Ils réclament repentance pour le colonialisme, sans renier leur esclavagisme

Publié le 3 septembre 2015 - par - 9 commentaires - 1 480 vues
Share

EsclavesmusulmansNul besoin d’être croyant ou pratiquant pour se souvenir de notre passé de servitude à la barbaresque musulmane, car il s’agit bien ici de vos parents, ou plutôt de vos arrières-arrières-arrières-grands-parents et ceux des générations antérieures.

Nul besoin d’être religieux ou anti clérical pour remettre en perspective cette histoire douloureuse de la traite des blancs dans le bassin méditerranéen.

Cet esclavage était si important en volume, si long au cours des siècles et si désastreux pour le commerce et les populations côtières que deux faits majeurs vont jalonner son histoire.

1° même le monde divin s’émeut de cet état et souhaite soulager les populations chrétiennes de l’horrible esclavagisme des musulmans maghrébins.

L’ordre religieux de Notre Dame de la Merci sera fondé pour venir en aide aux captifs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Notre-Dame-de-la-Merci

2° les siècles passant et la situation ne s’améliorant pas, une courageuse décision de l’état français est prise.

http://www.herodote.net/14_juin_1830-evenement-18300614.php

Détruire le repaire de corsaires installé dans la régence d’Alger et mettre fin à l’esclavage !

La repentance pour notre colonialisme n’aurait de sens que si son pendant, c’est-à-dire la repentance pour l’esclavagisme, se rencontraient, pour s’annuler l’un l’autre, dans un pardon mutuel.

Car aux jeux des chiffres et de la douleur, pas sûr que les 130 années de la présence française en Afrique du nord soient équivalentes aux 10-12 siècles de piraterie musulmane en Méditerranée.

Piraterie en mer, razzia sur les côtes, enlèvement de population et marché d’esclaves.

N’oubliez pas l’émasculation systématique et industrielle des populations mâles. Ce que les esclaves noirs aux Amériques ne connaitront pas des années 1610 aux années 1860.

Là, deux siècles, ici, dix siècles. La comptabilité est mauvaise conseillère en matière d’émotion, mais ramenons toute chose à sa juste proportion historique.

Car un bateau marchand en Méditerranée attaqué par des pirates d’Alger en 1821 pour en réduire les passagers et équipage en esclaves et des hommes et des femmes noirs vendus par des Potentats locaux, noirs, à des marchands blancs pour en faire des travailleurs de coton ou de canne à sucre ne présentent à mes yeux que bien peu de différence.

Sauf qu’aujourd’hui l’un est systématiquement rappelé et l’autre obligatoirement tu.

D’où la nécessité pour vous croyants et incroyants de profiter de ce mois de septembre pour rappeler cette fête du 24 septembre Notre-Dame de la Merci.

http://missel.free.fr/Sanctoral/09/24.php

Je vous invite à prendre le temps de parcourir les 3 liens que je vous présente dans cet article.

Ils vous permettront d’argumenter sur ce sujet face aux censeurs et autres amnésiques institutionnels.

Carl Pincemin

Print Friendly, PDF & Email
Share

9 réponses à “Ils réclament repentance pour le colonialisme, sans renier leur esclavagisme”

  1. emmanuel dit :

    Selon Hérodote (la revue) l’état français à mené une expédition à des fins pécuniaires (donc peu glorieuses) … peu importe … J’ai un petit commerce en banlieue parisienne je suis métisse et quand une racaille me cherche des histoires me traite de noms que je ne répéterai pas ici je leur rappelle que l’esclavage est terminé En général il sont surpris par cet argument et ne savent pas trop quoi répondre sachant que cela est vrai En résume cela suffit pour qu’ils me foutent la paix !!!

  2. bataille de Tourtour dit :

    Il me semble que la rançon de Cervantès, emmené comme esclave à Alger, a été payée par les Mercédaires,qui du reste n’étaient pas les seuls à se préoccuper du sort des innombrables captifs des mahométans, et payaient parfois de leur personne. Monseigneur Vingt-Trois pourrait en prendre de la graine.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_pour_le_rachat_des_captifs

  3. Marc dit :

    Les musulmans, partout et toujours, furent les pires esclavagistes de tous les temps…à l’exception peut-être de l’Empire Romain, qui fit la même chose, avec des conséquences dramatiques pour lui!…

  4. hathoriti dit :

    Ces sauvages profitent de l’inculture des français qui ne connaissent même plus leur histoire ! Quand on pose à des gens, des FRANCAIS, la question suivante : » Pourquoi sommes-nous allés en Alger »? Réponse (ébouriffante):
    « ben, parce qu’on voulait les coloniser, qu’on était des salauds, qu’on voulait s’enrichir, qu’on les a traités en esclaves, etc… » et autres joyeusetés à pleurer! Et quand on explique, on voit pendre des mâchoires et s’ouvrir des yeux ronds « Oooooh! C’est vrai ? » Allez leur parler des janissaires (qui étaient des hommes d’Europe centrale, alors, là…Je vous jure, on vous regarde comme on regarderait un extraterrestre!

  5. yves ESSYLU dit :

    le colonialisme a coûté de l’argent aux pays colonisateurs (passé) alors que l’esclavagisme en rapporte aux pays esclavagistes (passé et présent)

  6. Hervé Boismery dit :

    L’esclavage est consubstantiel à l’Islam.
    Il ne peut avoir et il n’y a jamais eu de société musulmane authentique sans l’esclavage et la razzia d’êtres humains (une modalité du Djihâd consacrée par le Qor’an et les Hadiths).

  7. dj dit :

    Pour comprendre, il suffit de lire !
    AUJOURD’HUI, coran:
    >
    2:178 – Ô vous qui croyez ! Il vous est prescrit, selon l’usage,
    la loi du talion en cas de meurtre: l’homme libre pour
    l’homme libre, l’esclave pour l’esclave, la femme pour
    la femme……….. »

    2:221 – N’épousez les femmes polythéistes que si elles
    décident de croire. Une esclave croyante vaut mieux que la
    polythéiste, quand bien même elle vous plait. De même,
    ne mariez pas vos filles à des incroyants tant qu’ils n’ont
    pas cru, car l’esclave croyant est meilleur que le polythéiste,
    même si ce dernier vous séduit. Ceux là appellent à l’enfer
    tandis que dieu vous invite sur le bon chemin…….. »

    4:3 – Si vous craignez de ne pas être équitables vis à vis des
    orphelins. Prenez pour épouses deux, trois ou quatre femmes,
    sauf si vous craignez de ne pas être équitables avec elles.
    Alors n’en prenez qu’une seule ou vos captives de guerre. C’est
    encore la meilleure limite au risque de ne pouvoir subvenir
    à un plus grand nombre.

    4:24 – Il en est de même pour les femmes mariées, à l’exception des
    captives de guerre. Le Livre d’Allah a prescrit cela pour vous. En dehors
    de ces cas, il vous rend licite toute autre femme que vous aurez épousée
    avec vos moyens, pourvu qu’elle soit chaste et non une débauchée.
    Aussi, à toutes celles dont vous jouirez, donnez-leur dot réglementaire.
    Il ne vous est fait aucun grief si vous arrivez à vous entendre, au-delà
    de l’obligation légale, car Allah est Celui qui sait et qui est juste.

    4:25 – Celui qui parmi vous ne peut valablement épouser de
    femmes chastes et croyantes, qu’il prenne des captives de guerre
    parmi celles qui sont croyantes, en sachant que dieu est
    informé de la sincérité de la foi….

    8:67 – Il n’est pas donné à un prophète de disposer des captifs avant
    qu’il ait sévi sur terre, en soumettant les infidèles. Vous recherchez
    les profits de cette terre, alors qu’Allah recherche la fin dernière.
    allah est puissant et sage.

    16:71 – allah a favorisé les uns par rapport aux autres en
    matière de richesses et de biens. Ceux qui ont été favorisés
    vont-ils jusqu’à partager leurs biens avec leurs esclaves de
    sorte qu’ils deviennent tous égaux ? Douteraient-ils des
    bienfaits de dieu ?

    23:1 – Heureux sont les croyants
    23: 5 – qui demeurent chastes et préservent leur chasteté,
    23:6 – hormis avec leurs épouses et leurs esclaves, ce pourquoi ils ne peuvent être blâmés

    33:50 – Ô prophète, nous avons déclaré licite pour toi les épouses
    légitimes que tu as dotées, les captives de guerre que dieu t’a
    destinées, les filles de tes oncles paternels et maternels, les filles
    de tes tantes paternelles et maternelles qui ont émigré avec toi,
    de même que la femme croyante qui se donne à toi pour peu que
    tu acceptes de l’épouser. Tout cela t’est réservé, à l’exclusion des
    autres croyants. Nous savons ce que nous leur avons prescrit
    quand à leurs épouses et à leurs esclaves. Il n’y a pas lieu,
    prophète, d’éprouver la moindre gêne à cet égard. dieu est celui
    qui pardonne. Il est le miséricordieux.

    33:52 – Il n’est plus licite pour toi de changer d’épouses ou de
    prendre d’autres femmes, hormis parmi tes esclaves, quand bien
    même tu es séduit par leur beauté. allah sait et voit tout.

    47:4 – Si vous rencontrez des infidèles, frappez les au cou jusqu’à
    les terrasser. Ensuite enchaînez les pour les empêcher de fuir.
    Une fois la guerre terminée, vous les libérerez ou les rendrez
    contre rançon. Si dieu l’avait voulu, il s’en serait débarrassé tout
    seul, mais cela est fait pour vous mettre à l’épreuve. Ceux qui
    meurent dans la voie d’allah, leurs efforts ne sont pas vains.

    70:30 – hormis avec leurs épouses et leurs captives de guerre,
    ce en quoi ils ne peuvent être blâmés.

  8. Daniel Boutonnet dit :

    Excellent rappel d’une réalité qu’il faut avoir à l’esprit en permanence. J’ajouterai une chose à propos de la colonisation en Afrique, à la différence de l’effet uniquement destructeur, inhumain et négatif des barbaresques, les occidentaux et les Français en particulier ont construit toutes les infrastructures qui servent encore aujourd’hui. Et la différence est de taille !

    • Marc dit :

      Sans oublier que la traite Arabo-Musulmane des Africains fut bien PLUS LONGUE et BIEN PLUS MEURTRIERE que la traite transatlantique!