Ils rêvent de déchristianiser Notre-Dame

Publié le 19 avril 2019 - par - 40 commentaires - 1 776 vues
Share

Devant Notre-Dame encore en flammes, le chef d’État avait eu  une pensée  pour les catholiques de France et partout à travers le monde, en particulier en cette Semaine sainte.

Fort bien. Rien à redire. Sinon, que toute référence au catholicisme, ou de manière plus large au christianisme, est par la suite totalement absente de son discours.  Ce que fait remarquer et déplore Mgr Aupetit. « Catholique n’est pas un gros mot » ose-t-il  dire de manière  surprenante. En effet, les autorités catholiques ne nous avaient pas habitués à une telle affirmation de soi.

Rappelons que le ministre de l’Intérieur, également ministre des Cultes, n’a pas daigné, quant à lui, adresser le moindre mot aux catholiques en particulier ou aux chrétiens en général.  Il a même déclaré : « Notre-Dame n’est pas une cathédrale »  « C’est notre rassemblement … c’est notre Histoire. »

Cette dernière affirmation  est incontestable, mais il faut aller jusqu’au bout, Monsieur le ministre des Cultes : notre rassemblement, notre Histoire, se sont faits  dans et par le christianisme, et la mémoire collective en a gardé l’empreinte profonde comme  l’ont montré les manifestations spontanées. C’est ce que cette tragédie nous aura révélé à et sur nous-mêmes.

On imagine mal la même pudeur si un lieu  juif ou musulman avait été atteint. « La grande mosquée de Paris n’est pas une mosquée, c’est le monument construit par la France en remerciement aux musulmans qui ont combattu lors de la Première Guerre mondiale. » Imagine-t-on tel préambule ? « L’assassinat d’enfants dans la cour de l’école Ozar Hatorah est avant tout une offense à la mémoire de Jules Ferry ! » Une telle déclaration est-elle envisageable ?

Certains,  tel Alain Delon*, se sont également émus de l’allocution tardive du Pape,   arrivée après les messages de chefs d’État étrangers, Trump et Poutine notamment, et dont on aurait attendu qu’il fût le premier à adresser  son soutien à ses ouailles,  particulièrement  affectées en la période de la Semaine sainte. Une visite sur place, avant les cérémonies et cultes  qui commencent le Jeudi saint,  étaient également tout à fait possible.

Cette dépossession des catholiques de leur cathédrale se poursuit tout au long de la semaine. Voire, la déchristianisation de celle-ci.

Avec autant de hâte et de précipitation que le parquet a annoncé ouvrir une enquête pour incendie involontaire, « doit-on reconstruire Notre-Dame à l’identique »  est la question qui s’est immédiatement posée alors que les cendres de Notre-Dame n’étaient pas encore refroidies.

Apparemment, l’opinion publique est plutôt favorable à cette option si l’on en croit un sondage qui lui donne une large majorité de 65 %.  Mais pour l’instant, la vox populi n’a pas l’air de s’être fait entendre. « On peut en débattre » entend-on de la part de certains élus, le mathématicien Vilani  entre autres, Franck Riester, le ministre de la Culture et autres élus de la mouvance, ce qui pourrait paraître, à première vue, mieux que l’indifférence ou l’hostilité d’élus de la Mnef ou Mnil dont il n’est pas utile ici de rappeler les propos qui font l’objet d’une plainte judiciaire.

À première vue seulement.

Les propos  du ministre, en particulier, laissent entrevoir une  préférence certaine pour un projet nouveau. D’une part, on peut s’attendre  au pire : on l’a vu  dernièrement avec les sculptures de Jeff Koonz. D’autre part, sans préjuger du projet retenu, on peut d’ores et déjà anticiper que, allant à l’encontre de l’esprit du Moyen Âge où les bâtisseurs et artistes étaient quasiment anonymes,  la nouvelle flèche deviendrait l’œuvre d’art d’un artiste particulier qui s’attirerait ainsi un prestige considérable et détournerait le regard de Notre-Dame en tant qu’expression de l’Occident chrétien.

Egalement, c’est une façon de renier une partie de notre histoire, celle de l’apport de la période romantique dans le domaine artistique et religieux. Ce sont bien Hugo et Viollet-le-Duc qui ont donné le nouveau souffle à Notre-Dame  et son rayonnement. C’est bien  le roman de Hugo qui, après l’épisode révolutionnaire, a fait prendre conscience aux Parisiens et aux Français de l’esthétique de la cathédrale, jusqu’aux gargouilles, peu goûtées à l’époque classique qui ont inspiré, dit-on,  la figure de Quasimodo. La rénovation de  Viollet Leduc témoigne  du  regard  que porte la période post-révolutionnaire sur le Moyen Âge remis à l’honneur.

C’est  le Romantisme – et sa sensibilité particulière – qui  a exalté le goût des racines historiques et culturelles européennes. Profiter de l’incendie pour  supprimer la flèche serait un formidable contresens et une immense trahison.

Cette obsession de modernisme et d’ouverture à tous crins révèle surtout la méconnaissance, l’indifférence, pire, le rejet de notre Histoire pour ce qu’elle est.

La cérémonie d’hommage aux pompiers de Paris, très émouvante au demeurant, est également révélatrice de l’attitude de nos élus envers notre embarrassant héritage chrétien.

Je ne vais pas commenter le choix, tout sauf  innocent, du texte de Hugo sur Notre-Dame, qui a été lu. On se reportera à l’article de Jeanne Bourdillon. Une façon comme une autre d’islamiser Notre-Dame un petit peu. Après tout, cela a déjà été fait lors de la rénovation de la cathédrale Saint-Jean de Lyon, où le maître d’œuvre avait gravé dans la pierre Allahu akbar. Quant à savoir si l’art ogival est un art arabe comme l’appelle le poète, c’est l’objet d’un autre débat.

Retenons également les mots de Castaner qui félicite les pompiers d’avoir, en sauvant Notre-Dame, sauvé Paris. Comme l’eût dit Cyrano, c’est un peu court jeune homme. On pourrait envisager ces mots pour le Sacré-Cœur de Montmartre, pas pour Notre-Dame.

Enfin, last but not least, si l’on en croit le blog de Julien Michel, accordons tout de même le bonnet d’âne de compétition de l’inculture, la médaille d’or de l’anticatholicisme,  le prix du meilleur espoir féminin, à la journaliste Bénédicte Le Chatelier, qui déclare sur la chaîne LCI, sans rire ni  s’étouffer de honte que :

« Notre-Dame n’est pas un lieu religieux mais (que) les catholiques continuent de se l’approprier. »

Inutile de commenter. Devant de tels propos, on ne peut que s’incliner.

Hé bien,  puisque l’on se pique de traiter Notre-Dame comme une œuvre d’art mondialiste, pourquoi, en s’inspirant de Magritte, ne peut-on  envisager de placarder sur le tympan de Notre-Dame : Ceci n’est pas une église.

Florence Labbé

  • Émission du 18 avril, de Pascal Praud sur CNews.
  • * lalettrepatriote mardi 16 avril

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Million Bernard Pierre

Oui monsieur Macron, il n’existe pas d’art propre à une Nation mais bien des arts propre à des tendances de style ; exemple l’art Roman avec ces constructions en voutes reposants sur des murs épais, ensuite vient l’art Gothique de style ogival, particulièrement audacieux et finement étudié. Ce dernier fut utilisé pour la construction des Cathédrale. Tout cela a pris naissance en France ne vous déplaise, le pays que vous semblez haïr plus que tout au monde,

Spipou

Je me dis qu’on pourrait profiter de l’immense émotion internationale pour faire redécouvrir notre patrimoine artistique, et en particulier notre patrimoine chrétien, qui est souvent en piteux état, au monde et à nous-mêmes.

Quand je dis « notre », je ne me limite pas à la France, mais je pense à toute l’Europe, et comme je ne suis pas chien, j’y accueillerais même le baroque bavarois, qui après tout ne manque pas d’un certain charme…

Spipou

Ah, je me disais bien que c’était plus récent dans mes souvenirs… Il y a eu DEUX incendies à Nantes !

– Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul, XVème siècle, bombardée en 1944, et incendiée par accident lors de travaux en 1972. Le tribunal condamnera l’état pour avoir autorisé les travaux avant d’avoir déblayé la poussière accumulée depuis des décennies.

https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-temoignage-inedit-patron-jai-mis-le-feu-a-la-cathedrale-18-04-2019-299951

– Basilique Saint Donatien et Saint Rogatien, édifice néo-roman construit selon le vœu de Monseigneur Fournier si les prussiens n’atteignaient pas le diocèse de Nantes lors de la guerre de 1870, incendiée par accident lors de travaux en 2015.

Spipou

https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-memoire-la-cathedrale-de-nantes-et-la-basilique-saint-donatien-en-feu-15-04-2019-299617

Je vous recommande de regarder les vidéos, surtout la première (archives INA).

Qu’est-ce qu’ils parlaient bien, à l’époque ! Je suis toujours resté profondément nostalgique des présentateurs de la radio et de la télévision de mon enfance et de mon adolescence. Je ne sais pas si je suis devenu un vieux con, mais je ne supporte pas la façon dont ils parlent de nos jours.

Spipou

Impressionnant ! (Incendie de 1972)

https://pbs.twimg.com/media/D4ROoOGWwAEfzqs.jpg

Spipou

On a gravé Allahu akbar dans la Cathédrale Saint Jean ?

Quant au choix du texte, effectivement, si Hugo, dans son lyrisme poétique, a parlé d’art arabe sans y voir malice, je pense que ceux qui ont choisi ce passage ont dû pas mal galérer pour trouver une phrase avec ce mot-là ! Un travail de recherche qu’on peut saluer ! (Ironie)

Je suis d’accord avec vous que l’origine de l’ogive est un autre débat. Je vous remercie d’ailleurs, ainsi que Madame Bourdillon, de m’avoir permis de rafraîchir mes connaissances et d’en acquérir de nouvelles.

Reprendre la flèche de Viollet le Duc à l’identique ? Je pense, comme je l’ai dit ailleurs, que la question peut se poser, d’autant qu’un commentateur nous a appris qu’on avait encore les dessins de celle du XIIIème siècle. Autre débat…

Spipou

Ah, j’ai retrouvé. C’était Jan le connaissant :

https://ripostelaique.com/hommage-a-n-d-ils-ont-utilise-les-conneries-de-victor-hugo-pour-parler-de-style-arabe.html#comment-714955

Et j’ai vu d’autres commentaires, après celui-ci, qui évoquaient les dessins de la flèche d’origine.

DABO

le « allahu Akbar » est toujours gravé sur la Cathédrale St Jean ..??…

socialodemerde

ce fumier de macron est un satanique il fera tout pour détruire notre France et je comprends pas pourquoi les français l ont mis au pouvoir ,maintenant on voit les dégâts et ou il nous conduit si personne lui barre la route dans 5 ans nous serons tous sous les ordres de cette putain d islam et la on va pas rire .nous avons le plus mauvais œil qui nous gouverne c le diable il est prêt à tout pour garder son pouvoir et rendre les français esclave .et je le dis notre dame c lui qui la commandité pour nous détourner des gj .

POLYEUCTE

« L’Oeil était dans la tombe et regardait Macron » V. Hugo.
Oui ! Nous aussi, on le surveille !

FrancisFR

Entre les migrants formés à la va vite pour avoir la main d’oeuvre qui rebâtira le monument désacralisé et les symboles sataniques ou islamiques glissé en douce dans les parois ou sur la toiture le cloché manquerait plus que d’y faire couler du sang de vierge (blanche de préférence et par un déséquilibré accueilli comme chance pour la France »)
Pour que la rénovation de la Cathédrale soit définitivement une oeuvre satanique.

CLV

Une chose est sure, c’est que la crasse journalistique à l’image de La Chatelier gangrène toutes les chaines de la télé. Tous des sans dignités, des sans moralités, des sans honneurs. En ce qui me concerne ce dramatique évènement que j’ai toujours du mal à accepter, me donne néannoims l’optimiste car de ce brassier sont ressortis intact le coq de la flèche ainsi que la croix dans la Cathédrale. C’est un signe qui ne trompe pas, nos racines judéo- Chrétiennes, nos valeurs, notre histoire vont rejaillir plus fort encore pour ejecter de notre vie cette peste mondialiste et islamiste.

Denys

Notre Dame effectivement ce n’est pas qu’un édifice de pierre et de bois. Ce n’est pas non plus qu’une œuvre d’art. C’est aussi de l’immatériel, le temoin d’une histoire et d’une culture qui effectivement nous renvoient à nous mêmes et bien entendu un lieu de culte toujours vivant qui renvoie les chrétiens à Dieu. Notre Dame est donc pleine de sens pour les croyants, pour les parisiens, pour les français et aussi pour le monde. S’il s’agit d’effacer le christianisme, je suis contre car il a ceci de particulier qu’il fonde l’universalisme, qui est sa force et sa faiblesse face aux autres monothéismes qui sont des religions profondément tribales. Cet universalisme nous imprègne. Nous avons juste le tort de croire qu’il fait l’unanimité alors qu’il faut se battre pour lui encore et toujours.

le Franc

pour une fois qu’on peut capter son regard et saisir la détermination qu’il veut communiquer, on peut y lire ; 666, la banque est mon soutien !

necas

666 , chiffre chéri des francs – maçs et enemis de l’église ; un secret de tartuffes !

François Desvignes

Restez confiant : tout vase de la colère une fois rempli, déborde.

Si jamais ils repeignant ND aux couleurs de l’Arc en Ciel, avec un plug anal à la place de la flèche, ou n’importe quoi d’autre de leur post modernité,

Ca déclenchera la guerre civile.

La seule chose qui nous manque aujourd’hui c’est l’autorisation de cogner : et ils sont en train de nous la servir

marc delporte

oui moi je n’attendrait pas l’autorisation je cogne mais cogne depuis que cela me démange et j-attend avec impatience ce moment et Castaner peut rêver il ne fait pas le poids même avec 60 000 gendarmes il manque d’entrainement pour monter une embuscade BIEN A VOUS

necas

S’il traite le sujet comme N D des Landes , on n’a pas le cul sorti des ronces !!!!

patphil

ouais; laïcisons ND !mais attention, dans ma prime jeunesse on disait que les chocolats étaient amenés par les cloches de paques, alors va t-on en être privés?

OTOOSAN

Privés de cloches ? je ne le pense pas…..

Malou30

Il nous faudra être attentif à ce qui se fera ! ND doit rester une œuvre Médiévale ! Si une idiotie se fait et bien nous la démonterons ! Avec leurs délires contemporains ça ne vivra pas 850 ans ,!

Une patriote

Il faut surtout que tous ensemble nous obligions le franc-maçon à respecter et appliquer la loi. Notre Dame est CLASSEE au patrimoine, de ce fait il n’a pas le droit de changer quoi que ce soit, Notre Dame doit être restaurée A L’IDENTIQUE point barre. Tout comme le château de Lunéville, la basilique de St Nicolas de Port ou le château de Versailles !!!!!!!!!!!!!!

katarina prokovich

qui est la femme qui dit que la cathédrale n’est pas religieux? sait-elle ce que veut dire le mot cathédrale? qu’elle se renseigne car c’est un mot chrétien, et il faut que ça reste comme c’était et refuser Vinci car le Qatar a des parts dedans il serait capable de faire des minarets car macron déteste la culture française et les chrétiens, comme c’était à l’origine, destructeurs! il a oublié les gilets jaunes et les français dans leur ensemble, et les chrétiens il faut qu’ils se réveillent

Bônois

N’étant pas chrétien ni de descendance chrétienne, j’ai souffert terriblement en regardant en direct à la télévision les flammes qui détruisaient 850 ans d’histoire, d’ architecture, de peinture , de sculpture et de littérature ( Victor Hugo).
Quelle était ma joie et mon admiration lorsque les courageux pompiers l’ont sauvée définitivement des flammes, après une longue et pénible bataille au péril de leur vie et je suis par ailleurs reconnaissant aux donateurs qui n’ont pas hésité une seconde à mettre rapidement la main à la poche pour la reconstruction rapide de ce monument classé par l’UNESCO !
Les chrétiens n’ont pas le monopole de notre Dame, c’est notre patrimoine mondial et nous l’aimons tous car ses portes ont toujours été ouvertes à tous sans aucune distinction !

Soussous lempereur

Notre-Dame est d’abord une église qui a brûlé. C’est un lieu de culte chrétien construite par et pour les chrétiens. Puis s’est ajouté a celà l’histoire, l’art, la littérature, etc, des couches qui se sont rajoutées. C’est juste une question de préeminence Monsieur Bônois, pas de monopole.

Bônois

@Soussous lempereur
Vous avez raison, c’est sûrement plus dur pour certains chrétiens français et particulièrement chrétiens parisiens, mais croyez moi, j’adore notre Dame et j’ai été très triste et j’avais les larmes aux yeux !

Torpillator

Vous avez été triste comme chaque Français (quoique Français ça veut plus dire grand chose) de voir attaqué un tel joyau de notre patrimoine historique, une telle majesté architecturale, donc vous pouvez imaginer le drame pour les plus fervents catholiques d’entre nous. Pour ma part c’était inconcevable et pourtant …

barbot

La prochaine destruction:: la SAINTE CHAPELLE !! et ça n’empêchera pas Mr le Français inculte d rigoler en regardant Hanouna !!

dupond

Bônois
+10000000000000000000000000000
Je suis catho né dans le département de France le plus catholique ….et je serai tres tres triste de voir la mosquée bleue d’istanbul partir en fumée
Un tailleur de pierre n’est pas un assassin !!!….c’est un artiste a aimer

Bônois

@dupond
Tout à fait d’accord !

TourN

Si vous trouvez la porte d’une maison ouverte, vous estimez qu’elle vous appartient ? Toutes les portes des églises restent ouvertes contrairement aux synagogues et mosquées. Ce n’est pas une raison pour penser que vous êtes chez vous…. comme les coucous
Si l’Etat n’avait pas volé les biens de l’église,à la révolution, les chrétiens en auraient le monopole.
On nous dit que l’église n’aurait pas les moyens d’entretenir ses édifices mais vue l’état de décrépitude des églises, l’Etat ne l’a pas aussi.
Le gvt rend les biens spolié aux juifs pendant la guerre, qu’il rende ceux spoliés aux chrétiens, comme l’église Ste Geneviéve, dit le panthéon.
La rénovation de ND ne va rien couter à l’état grâce aux dons, il en aurait été de même si l’église en était propriétaire

Bônois

@TourN
Nuance, une Eglise n’est pas une maison individuelle mais un bien public!
Même si je ne suis pas chrétien et je n’y crois pas tellement car athée et de parents musulmans, pourtant lorsque je suis à l’intérieur de notre Dame, j’allume machinalement un cierge et je fais un don de quelques euros et par conséquent, j’éprouve un sentiment de sérénité, de bonheur et de joie.
Par ailleurs, si on suit votre raisonnement notre Dame est une église strictement catholique et par voie de conséquence les protestants et les orthodoxes n’ont pas aussi le droit de rentrer, d’assister à la messe et même de se marier !

Bônois

@TourN (suite) Point d’histoire :
Le célèbre mariage entre la catholique Marguerite de Valois au jeune chef des réformés, Henri de Navarre, futur Henri IV a eu lieu le 18 août 1572 à l’extérieur de Notre-Dame de Paris?!
Le Parlement de Paris, farouchement catholique, a boudé ces cérémonies officielles car les magistrats réprouvent l’union de la catholique Marguerite avec le protestant Henri.
La bénédiction nuptiale n’a pas été donnée à l’intérieur de la cathédrale, comme à l’accoutumée pour les couples catholiques, mais sous le porche. La raison en est que le marié Henri, du fait de sa religion protestante, n’a pas le droit d’entrer à Notre-Dame ni d’assister à la messe qui suit la bénédiction.

Spipou

Il n’a jamais dit qu’elle lui appartenait !

Au contraire, Bônois nous ramène à l’antique tradition chrétienne qui commandait de laisser ouverte à tous la Maison de Dieu.

Enfin moi, c’est comme ça que je le comprends.

Et moi aussi, bien qu’athée, il m’arrive, dans une église où je ressens quelque chose, une âme, de glisser une pièce dans un tronc et d’allumer un cierge. Je ne sais pas trop comment s’appelle le sentiment que j’éprouve à ce moment-là, mais j’imagine que ça se rapproche de la foi du chrétien.

kabout

trés bien illustré la photo !!