Ils profitent du Coronavirus pour nous imposer des lois scélérates

Publié le 26 avril 2020 - par - 12 commentaires - 1 280 vues

Certains verront dans la crise du Coronavirus une intentionnalité.

Quant à nous, nous l’avons écrit de nombreuses fois, nous pensons que la crise est le résultat d’une mauvaise manipulation, l’homme ayant toujours joué à l’apprenti sorcier.

On se souviendra que les Allemands, durant les guerres mondiales, s’étaient montrés les rois de la guerre chimique et de la mort par les gaz : sur les champs de bataille de 1914 à 1918 avec le gaz moutarde, le phosgène et le dichlore, provoquant la mort dans une terrible souffrance… et entraînant une réplique de même type des forces alliées. Et que dire de cette horreur absolue où les Allemands  assassinèrent des innocents par millions dans les chambres à gaz durant la Seconde Guerre mondiale. Certes, des traités internationaux tentèrent de prohiber de telles armes, mais… force est de constater que la guerre passée, les recherches reprirent de plus belle. Le monde était alors divisé en blocs, et chacun craignant l’autre avait mis des moyens considérables dans ce genre de recherche : épandage de défoliant chimique par l’agent orange pour détruire les cultures vivrières dès 1952 lors de l’insurrection communiste malaise par les forces britanniques, idem par les États-Unis au Vietnam afin d’affamer la population vietcong, attentats au sarin au Japon par une secte, utilisation de l’ypérite dans le nord du Tchad par la Libye, utilisation du gaz sarin par la Syrie durant la guerre civile, pour ne citer que ces exemples.

Depuis les années 90, la recherche s’est portée sur d’autres atteintes plutôt que sur les hommes, avec les agents chimique capables de dissoudre, par exemple, les pneus des véhicules ennemis, ou sur les gaz incapacitants qui, par exemple, vous donnent la diarrhée. Des soldats souffrant de maux de ventre ne peuvent évidemment pas combattre.

Devrions-nous donc nous étonner des recherches dans le domaine biologique, outre le domaine chimique ? Il est évident aujourd’hui que la Convention sur les armes biologiques (CABT), traité multilatéral de désarmement visant à bannir la mise au point, la fabrication et le stockage d’armes de destruction massive, entrée en vigueur le 26 mars 1975, n’a pas servi à grand chose. Ce sont des armes difficilement contrôlables, élaborées dans le secret des laboratoires.

Ceci posé, et nous le répétons une fois de plus, nous ne pensons pas qu’il y ait eu dans la crise du Coronavirus une intentionnalité.

OUI MAIS…

Les opportunistes qui nous gouvernent utilisent cette crise sanitaire afin de faire passer leurs décisions catastrophiques pour le peuple de France.

Nos gouvernants profitent largement  de la difficulté de la population à être dans les rues car ce virus, il faut bien le combattre, et le confinement semble pour l’instant en France la seule solution, attendu que les incapables, les amateurs du gouvernement, ces danseurs mondains qui font trois pas en avant trois pas en arrière, se contredisant à longueur de temps, n’ont pas su prendre les bonnes mesures dès le début. Mais être opportunistes, ça, ils ont su l’être.

Récapitulons quelques points :

– Opposition dans les rues par les Gilets jaunes, les autres manifestants, les grévistes : exit ;

– Les 35 heures : exit ;

– Les 60 heures, on nous dit que ce sera seulement jusqu’en décembre. Vous y croyez sérieusement ?

– Les congés payés : sucrés, sous le prétexte d’une solidarité exceptionnelle. Je ne cois pas à cette exceptionnalité ;

– Loi sur les retraites passée en force, comme le reste ;

– Le grand débat : qui en a en tendu parler ? Plus personne. Un enfumage de plus ;

– Mise sous contrôle de la population par le flicage, la reconnaissance faciale, la police du Net, les soi-disant fake news (les seules fake news étant données par ce gouvernement complètement perdu d’avoir à gérer autre chose que la finance) ;

– Et des promesses en veux-tu en voilà, à tout le monde, aux médecins, aux infirmières, aux petits patrons qui se sentent étranglés, aux agriculteurs grâce auxquels nous mangeons. Mais qui peut encore croire à de telles promesses ? Les précédentes n’avaient pas abouti. Et en définitive, les seuls à se soucier de nous, ce sont les perceptions. Ne vous inquiétez pas, les administrations des impôts vous adorent : elles ne vous laisseront pas tomber.

Mais il y a quelque chose que ce gouvernement de pantins n’a pas compris : la sortie de la crise sera redoutable. Les gens, qui ne sont pas les idiots que Macron croit gouverner, n’attendent que cela. Alors repartiront de plus belle les manifestations, sauf que celles-ci seront violentes ; la mise en cause d’une police et d’une magistrature qui ont failli et accumulé sur elles des quantités de haine colossales ; le refus de conserver à la tête de l’État des amateurs. Vous perdez le monopole de la violence légitime.

Louise Guersan

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Thiessoz

Vous oubliez l’essentiel!!! Carte blanche pour les antennes 5G….
Il faudra que vous réfléchissiez bien pour la suite à donner pour votre pays qui est quand même sensé être un des berceaux principal de l’art au sens large et de la civilisation. Mais qu’en reste-t-il ? Battez vous pour vos origines et redevenez un modèle… mais pour ça va devoir faire mal…
Quand on voit des policiers armés rentrer dans une église pour interrompre une messe avec 7 personnes et de l’autre on laisse faire le ramadan et les divers pillages… vous avez vraiment du job pour ne pas perdre vos racines et vos valeurs courage à vous

jakchirac

eh bien vous êtes bien naïfs ou VOUS LE FAITES EXPRÈS ? !!! et ce , malgré l’accumulation écrasante de preuves qui s’articulent et s’imbriquent parfaitement , tout prouve que cette crise est une construction artificielle a but de réduire la planète entière en esclavage et de tout contrôler avec la 5G

André LÉO

Le flicage électronique, on appelle ça ”Intelligence Artificielle” chez les branchés bobios, existe sans besoin de lois pour l’autoriser. Chaque déplacement est enregistré par triangulation du smart phone ou position du GPS; Chaque utilisation de carte bleue, avec ou sans contact est notée… Les fessebouqueurs, dont big data a les coordonnées, sont pistés pour savoir ce qu’ils pensent de la mondialisation et de ses acteurs. Ils serviront à adapter le discours pour le rendre acceptable….
Ce matin on apprenait des services “spéciaux” élyséens que 17% de parisiens avaient quitté Paris avant le confinement… par leurs portables! Sans leur permission!
La CNIL veille… à ce que la macronie soit informée la première!

kamisan

“” les Allemands,…s’étaient montrés les rois de la guerre chimique””…..alors qu’utiliser des couvertures remplies de variole, ça fait nettement plus classe, non ???!!!

secotine

le dernier paragraphe me laisse quelque peu dubitative, nos compatriotes seront tellement contents de pouvoir partir en Week end, aller à la plage ou au ski qu’il auront vite fait d’oublier l’année 2020 et le confinement ; c’est d’ailleurs sur cet “oubli” que tablent nos gouvernants et en 2022 Macron sera réélu.

Pseudo1

Ca ne sera plus jamais comme avant, le “confinement” aura des conséquences graves mais différées, la France a été achevée avec ce “confinement” mais les Français (la grande majorité) ne le savent pas encore car ils sont désinformés donc ils ne savent pas qu’ils vont bouffer des racines plus tard par rapport à ce qui a été fait et ce ne sont pas les médias de masse qui vont leur dire donc ils sont inconscients de ce qu’a fait le gvt. La France était déjà mal en point avant mais Macron/les mondialistes car Macron n’est qu’une des marionnettes parmi d’autres au service des mondialistes, il fait partie d’une caste (avec toutes les idéologies mondialistes destinées à endoctriner les peuples pour les rendre cons, la désinformation des médias aide à cela) l’a achevée avec le “confinement”.

Pseudo1

Différées parce que les Français vont payer le coût du “confinement” mais plus tard, ce qui leur donne l’impression pour l’instant qu’il ne coûte rien et comme les médias de masse n’en parlent pas forcément… En revanche, nombre d’entreprises subissent déjà.

Pseudo1

Donc pour l’oubli du “confinement”… L’inconscience des conséquences du “confinement”, c’est aujourd’hui que les Français (la grande majorité) l’ont. Ce qu’il y a de paradoxal, c’est que les médias de masse parlent beaucoup de santé comme si ça intéressait le pouvoir (c’est juste pour créer une idéologie comme pour l’écologie, pour endoctriner), alors que les Français auront un système de santé général de plus en plus bas de gamme avec un grand appauvrissement en prime.

Quant à la réélection de Macron ou d’un autre mondialiste, s’il y avait des élections présidentielles, parce qu’il pourrait ne plus y en avoir, je n’en doute pas.

Pseudo1

Et le gouvernement a préparé le moment où il y aura conscience du peuple avec le “confinement” notamment puisqu’il le bloque avec sa dictature…

André LÉO

Le “foutage de gueule”, il a commencé en 2012,avec la désignation d’un incapable à la tête de la 5ème puissance mondiale. 5 années de conseils macronistes plus tard, la France était dégringolées 7ème puissance et les 1,4 milliards de masques du stock stratégique avaient été supprimés… et l’oligarchie des milliardaires de la presse portait au pouvoir Macron et ses arbitrages en faveur de la mondialisation multiculturelle.
De petite grippette en janvier à 23000 morts 3 mois plus tard, et toujours sans masques pour TOUTE la Population, la macronie montre son ‘efficacité!
Les pharmacies ont le droit de commander des masques grand public à partir d’aujourd’hui. Peut-être en auront-elles reçu quelques-uns dans 15 jours, pour la désincarcération des citoyens-finés?

patphil

à chaque gaulois réfractaire de répliquer dans les urnes !
s’abstenir ou voter blanc ou nul c’est permettre aux bobos de rester en place

gélase

“”s’étaient montrés les rois de la guerre chimique et de la mort par les gaz””….a priori Nous n’étions pas en reste : “” . En France, dès 1905, une commission secrète fut formée pour déterminer les substances qui pouvaient avoir un intérêt militaire De nombreuses substances furent testées et un produit lacrymogène, le bromacétate d’éthyle, fut retenu et chargé dans différents projectiles. Le pouvoir suffocant de ce produit neutralisant, véritablement toxique, est deux fois plus élevée que celui du chlore”..”” Durant la Première Guerre mondiale, les Français furent les premiers à utiliser des grenades chargées de gaz lacrymogène (bromacétate d’éthyle) en août 1914″” (source wiki) Les Allemands n’ont utilisé les gaz quà partir de octobre 1914….on se demande qui a répliqué à l’autre ???

Lire Aussi