Ils rêvent de faire de Zemmour un nouveau Chevalier de la Barre !

Publié le 10 novembre 2019 - par - 4 commentaires - 902 vues
Share

Il y a 7 ans, jour pour jour, nous terminions la première manifestation française contre le fascisme islamiste place Denfert-Rochereau, là où trône le lion de Belfort, symbole de la Résistance de Belfort aux troupes prussiennes grâce au colonel Denfert-Rochereau pendant la guerre de 1870.

Oui, en ces temps où tous les repères sont attaqués, sont détruits, les lieux ont un sens, ont un rôle.

Hier devant le lion de Belfort, aujourd’hui c’est devant CNews que nous avons choisi de nous rassembler dans une démarche comparable, en hommage et à Éric Zemmour et à CNews qui ont résisté, qui résistent et qui résisteront longtemps – nous l’espérons- au politiquement correct et aux ennemis de la liberté d’expression.

C’est que, avant-hier, toute la caste politico-médiatique s’est mise en branle pour que celui qui dit la vérité soit exécuté. Et avant d’être exécuté, il fallait et le traîner dans la boue et le condamner. Si nous étions en 1765, Éric Zemmour serait brûlé en place publique, après avoir eu la langue arrachée, comme le chevalier de la Barre.

Le parallèle n’est ni osé ni exagéré.

Parce que nous en sommes là. Décrire l’islam, dire ce qu’il est et dire les horreurs de l’invasion migratoire, c’est comme ne pas se découvrir devant une procession et lire l’Encyclopédie de Voltaire, D’Alembert et tous les autres. Un crime, un blasphème aux yeux de tous les apôtres du politiquement correct qui veulent instaurer en France un régime islamiquement correct. Sous prétexte de défendre les musulmans (contre quoi, contre qui, eux qui ont tout ce qu’ils demandent ?) voilà que, bras dessus bras dessous les nouveaux Pol Pot, Staline et Mao défilent en ce moment à l’autre bout de Paris pour demander un régime spécial pour les musulmans, des lois condamnant la critique et de l’islam et des musulmans (même ceux qui méritent d’être critiqués). Oui ils réclament sans le dire le rétablissement du délit de blasphème pour l’islam, pour le seul islam.

Il ne suffisait donc pas que, il y a 8 jours, des islamistes puant la haine insultent et menacent publiquement, là même où nous sommes, Éric Zemmour et tous ceux qui n’ont pas ou plus l’heur de leur plaire. Et en ces temps de terrorisme, on sait qu’une menace de ce genre peut mener le nominé à la mort. Charlie Hebdo, c’était hier.

Non, cela ne suffisait pas. Aujourd’hui, les islamo-collabos, Mélenchon en tête, sont en train de manifester, bras dessus bras dessous avec les mêmes, islamistes, Frères musulmans, CCIF, salafistes… pour demander implicitement la tête de Zemmour, la tête des islamo-critiques, la tête des islamophobes.

Le chevalier de la Barre, à nouveau, encore et toujours.

Nous sommes islamophobes et nous en sommes fiers, parce que nous ne voulons pas d’islam. L’OCI avait lancé, il y a plusieurs années, un processus, le processus d’Istambul, destiné à faire interdire la critique de l’islam sur toute la planète. Ce n’est pas passé à l’Onu, alors, malgré tout. Alors ils ont changé de tactique. Ils font du lobbying, avec l’argent de Soros, du Qatar, de l’Arabie saoudite ; ils imposent l’islam et ses tares dans toute l’Europe grâce aux élites complices… et ils ont réussi à faire admettre par nombre d’organisations internationales que l’islamophobie serait la critique des musulmans en sus d’être celle de l’islam. Comme c’est simple, comme c’est facile, de rétablir le délit de blasphème ! Nous persistons quant à nous à connaître le sens des mots et à dire que l’islam n’est ni un homme ni une race. Même Macron le conteste qui a fait faire une fausse enquête sur les états d’âme des pauvres musulmans qui se sentiraient discriminés et agressés (mais aucune sur les états d’âme des Français qui sont agressés par des musulmans). Quand on veut tuer son chien…

Le chevalier de la Barre, à nouveau, encore et toujours.

Mieux encore. Aujourd’hui, 3 jours avant l’anniversaire du Bataclan, des hommes et des femmes osent manifester pour que, en sus du déshonneur, nous ayons la guerre. Laisserons-nous cette offense faite aux victimes du terrorisme musulman, aux familles des victimes ?

La réponse est non. Et ceux qui crient, il y a 7 ans comme aujourd’hui, c’est la France d’en bas, la France du peuple qui s’anime ». La vraie France.

J’avais lu, le 10 novembre 2012, le message d’un ancien parachutiste me disant que, de toute sa vie, il n’avait jamais manifesté, que le 10 novembre serait sa première manifestation. Il terminait son message en disant « la route sera longue, peut-être pas, mais on sera tous là« .

Oui, la route sera longue, et difficile. Mais, 7 ans après, malgré les coups multiples donnés à la République, à la France, nous sommes encore là. Grâce à Éric Zemmour, pour Éric Zemmour, pour la liberté d’expression.

Plus que jamais, il nous faut être vigilants ; depuis 7 ans, ils n’ont pas cessé de gagner du terrain…

Aujourd’hui Éric Zemmour permet à CNews de battre ses concurrents et donc d’engranger les millions des publicités, mais, demain, il sera encore à la merci de ses ennemis, d’un directeur d’antenne ou de chaîne qui change… Demain CNews qui sponsorise une voilée dans un concours de « jeunes talents » ne sera-t-elle pas capable de faire concurrence à France 2 ou BFM ?

Il nous faut continuer la lutte, dénoncer inlassablement l’islam et soutenir inlassablement les Résistants, les patriotes… qui prennent des risques pour que nos enfants vivent dans une terre de liberté.

Voici, 7 ans après, des images et des extraits de discours de la manifestation de 2012 avec, en tout premier, la Marseillaise. Que cette Marseillaise qui avait rassemblé des milliers de patriotes à Paris il y a 7 ans remplace celle que nous aurions chantée devant CNews si nous l’avions pu. Aujourd’hui comme il y a 7 ans, je le crie « no pasaran » !

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
bernard

Comme d’hab. Ch. Tasin sombre dans ce que lui ont appris les ‘Instits’ de la
IVè république à propos du chevalier de la Barre! Toute une éducation à refaire
auprès d’historiens honnêtes qui ont réétudié ces faux ‘scandales’, le génocide
vendéen, la prise de la Bastille, etc…

Olivia

C’est faux, selon vous, que le Chevalier de la Barre a été supplicié sous l’Ancien Régime ? Et la Révolution était encore loin !
J’en profite pour rappeler que ce fut Louis XVI qui a aboli la torture : bien remercié en cela par le peuple…

Daniel

Exact ! Il faut qu’elle révise son histoire avec d’honnêtes historiens comme Marion Sigaut et qu’elle abandonne son idole Voltaire, véritable imam du mensonge.

VLR

En 7 ans on s’est ramassé combien de musulmans de plus ? DISONS UN MILLION ET DEMI ! ………
Donc il ne faut pas s’étonner si :
« depuis 7 ans, ils n’ont pas cessé de gagner du terrain… »
S’en prendre à l’islam sans s’en prendre à la cause de l’invasion ne sert à rien, … la preuve.