Ils rêvent d’instituer un délit d’entrave à la vérité socialiste

Publié le 30 novembre 2016 - par - 5 commentaires - 930 vues
Share

cela-sapelle-la-dictatureCondamner le délit d’entrave à la vérité pourrait être élargi à la propagande de la république socialiste de Hollande et les mensonges de Hollande en campagne re-présidentielle pourraient ne plus rester impunis dans l’impunité mensongère habituelle de la république socialiste. En 2017, l’Assemblée nationale examinera un texte qui élargit le délit d’entrave à la vérité de la propagande socialiste. On comprend que la propagande mensongère de la république socialiste continue de déchaîner les passions. Le débat sur la censure des sites de réinformation est un mensonge qui conduit les députés à nuire à la liberté de réinformation et qui élargit la censure de la république socialiste aux supports numériques. La censure socialiste, qui relève du non sens, a été avancée dès le mois de septembre par la ministre des Familles (homosexuelles)… Laurence Rossignol.

Mais en quoi consiste exactement ce délit d’entrave à la vérité socialiste ? La notion apparaît dans la loi française et un texte crée le délit d’entrave à la vérité socialiste. Toute personne qui tentera d’empêcher la vérité socialiste officielle et la tyrannie idéologique de l’État-PS contre la laïcité à l’école, contre l’idéologie des « ABCD de l’égalité » et contre la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école, s’exposera à des poursuites. En plus, ce droit répressif à la censure socialiste est confirmé et renforcé contre la critique des dangers de la propagande socialo-LGBT à propos de la GPA. Les pressions morales ou psychologiques des sites de réinformation, qui pourraient entraver le commerce des enfants-choses-produits de consommation inhumains avec la GPA, sont considérées comme tentatives d’entrave à la vérité socialiste et à la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT.  De quoi dissuader les sites de réinformation les plus rétrogrades.

La loi socialo-LGBT du 4 août « pour légalité réelle entre les femmes et les hommes » (???) continue le combat trompeur GPA-LGBT de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT. La désinformation de la propagande de la république socialiste reste impunie. Audrey Vaugrente : « Mais à lheure du numérique, linformation provient principalement des supports Internet. Un rapport du Haut Conseil à légalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) la souligné en 2013. Parmi les 15-30 ans, 57 % des internautes féminines se renseignent dabord sur le web. Or, les sites se montrent très créatifs pour se donner un aspect respectable… Ils arrivent en tête des requêtes sur les moteurs de recherche. Un phénomène que le ministère de la (censure veut) endiguer. La proposition de loi place en ligne de mire les sites qui véhiculent des « informations partielles ou erronées » (non socialistes officielles). Ces supports (de réinformation) pullulent sur Internet sans quaucun outil ne permette de les bloquer… Le texte indiquera que lentrave peut aussi (être avérée) « soit en diffusant ou en transmettant par tout moyen, par des moyens de communication au public par voie électronique ou de communication au public en ligne « des informations tronquées ou fausses » (non socialistes officielles).

La preuve que la désinformation de la propagande socialiste est impunie : « La courbe du chômage ne s’est pas inversée ! » Gaston Lefranc : « Le gouvernement crie victoire : ça y est ! La courbe du chômage sest inversée ! Sapin a déclaré « la plus forte baisse annuelle (-2,8%) depuis mai 2008« . Il est vrai que le nombre de chômeurs de catégorie A a baissé de 101 300 entre octobre 2015 et octobre 2016, soit une baisse de 2,8%.

« Mais si on prend en compte les demandeurs d’emplois en activité réduite (catégories B et C) ou en formation (catégorie D), le nombre de chômeurs a augmenté de 67 200 entre octobre 2015 et 2016… Le nombre de chômeurs en activité réduite, et surtout le nombre de chômeurs en formation, n’a cessé daugmenter. Cest la conséquence du plan « 500 000 formations supplémentaires«  de Hollande pour bidouiller les statistiques « officielles«  du chômage (destiné à planquer) les chômeurs de catégorie A. Une manipulation minable dun président minable, qui ne fera pas baisser le chômage, mais qui ne contribuera quà dilapider largent public avec des formations bidon bricolées à la va-vite. » Au total, depuis le début du quinquennat de Hollande, les mensonges sur le nombre de chômeurs de catégories A+B+C+D n’ont cessé d’augmenter.

La propagande socialiste n’en est pas à son coup d’essai et Hollande est bien inspiré : « Tchernobyl : quand le JT annonçait que le « nuage«  radioactif ne passerait pas la frontière« , cela grâce à la propagande de la république socialiste. Le monde a connu la plus grave catastrophe nucléaire de l’histoire. Sarah Lecoeuvre, Le Figaro : « Le 26 avril 1986, dans son Journal télévisé sur Antenne 2, Noël Mamère annonce que le nuage radioactif est sans danger pour la santé publique (conformément à la propagande de la république socialiste).

« Les autorités (socialistes), cartes météo à l’appui, affirment que le nuage a contourné (la France). La preuve avec Noël Mamère sur Antenne 2. « LEurope et particulièrement les voisins de lunion soviétique sont très inquiets de la progression de ce nuage radioactif dont la teneur reste pour le moment  sans danger« .

« Une carte de l’Europe montre comment le fameux nuage a pu contourner la France (socialiste). Ce serait grâce à un cyclone (socialiste) en Ukraine qui a dirigé les particules radioactives vers le Nord-Ouest de l’Europe. Les perturbations de la dépression du Golfe de Gênes ont été bloquées par les hautes pressions situées en France… Le 30 avril suivant, dans son bulletin météo sur Antenne 2, Brigitte Simonetta annonce que la France (socialiste) est protégée du nuage par l’anticyclone des Açores qui formerait une « barrière ». Quelques jours après, les Français apprendront que les pouvoirs publics (socialistes) ont menti à la France… »

La propagande socialiste était à la manœuvre avec le sabotage du Rainbow Warrior. Le Figaro : « Le Rainbow Warrior, chalutier de l’organisation écologiste Greenpeace, a été éventré le 10 juillet 1985 en rade d’Auckland en Nouvelle-Zélande par deux bombes, posées par les services secrets français« . Pierre Bois, Le Figaro du 4 novembre 1985 revient sur cette affaire d’État : « Ce qui ne devait être qu’un sabotage devient avec la mort de Fernando Pereira, photographe de Greenpeace, un attentat. Et « l’affaire du Rainbow Warrior«  un véritable scandale politique à partir de l’automne 1985, avec la révélation de l’implication du gouvernement français. Indignation internationale. Le scandale est énorme après les nombreux mensonges et dénégations, au plus haut sommet de l’État français. Du ministre de la Défense Charles Hernu, au premier ministre Laurent Fabius en passant par le président de la République, François Mitterrand. La presse anglo-saxonne se déchaîne. Le Daily Express : « Le sabotage français style Watergate menace l’homme au Palais de l’Élysée« .

« Le Monde.fr avec AFP : « Le frère de Ségolène Royal et l’affaire du Rainbow Warrior : « La police néo-zélandaise fait suite aux révélations dans Le Parisien et qui ont eu un effet retentissant en Nouvelle-Zélande.

« Antoine Royal, frère cadet de Ségolène Royal, a déclaré qu’un des frères, Gérard, lui avait affirmé avoir « posé la bombe » qui a coulé le Rainbow Warrior. « À l’époque, (Gérard) était lieutenant et agent traitant pour la DGSE en Asie. Il a été appelé en 1985 pour se rendre en Nouvelle-Zélande, en baie d’Auckland, pour le sabotage du Rainbow Warrior »« Plus tard, il m’a dit que c’était lui qui avait posé la bombe sur le navire de Greenpeace. Il avait pris une embarcation avec une deuxième personne pour s’approcher du bateau »…

« Gérard avait réussi à échapper aux autorités néo-zélandaises, contrairement au faux couple des agents Turenge qui a été interpellé. Dans la nuit du 9 au 10 juillet 1985, le Rainbow Warrior, saboté par des agents secrets français, coulait dans le port d’Auckland, entraînant la mort d’un photographe. Cette affaire a été l’un des plus gros scandales politico-diplomatiques de la première présidence de François Mitterrand« .

Comme on l’a vu avec le système des écoutes, Mitterrand n’a jamais cessé de mentir aux Français.

La censure socialiste des sites de réinformation résulte d’une « fatwa socialo-politicienne« .

« Contre le Hollande Bashing, la pétition qui fait rire. Guillaume Liégard : « La communication politique se passant aussi bien de convictions que de sens, la pétition contre « lodieuse campagne de dénigrement«  de Hollande ne surprendra pas. Mais elle fera rire. C’est un morceau d’anthologie qu’il faut lire… Dans la période, les occasions de s’amuser en politique ne sont pas légion. Sur le site change.org, on lit : « Stop au hollande-bashing un appel des artistes, penseurs, chercheurs, entrepreneurs et citoyens indépendants« . Non pas un appel d’artistes, de penseurs ou de citoyens indépendants, mais des artistes, des penseurs, des citoyens bref, normalement à peu près tout le monde. « Les prouesses de François Hollande » : Reconnaissons-le, au-delà du titre, la lecture du texte fait partie des occupations qui égayent une soirée. Certaines phrases laissent rêveur. « Ce dénigrement permanent met à mal toutes les institutions de la République et la fonction présidentielle.

« Il perdure malgré la stature dhomme détat que Hollande a parfaitement incarnée« . La publication du livre de Davet et Lhomme, « Un président ne devrait pas dire ça« , amènerait logiquement à considérer que « lun des principaux protagonistes de ce dénigrement est le président lui-même« … Débiner les magistrats, révéler des assassinats ciblés contraires au droit international, actionner le haut-parleur du téléphone quand un chef d’État appelle, quitte à créer une crise diplomatique, (traduirait) une incroyable habileté. Parmi les prouesses de Hollande, « la diminution amorcée du chômage«  ! Une cause désespérée. Décidément, les substances illicites continuent de couler à flot dans certains milieux (lobotomisés) du showbiz. Ajoutons « la mise en œuvre concrète de la transition énergétique« , « le non cumul des mandats«  à partir de 2017 (sic) et tout à l’avenant… »

« Face à un tel bienfaiteur de lhumanité, on est admiratif. Il est difficile de comprendre pourquoi le taux de chômage a dépassé le niveau des intentions de vote en faveur de Hollande… Avec le temps que passe le président à leurs côtés, pour ces personnalités (subventionnées) à la notoriété inégale, ne pas aider Hollande relèverait de lingratitude (vis-à-vis de la main qui vous nourrit). Toute cause, même la plus désespérée, peut avoir des défenseurs. Hollande souhaiterait pouvoir se représenter. Il est un des seuls ! Il veut croire en sa bonne étoile. Reste une question : « Cet appel (des lobotomisés) nest-il pas contre-productif à souhait ? »

Jany Leroy sur Bd Voltaire : « Vers un « Hollande baffing«  artistique et moderne ! » : « Ils sont venus, ils sont tous là, « la bobosphère au grand complet au chevet du Che Guevara de sous-préfecture mourant » pour manifester un dernier soutien. En tête du peloton, les inévitables Biolay, Darmon, Podalydès, suivis de près par Binoche, Mazarine Pingeot (toque blanche, casaque rose), Ribes, Masure, Besnehard (vive Franchois Hollande !) qui ont tenu à dire stop au « Hollande bashing« , car ils sont bilingues. Ces sauveteurs dorés sur tranche sont parvenus à exhumer une énumération de vestiges étalés là comme « la refondation de l’école« … Entièrement refondue, l’école ! Non, refondée. « L’analphabétisme sans peine« , c’est pas une belle mesure ?

« Et les petits garçons en jupe ? On va le regretter, Hollande… Et « les emplois davenir » qui ont permis de bidouiller les chiffres du chômage ? Quelle ingratitude ! Et l’extension de la parité dans les conseils régionaux ? Quelle audace ! (Si on se demande) où les sondeurs sont allés chercher ces 4 % de Français qui font encore confiance à Hollande, (ils sont tous là !) Les voilà à visage découvert. Liftés, subventionnés, botoxés, planqués de la (fausse) culture (socialiste) et pas gênés… Subventions obligent… Les bobos-people ont raison… (Faut) pas se moquer d’un machin (une pompe à fric) qui peut encore servir ! »

Condamner le délit d’entrave à la vérité socialiste par la mise en œuvre d’une censure efficace contre la réinfo-sphère. « Riposte Laïque… Par Rue89. « Au cours du débat de lentre-deux tours de la primaire de droite, François Fillon a assuré quil ne connaissait pas « cette association«  Alain Juppé a (dit) quil avait été dépeint en salafiste et baptisé « Ali Juppé«  par la fachosphère et notamment par « lofficine«  Riposte Laïque

« Ali Juppé accuse Riposte Laïque d’avoir torpillé sa campagne ! Fillon a assuré ne pas connaître Riposte Laïque, qu’il a qualifiée d’association, sans reprendre le terme « officine » employé par Juppé. Puis, il a renvoyé Juppé en disant : « Chacun est grand quand il (est responsable et qu’il) soccupe de ses affaires« .

« En 2010, Rue89 les décrivait ainsi : Les gens de Riposte laïque, en assimilant lislam au fascisme, se drapent dans une posture de résistants face à un « danger«  que personne ne veut regarder en face.

« Ils se rallient à lextrême droite… la seule qui a « compris«  les enjeux de leur lutte…

« Lapéro saucisson-pinard a eu lieu… place de l‘Étoile, aux Champs-Élysées. Les mots dordre « entrer en résistance contre lislamisation de la France«  et « défier loccupant«  ont réuni près de 800 personnes […] ».

Paz sur Dreuz.info : « Le magazine « Baby & Family«  met en garde contre « le danger de la droite«  dès la maternelle. (Croyant lutter) contre le racisme et l’extrémisme, une nullité nommée Heike Radvan (explique) comment repérer les « extrémistes de droite«  à la maternelle ! Radvan est chef de l’agence du « Genre et extrême droite » de la Fondation Amadeu Antonio, financée  par l’argent du contribuable… Les dangereux extrémistes de droite se cachent de nos jours là où (il faut) les débusquer : « les femmes, les familles et les enfants » et « cest là où est le grand danger« . Le rapport sur la « menace de la droite » montre des photographies de femmes et de petites filles blondes. Les fascistes dangereux de la maternelle sont faciles à repérer : ils sont « discrets, blonds, gentils, et dévoués ». Oui, ce sont eux les nouveaux nazis ! Très suspect aussi : « gentil (poli) et agréable ». Ce qui est caractéristique des activistes dAmadeo : (c’est) leur remarquable imbécilité« .

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Paul Kha

« Ils rêvent d’instituer un délit d’entrave à la vérité socialiste »
National-socialiste ?

LislamEstUnCancer

Très bon texte, Thierry.

Il y manque deux des plus grands scandales mémorables de l’histoire en matière de mensonge socialiste français : l’affaire du sang contaminé et l’affaire de l’hormone de croissance. Suivi de l’auto-amnistie la plus abominable alors que tant de victimes sont mortes avant les deux procès ou furent condamnées à moyen terme et ne sont mortes que plus tard donc restées non comptabilisées ! Et parmi ces auto-amnistiés ont trouve… Laurent Fabius qui plus tard sera coupable de la situation en Syrie et deviendra même président du Conseil Constitutionnel ! Relaxe pour tout le monde prononcé en 2003 pour le sang contaminé et en janvier 2016 pour l’hormone de croissance!

ésus

Question des libertés erdogan ne fera pas pire

Verfaille

Belle brochette d’enc…
Le p’tit facho transpirant (il faut qu’il arrête la coke)
Le grand méchant mou (l’inaugurateur compulsif)
Le décérébré sans c…(il faut d’urgence pour Noël lui en offrir une paire)

Tous ces débris arrivés au pouvoir comme d’autres rentrent dans un sex shop pour la 1ère fois !!

On ne change pas une équipe qui gagne ? Si si en 2017

ésus

Génération des bep coiffure au gouvernement