Ils se pâmaient devant les « printemps arabes », ils tremblent devant le printemps des Français

Nous ne nous lasserons jamais de relire ce que péroraient les Mélenchon-BHL-Fourest sur les prétendus printemps arabes, et ce qu’écrivaient, dans Riposte Laïque, entre autres, Hamdane Ammar et Alain Rubin.

https://ripostelaique.com/printemps-arabes-ce-que-prevoyait-rl-et-ce-que-racontaient-melenchon-fourest-bhl.html

Deux ans plus tard, nous avons affaire au printemps des Français, et cet événement prend de court toute la bobocratie médiatique, et toute la classe politique traditionnelle. Dans leur grille de lecture, comme si nous étions encore en 1936, et que la classe ouvrière déborde le Front populaire, cela aurait dû être les organisations syndicales, les associations, les troupes de choc de Mélenchon et Besancenot qui débordent sur sa gauche le pleutre gouvernement Hollande-Valls-Taubira-Duflot.

Or, à l’occasion du prétendu « Mariage pour tous », en moins de deux mois, pour la première fois dans l’histoire de ce pays, un mouvement a pu rassembler, deux fois de suite, dans les rues de Paris plus de 1 million de manifestants. Malgré les mensonges grossiers du ministère de l’Intérieur, malgré les manipulations médiatiques, malgré les provocations de type Femen, malgré la diabolisation des Identitaires, malgré la stupidité de Frigide Barjot, qui n’a rien trouvé de mieux que de faire du lèche-babouche à l’UOIF, ce week-end, au Bourget, ce mouvement ne s’essouffle pas. Pire pour Hollande et sa clique, il se radicalise.

Ri7manifestation 24 mars 2013 - 3Ce mercredi, Taubira (qui nous a réservé une interview exclusive dans ce numéro) sort d’un opéra, à Lyon, sous une véritable bronca. Hébétée, elle doit se réfugier dans une voiture, et s’éloigner vite fait des manifestants. Ce jeudi, Hollande doit faire mettre 1000 policiers et gendarmes mobiles, pour sécuriser son intervention à France Télévisions. Ce vendredi, d’autres ministres comme Belkacem, Peillon ou Bertinotti, sont chahutés dès qu’ils descendent d’un train, à Rennes notamment. Ce gouvernement, qui s’appuyant sur des sondages téléguidés, pensait faire passer sa réforme les doigts dans le nez, fait face à la fronde du peuple de France.

Au lendemain du 13 janvier, la remarquable Gabrielle Cluzel, dans Boulevard Voltaire, décrivait cette France qui descendait dans la rue. « Un succès d’autant plus grand qu’elle a fait descendre dans la rue la France des taiseux, la France qui ne fait pas de bruit, la France bien élevée qui ne veut pas déranger, celle qui bosse et paie sans moufeter ses impôts, celle qui n’a jamais commis plus gros délit que de dépasser le temps imparti par un horodateur, celle qui cède sa place dans les transports en commun et aide les vieilles dames à monter leurs bagages dans le train.

La France dont on ne parle pas au 20 heures, parce que ses enfants ne dealent pas, ne squattent pas, ne brûlent pas les voitures et ne cassent pas la gueule aux profs, la France qu’aucun gouvernement ne cherche à ménager tant on la sait docile, respectueuse des lois et de l’ordre établi. La gentille France familiale, catholique ou pas, qu’on prend quelquefois, il faut bien le dire, pour toutes ces raisons-là, au choix, pour une bonne poire ou pour une vache à lait. »

http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/manif-il-faut-se-mefier-de-la-france-bien-elevee,8597

La romancière aurait pu dire que cette France est tout le contraire des valeurs des post-soixante-huitards, qui, 45 ans après 1968, tiennent les leviers de la société, et les sapent méthodiquement.

Cette France ne supporte plus l’arrogance et la haine des racailles et des islamistes, qui, à cause d’une politique suicidaire des différents gouvernements, depuis trente ans, ont multiplié les zones de non-droits et transformé le quotidien de millions des nôtres en cauchemar.

Cette France ne supporte plus Taubira, non seulement au sujet du mariage homo, mais aussi à cause de sa complaisance vis-à-vis des délinquants multi-récidivistes, majoritairement issus de l’immigration post-coloniale, qui met en danger quotidiennement notre sécurité, voire notre vie et celle de nos enfants.

Cette France ne supporte plus l’impuissance des policiers, méprisés, insultés, agressés, à cause de l’interdiction de la légitime défense des différents ministres de l’Intérieur, Valls comme les autres. D’où sa révolte encore plus grande quand elle voit ces forces de l’ordre s’en prendre aux paisibles manifestants contre la mariage pour tous, et envoyer des lacrymogènes sur les enfants.

Cette France ne supporte plus qu’on sape l’édifice de la famille, qu’on veuille imposer la théorie du genre, nier la spécificité des hommes et des femmes. Elle en a marre que des apprentis sorciers, tels Marcela Iacub ou le sénateur socialiste Jean-Pierre Michel, rêvent, au nom de l’égalité, de « libérer » les femmes de la maternité, fantasmant sur la poche extra-utérine qui sent bon la société fasciste du « Meilleur des Mondes ».

Cette France ne supporte plus la dégénérescence d’une école où les enseignants ne se font plus respecter, et où on ne transmet plus les savoirs fondamentaux, comme l’orthographe, le français, les mathématiques, et l’Histoire de notre pays.

Cette France ne supporte plus la dictature et la faillite de l’Union européenne, et sa volonté de remplacer les Etats-Nations en contournant l’avis des peuples.

Cette France ne supporte plus la dictature des minorités, sexuelles, ethniques, religieuses, régionalistes, linguistiques, qui met à bas le Res publica, et donc l’intérêt général, remplacé par le communautariste.

Cette France ne supporte plus l’arrogance des petits marquis socialistes, des illuminés Verts, du faux rebelle Mélenchon, des juges laxistes, des journaleux menteurs, et de tous les parasites chercheurs, sociologues et autres, qui, bien planqués dans une fonction publique qui les paie fort bien, dégueulent sur notre pays à longueur de journée.

Cette France ne supporte plus l’inversion des valeurs. Contrairement à nos dirigeants, elle préfère la victime au voleur, le travailleur à l’assisté, l’ordre au bordel, le respect à l’insolence, la répression à la seule prévention, le Français à l’étranger, bref, une société qui a des repères.

Cette France ne supporte plus les camps de Roms et les clandestins logés à 150 euros la nuit par l’hystérique Duflot. Elle ne supporte plus l’impuissance des socialistes et de leurs complices écologistes, incapables de juguler le chômage de masse, malgré leurs belles paroles.

Cette France ne supporte plus les barbus et leurs collabos, ce qui explique l’incroyable succès du livre de René Marchand, « Reconquista ou Mort de l’Europe ».

Cliquez sur le livre pour le commander
Cliquez sur le livre pour le commander

Cette France a compris que le nouveau président de la République, malgré toute la mansuétude médiatique dont il bénéficie, était un médiocre politicien sans envergure. Elu grâce au survote musulman, il a promis, durant sa campagne, tout le contraire de ce qu’il pratique aujourd’hui. Il fait les poches des Français qui travaillent, aux petites entreprises déjà saignées par les taxes, supprime le CDI, et va faire passer l’âge de la retraite à 65 ans, après avoir manifesté contre Sarkozy quelques mois auparavant pour le retour de la retraite à 60 ans. Tout cela parce qu’il n’est qu’un larbin de l’Union européenne et de la finance internationale.

Et Hollande et sa clique annoncent des assouplissements pour les visas algériens, davantage de visas marocains, une simplification des critères de naturalisation, et osaient envisager de faire voter les immigrés !

Dans ce contexte, le peuple français a-t-il un autre choix que celui d’aller au bout de la contestation née du refus du mariage homo, et de la dépasser ? Peut-il laisser encore plus de 4 ans le pouvoir à ceux qui ont été mis là pour achever une France déjà fortement meurtrie par 40 années de mauvais traitements ?

Virer Hollande et sa clique est non seulement un principe de précaution, non seulement de la légitime défiance, mais un acte de survie indispensable, si les Français ne veulent pas disparaître.

C’est notre peuple, dont Hollande et Sarkozy ont méprisé le vote en 2005, qui seul, peut mettre fin au tragique épisode Hollande, par une insurrection populaire, dont on voit de premiers signes prometteurs.

C’est ce peuple, et lui seul, qui peut dire à Hollande : Ton licenciement, c’est maintenant.

POUR COMMANDER RECONQUISTA OU MORT DE L’EUROPE

Vous pouvez adresser un chèque de 24 euros (5 euros de frais de port compris), à l’ordre de Riposte Laïque, à l’adresse suivante : Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Union européenne : 27 euros. Autres pays : 30 euros.

Vous pouvez également le commander par paypal, en cliquant sur le lien suivant :

https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

AGENDA DE RL

Samedi 6 avril : Banquet républicain en Corse, avec Christine Tasin et Pierre Cassen. Pour les détails, menu et inscription :

http://www.resistancerepublicaine.eu/2013/banquet-republicain-en-corse-le-6-avril/

Samedi 6 avril, de 15 heures à 18 heures : Dédicace de René Marchand, pour son livre « Reconquista ou Mort de l’Europe », à la librairie France Livres, 21, rue Monge, 75005.

Vendredi 12 avril, de 19 h 30 à 23 heures : Andrésy (78). Conférence de René Marchand, sur le thème de son dernier livre, Reconquista ou Mort de l’Europe, suivi d’un apéro-cochon de lait. Pour s’inscrire, envoyer un chèque de 25 euros, avant mercredi 10 avril, à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.  

Samedi 13 avril, colloque « immigrations et élections », avec Christine Tasin. Renseignements et inscriptions nationalite.nci@gmail.com. Billetterie en ligne ici, 15 euros l’entrée.

Samedi 13 avril, de 17 à 19 heures. Tourcoing. Conférence-débat de René Marchand, auteur de Reconquista ou Mort de l’Europe, suivie d’une séance de Dédicaces. S’inscrire en envoyant d’urgence un chèque de 6 euros (donnant droit à une boisson) à l’ordre de Résistance républicaine 101 Avenue du Général Leclerc 75685 Paris Cedex 14 en spécifiant vos noms adresse, courriels et téléphone pour communication du lieu exact.

Samedi 20 avril : apéro saucisson-pinard, en Aquitaine, dans les Pyrénées Atlantiques.

Rendez-vous à quelques kilomètres d’Orthez à 17 heures pour une conférence-débat animée par Pierre Cassen et Christine Tasin, suivie d’un apéro saucisson-pinard.

Le thème de la conférence sera précisé ultérieurement, en fonction de l’actualité et de l’évolution de la Résistance.

Inscription obligatoire, merci d’envoyer un chèque de 10 euros (5 euros pour les chômeurs et étudiants) à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14 , en spécifiant bien courriel et téléphone pour communication de l’adresse, avant le 31 mars.

Mardi 30 Avril 2013, à 18 h 30

Le CARED reçoit René Marchand, à La Maison des associations, 63 Avenue Pasteur, Troyes (Aube). Salle 303.

Thème de la conférence : Reconquista ou mort de l’Europe

Mardi 13 mai, à 19 h. Résistance républicaine Rhône Alpes, en collaboration avec le Cercle des Citoyens vous invite à une conférence-débat avec Robert Ménard : La place des medias dans la société.

Droit d’entrée : 5.00 €, possibilité de diner sur place : 25.00 €. Brasserie « Midi-Minuit » 83, Cours Charlemagne 69002 – LYON

Réservation Obligatoire : 04 72 61 18 45, ou par courriel : lecercledescitoyens@orange.fr, soit pour la conférence, soit pour dîner et conférence.

Samedi 8 juin à 10h30. Résistance républicaine Rhône Alpes, en collaboration avec le Cercle des Citoyens vous invite à une conférence-débat avec Christine Tasin : Laïcité et Communautarisme.

Droit d’entrée : 5.00 €, possibilité de diner sur place : 25.00 €. Brasserie « Midi-Minuit » 83, Cours Charlemagne 69002 – LYON

Réservation Obligatoire : 04 72 61 18 45, ou par courriel : lecercledescitoyens@orange.fr, soit pour la conférence, soit pour dîner et conférence.

Lundi 24 juin 2013, à 19h00

CONFERENCE-DEBAT

Avec René Marchand, auteur de Reconquista Ou Mort de l’Europe

Droit d’entrée : 5.00 €

Possibilité de diner sur place : 25.00 €

Brasserie « Midi-Minuit » 83, Cours Charlemagne 69002 LYON

Résa Obligatoire : 06 71 66 61 74 ou par courriel : resistras@orange.fr

Soit pour la Conférence, soit pour dîner et conférence. Le nombre de places étant limité. 

Il est prudent de réserver dès maintenant

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien.

https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

image_pdf
0
0