1

Je ne supporte plus de les voir rire !

Avez-vous remarqué les sourires heureux, béats, repus et satisfaits de nos dirigeants gauchistes lorsqu’ils se trouvent sous les feux des médias, que crépitent les flashs des appareils photos et que ronronnent les caméras ?

vallscazeneuverire

Ils sont heureux. Ils bichent. Le bonheur les inonde.

Il est vrai que voler légalement des fortunes au peuple chaque mois, sans contrepartie, pouvoir détourner de l’argent de comptes institutionnels obscurs vers des paradis fiscaux, recevoir des cadeaux royaux de grands ennemis de la France, avoir des gardes du corps, des voitures de fonction de grand luxe, manger longuement et coûteusement tous les jours aux frais des contribuables, faire du tourisme international à tout bout de champ, être reçus de manière princière par des hommes comme eux dans tous les pays du monde et être intouchables et inatteignables, tout cela peut apporter une certaine illusion de félicité…

Se sentir indispensable, irremplaçable, comme ils le croient, peut être grisant.

S’enivrer de bains de foule en ignorant les huées et les insultes d’un public dans une grande colère et serrer les mains de quelques imbéciles, peut vous donner un instant l’illusion d’être une star.

Avoir tout un tas de larbins dans votre ministère ou votre cabinet et être l’objet de toutes les hypocrisies obséquieuses et de tous les sourires serviles peut vous donner envie de vous prendre pour un dieu.

Lorsqu’ils se rencontrent pour toutes sortes de sommets et de réunions stériles et inutiles, on les voit sourire, plaisanter et rire devant les caméras, avant de prendre leur place à la grande table des négociations, comme s’il s’agissait là d’une joyeuse réunion d’anciens camarades de classe.

Ils sont joyeux et farceurs. Il ne leur manque que quelques pétards et coussins péteurs.

rirespolitiques

Moi, ça me gonfle, les amis !!

Quelles raisons peuvent-ils bien avoir d’être si hilares, alors que notre pays, à cause d’eux, est en train de s’effondrer, de péricliter et de prendre le chemin d’une grande catastrophe ?

Ne peut-on pas attendre de nos dirigeants un peu de sérieux, un peu de concentration sur leur mission et sur leurs affaires ?

De quel droit nous insultent-ils et nous crachent-ils à la face, alors qu’ils sont les seuls responsables de la terrible crise que nous traversons et qui n’est que le début de troubles à venir beaucoup plus importants ?

Plus rien ne marche dans notre pays. Tout va mal et le peuple n’en peut plus.

Vont-ils arrêter de rire un jour et se mettre au travail pour accomplir la mission qui est la leur… ?

La France entière souffre. La pauvreté n’a jamais été aussi criante et dévastatrice. L’injustice sociale est partout. La haine et la violence sont partout, encouragées et attisées par les dirigeants du pays complètement largués qui ne sont plus du tout au service de la France ou des Français, mais au service d’entités fantomatiques comme les USA, la haute finance, les grandes entreprises et les dirigeants des pays pétroliers.

Les Français n’ont plus droit à rien. Tout va à l’étranger, à l’immigré, de préférence musulman.

Nous attendons de nos dirigeants un peu plus de sérieux et d’implication dans les affaires de notre pays et qu’ils arrêtent de rire à gorge déployée sur la misère du peuple de France.

Laurent Droit