le coin ? Et ses parents ?…

      • Oui il est en grande section cette année mais que faire?
        Ils vont plus lui changer son prénom maintenant hein.
        Mais peut être il faudrait surveiller les parents.

    • il n’y a qu’à les interdire purement et simplement ils sont français pour les allocs non ?

    • Des enfants qui seront de par le coran de futurs tueurs d’enfants chretiens, n’en doutons pas. Un musulman reste un musulman…

  11. Virer du pays et couper toutes aides à ce genre de connards qui nous provoquent CHEZ NOUS !

  12. Il est à parier que plus personne n’appellera son fils François-Hollande…

Les commentaires sont fermés.